AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Takis Théodoropoulos (Préfacier, etc.)
ISBN : 2909688038
Éditeur : La Bibliotheque (30/11/-1)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce qui est vu sur l'Acropole ordonne le regard, dévoile l'architecture d'un paysage qui reste pourtant hemétiquement clos sur le silence et l'étrangeté. Voilà le point de rencontre de ces trois voyageurs du XIXè rapportant dans leurs bagages l'évocation de ces ruines qui arrachèrent les hommes à la terreur et à la mort, au domaine de l'inhumain.
Enigme toujours reposée de l'arche d'une civilisation
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ivredelivresivredelivres   22 août 2010
J’ai vu du haut de l’Acropolis le soleil se lever entre les deux cimes du mont Hymette : les corneilles qui nichent autour de la citadelle, mais qui ne franchissent jamais son sommet, planaient au-dessus de nous : leurs ailes noires et lustrées étaient glacées de rose par les premiers reflets du jour; des colonnes de fumée bleue et légère montaient dans l’ombre, le long des flancs de l’Hymette.
Athènes, l’Acropolis et les débris du Parthénon se coloraient des plus belles teintes de la fleur du pêcher (...) au loin, la mer et le Pirée étaient tout blancs de lumière ; et la citadelle de Corinthe, renvoyant l’éclat du jour nouveau, brillait sur l’horizon du couchant, comme un rocher de pourpre et de feu. (Chateaubriand)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivresivredelivres   22 août 2010
Elle était à ma droite, assise sur des collines légèrement élevées, et les ombres des montagnes, qui se prolongeaient jusqu’à elle, la détachaient vivement de tout le reste. C’était le Parthénon ; la ville entière restait cachée dans les replis du terrain et derrière les rochers de la citadelle. Il est difficile de peindre ce que je ressentais alors. Les regards attachés pendant de longues soirées sur ces pierres, dont je ne pouvais distinguer la forme, je ne sais quel charme prodigieux, et qui ne ressemblait à nul autre, m’attirait de ce côté. (Edgar Quinet)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ivredelivresivredelivres   22 août 2010
L’impression que me fit Athènes est de beaucoup la plus forte que j’aie jamais ressentie. Il y a un lieu où la perfection existe (..)
Je savais bien avant mon voyage que la Grèce avait créé la science, l’art, la philosophie, la civilisation ; mais l’échelle me manquait. Quand je vis l’Acropole, j’eus la révélation du divin. (Ernest Renan)

Commenter  J’apprécie          10
ivredelivresivredelivres   22 août 2010
C’était donc à cette tribune que Périclès, Alcibiade et Démosthène firent entendre leur voix.(Chateaubrian)
Commenter  J’apprécie          10
Videos de François-René de Chateaubriand (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François-René de Chateaubriand
Le «Forum du Livre» de Rennes a le plaisir de recevoir Joy Raffin, samedi 17 novembre 2018 dans son Café Littéraire. A l'issue de cette rencontre animée par Nicolas Roberti et les élèves de la section littéraire du lycée Chateaubriand de Rennes, l'auteur a dédicacé son dernier livre « Atlantic City », paru aux éditions NiL.
autres livres classés : grèceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Chateaubriand ?

En quelle année, la mère de Chateaubriand lui "infligea-t'elle la vie" ?

1770
1769
1768
1767

14 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : François-René de ChateaubriandCréer un quiz sur ce livre