AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782847349320
378 pages
Éditeur : Tallandier (14/06/2012)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 5 notes)
Résumé :
De son avènement, en 1715, jusqu'à sa mort, en 1774, Louis XV, surnommé le Bien-Aimé, aura incarné une époque - celle de la stabilité de la France, d'une expansion économique, qu'accompagne un renouveau intellectuel : en un mot une profonde effervescence.
Pour écrire l'histoire des Français au temps de Louis XV, et non seulement celle d'un roi et de son règne, Guy Chaussignand-Nogaret a mené l'enquête auprès des 24 millions de Français que comptait alors le r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
stefmet
  12 octobre 2014
Lorsque l'on commence la lecture d'un livre de ce genre, on peut s'attendre au meilleur comme au pire. Certains sont superficiels, d'autres sont trop ardus.
Ici l'équilibre entre connaissance et plaisir de lire est parfaitement trouvé. Pas de statistique indigeste, pas de vaine futilité. Simplement des faits et une analyse limpide de l'époque.
Tout au long des 360 pages de ce livre, nous sommes au contact des Français du milieu de 18ème siècle. Les nobles comme les gens du peuples, les riches comme les pauvres, les villageois comme les gens des villes, les hommes comme les femmes, sans oublier les enfants, les religieux, les militaires, les lettrés, les marchands etc... Tous ces individus, avec leurs obligations, leurs oppositions, leurs droits, leurs joies, sont abordés le plus objectivement possible.
Laissant tout manichéisme de côté, Guy Chaussinand-Nogaret peint une société qui porte déjà en elle le germe des futurs éclats de l'Histoire. Une société hiérarchisée, où chaque individu doit lutter mais qui vit mieux que sous le règne précédent.
Un livre instructif, agréable et facile à lire. À la portée de tous, à condition d'aimer le mélange histoire/sociologie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
CVolland
  15 septembre 2018
Difficile de faire le tri face à l'avalanche d'informations et le "lâché de nom" qui parsème l'ouvrage.
C'est à dire que Guy Chaussinand-Noguaret (même ce patronyme est déjà du name dropping) part du présupposer que le lecteur est évidement un érudit sur le 18°siècle et qu'il serait inutile, voir vexant, de lui dire de qui ou de quoi l'on parle.
L'auteur parle comme si il était là au moment des faits se qui donne une impression de manque de modestie.
L'ouvrage fut primé par l'académie fraonçaise messieurs dames ! Qui s'accommode fort bien de cette plume précieuse manquant d'humilité face au sujet.
Une fois agrée ce style et si vous connaissez déjà les principaux personnages clés liés à Louis XV vous pourrez, si vous aimez ce style d'écriture apprécié le livre. Il regorge d'anecdotes issu de mémoires de contemporains dont les références se trouvent à la fin.
Les themes abordés sont très variés : vie quotidienne ; éducation ; armée ; médecine ; justice ; religion ; arts etc.
Le portrait qui nous est fait du 18° est plutôt noir. (sans jeu de mots avec l'arrondissement Parisien)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
stefmetstefmet   05 octobre 2014
Au sujet de Louis XV :
Tous lui reconnaissent de l'esprit et du jugement. D'Argenson, l'intelligence la plus solide de la cour, lui accorde un regard d'aigle - "ses opérations d'esprit sont plus rapides que l'éclair" -, une sensibilité extrême, de la lucidité, de la pénétration - "il se connaît en hommes parfaitement" -, le goût de l'étude et de la lecture. Il écrit aussi, beaucoup : des lettres, des mémoires, des extraits de ce qu'il lit. Pourtant, à cet esprit brillant il manque quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
stefmetstefmet   10 octobre 2014
Chaque salon porte sa griffe. Celui-ci plus mondain, tel autre philosophe, mais tous ont pour déesse - ou pour dragon - une femme, rarement une jeune beauté, souvent une respectable hôtesse en fin de parcours galant qui, en attendant le musée, se fait tresser des couronnes. Et pour oracle, un grand homme..., ou tout comme.
Commenter  J’apprécie          90
stefmetstefmet   05 octobre 2014
Faut-il chercher dans une enfance incomplète, privée d'affection maternelle, ce refus de la maturité, ces velléités juvéniles, ces comportements, ces renoncements, cette apathie que tous les contemporains observent ? Il porte son enfance partout. Il n'est adulte que par passade, comme pour se reposer entre deux gamineries.
Commenter  J’apprécie          80
OlivOliv   13 février 2015
Les pensions et les charges pleuvent sur ceux qui ont l'échine souple, qui savent louvoyer, faire au bon moment un compliment, qui se soumettent de bon gré au conformisme de la mode, vertu suprême de ceux qui veulent réussir. Ceux qui ne parviennent pas à s'adapter, à se soumettre parfaitement aux règles du jeu, les Prévost, les Crébillon, restent des bohèmes. Pour tous, les débuts sont difficiles, et lorsque, dans une famille, un rejeton manifeste le désir de suivre la carrière des lettres, le père généralement jette les hauts cris. Soyez curé, procureur, médecin, à la bonne heure. Mais écrivain ! Y pensez-vous ? Les bons bourgeois ont fait leur le cri moqueur de Voltaire : "La littérature est le premier des beaux-arts, mais le dernier des métiers."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
stefmetstefmet   12 octobre 2014
Dans les Alpes, les petits paysans n'ont souvent qu'une seule vache et attelent ensemble leur vache et leur femme et, pour s'entraider, prêtent aussi communément à leur voisin celle-ci que celle-là .
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Guy Chaussinand-Nogaret (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guy Chaussinand-Nogaret
La naissance de l'encyclopédie - Guy Chaussinand-Nogaret
autres livres classés : France (Louis XV)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XVIII° siècle)

Le Jeu de l'amour et du hasard

Voltaire
Marivaux
Beaumarchais

10 questions
144 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 18ème siècle , 18ème siecleCréer un quiz sur ce livre