AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 226509546X
Éditeur : 12-21 (01/09/2011)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 45 notes)
Résumé :
L'Empreinte sanglante d'un pied nu, la suivre au long d'une rue...

L'auteur s'est amusé à suivre les règles d'un petit jeu d'écriture : donner corps à une idée en devenir depuis presque un siècle et demi, posée par Nathaniel Hawthorne - l'un des pères de la littérature américaine, dans un texte au nombre de signes limité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
DoVerdorie
  11 janvier 2015
Cette nouvelle "policière" d'une bonne trentaine de pages et d'une violence inouïe, peut vous être fort utile comme guide de formation.
En effet, le personnage principal vous raconte avec forces détails comment procéder pour ne laisser aucune trace d'un cadavre (échiné par vos soins) et de quelles manières s'entourer de précautions salutaires afin qu'on ne vous débusque pas... si (!) un jour vous décidez de vous reconvertir en tueur-en-série. (On ne sait jamais : de telles idées ont effleuré d'autres esprits...).
Le sérial-killer, dont, dans ce récit, vous suivez les pratiques, vous met également sur la voie du métier annexe à exercer afin que vous pouvez agir en toute impunité. Mais d'autres débouchés sont bien sûr possibles : boucher, "desosseur", charcutier, expert en déviances sexuelles...
Or, il vaut mieux, bien entendu, avoir le coeur bien accroché et ne pas être allergique à l'hémoglobine... dans le cas contraire je vous déconseille la lecture fracassante de cet étalage de viande refroidie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          371
Siabelle
  02 janvier 2015
Je me suis lancée dans la nouvelle : ''le fracas de la viande chaude'' de Maxime Chattam. Il vient du livre ''l'empreinte sanglante'' où ce bouquin contient huit nouvelles qui viennent des auteurs français. C'est sous le thème ''l'empreinte sanglante'' où chaque auteur doit rédiger une nouvelle. Je détiens ce livre depuis 3 ans et c'est là que j'ai le goût de le lire.
On m'a dit qu'on peut lire en ordre ou en désordre les nouvelles qui nous intéressent. Ce livre capte mon attention à cause de Maxime Chattam.
C'est à cette 'époque, on m'a dit que la nouvelle ''le fracas de la viande chaude'' était rare à trouver.
Quelle fut ma surprise, où je retrouve tous les éléments forts de l'auteur, ses mots éclatants et son intrigue habile. On sent aussi s'imprégner dans une atmosphère à la Dexter.
J'aime son personnage principale, où il nous amène avec lui dans sa douce folie. C'est ainsi que le sujet tourne autour des pièges, de la prudence et de la loi du plus fort. Voici une citation qui démontre bien combien l'auteur est fasciné par le sujet : ''J'ai lu un jour dans un bouquin sur les tueurs en série que leur mode opératoire pour aborder leurs victimes révélait toute leur personnalité, qu'il était le prolongement concret de leur psyché malade''.
Je retrouve dans cette nouvelle ce Maxime Chattam qui frappe avec un contenu rempli de stratégie, de sang et d'audace. Quoi dire, j'ai pris un malin plaisir à lire cette nouvelle très bien ficelée où la fin est comme d'habitude à la signature de Maxime Chattam.
Isa


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
eTemporel
  30 mai 2016
L'empreinte sanglante d'un pied nu, la suivre le long d'une rue... Cette phrase est le point de départ d'un recueil de nouvelles paru aux éditions Fleuve Noir en 2009. On y trouve des textes de célèbres noms du thriller francophone comme Thilliez, Giébel ou encore... Chattam. Chaque auteur était invité à écrire une nouvelle à partir de cette accroche, extraite d'un projet avorté de l'Américain Nathaniel Hawthorne. Je n'ai pas lu ce recueil dans sa globalité, mais uniquement la nouvelle de Maxime Chattam, le fracas de la viande chaude, rééditée en solo et en numérique aux éditions 12-21 en 2011. Et une fois de plus, Maître Chattam fait des étincelles !
Le titre à lui tout seul est déjà tout un programme ! Quand on connaît un tant soit peu les écrits de cet auteur, on devine aisément qu'il est question de chair humaine. Si bien qu'avant même de commencer, on est déjà sur les dents. Et effectivement, dans cette nouvelle, Maxime Chattam nous propulse sans ménagement dans la tête d'un tueur en série qui, avant de nous décrire par le menu tous les sévices qu'il a fait subir à sa dernière victime, commence par nous expliquer comment faire disparaître un cadavre sans laisser de trace. Voilà voilà voilà… le pire, c'est que ce texte a quelque chose de fascinant. de dérangeant, évidemment, mais de fascinant tout de même.
Est-ce l'emploi de la première personne du singulier qui nous happe littéralement dans la tête de ce tueur, à tel point qu'on a l'impression qu'il s'adresse directement à nous ? Ou plutôt l'horreur générée par la profusion de détails malsains qui nous explosent au visage ? le choix des mots peut-être, qui fait qu'on visualise si bien ce que l'on préférerait sans doute ne pas imaginer ? Toujours est-il qu'en moins d'une quarantaine de pages, on est ferré, pieds et poings liés, à la merci des mots de Maxime Chattam. Et il s'en délecte, le bougre ! Pour preuve, cette dernière provocation qui fait mouche, dans les toutes dernières pages :
Et si vous avez, ne serait-ce qu'un instant, éprouvé un soupçon d'excitation à l'évocation de tout ce que j'inflige, alors c'est probablement que le monde n'est pas aussi rose que ce qu'on cherche à nous faire croire, pas vrai ?
Parce que quand on lit du Chattam, et qu'en plus on aime ça, on est en droit de s'interroger, non ? Ou pas. Peut-être qu'il ne vaut mieux pas, en effet... Une chose est sûre, le fracas de la viande chaude est une grande nouvelle, parce qu'en très peu de mots, Maxime réussit le tour de force de créer un personnage d'un réalisme confondant, et de nous embarquer, de gré comme de force, dans un monde de cauchemars où le Mal l'emporte toujours haut la main. Un must !
Lien : http://etemporel.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
tousleslivres
  07 avril 2012
Merci j'ai bien suivis les instructions, les conseils sont juste et j'ai noté!!!
Impressionnant comment en quelques pages on peut faire entrer quelqu'un dans une histoire aussi prenante et aussi sanglante. On en ressort forcément avec des séquelles c'est obligé! Ces quelques pages sont aussi fortes qu'un roman de 300! Je l'ai dévoré. Je n'ai pas pu lâcher cette nouvelle avant la fin.
Le "Je" m'a beaucoup frappé. Quand l'auteur s'adresse directement à moi, avec des mots aussi crus et aussi forts, quelque part ça me gène un peu, mais n'est ce pas pour choquer et pour titiller quelque chose en nous que ces histoires existent???... J'adore!!!
Commenter  J’apprécie          60
MaggyM
  01 mars 2019
On savait que Maxime Chattam avait un petit côté sadique à travers les mises en scène qu'il décrit dans ses livres, à commencer par la trilogie du mal qui l'a fait connaître du grand public.
Si besoin était, en voici la preuve avec cet ouvrage, exclusivement diffusé en version numérique, grâce auquel le lecteur (qui ne doit pas avoir une âme sensible) plonge dans la tête d'un tueur en série, qui tue par plaisir et dont l'objectif principal est d'à chaque fois réussir le crime parfait.
Et de nous expliquer par le détail comment faire disparaître un corps complètement sans laisser de trace, y compris les bons conseils pour découper proprement le cadavre. Et de nous conseiller sur les signes à repérer chez ses futures proies pour choisir la meilleure et surtout, surtout,... de ne pas laisser trace.
Bref, si vous avez le coeur bien accroché, cette lecture est juste un trésor de noirceur jubilatoire.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SiabelleSiabelle   02 janvier 2015
Le prince charmant n'est qu'une histoire pour bourrer le crâne des filles, nous autres mecs le savons bien. Réfléchissez à ce que je viens de vous raconter. L'espèce humaine est en constante évolution.
Ne seriez-vous pas mieux, du côté des prédateurs ?
Avant de partir, je refais un tour à l'intérieur du bâtiment. Les gars du légiste sont en train de chercher comment ils vont bien pouvoir descendre Blondinette de sa léviation sanglante.
En voulant l'attraper par-dessous le bras, un des types provoque une coulée de sang sur son gant.
- merde, elle est encore bien tiède ! dit-il .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SiabelleSiabelle   01 janvier 2015
Tout le sang sur son visage m'a un peu dérangé, alors je l'ai bâillonnée et j'ai enfouis mon visage sa tête sous un sac de plastique. J'ai mis du temps à la déshabiller, ce n'est pas simple en fait, lorsque le corps est inerte. J'étais à la fois très excité, et en même temps mes membres me semblaient vidés de toute substance. Ses seins étaient moins jolis que je ne les avais imaginés. Elle ne bougeait pas quand je l'ai pénétrée, comme si elle était morte. Le sac de plastique se soulevait un petit peu au gré de sa respiration, et pourtant la fille n'a pas eu un mouvement pendant que je jouissais de sa tiédeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DoVerdorieDoVerdorie   10 janvier 2015
Et quant à celui qui scrute le fond de l'abysse, l'abysse le scrute à son tour.

Nietzsche
Commenter  J’apprécie          263
sylsolsylsol   07 avril 2013
La genèse d'un être comme moi n'est pas forcément spectaculaire. Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs, il n'y a pas eu d'inceste parental, pas de tragédie abominable ancrant une personnalité dans une déviance morbide, rien de tout cela. Si vous voulez mon avis, dans la moitié des cas, ces histoires d'enfance merdique sont des foutaises. La plupart des mômes battus, voire violés, ne deviennent pas des assassins. Sinon, les mers auraient la couleur du sang.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
c4lypsoc4lypso   13 juin 2014
Je connais bien Carlos. A quinze ans, il a été arrêté pour avoir sodomisé le chien de sa belle-mère. Cet abruti s’est fait choper en flag. La queue entre les jambes, si je puis dire.
Commenter  J’apprécie          31
Videos de Maxime Chattam (87) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxime Chattam
Mois Polar 2019 : le mot du parrain Maxime Chattam
autres livres classés : mode d'emploiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La faune de l'alliance des trois

Matt croise le premier animal "étrange et redoutable" dans son immeuble. Il s'agit...

D'un singe
D'un aigle royal
D'un python
D'un chat siamois
D'un caniche blanc

10 questions
274 lecteurs ont répondu
Thème : Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois de Maxime ChattamCréer un quiz sur ce livre