AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2896452486
Éditeur : Ecrits des Forges (01/01/2013)

Note moyenne : 4.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Les cris de Pierre Chatillon, qui paraît aux Écrits des Forges, est la réédition du tout premier recueil du poète de Nicolet. Écrit à la fin des années1950, Les cris est issu d'une société dominée par la religion catholique et sa pensée monolithique, à la veille d'imploser sous la poussée d'influences diverses (l'Europe et la Seconde Guerre mondiale, notamment) et de remises en question provenant de son intérieur même. Le recueil est donc, à sa façon, un témoignage ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bobc
  28 mai 2017
«Les Cris nous apprennent comment résonne la chair. Qu'on n'aille pas reprocher au poète la rudesse de son langage: il y a une exaspération implicite dans la recherche de la Vérité. Il y a dans chaque artiste-poète une certaine dose d'impénitence qui nous le rend cher et ennemi à la fois. C'est qu'il a pris sur lui d'incarner toute la tragédie des réprouvés que nous sommes à divers échelons, sans omettre jamais une virgule incriminante du texte. Aussi, son travail nous paraît, par étapes, inhumain! De cet exorcisme auquel le poète s'est livré devant nous est née une poésie qui rejoint le niveau du puissant lyrisme des siècles.» (Gilles Leclerc, Préface de la première édition des Cris, 1957)
«Le poète entreprend à travers toute l'épaisseur des sons, des odeurs, des couleurs, des formes un long et tumultueux voyage vers Dieu, vers l'infini, vers la vie tout court. Cette orgie de sensations minutieusement décrites constitue une des premières et des plus belles fêtes des sens de notre poésie si timide, on le sait, devant la vie. C'est un cri pur et radieusement païen.. Plusieurs passages tremblent et flambent. Cette nouvelle morale qui consiste à exalter la vie, la chair, l'instinct ne cesse d'être révolutionnaire dans ce pays où on a si longtemps assassiné la vie.» (Gatien Lapointe, Le Soleil, 1969)
«La poésie de Pierre Chatillon est une poésie écrite et qui, par sa perfection et son intensité, le demeurera longtemps.» (Roch Carrier, Livres et auteurs québécois, 1969)
«Par la splendeur et la complexité des images et du vocabulaire, Soleil de bivouac est certainement l'un des plus beaux textes de poésie que j'aie lus depuis longtemps.» (Suzanne Paradis, Le Soleil, 1969)
«La lecture de votre recueil Soleil de bivouac m'a franchement ému. C'est de la grande poésie aux images de silex et de feu, aux mots chargés d'un sang exigeant. Votre livre est un des plus beaux et un des plus forts que j'ai lu depuis longtemps.» (Pierre Morency, lettre à l'auteur, 27 janvier 70)


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
marie-coeur
  06 mars 2018
Les cris est un témoignage poignant de la difficulté de vivre à l'époque de la grande noirceur au Québec. Censure, domination du clergé, éloge de la stagnation des mentalités.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
bobcbobc   28 mai 2017
Mes yeux, les queues rouges de comètes folles déchirant les cieux dans un fracas de feu, j'ai bondi de planètes en abîmes! J'ai parcouru des univers de noirceur, avec toujours cette flamme ironique d'une explosion de météores, toujours plus loin, toujours plus haut! Sur moi plongeaient des épées d'aérolithes toujours renouvelées. Mes pieds, mes jambes et tout mon corps balafrés, déchiquetés, après la lutte corps à corps contre les araignées pourries de l'Infini.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
leonceleonce   21 septembre 2017
Je m'accroupis sur le rivage.
Une fumée s'élève d'un pipeau crasseux.

La mer.

Je fume.

Je ne demande rien.

Je fume.

La mer.
Commenter  J’apprécie          40
leonceleonce   14 février 2019
Ah ! qui nous donnera jamais l'étreinte du soleil pour la neige fondante.
Commenter  J’apprécie          40
leonceleonce   03 mai 2017
Il est des soirs d'enfer, tragiques lendemains d'incendie, où ma vie en affreuses taches d'encre éclaboussée, semble écrite plein le ciel.
Commenter  J’apprécie          10
leonceleonce   04 mai 2017
J'ai suspendu le soleil
à des anneaux
et j'encense
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : poésie en proseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
738 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre