AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Maléfices (80)

Yggdrasila
Yggdrasila   04 septembre 2013
Sommes-nous aveugles et hypocrites pour oublier que l'essence même de ce que nous sommes tous est bestiale? Manger, dormir, se reproduire...et tuer pour survivre, s'il le faut. Pour protéger ses petits. L'aurait-on oublié? La société nous a appris à cacher cet aspect primaire sous des couches de vernis, mais au fond, tout au fond, nous sommes encore ces mêmes bêtes, comme toutes celles qui arpentent cette foutue planète, peut-être que ce qui nous différencie d'elles, c'est notre capacité à nous fabriquer ces vernis.
Commenter  J’apprécie          220
Yggdrasila
Yggdrasila   11 juin 2013
Le miracle du luminol consiste à faire ressortir la présence de taches de sang, même après que celui-ci a été lavé, et il fonctionne parfaitement avec des traces anciennes. En fait plus le sang est vieux, plus la luminescence est forte.
Commenter  J’apprécie          170
scarlett12
scarlett12   03 novembre 2017
Le cocon de soie. Réfléchis, replace chaque détail dans un ensemble. Les araignées. Le visage terrorisé de cette femme, Annabel te l'a dit, elle hurlait quand elle est morte. Ce type se donne beaucoup de mal pour styliser ses crimes. Tout fait partie de sa démarche. Oui, c'est ça. Passer des heures à momifier cette femme dans une toile d'araignée pour finalement l'abandonner là où n'importe qui aurait pu le mettre c'eût été bâcler le travail. Il se devait d'être homogène jusqu'au bout, y compris dans la découverte du corps.
Commenter  J’apprécie          130
claire04130
claire04130   16 septembre 2014
Pour la première fois depuis le début de l'enquête, Annabel eut le sentiment qu'il prenait de l'avance sur le meurtrier. Il ne lui disait pas tout, il savait quelque chose. Brolin avait mis longtemps à pénétrer son esprit. Mais l'ancien profiler du FBI avait enfin trouvé la faille.
Et il fondait à présent au cœur de ce qu'était le tueur.
Dans son intimité.
Il devenait le tueur.
Commenter  J’apprécie          110
BenedicteEcila
BenedicteEcila   21 juin 2015
Sommes-nous aveugles et hypocrites pour oublier que l'essence même de ce que nous sommes tous est bestiale? Manger, dormir, se reproduire... et tuer pour survivre, s'il le faut. Pour protéger ses petits. L'aurait-on oublié? La société nous a appris à cacher cet aspect primaire sous des couches de vernis, mais au fond, tout au fond, nous sommes encore ces mêmes bêtes, comme toutes celles qui arpentent cette foutue planète, peut-être que ce qui nous différencie d'elles, c'est notre capacité à nous fabriquer ces vernis.
Commenter  J’apprécie          90
kouette_kouette
kouette_kouette   03 février 2015
Mets dix hommes dans une forêt en leur demandant d'aller pisser, neuf iront le faire contre un tronc.
Commenter  J’apprécie          90
cyril72
cyril72   20 septembre 2014
L'homme est une corde tendue entre l animal et le surhomme , une corde au dessus d un abîme .
Commenter  J’apprécie          80
Axil
Axil   30 juillet 2013
La vie dans les quartiers oubliés, les no man's land de la civilisation, le désespoir social, il n'avait jamais pu s'attaquer à ces questions autrement qu'en pensées. Il n'en avait pas le courage. "C'est parce que tous ceux qui pourraient changer quelque chose sont comme toi que ça ne bouge pas. Bougera pas. Trop accaparé par des montagnes de tracas personnels, ensuite, dans les brèves failles où le calme surgit, ne subsistent que les reliquats du bonheur individuel. C'est tristement humain."
Commenter  J’apprécie          70
sidhounette
sidhounette   16 juillet 2012
La vie est un flash de conscience dans l'éternité. Une solitude réelle dans l'illusion des autres.
Commenter  J’apprécie          70
Emahix
Emahix   23 octobre 2016
On vivait dans l'ère des petites libertés individuelles, où chacun devait se sentir libre , peut-être que ça venait de là ; certains, percevant l'illusion de ce système, s'octroyaient une véritable liberté, celle de vie et de mort sur autrui. Comment savoir ?
Commenter  J’apprécie          60




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    La faune de l'alliance des trois

    Matt croise le premier animal "étrange et redoutable" dans son immeuble. Il s'agit...

    D'un singe
    D'un aigle royal
    D'un python
    D'un chat siamois
    D'un caniche blanc

    10 questions
    285 lecteurs ont répondu
    Thème : Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois de Maxime ChattamCréer un quiz sur ce livre