AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756017361
Éditeur : Delcourt (19/05/2010)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 27 notes)
Résumé :

Centre correctionnel d'Attica, Etat de New York, 1992. L'arrivée d'un nouveau détenu fait grand bruit. Le prisonnier vient en effet d'être envoyé dans la cellule du Soul Man. Ce dernier, une véritable légende vivante enfermée depuis plus de 40 ans, a pourtant tué tous ses compagnons de cellule. Pourquoi le jeune Félix a-t-il été placé ici ? Soit on veut sa mort, soit il y a là un mystèr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
umezzu
  25 juin 2019
Dans un centre pénitencier d'enfer, Soulman, un détenu black qui doit ressortir que les pieds devants, reçoit un nouveau pensionnaire dans sa cellule. Comme il a déjà occis plusieurs des locataires précédents, le petit jeunot qui vient d'arriver va devoir planquer ses abattis. Soulman semble cacher un secret, est-ce pour cela que le gamin a été envoyé là par une des famille de la mafia new-yorkaise ?
L'intrigue est bien construite, avec ce qu'il faut de rebondissements. le milieu carcéral est bien oppressant et Soulman très impressionnant, tout amateur de musique soit-il. Cette BD est finalement pas mal du tout...
Commenter  J’apprécie          130
Seraphita
  20 juin 2011
Pittsburgh, Etat de Pennsylvanie, 1964 : voici le début d'une histoire, autour d'un casse qui tourne mal.
Centre correctionnel d'Attica, Etat de New-York, mars 2003 : Felix, un jeune homme au visage d'ange, est emprisonné pour « viol, meurtre avec préméditation, actes de barbarie ». L'administration a décidé qu'il serait incarcéré en cellule 701, aux côtés du « Soul Man ». Cet homme a une réputation terrifiante : en plus de 40 ans d'incarcération, il a tué tous ses co-détenus. Pourquoi veut-on placer Felix dans la cellule de cet homme effroyable ? A son contact, le « Soul Man » dévoile un pan de son être, amenant également Felix à en dire un peu plus sur lui. Deux histoires qui se mêlent pour un final où se dénouent vérité et mensonge.
J'ai beaucoup aimé cette BD, très noire dans laquelle la violence est omniprésente. David Chauvel, le scénariste joue constamment avec la vérité et le mensonge, le secret. La BD offre au lecteur le dévoilement progressif de l'identité de Felix et du Soul Man, les deux protagonistes principaux. Chauvel nous mène de rebondissements en rebondissements jusqu'au final, bluffant. le suspens est habilement entretenu : Felix va-t-il survivre au Soul Man ? Pourquoi a-t-il été placé dans cette cellule ? Qui est le Soul Man ? Qui est Felix ? Des flashbacks permettent au lecteur de reconstituer le sens de l'histoire de chacun des deux protagonistes. La scène du début, une histoire qui se raconte, est habilement reprise ensuite, prenant alors un éclairage nouveau.
J'ai bien apprécié également le graphisme (le dessin a été réalisé par Denys, la couleur par Hubert), même si un certain nombre d'images figurent la violence (Felix, au visage de chérubin, est la cible de multiples agressions de la part des détenus). le sang coule à flot, certaines images sont très réalistes.
Une BD passionnante, tant sur le plan du scénario (qui explore la question de la vérité et du mensonge) que sur le plan du graphisme. A découvrir ! A noter que la série « le casse » compte 6 albums en tout : « six hold-up défiant l'imagination », ainsi que le promet la quatrième de couverture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
the_bill
  21 octobre 2018
Troisième tome de la série mais quatrième que je lis...
Un bon cru, ma fois. Après deux tomes en dessous, celui-ci relève facilement le niveau pour venir taquiner la première place.
Que ce soit par le scénario ou par le dessin, presque un sans-faute.
La série a fait sa réputation par ses chutes, le twist final. Et là encore, on n'est pas déçu. Mais plus que cela, l'ensemble tient parfaitement la route, et on est bercé au fil des pages par les méandres de la trame.
L'univers carcéral américain est bien restitué sans être trop caricatural. Les personnages sont travaillés, chacun plus complexe que ce qu'il semble être. La musique "soul" est aussi là....
Le dessin, quant à lui, n'est pas en reste, et accompagne parfaitement le récit. La mise en scène, les gros plans.....
Un très bon millésime qui me donne envie de lire rapidement les deux derniers.....
Commenter  J’apprécie          30
JasmineKaci
  24 juillet 2014
Soul Man est un formidable thriller, une intrigue complexe mais solide, on pourrait dire un scénario tant on s'approche du film. le dessin est simple et fort, la couleur sert le propos, l'ambiance et les attitudes des personnages aussi mystérieux et intéressants les uns que les autres. Une violence silencieuse, du suspense, des flash backs, un récit varié font apprécier chaque image, le tout baignant dans une soul douce et joyeuse contrastant avec la froideur et le cynisme des protagonistes. Un bd qui a de l'âme...
A lire en écoutant Ottis Redding et forcément Soul Man de James Brown.
Commenter  J’apprécie          00
Yaneck
  26 mai 2013
EXTRAIT "J'avais lu beaucoup de bonnes critiques sur cet album issu de la série de one-shots "Le casse", et force est de constater qu'elles sont loin d'êtres imméritées. Cette intrigue est très bien construite, avec de nombreux rebondissements. Sans artifices, les flash-backs nombreux s'insèrent et se repèrent facilement dans le récit. Et l'intrigue est vraiment passionnante. Soulman, le personnage principal, est réellement charismatique."
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
goodgarngoodgarn   06 novembre 2012
- Il faut dire que les gars de l'époque avait une autre classe que les ploucs d'aujourdh'ui, avec leurs gros 4X4 qui ressemblent à des machines à laver sur roues, si j'en crois ce que je vois à la télé... Enfin bref...
Commenter  J’apprécie          50
SeraphitaSeraphita   20 juin 2011
Depuis presque quarante ans que je suis ici, j’ai tué quasiment tous ceux qu’on a mis en cellule avec moi. J’en ai même tué un juste parce qu’il ronflait un peu trop fort. […] Je ne sais pas qui t’a envoyé dans ma cellule ni pourquoi. Mais de deux choses l’une. Soit il voulait ta peau. Soit il avait quelque chose d’autre derrière la tête. Il voulait quelque chose au Soul Man.
Commenter  J’apprécie          10
SeraphitaSeraphita   20 juin 2011
Va chercher Smith et emmène-moi ça à l’abattoir, cellule 701, ordre de la direction.
Commenter  J’apprécie          10
JasmineKaciJasmineKaci   24 juillet 2014
Et puis ce fric nous faisait peur. D'une manière ou d'une autre il nous foutait la trouille à cause de ceux à qui on avait osé le piquer.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de David Chauvel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Chauvel
Payot - Marque Page - David Chauvel - La route de Tibilissi
autres livres classés : hold-upVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Wollodrïn

Dans quelle cellule sont enfermés les personnages au début du premier tome ?

La XVII
La XXVI
La XXVII
La XXXVII

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Wollodrïn, INT1 : Le matin des cendres de David ChauvelCréer un quiz sur ce livre