AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756039381
Éditeur : Delcourt (01/10/2013)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Onimaku et Hazngar sont pris au piège de la ville de Egron Hel. En compagnie de quelques survivants, ils trouvent refuge dans des halles et de là, cherchent un moyen de s’échapper. Parmi eux, une vieille femme semble en savoir long : Eeklhör, la Première Née, est la cible de l’attaque, et la seule capable de les faire sortir vivant de cet enfer… Mais encore faut-il accepter d’en payer le prix.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
cicou45
  21 octobre 2015
Ïl fallait que je sache...d'où le fait que j'ai lu ce quatrième tome (deuxième tome du deuxième cycle dans la foulée...et maintenant quoi ? Il ne me reste qu'à vous dire ce que j'en ai pensé et les souvenirs qu'il m'en restera !
Ici, le dénouement final est proche et, à mon goût il arrive bien trop vie ! Si dans la première partie, il ne se passe quasiment rien si ce n'est la bataille qui fait rage entre les non-morts et ceux qui le sont mais qui sont revenus sous une forme de zombie assoiffés de sang et de chair humaine (ou animale d'ailleurs), la seconde partie amène avec elle une myriade d'informations. C'est le seul petit bémol que je trouverais à redire contre le scénario tant j'aurais aimé que les auteurs amènent ces informations en douceur, plus étalé au fil des pages et non pas d'un seul tenant, à travers une vieille sorcière qui va dévoiler toute l'intrigue de cette sombre affaire à notre héroïne et à son compagnon orc ainsi qu'à ceux qui les accompagnent encore. le convoi, c'est-à-dire, les gens de voyage qu'ils devaient amené à bonne destination s'est largement éparpillé mais les retrouvailles arriveront néanmoins, ne vous en faites pas !
Ce qui m'a le plus émue dans ce tome, ce sont d'une part l'amour que l'on lit dans des personnages aussi différents l'un de l'autre, à savoir notre belle guerrière et héroïne Onimaku et l'orc Haznngar et l'amitié qui se crée entre ce dernier, à l'allure répugnante et un jeune petit garçon du nom d'Irvain.
Mais, bon, comme dans tout bonne série d'héroïc fantasy, je sais que cela n'est pas le plus important et c'est sciemment que je ne vous en dirai pas plus sur la fin de cette intrigue afin de vous inciter à venir ce second cycle par vous-mêmes !
Une bonne série d'héroïc-fantasy avec un graphisme toujours aussi bien travaillé, à tel point que ça en est même parfois trop réaliste et pas en ce qui concerne les scènes les plus tendre qui soient !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
BlackWolf
  19 janvier 2014
En Résumé : J'ai de nouveau passé un très bon moment de lecture avec le second tome de ce cycle qui nous offre une histoire, certes peu originale et une ou deux fois sans surprises, mais qui se révèle vraiment efficace, prenante et captivante. L'histoire d'Héroïc Fantasy mélangée à un aspect plus « horreur » avec zombies et magie noire se révèle vraiment réussi. L'univers continue à se développer au fil des pages, à se densifier et se révèle toujours aussi intéressant à découvrir. Les axes de réflexions misent en avant par les auteurs sur l'acceptation des autres sont toujours aussi efficaces, évitant les longues tirades pour un aspect graphique plus marquant. Les personnages sont toujours aussi intéressants à découvrir et, ici, plus principalement Eekhlör et ses secrets. Concernant les graphismes ils sont toujours aussi réussis et magnifiques, bien portés par un découpage un peu cinématographique. L'ensemble ainsi que la conclusion, laissent entrevoir de bonnes choses pour la suite que je lirai sans soucis.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
meygisan
  09 juillet 2018
Visiblement, David Chauvel tient un filon et un bon. Et cela repose essentiellement sur deux choses. Ses personnages qu'il sait rendre attachants d'une part, et ses histoires qui nous tiennent en haleine.
Tout au long de ce second cycle, l'intrigue n'apparaît pas comme essentielle aux yeux de l'auteur. Nous assistons avant tout à une succession d'affrontements, lesquels, au passage, nous montre toute la puissance de l'Orc ( l'épisode du bras de fer, puis du chariot fou dans le tome 1, ses nombreuses prouesses physiques ), qui vont nous amener à un évènement essentiel qui devrait redéfinir l'avenir de la série, des personnages. Si le récit manque un peu de consistance, ce n'est pas le cas des personnages sur lesquels l'auteur a ici mis l'accent. Au travers de quelques scènes, il glisse un pan de personnalité, un coin de passé qui ressurgit, un brin de caractère. Tout cela tient en quelques cases, mais en dit long sur les personnages et permet ainsi au lecteur de s'accrocher définitivement à leur sort.
En découvrant le twist final, on se rendra compte que l'histoire ici ne servait que de support à des évènements à venir concernant de près les deux personnages principaux. C'est donc en toute logique que l'accent n'est pas mis sur ce qui passe en second plan, l'histoire ne faisant finalement office que de déclencheur.
Les dessins de Jérôme Lereculey sont toujours aussi magnifiques, et même s'ils contiennent en eux cet aspect un peu "enfantin", ils conviennent parfaitement aux histoires de Chauvel et à ce genre là. Quelques belles planches se passent de commentaires, de textes, se suffisant à elles mêmes, et ça c'est plutôt bon signe....
En route donc pour le 3eme cycle avec délectation...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Vexiana
  01 octobre 2018
Quel plaisir de continuer l'aventure débutée dans le tome précédent. nous retrouvons nos deux compères là où nous les avions laissés : dans les ennuis!
Ce tome est beaucoup plus dynamique que le précédent, tellement dynamique que je l'ai trouvé trop court! Les pages se tournent à un rythme effréné et on regrette seulement que l'histoire se termine (car je ne suis pas certaine que nous retrouverons nos tourtereaux de si tôt, l'avenir me le dira).
Je trouve que Onimaku et Hazngar sont très réussis. Alors que souvent les Orcs sont les parents pauvres de la fantasy, se résumant régulièrement à des brutes épaisses, dépourvues d'affects et même peu identifiables (selon nos critères humains bien sur) ici nous avons un personnage très attachant, attendrissant même.
Les personnages qui rejoignent l'aventures dans ce tome sont également intéressants et réussis.
Bref, encore une réussite pour le tandem Chauvel-Lereculey...une de plus.
Commenter  J’apprécie          70
Colibrille
  03 juillet 2015
Il faut croire que les zombies sont encore à la mode car les morts-vivants pullulent dans ce second volet du "Convoi" ! Je ne m'attendais pas à ce que l'intrigue Wollodrïn prenne cette direction. Les zombies, ce n'est pas trop mon truc, donc vous comprendrez ma déception... On s'éloigne du style des deux premiers volets de la série. J'ai trouvé "Le matin des cendres" bien plus abouti sur le plan scénaristique. L'intrigue était plus dense, mêlant habilement scènes d'action mais aussi émotion. La psychologie des personnages était elle aussi plus approfondie.
Je reste tout de même sur une note positive car même si l'intrigue de ce tome ne m'a pas convaincue, le dessin est toujours de qualité. de plus, le dénouement m'a plu. J'ai envie de connaître la suite des aventures d'Onimaku et Hazngar, personnages auxquels je me suis attachée au fil des tomes.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
Auracan   22 novembre 2013
Dans ce petit jeu de massacre, Jérôme Lereculey s’en donne aussi à cœur joie : cadrages dynamiques, bestiaire horrifique varié, zombies et morts en tous genres se partagent l’affiche. Bref, le duo Chauvel-Lereculey fonctionne encore une fois à plein régime et renouvelle le genre avec brio. Vivement le troisième diptyque !
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   15 octobre 2013
La deuxième partie du Convoi est un très bon tome qui augure toujours le meilleur pour la saga Wollodrïn. Chauvel et Lereculey sont au sommet de leur art et vous offre l'une des meilleures sagas d'heroic-fantasy du moment. A ne manquer sous aucun prétexte.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   21 octobre 2015
"Si ce garçon est coupable de quelque chose, c'est d'avoir eu des rêves trop grands et une naïveté plus grande encore. Personne ne meurt pour ça."
Commenter  J’apprécie          150
AlfaricAlfaric   29 octobre 2013
- vous êtes la vendeuse de remèdes, celle qu'on appelle...
- La sorcière, l'ancêtre, l'édentée, milles rides, et depuis quelques instants, la "vieille bique" !! Oui c'est moi.
Commenter  J’apprécie          60
AlfaricAlfaric   29 octobre 2013
- Pourquoi ne pas fuir ?
- Une première-née ne fuit pas. Jamais elle n'a fui et elle ne va pas certainement pas commencer devant une bande d'alchimistes de pacotille à l'âme pervertie par la quête de gloire et l'appât du gain.
Commenter  J’apprécie          20
AlfaricAlfaric   29 octobre 2013
Si ce garçon est coupable de quelque chose,c'est d'avoir eu des rêves trop grands et une naïveté plus grande encore. Personne ne meurt pour cela.
Commenter  J’apprécie          30
VexianaVexiana   01 octobre 2018
Tout ça pour ça...Tout ça pour rien...
Commenter  J’apprécie          81
Videos de David Chauvel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Chauvel
Payot - Marque Page - David Chauvel - La route de Tibilissi
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Wollodrïn

Dans quelle cellule sont enfermés les personnages au début du premier tome ?

La XVII
La XXVI
La XXVII
La XXXVII

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Wollodrïn, INT1 : Le matin des cendres de David ChauvelCréer un quiz sur ce livre