AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Isabelle Chaumard (Autre)
EAN : 9782361392529
160 pages
Éditeur : Mot et le Reste (30/06/2020)

Note moyenne : 4.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Sur les hauteurs d’Ajaccio, au cœur du maquis, le jeune Abram est interné dans l’hôpital psychiatrique de Castelluccio. Souffrant du syndrome de Cotard, il est convaincu de sa propre mort et n’a de cesse de le rappeler par ses mutilations. Il est confié à Marie, assistante sociale dans un service à bout de souffle, jusqu’à ce que trois adolescents soient assassinés. À la disparition d’Abram, soupçonnée et suspendue de ses fonctions, elle s’engage dans un combat sans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Chroniqueuse
  30 juin 2020
En ce jour, le 30 juin 2020 est la date de parution du nouveau thriller d'Isabelle Chaumard aux éditions le mot et le reste.
Après Belles sanguinaires un thriller palpitant, l'auteure m'a de nouveau proposé son nouvel ouvrage littéraire en avant-première. Tous mes remerciements pour cet envoi au Liban et la confiance accordée.
La protection de l'enfance un sujet délicat, mais d'une importance capitale se peint tant sur la première de couverture que le plat verso. Un livre qui vous parle, vous interpelle, vous lance un appel pour découvrir son histoire qui s'écoule en Corse, un bel endroit en mer Méditerranée.
Le sacrifié de Castelluccio est un roman qui vous fera réfléchir par la profondeur et l'authenticité de son récit poignant, de ses personnages émouvants, sans omettre l'essentiel qu'est la plume fluide et sensible de l'écrivaine.
Abram atteint du syndrome de Cotard placé à l'hôpital psychiatrique de Castelluccio, Marie une assistance sociale, mais aussi Bastien et Jean-Baptiste ... sont des ambassadeurs imaginaires pour émettre des messages d'une grande gravité et intérêt aux lecteurs.
D'une part, Isabelle Chaumard dépose des mots pour exprimer la souffrance, la douleur, la peur ou l'instabilité de chacun et d'une autre lance une véritable enquête savamment ficelée suite aux décès d'adolescents…Un thriller plein de suspens !
C'est un combat qui se lance pour démasquer la vérité, une bataille pour la liberté de l'être humain, un espoir pour demain ou l'avenir…
C'est un roman court, mais d'une richesse exemplaire par les thèmes intégrés qui sont sujets à une certaine négligence de nos jours.
Un ouvrage bouleversant qui mérite d'être lu.

Lien : http://chroniqueuse6.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Entre2Livres
  30 juin 2020
✔️Mon ressenti : Isabelle Chaumard sort son second roman aujourd'hui. Après "Belles Sanguinaires", elle nous entraîne dans un nouveau thriller bâti sur des faits réels.
Abram, un jeune homme, est interné en hôpital psychiatrique car il est atteint d'un trouble : il est persuadé qu'il est mort. Marie, assistante sociale dévouée voit son quotidien s'assombrir. Ces deux personnages vont se rencontrer et nous entraîner dans un récit bourré de suspense où ils ne demandent qu'à s'en sortir.
Touchants par leur humanité, ils savent nous emporter au coeur du récit et de cette magnifique région. L'auteure sait la dépeindre et nous faire voyager par ses mots. Moi qui ne pars pas en vacances cette année, c'est un vrai plaisir de découvrir l'île de beauté. Ce roman est également pretexte à la mise en lumière de l'aide sociale à l'enfance et de l'histoire de Castelluccio, donc en plus de se divertir, on apprend des choses. L'intrigue est bien ficelée et les découvertes se font petit à petit, nous rendant vraiment acteurs et absorbés par cette lecture. le roman étant assez court, je l'ai lu d'une traite. La plume de l'auteure est délicate ce qui est rare dans ce genre.
J'ai beaucoup aimé la fin, que je vous laisse découvrir.
Une bonne lecture menée par une très belle plume.
🎯Mots Clefs : Services Sociaux / Enfant / Psychiatrie / Morts / Corse
🏆Ma note : 18/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pbrient
  29 juin 2020
C'est avec un immense bonheur que j'ai retrouvé les mots d'Isabelle Chaumard. On l'attendait après l'excellent « belles sanguinaires ». J'ai fini « le sacrifié de Castelluccio », je suis à nouveau conquis.
Nous débarquons à Ajaccio et nous y resterons tout au long de cette histoire. Nous allons nous promener entre passé et présent avec deux acteurs principaux, Marie et Abram et deux seconds rôles, Jean-Baptiste et Bastien sans oublier la bonne copine, Caro, qui veille sur Marie.
Marie est assistante sociale et travaille dans le même bâtiment que l'aide sociale à l'enfance. Elle aime son boulot mais avec la baisse des budgets de l'état on demande toujours plus à ses employés en leur donnant moins de moyens. Elle a en charge le dossier d'Abram, qui vient d'être placé en hôpital psychiatrique de Castelluccio, faute de place en foyer et en famille d'accueil. C'est un ado de 16 ans, il vivait seul avec sa mère qui est dans l'incapacité de s'en occuper. Il souffre du syndrome de Cotard, une forme dépressive grave où le patient est convaincu d'être mort. L'auteure a construit son récit par chapitre en donnant la parole à chacun des deux protagonistes. La présentation et les conditions du travail de Marie relève de la réalité et ça Isabelle Chaumard est bien placée pour le connaitre. Elle a travaillé pendant 20 ans dans l'insertion et la protection de l'enfance avant de démissionner et devenir journaliste et lanceur d'alerte.
En alternance on va suivre la vie de Jean-Baptiste jeune Rochelais incarcéré au bagne de Castelluccio de 1855 à 1860. Comme les 1200 autres mineurs il sera exploité par l'état et la région pour construire des routes, un barrage et ce qui sera aujourd'hui l'hôpital. Il finira malheureusement par mourir comme 160 autres sous les coups, exploités, malnutris, violés et atteint de diverses maladies. Il sera déposé dans ce carré avec les autres, souvent à même le sol sans sépulture. Aujourd'hui réhabilité, ce cimetière de la honte avait disparu sous les ronces et buissons, dame nature reprenant son dû. Je vous invite à visionner la vidéo de l'auteur pour mieux vous imprégner des lieux. Cela m'a permis de m'immerger et de mieux appréhender ma lecture.
Pour ce qui est de l'intrigue, je pense qu'on est plus dans l'atmosphère d'un roman noir. Elle est très subtile et accroche le lecteur dès les premiers mots posés par l'auteure. Une série de 3 meurtres d'enfants va malmener le quotidien de Marie mais aussi lui permettre de faire la connaissance de Bastien !!!
Et toujours cette si belle écriture qui nous fait voyager dans des paysages et décors magnifiquement décris. Tous nos sens sont en éveil. J'ai senti les odeurs du maquis quand le soleil commence à sécher l'humidité de la nuit, subtil mélange de thym, de myrtes sauvages. J'ai entendu la musique des cigales le soir quand le jour laisse sa place à la nuitée. le vent dans les oliviers. J'ai vu le couché de soleil au dessus des eucalyptus.
Le style d'Isabelle est envoutant et parfaitement rythmé, il ne manque pas de rebondissement, de suspense savamment distillé. Il procure de l'émotion, j'ai ressenti la haine, la tristesse et la peine mais aussi par moment le sourire. Mille mercis pour tout cela Isabelle Chaumard vous m'avez à nouveau captivé, troublé, fasciné.
Merci aux éditions « le mot et le reste » pour leur confiance dans ce SP.

Lien : https://www.facebook.com/Phi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JJ-VITIELLO
  27 juin 2020
Le bagne en sang. le meurtre est là... La terre en dessous, la pierre sur eux, dans les marais ils meurent, et aujourd'hui encore. le soleil si intense ne réchauffe rien, il brûle, il crame leur corps, aux enfants. L'histoire qui le dit.
Abram a les yeux éteints, sa vie n'est plus rien. Un ado dans un univers sombre sur fond d'azur. Il est le passage entre nous et ceux d'avant. Il est vivant... Mais pour combien de temps. D'ailleurs il est mort, déjà.
Marie est douce et tendre. Trop tendre, trop douce. Des déboires, elle en a eu. Des coups elle en reçoit encore. L'amitié et le secours vont de pair pour l'aider à y faire face. La force d'un côté, la raison de l'autre. Un homme bâti comme une montagne et une femme forte comme la raison. Ah ! Les Corses et l'amitié. Sans faille. Sans compromis.Sans attendre de retour.
C'est dans cet univers que Marie se retrouve inculpée de meurtre sur enfants. Elle, une mère si tendre, une assistante sociale si dévouée. Tout la désigne. Elle est foutue. Est-elle innocente ? Entre enquêtes et agressions, elle veut savoir qui, et pourquoi. Tout est acharnement, contre elle !
Le sacrifié de Castelluccio est un roman empreint de sentiments, d'histoire noire d'une époque à aujourd'hui. La douleur, la violence et les doutes sont omniprésents dans une course à la mort, aux éléments de dossier. Jusqu'au continent, à La Rochelle.
Une belle lecture, les mots coulent en harmonie.Une montagne Corse en pleine figure de sentiments et d'histoire. C'est le deuxième roman d'Isabelle Chaumard que je lis, et là encore une fois je me sens bien. La noirceur n'est pas si noire sous son joug. Même si le noir reste noir. le crime reste en sang.Ce sang couleur de Corse.

Lien : https://scontent-cdt1-1.xx.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
pbrientpbrient   23 juin 2020
« Ils savent se marier entre eux, les malheurs. Deux cuillers de RSA avec un chouïa de déprime. Un zeste d’alcoolisme avec un paquet d’années à la rue. Un bon coup de poing dans la tronche du gosse et un rail de xanax/prozac/stilnox. Le problème avec les misères, c’est qu’on ne sait plus qui on doit sauver ni par quel bout il faut commencer. »

LE SACRIFIÉ DE CASTELLUCCIO-Extrait
Isabelle Chaumard
Tous droits réservés
Éditions Le Mot et le reste-30 juin 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pbrientpbrient   23 juin 2020
« En réalité, ce gosse était un ange. Un grand blond efflanqué au visage agrandi par des yeux qui donnaient l’impression d’avoir vécu trois cents ans. Le genre de regard porté par certaines personnes âgées. Un regard qui semblait déjà avoir tout compris. »

LE SACRIFIÉ DE CASTELLUCCIO-Extrait
Isabelle Chaumard
Tous droits réservés
Éditions Le Mot et le reste-30 juin 2020
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1899 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre