AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

David Chauvel (Adaptateur)Enrique Fernandez (Adaptateur)
EAN : 9782847896633
31 pages
Éditeur : Delcourt (05/01/2005)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Dorothée, propulsée dans un monde inconnu à la suite d’une violente tornade, se dirige vers la cité d’Émeraude à la rencontre du grand magicien d’Oz. Lui seul peut l’aider à retourner auprès de sa tante Em, dans le Kansas. Sur son chemin, la fillette rencontre un épouvantail sans cervelle, un bûcheron de fer-blanc et un lion poltron, qui deviendront des compagnons précieux.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  28 avril 2017
Encore une fois, Light and Smell aura su me convaincre d'agrandir ma wish list BD avec son bel avis sur « le Magicien d'Oz » ! Et c'est là où je remercie les bibliothèques que je côtoie d'avoir un joli catalogue… J'ai donc emprunté le premier tome que j'avais hâte de découvrir, notamment grâce à l'illustrateur Enrique Fernandez que j'avais découvert dans « La mère des victoires ». Mes mirettes ont été comblées, car il a vraiment un style qui lui est propre. Ses traits sont expressifs, percutants et bourrés de détails, en particulier dans les décors. Ses colorisations ont également beaucoup de charme. D'ailleurs, dans son autre bande dessinée, j'avais émis une certaine réserve sur le visage fin voire cadavériques des personnages… Et bien ici, je n'ai pas eu cette sensation désagréable. Tout m'a plu dans le coup de crayon de cet illustrateur !
L'histoire est un classique que j'ai connu toute petite et que j'ai fait (re)découvrir à mes petits lecteurs. Cette BD jeunesse est, pour le moment, très fidèle ! La narration est claire tandis que les dialogues sont intéressants et avec de l'humour. Dans ce premier tome, on fait la connaissance de la petite Dorothée qui arrive au pays d'Oz et cherche à rentrer chez elle. En chemin, elle va faire la rencontre de plusieurs personnages tous aussi touchants les uns que les autres. J'aime particulièrement le design du bucheron/robot qui est beaucoup plus beau et détaillé que celui du film musical de Victor Fleming. L'ensemble m'a beaucoup plu ! C'est un plaisir de lire ce classique en format BD. Il me tarde de pouvoir emprunter la suite de la saga.

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          112
Mladoria
  24 février 2020
Nouvelle adaptation BD dont j'avais apprécié le roman originel. J'étais loin du coup de coeur pour le roman, c'est pourquoi je n'appréhendais pas plus que ça la découverte de l'adaptation BD.
Ca a été une lecture sympathique mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. J'ai bien aimé le travail sur les couleurs dont les tons légèrement passés rendent très bien l'impression d'irréalité du pays d'Oz, tout comme la grisaille du Kansas au départ. Par contre, je n'ai pas du tout aimé les dessins des personnages trop anguleux, trop géométriques, limite cubiques pour certains qui manquent de rondeur et de douceur dans les traits pour moi.
C'est ce qui je pense m'a empêchée d'adhérer totalement à l'aventure mouvementée de Dorothée et ses compagnons.
Une série à conseiller aux amateurs du monde Ozien.
Commenter  J’apprécie          90
Erik_
  10 octobre 2020
J'ai bien aimé cette adaptation du célèbre roman publié en 1900 qui avait donné lieu à un film culte musical américain sorti en 1939 et réalisé par Victor Fléming (Autant en emporte le vent).
Il est vrai que je ne connaissais pas l'histoire originale et que ce fut pour moi une véritable découverte. Il y a une véritable richesse dans cet univers parallèle où l'on croise des êtres étranges qui accompagnent Dorothée une jeune orpheline élevée dans une ferme du Kansas par sa tante et son oncle : un lion couard, un épouvantail de paille qui marche et un bûcheron de fer blanc tout raccommodé.
Je suis agréablement surpris par le fait qu'une telle vieille histoire garde encore des consonances tout à fait modernes. J'ai un peu tiqué sur le fait que l'auteur annonce qu'il s'agit d'un cyclone qui a emporté la maison de Dorothée avant qu'elle n'ait pu se réfugier. le terme cyclone est scientifiquement inapproprié puisqu'il s'agit bien du phénomène des tornades qui sévissent chaque année dans le Middle Ouest américain. Cette méconnaissance météorologique fait preuve d'un certain amateurisme des auteurs peu renseignés sur le sujet.
Le dessin est tout juste correct. C'est dommage car ce monde merveilleux aurait pu donner libre court à plus de fantaisie visuelle.
Au final, j'ai plus l'impression d'avoir été séduit par la richesse de l'oeuvre originale qui transparaît que par l'adaptation faite par cette bande dessinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Malahide75
  07 juin 2016
Dorothée... une petite fille éternelle et intemporelle, croquée ici avec délicatesse et douceur.
Les dessinateurs ont fait preuve d'un grand respect vis-à-vis du texte original et cette lecture n'apporte donc pas de surprise inédite : Toto n'est pas un chihuahua et le chemin vers Oz est toujours jaune ! Mais les trois compagnons de péripéties de Dorothée sont riches en expressions et l'épouvantail particulièrement sympathique.
Une BD classique, à mettre les yeux fermés entre les mains de tous lecteurs, qui seront indéniablement conquis par le souffle de cette aventure.
Commenter  J’apprécie          50
Janelle2
  29 avril 2020
Voici la première partie d'une trilogie qui transcrit fidèlement en bande dessinée le roman le Magicien d'Oz de Lyman Frank Baum.
Bien qu'ayant souvent entendu parler de l'histoire, je ne la connaissais pas même dans les grandes lignes et cette première partie m'a beaucoup plu.
Dorothée et son chien Toto sont transportés par une tornade dans un monde merveilleux où les lions parlent, les épouvantails sont vivants, et les bucherons en métal. Alors que Dorothée cherche le moyen de rentrer chez elle, elle embarque avec elle de nouveaux amis qui ne sont pas satisfaits de ce qu'ils sont. Ensemble ils vont suivre la fameuse route de briques jaunes.
Les dessins numériques sont très beaux.Ils sont assez fidèles à l'imaginaire que j'avais créé.
Mes enfants ont bien aimé cette histoire lue à trois paires d'yeux et en redemandent.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   24 avril 2017
- Je ne comprends rien à tout ça, mais c'est normal, ma tête est pleine de paille.
- Oh, j'en suis vraiment désolée.
- Croyez-vous que ce grand Oz serait capable de me donner un cerveau ?
- Je n'en sais rien, le mieux est de venir avec moi pour le lui demander.
- Vous avez raison. C'est que ça ne me gêne pas d'avoir le corps rempli de paille, car je ne peux pas me faire mal... Mais sans un cerveau, je ne pourrais jamais rien apprendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
NicolasFJNicolasFJ   20 avril 2012
Je n'ai pas grand chose à raconter, car je n'ai été fabriqué qu'avant-hier.
Commenter  J’apprécie          60
SaiwhisperSaiwhisper   24 avril 2017
- Viendrez-vous avec moi ?
- Je ne peux pas. Mais je vais te donner un baiser qui te protégera. Suis la route de briques jaunes, elle te mènera jusqu'à Oz...
Commenter  J’apprécie          20
SaiwhisperSaiwhisper   25 avril 2017
Excellente idée !! On jurerait qu'elle vient d'un véritable cerveau !
Commenter  J’apprécie          30
Erik_Erik_   10 octobre 2020
Toto, j'ai l'impression que nous ne sommes plus au Kansas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de David Chauvel (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Chauvel
Il était une fois... Un royaume de conte de fées avec un château, un roi, un ogre, un chambellan, une princesse, etc. Un royaume, tout ce qu'il y a de plus normal... Jusqu'au jour où un chat du nom de Robilar fait son apparition !
Scénariste : David Chauvel Illustrateur : Sylvain Guinebaud
Résumé : Robilar est un chat domestique qui coule des jours heureux auprès d'une comtesse dont l'obsession est de marier son fils à la fille du roi. Un jour qu'ils cheminent tous ensemble vers le royal château, un ogre vient malencontreusement pulvériser le carrosse, ne laissant parmi les débris qu'un seul survivant : Robilar. Anéanti, perdu, chassé, passé à tabac, il ne doit son salut qu'à la gentillesse d'un fils de meunier et décide de le remercier... à sa façon.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/bd/series/serie-robilar-ou-le-maistre-chat/album-robilar-ou-le-maistre-chat-t01-maou
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://amzn.to/35bH0H5 Fnac : https://bit.ly/3pNuZj4 Cultura : https://bit.ly/2MFvHRl
+ Lire la suite
autres livres classés : bûcheronsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Wollodrïn

Dans quelle cellule sont enfermés les personnages au début du premier tome ?

La XVII
La XXVI
La XXVII
La XXXVII

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Wollodrïn - Intégrale 01 de David ChauvelCréer un quiz sur ce livre