AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375791703
Éditeur : Critic (20/02/2020)

Note moyenne : 4.64/5 (sur 7 notes)
Résumé :
« Telle était la seule chose en laquelle il pouvait avoir encore confiance : le chant du métal et de la poudre. »

1896, Nouveau-Coronado.
Fils illégitime d’un influent propriétaire terrien, Azel fuit son destin, ballotté entre des origines indigènes qu’il renie et une famille qui ne l’accepte pas. Il a préféré rejoindre les montagnes, où il se contente de jouer les chasseurs de primes.

Pourtant, loin des hauts plateaux, la menace... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
LaGeekosophe
  22 février 2020
Merci à l'auteur et aux éditions Critic pour l'envoi ! J'avais beaucoup apprécié l'Empire du Léopard, un roman qui bénéficiait d'un contexte original mais aussi sombre. du coup, j'étais ravie de recevoir la piste des cendres, qui a lieu 25 ans après les événements du premier roman.
Le roman est scindé en trois parties, ce qui permet d'assister à une montée en crescendo des événements. Il y a également différents points de vue, l'ensemble permet d'avoir une vision complète des événements politiques et des rébellions qui prennent place. D'autant plus que l'agenda est plutôt bien rempli : le loup gris est à la tête d'un groupe dissident, Artémis Cortellan sort de son exil, la Reine Constance s'apprête à se rendre en visite au Nouveau-Coronado...
Au milieu de tout cela, Azel, un jeune métis, fils d'une indigène et un homme d'une grande famille du Coronado. Il cristallise à lui seul les problématiques de cette terre : il n'appartient pas tout à fait aux deux mondes et est donc incapable de mener une vie normale. Reconnu par son père qui ne lui accorde que peu d'attention, il subit cependant les brimades de ses demi-frères, qui le considèrent comme un étranger. de par son histoires et des troubles de son identité, j'ai trouvé ce personnage très agréable à suivre, même si un peu froid par moments.
Les personnages étaient aussi l'un des points de l'Empire du Léopard : sans être nécessairement sympathiques, ils ont des personnalités qui leur sont propres, construites de manière crédible et efficace. Zuhaitsa, Artémis Cortellan, Jophiel... Ils donnent des voix spécifiques aux différentes forces qui s'opposent, pour peindre un tableau nuancé d'une situation complexe.
J'aime ainsi toujours autant le contexte du Nouveau-Coronado. Si le précédent tome nous montrait un Nouveau Monde en pleine conquête, ici, le Nouveau-Coronado est assujetti, mais en proie aux révoltes internes. Nous sommes plus dans une ambiance de western, où les colons s'emparent des richesses locales, maltraitant violemment les peuples sur place, annihilant leur culture.
Le roman a perdu des longueurs du premier opus aussi : l'histoire est constamment en mouvement ! C'est très en phase avec l'aventure associée aux mythes de la conquête de l'Ouest. Il y a beaucoup de rebondissements, notamment dans le côté politique, des trahisons, des combats... C'est un scénario très prenant qui est proposé et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.
Attention cependant à ne pas attendre beaucoup de magie ! Une fois de plus, le récit fait la part belle à un réalisme parfois crue, ne faisant apparaître l'aspect fantasy que par touches. Une fée qui parle dans la tête d'Azel, un peu d'alchimie... Mais pas de manifestations évidentes.
C'est donc une très bonne lecture : un univers original qui continue à déployer son imagerie violente et bien développée. Les personnages sont une grande force du roman, ils sont tous marquants à leur façon, avec des personnalités affirmées. Enfin, l'histoire est surprenante, menée tambour battant et avec de nombreux rebondissements, avec l'aspect nouveau monde très bien construit et fascinant.

Lien : https://lageekosophe.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Lutin82
  16 février 2020
Les intrigues se scindent en deux catégories : de la particulière aux générales, alors que le roman se compose de trois parties allant crescendo aussi bien dans l'émotion que dans les enjeux.
Au niveau individuel, nous suivons Azel, un métis dont le père est propriétaire éleveur, descendant d'une grande famille du Coronado. Sa mère nous est inconnue, morte à sa naissance. le jeune enfant est moqué par ses deux demi-frères qui le considèrent comme un indigène. Grandissant à l'écart, reconnu certes par son paternel, mais guère aimé, il finit par s'écarter de cette vie pour tracer la sienne : chasseur de primes.
Un jour, sa belle-mère, Ombeline, le sollicite pour guider un convoi de… réfugiés rêvant de rejoindre un lieu mythique. La mission tourne au drame. le jeune homme est laissé pour mort, et promet de se venger.
Sur le plan « national », le vice-roi est assassiné, précipitant les désirs de scission du Nord. le Conseil choisit de faire appel à l'ancien vice-roi à la retraite, cousin de Sa Majesté Constance, ancien mercenaire de charme et de choc : Artémis (celui de l'Empire du Léopard). Ce dernier décide de mener une guerre éclair afin d'étouffer la révolte dans l'oeuf. Cette première partie revêt essentiellement une ambiance western, et suit le parcours d'Azel à la tête du convoi ainsi que les préparatifs martiaux d'Artémis.
La deuxième partie, se consacre à la vengeance d'Azel, du moins, du moins aux recherches qu'il mène afin de retrouver la bande responsable des meurtres. Pendant ce temps, la guerre fait rage entre le Nord, associé au Loup Gris, et les troupes du général Artémis. Les éléments de fantasy sont davantage présents avec de l'alchimie, quelques manifestations surnaturelles et la silhouette éthérée de fées.
Enfin, la dernière partie voit le destin d'Azel rejoindre le coeur de la bataille, tandis que les intrigues politiques explosent vers une aspiration à l'indépendance. L'atmosphère se tourne vers des intrigues de cours, des manigances et des trahisons de taille. Un jeu de dames qui ne verra qu'un seul vainqueur…
Les trames sont passionnantes avec des rebondissements délicieux. L'auteur a réussi à me surprendre, et j'ai adoré. Il y a une petite saveur de L'Empire Ultime de Brandon Sanderson, que j'ai particulièrement apprécié, avec cette tentative de renversement du pouvoir établi, et ces pluies de cendres émaillant le parcours du jeune homme. Des cendres le menant au coeur de l'empire, des cendres, réminiscences d'une empire déchu.
La Piste des cendres parachève L'Empire du Léopard. Emmanuel Chastellière montre une meilleure maîtrise du tempo, des personnages dans une intrigue réservant du sel et des surprises. Pas d'ennui à l'horizon dans cette dark fantasy de très belle facture. Pour en rien gâcher, papilles et neurones résonnent au diapason!
A lire sans modération!
Lien : https://albdoblog.com/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Aelinel
  15 février 2020
En conclusion, vous vous doutez bien en lisant ma chronique que j'ai adoré cette lecture! J'ai beaucoup apprécié le fait que le récit se déroule vingt-cinq ans après les évènements du premier roman car la péninsule de la Lune d'Or n'est plus tout à fait la même et a évolué, les personnages sont extrêmement bien écrits et intéressants à suivre et finalement les écueils de L'empire du léopard ont été évités grâce à un récit plus condensé et un double niveau de lecture. J'aimerais bien un troisième tome sur cet univers! Savoir par exemple si la colonie va prendre son indépendance vis à vis du Coronado, à l'instar des Etats-Unis avec l'Angleterre ou si l'on retrouvera Cérès… Après je dis ça, je dis rien ! 😉 En attendant, La piste des cendres sort le 20 février!
Pour une chronique plus développée, rendez-vous sur mon blog :
Lien : https://labibliothequedaelin..
Commenter  J’apprécie          120
celindanae
  03 février 2020
La piste des cendres d'Emmanuel Chastellière est un roman très attendu. Il se déroule dans le même univers que L'Empire du Léopard mais n'est pas du tout une suite. Il se déroule des années après les événements racontés dans le précédent roman, et de fait peut se lire indépendamment. La piste des cendres est un one-shot de fantasy à la sauce western comme le souligne la superbe couverture signée Xavier Collette.
Le roman se déroule 25 ans après les événements qui se sont déroulés dans L'empire du léopard. le royaume du Coronado a conquis entièrement la péninsule de la Lune-d'Or et vaincu l'empire du léopard. L'empire du léopard se trouvait au nord la Lune d'Or, à l'abri derrière une imposante chaîne de montagne, mais les technologies militaires très supérieures du royaume du Coronado liées à la poudre ont eu raison des forces de l'empire. Depuis, de nouveaux colons sont arrivés dans le pays et sont allés explorer les plaines du nord de la péninsule. le nord est loin de la capitale Carthagène située au Sud , et la situation devient tendue entre les colons du Nord qui estiment être exploités par le Sud, au point que des menaces de guerre se profilent. C'est alors que survient le meurtre du Vice-Roi de la colonie qui met le feu au poudre. La Reine Constance, qui dirige le Coronado, choisit de rappeler Artemis Cortellan pour gérer la situation et mater l'insurrection nordiste.
La piste des cendres est ainsi un excellent roman où tous les ingrédients sont réunis pour faire passer le lecteur par de multiples émotions. Des scènes spectaculaires succèdent à d'autres plus intimes, de nombreuses thématiques sont traitées, les personnages sont travaillés et marquants. On ne voit pas passer les 600 pages. Une belle réussite!
Chronique plus complète sur le blog
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OmbreBones
  22 février 2020
Pour résumer, même si la sauce n'a pas pris avec moi en tant que lectrice, je ne peux que reconnaître les qualités littéraires de la Piste des cendres. Emmanuel Chastellière poursuit le développement de son univers magnifiquement posé dans l'Empire du Léopard en exploitant cette fois-ci une ambiance davantage proche du western. Il continue de développer les thématiques du colonialisme et de la guerre pour la liberté, sans jamais tomber dans le manichéisme. Je vous encourage à tenter le coup car d'autres blogpotes parfois plus exigeants que moi n'ont eu aucun mal à être séduits !
Lien : https://ombrebones.wordpress..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HenaakiHenaaki   22 février 2020
Un peu plus à l'ouest, une rivière traçait son propre chemin, fil d'or serpentant au fond d'un val de grès.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Emmanuel Chastellière (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Chastellière
Emmanuel Chastellière vous parle de son nouveau roman aux éditions Critic : "La Piste des cendres"
autres livres classés : esclavageVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1450 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre