AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782754088039
208 pages
First (02/06/2016)
3.52/5   21 notes
Résumé :
Anna Gavalda et Gilldes Legardinier, Stephen King, Amélie Nothomb et Maupassant, Alain-Fournier, Gary, Goscinny & Uderzo, Roald Dahl ou Victor Hugo : ils sont tous là, en ordre de marche, pour consoler d'un vilain cafard du dimanche soir, apprivoiser la perte d'un être cher ou comprendre les complexes rapports humains dans l'entreprise.
Elodie Chaumette, psychologue clinicienne et chroniqueuse littéraire à France Culture, propose ses prescriptions de lecture... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  21 janvier 2021
"La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté." François Mauriac.
Autant de Babeliotes que de livres, avec des avis, des billets et/ou des critiques différentes...
Un livre peut-il changer votre vie?

-Docteur, que dois je lire, à cause du confinement, pour:
-Être heureux.
- S'épanouir dans son travail.
- Élargir sa vision du monde.
- Apprivoiser ses émotions.
Et...
- Trouver l'amour .
- Cultiver ses amitiés.
- Avoir confiance en soi...

Réponse en 100 propositions:
N'allez pas... chapitrer l'auteur (lectrice et psychologue) sur ses choix!
Pour être heureux:
"Le mien... a été "Ensemble, c'est tout" d'Anna Gavalda. Je l'ai refermé avec la voix intérieure qui chantait, "comme c'est beau " et la furieuse envie d'écrire.
(Voir le film de Claude Berri, avec Audrey Tautou et Guillaume Canet.)

Comme livre, il y a:
Pour révéler ses talents? Muriel Barbery, "L'élégance du hérisson".

Pour se reconstruire après un traumatisme :
Thomas Bernard, "Le souffle."

Pour rire aux éclats :
Gilles Legardinier, "Demain, j'arrête !" ( Voir le chaton sur la couverture)

Et Vous, chère ami/e, quel est votre livre d'or?
"La vraie lecture commence quand on ne lit plus seulement pour se distraire et se fuir, mais pour se...trouver." Jean Guéhenno. Carnets du vieil écrivain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9019
Hamisoitil
  15 juin 2016
Ces livres peuvent changer votre vie ou plutôt la mienne, car en m'installant tranquillement sur mon canapé, je ne m'attendais pas à découvrir dans ce magnifique livre, d'aussi bonnes trouvailles au niveau de la littérature française. Il regorge de références littéraires que l'on connait ou pas, mais qui, pour l'auteure, Elodie Chaumette, devraient nous faire du bien en fonction de notre état, notre humeur, nos problèmes du moment... C'est ce qui s'appelle, La bibliothérapie ou les livres thérapeutiques. En plus loufoque : Des médicaments littéraires. En plus simple : Guérir par les livres.
Personnellement, je ne me suis jamais attardée sur le sujet, mais, maintenant, avec le recul, je me rend bien compte qu'arriver au bout d'un roman avec le sourire aux lèvres, me met automatiquement de bonne humeur pour quelques jours. D'ailleurs, c'est ce que nous raconte dans la préface, Agnès Ledig ; ce sentiment de bien-être après avoir refermé un livre.
Ce n'est pas toujours le cas, hélas. Alors, comment savoir que le roman en question nous fera passer un excellent moment, avec l'assurance d'aller mieux pour quelques heures voire quelques jours ?!
L'auteure, Elodie Chaumette, un peu comme un médecin, nous prescrit 100 livres qui devraient nous plaire et surtout nous aider à aller mieux, parfois même, pour mieux nous comprendre. Dans cet immense jungle où les livres deviennent de plus en plus présents dans nos vies, il y a forcément un qui se démarque plus que les autres, celui que l'on pourrait lire et relire, parce qu'à un moment donné, il nous a fait du bien, peut-être même changé notre vie. Il peut donc facilement être rajouté à la liste des 100 prescriptions que l'auteure partage dans ce livre. Et c'est avec beaucoup de sens et d'une pointe d'ironie, que l'auteure nous parle de ces romans choisis (dont, des essais et bd) tout en relevant certaines phrases en passant par ses propres réflexions, en caractère gras, pour ne surtout pas passer à côté d'elles. L'impact est finalement là ! La magie des mots ou plutôt le pouvoir des mots a eu l'effet sur moi, car je me suis prise au jeu avec des post-it collés partout sur les pages. Par exemple, quand elle prescrit, Pour rire aux éclats, le livre de Gilles Legardinier : Demain, j'arrete ! Je me suis revue en train de le lire et de rire à certains passages, bon, peut-être pas aux éclats, mais en tout cas, bien rigolé sur le cas de l'héroïne. Faut reconnaître qu'elle était un peu fêlée dans sa détermination à espionner son nouveau voisin. C'est donc un livre comme celui-ci qui peut redonner le sourire à une personne triste. Prenons le cas d'une personne mal dans sa peau, qui accumule toutes les humiliations de la terre. Comment survivre ? Il y a un livre que l'auteure propose : Stupeur et Tremblements de Amélie Nothomb, qui peut aider cette personne à surmonter ou mieux supporter cette épreuve. Voilà deux exemples qui peuvent avoir un impact considérable dans nos vies et nous aider à faire face à certaines difficultés et pourquoi pas, aller mieux, tout simplement !
Bien évidemment, tous les titres présentés n'auront pas forcément l'effet désiré chez les uns ou chez les autres, mais, restent néanmoins, de belles découvertes à lire, un jour.
Pour ma part, ce livre est utile dans le sens où l'on découvre des livres qui sont peut-être passés entre les mailles du filet. de plus, le fait que l'auteure partage en quelques lignes son ressenti avec une plume très fluide et agréable sur le roman sélectionné pour nous et avec soin est très intéressant et instructif. du coup, ça donne envie de le lire à son tour (en tout cas, pour ma part) J'ai pris note et certains sont déjà dans ma liste d'envies. Quant au livre, l'objet même, est vraiment très joli. Un peu matelassé. (La couleur est orange bien flashy. Genre fluo mais pas rose comme sur la photo)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Au_bonheur_des_livres
  26 septembre 2016

         🌺Voici 100 prescriptions de bibliothérapie ou comment attribuer des effets thérapeutiques aux livres. Parce que je suis persuadée et même convaincue que les livres apaisent, construisent et élargissent notre humanité, je ne pouvais pas être indifférente à un livre comme celui-là qui se propose de nous aider à mieux vivre. Les maux peuvent trouver leurs remèdes dans les mots (ok elle était trop facile celle-là ^_^) et même si jusqu'à présent je ne sais pas dans quelle mesure un livre peut bouleverser une vie, il est incontestable que les livres donnent de la saveur à la mienne, que je trouve du sens à ce monde à travers eux, que j'y puise des moments de bonheur mais aussi de quoi combler un manque d'expériences et de connaissances dans certains domaines.
          Construit en dix chapitres répondant à nos différentes attentes, ce livre nous invite à découvrir les lectures qui nous feront du bien, nous éclaireront, nous orienteront, nous aideront à ne plus avoir peur. Je vous cite les chapitres en étant persuadée que chacun d'entre vous s'y retrouvera :
♠ Etre heureux
♠ S'épanouir dans son travail
♠ Elargir sa vision du monde
♠ Cultiver ses amitiés
♠ Prendre le temps
♠ Apprivoiser ses émotions
♠ Trouver l'amour
♠ Traverser des épreuves
♠ Echanger en famille
♠ Avoir confiance en soi
...le programme d'une vie!
         Chaque livre est présenté sur une page recto/verso avec en premier paragraphe un résumé et en second paragraphe, Elodie Chaumette nous apporte son éclairage de psychologue, les problématiques soulevées par un sujet, un personnage et l'angle par lequel on peut aborder le livre pour trouver des réponses et si possible une satisfaction. Et je ne doute pas que ce joli livre vous satisfera pleinement. C'est par ailleurs un bel objet, avec une couverture matelassée à la couleur très vive et au contenu de grande qualité.
           Dans sa très belle préface Agnès Ledig nous parle de son rapport à la lecture et du plaisir infini généré par la découverte de certains livres; en ce qui me concerne, mon rapport à la lecture a changé après avoir lu "PHEDRE" de Racine, et je pense que ce livre a contribué à faire de moi une lectrice passionnée, ardente, il m'a proposé d'accéder à la beauté de la langue française et m'a autorisé à pénétrer dans le monde de la littérature...merci RACINE! En cela je peux dire qu'effectivement mes pensées ont changé, mes idées ont mûri, mon rapport au monde a évolué...les livres m'ont élevée!
           A travers toutes les prescriptions littéraires, l'auteur nous montre qu'un livre peut être un soutien pour nous aider à traverser certaines étapes, certaines épreuves, à trouver des réponses, à nous ouvrir les yeux. Une chose est sûre la lecture nous aide à vivre, à grandir, à mûrir, à aimer, à se connaître, à réfléchir, à apprendre, à comprendre...et tout ce que peuvent nous apporter les livres est en relation avec notre vie sociale. J'ai déjà entendu dire qu'une culture très "livresque" est dangereuse, dans ce cas je dirais que le monde dans lequel nous vivons l'est beaucoup plus parce que la domination de l'image, le culte des apparences et des esprits vides amoindrissent notre humanité, banalisent la bêtise, la violence, exacerbent la haine, la peur,etc...je persiste donc à croire qu'une vie sans livres manqueraient de saveur et serait comme "une maison sans fenêtre", "les livres nous permettent de prendre le recul nécessaire par rapport à la violence de l'existence" (Cécile Ladjali). C'est le message de ce livre entre autres plaisirs que fait éclore une bonne lecture.
             Dans la préface, Agnès Ledig (dont je n'ai pas encore lu les romans) exprime toute la force que l'on peut puiser dans les livres qui chacun à leur façon vont nous servir de viatique, provoquer peut-être un choc salvateur et tout simplement nous apporter "...cette capacité de nous émerveiller, comme à l'écoute d'une musique ou un coucher de soleil qui nous colore l'intérieur...".
             L'auteur nous propose un large choix de genres littéraires : romans, bandes dessinées, livres jeunesse, essais, récits autobiographiques, poésie...et vu les références, on sent que Elodie Chaumette a effectué un travail minutieux de sélection. Et quelle sélection! j'ai épuisé un bloc de post-it pour marquer les pages concernant les livres que j'aimerais absolument avoir et ma pile à lire vient de s'agrandir dangereusement ^_^
            Parmi tous les titres que j'ai relevés, en voici quelques uns qui me "nourriront" (je vous mets le noms des écrivains) : Francis PONGE (la poésie), Henning MANKELL, Amélie NOTHOMB (celle des débuts), Marylin MONROE (et oui, le conseil de lecture proposé me permet de me sentir proche de cette icône...et je ne parle pas du physique bien sûr!), Emile AJAR, Vincent VAN GOGH (je le retrouve souvent ces derniers temps dans certaines lectures), Françoise SAGAN, Anaïs NIN et Henry MILLER, Marie DARRIEUSSECQ, J.D. SALINGER, Simone de BEAUVOIR, etc.
J'ai même décidé d'emporter pour mon fils en vacances deux romans jeunesse référencés dans ce livre (et qui sont déjà sur le bureau de mon garçon), à savoir "MATILDA" de Roald DAHL et "LES MALHEURS DE SOPHIE" de la Comtesse de Ségur, ce que nous dit Elodie Chaumette sur les possibilités de ces deux oeuvres est très pertinent, éclairant et j'apprécie toujours les explications des psychologues. 
〰〰〰〰
POUR FINIR /
Je n'ai qu'un seul regret, c'est que ce livre ne soit pas plus long! Il faut reconnaître que toutes les prescriptions sont à la hauteur de mes attentes mais j'ai tellement apprécié le point de vue de l'auteur que le plaisir de découvrir les références littéraires en a été décuplé. Je dois avouer que j'aurais aimé lire tous ces livres plus tôt mais malheureusement il est des choses sur lesquelles on ne peut revenir; en effet, tout est une question de temps, et quand on fait certaines rencontres à certains moments, notre destin prend une autre voie.
Les livres permettent de s'évader d'un quotidien contraignant et malmené, peuvent agir sur notre vision du monde et ils nous permettent d'appréhender ses changements; raison pour laquelle il est urgent et nécessaire d'associer les enfants à le lecture dès leur plus jeune âge parce que transmettre une culture humaniste à nos enfants c'est pouvoir changer le monde.
 Je ne rangerai pas ce livre dans ma bibliothèque, je le garderai à portée de main parce qu'il est tout simplement  réjouissant, l'orientation de lecture que nous propose l'auteur nous permet de considérer "la prescription" choisie d'une autre façon et de faire jaillir ce que l'on ne voyait pas.

Lien : https://www.Instagram.com/au..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Errant
  17 mai 2019
J'aime les livres qui parlent de livres, c'est toujours l'occasion de confronter nos perspectives, de glaner des références, d'élargir nos horizons. Et tout cela s'est produit avec celui-ci, du moins en partie. Sur la centaine de livres abordés, je n'en avais lu qu'une petite huitaine et quelques uns figuraient déjà dans ma liste à lire éventuellement. Par contre j'en ai ajouté neuf à cette liste , me laissant racoler par ce qu'en dit l'auteure. Dans ce sens ce fut une lecture enrichissante. Par contre je déteste que l'on indique en gras les passages plus importants d'un texte; à tort ou à raison je prends cela pour une insulte à ma capacité de comprendre... de même je trouve qu'il y a beaucoup (trop?) de livres jeunesses qui son répertoriés, que pour un livre récent très peu d'oeuvres modernes s'y trouvent et que certains résumés divulgâchent allègrement. C'est donc avec un bémol que je recommanderais cette lecture malgré l'intérêt indéniable qu'elle présente.
Commenter  J’apprécie          40
Arcanne
  20 août 2017
J'ai aimé ce livre pour les références et la façon dont sont présentés les livres.
Toutes les sections n'ont pas retenu mon attention mais je pourrai y revenir plus tard (littérature jeunesse par exemple quand je serai grand-mère).
C'est intéressant de voir le regard d'une génération sur ses choix de lectures "thérapie".
Commenter  J’apprécie          41

Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 juin 2016
Ne surtout pas se fier aux apparences ! C’est ce que suggère Muriel Barbery en mettant en scène deux « hérissons » qui mettent à mal nos préjugés sociaux : ils piquent à l’extérieur, mais sont à l’intérieur « des petites bêtes faussement indolentes, farouchement solitaires et terriblement élégantes. »
Combien de fois nous sommes-nous cachés parce que nous avions peur d’être jugés ? Entourés de gens qui ne peuvent pas nous comprendre, nous préférons parfois nous réfugier derrière un masque de façade. Combien de fois aussi avons-nous été pris au piège des masques des autres ? Cette dissimulation peut être nécessaire, mais ne croyez-vous pas qu’on a beaucoup à gagner en prenant le risque de rencontrer les autres ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   08 juin 2016
La plupart des Contes de la folie ordinaire ont pour personnage central un certain Bukowski, écrivain de son état… On y reconnaît immédiatement l’auteur si on a vu d’anciennes émissions télévisuelles où il apparaissait ivre et désabusé. Bukowski s’amuse avec la part autobiographique pour nous emmener de la réalité sordide au jeu littéraire, nous montrant la force subversive du récit sur les choses. Il ne prétend pas montrer la beauté sous la décrépitude du monde, mais la capacité préservée de l’écriture à transformer le monde.
Ces Contes sont autant d’occasions d’apprendre à rire de soi. Il s’y joue un incessant jeu de masques, et l’autodérision y règne partout. Tantôt Bukowski se présente comme un être las, lucide, désabusé, et pourtant il est clair qu’il croit à la poésie. Il se présente comme un héros populaire, auprès des petites gens, dont il élève les histoires insignifiantes au rang de littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 juin 2016
Dans nos écoles, l’enseignement se fait selon des principes auxquels nous sommes habitués : il est commun à tout un groupe d’enfants ; on le reçoit de manière passive ; l’enfant doit s’adapter et se contraindre à ces apprentissages qu’on lui inculque. L’enseignement Montessori est très différent : il respecte le développement individuel de chaque enfant ; il laisse le libre choix des activités ; il incite l’enfant à développer sa propre personnalité. Oui, c’est possible ! Non, ça n’est pas l’anarchie ! Au contraire, grâce à un souci permanent d’accompagner l’enfant en adaptant l’environnement à sa mesure, il parvient à s’en saisir par lui-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   08 juin 2016
Partager ses goûts, quand bien même cela serait fondé sur des faits insignifiants, suffit parfois pour devenir amis. Ainsi se rencontrèrent nos deux acolytes en une scène mythique, où l’un et l’autre se reconnaissent dans la brillante idée d’avoir inscrit leur nom dans leur chapeau.
Mais n’aurions-nous pas tendance à nous entretenir ensemble dans nos petits travers lorsque nous sommes amis ? Bouvard et Pécuchet ne tirent aucune leçon de leurs échecs, au contraire ils se trouvent mutuellement des excuses pour poursuivre leur folle entreprise. Attention à l’aveuglement partagé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   08 juin 2016
Essai philosophique et engagé, Le Deuxième Sexe est une avancée majeure dans la pensée du féminisme. Simone de Beauvoir étudie les raisons de la domination masculine en examinant l’anthropologie, la littérature, la biologie, la psychologie et l’histoire des rapports entre les sexes. À travers cette étude systématique, elle déconstruit les justifications essentialistes de la soumission des femmes. « La femme se détermine et se différencie par rapport à l’homme et non celui-ci par rapport à elle ; elle est l’inessentiel en face de l’essentiel », écrit-elle. Elle affirme que les femmes doivent reprendre possession de leur destin, par le travail, le contrôle des naissances et l’éducation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : BibliothérapieVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
391 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre