AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756071072
Éditeur : Delcourt (04/05/2016)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Avec ce récit, l’univers de Wollodrïn s’enrichit d’un conte initiatique dans lequel vous découvrirez que l’adolescence des orcs n’a rien à envier à celle des humains pour ce qui est de la rébellion et de l’inconséquence…

À chaque belle saison, de jeunes guerriers orcs sont envoyés, pour leur formation, en expédition contre les clans voisins. Parmi eux, Wïnhbor, dont les nuits sont hantées par un dragon destructeur. Mais c’est sa soeur Wïnhart qui hant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  06 mai 2016
Après un très Sergio Leone "Le Matin des cendres", un très George Romero "Le Convoi", et un très JRR Tolkien "Celui qui dort", ce nouveau diptyque de la série résolument heroic fantasy "Wollodrïn", intitulé "Les Flammes de Wffnïr", marche sur les pas des westerns pro-indiens !

L'heure est arrivée au sein du clan du Corbeau blanc des épreuves initiatiques des raids d'été, et le jeune orc Wïnhbor enrage que les anciens aient inclus dans son groupe de potes trois femelles y compris son espiègle et rusée soeur Wïnhart… Car il a un tout autre objectif que de piller les terres du clan rival des deux vallées : il souhaite partir en quête dragon Wffnïr, assassins de ses parents, pour le tuer et s'emparer de son trésor pour entrer dans la légende ! Mais à travers la grande plaine, la lande des mille-morts et les terres brûlées, les choses ne se passent pas comme prévu : il perd un à un ses compagnons sous les coups des chasseurs de têtes humains pour découvrir à la fin du voyage qu'il a fait tout ça rien et qu'ils sont mort en vain avant que SPOILER !!!
Le cliffhanger de fin constitue un énorme twist qui peut ensuite nous amener dans absolument toutes les directions possibles et imaginables : un véritable tour de force !
L'expérimenté scénariste David Chauvel a soigné les dialogues pour nous raconter une belle histoire où les orcs pourraient remplacer les indiens censément barbares et les humains les cow-boys censément civilisés, et le dessinateur Jérôme Lereculey qui n'a jamais été bon qu'assisté aux couleurs de la talentueuse Lou nous offre encore une fois des personnages très expressifs auxquels on s'attache très vire, des paysages magnifiques, véritable invitation à l'aventure, et une pléthore de scènes d'action très stylées !
On sent qu'on est dans une mise en place vers quelque chose de plus grand et de plus ambitieux, puisque après les aventures du jeune nain Tridïc dépositaire du héro Bhaälzec qui se découvrait une main fantôme magique, on nous conte les aventures du jeune orc Wïnbor dépositaire du héro Weërkun qui se découvre le pouvoir de se dédoubler à volonté… le sous-titre de la série est « la guerre des races n'aura pas lieu » : où est-ce que tout cela va nous mener à long terme ? J'ai hâte !!!

PS1: on me souffle dans l'oreille que les auteurs sont dans les starting blocks pour faire "Le Seigneur des anneaux" en bandes dessinées, mais qu'aucun éditeur n'a encore eu l'intelligence ou les couilles de leur confier le bébé. de l'intelligence et/ou des couilles, deux denrées dont les preneurs de décisions de notre pays auraient bien besoin…
PS2: la série étant constitué de récits en 2 tomes, les professeurs documentalistes peuvent investir dans un un seul d'entre eux pour tâter le terrain sans se ruiner
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          208
cicou45
  16 octobre 2016
Nouveau monde pour ce septième tome : ici, le lecteur est plongé dans l'univers des orcs. Wïnhbor et sa soeur Wïnhart , tous deux du clan du Corbeau blanc sont les protagonistes de ce nouveau cycle...enfin, Winhbor surtout. Devant partir pour les raids d'été, après quoi il sera officiellement devenu un homme, enfin je veux dire un orc homme ou un homme orc, comme vous préférez, il attend avec impatience la délibération des anciens. Seulement, il est on ne peut plus déçu en apprenant que sa soeur sera elle aussi du voyage. Qui plus est, deux autres femelles orcs les accompagneront, lui et sa bande de joyeux gaillards? Heureusement qu'il y a un adulte dans tout cela afin de mener sa troupe, bien que la guerre soit terminée depuis longtemps, le chef devra néanmoins leur apprendre à devenir de véritables guerriers. Comment ? En marchant sans relâche...avec très peu d'heures de sommeil, peu d'occasions de faire un véritable repas digne d'un orc et aussi très peu d'occasions de faire du feu. Oui, tel était bien le programme de départ jusqu'à ce que Winhbor et ses copains décident de faire bande à part et fausser compagnie à la "meute" pour une mission un peu différente de celle qui était prévue : voler le trésor du dernier dragon encore vivant. Cependant...
Un premier tome dans cet univers des orcs qui m'a moins enthousiasmé que les tomes précédents. Cependant, le scénario est très bien tourné pour des êtres cruels tels que les orcs sont ordinairement décrits, avec ds dessins très bien travaillés et les auteurs ont même réussi à y rajouter une pointe d'émotion et de suspense alors, que demander de plus ? Laissez-vous tenter et venez vous aussi découvrir l'histoire de Winhbor et de son clan !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
tchouk-tchouk-nougat
  10 juillet 2016
Nouveau cycle qui s'ouvre pour Wollodrin qui va cette fois nous amener sur les terres orcs.
Wïnhbor est un jeune orc qui va bientôt rentrer dans le monde des adultes mais avant cela il y a le raid d'été. Ils va aller piller un autre clan en compagnie de ses copains. Enfin ça c'est ce que tout le monde croit car, malgré la présence inattendue de sa collante de soeur à la fête, Wïnhbor a un autre projet en tête. Défier le dernier dragon Wffnïr par exemple...
Wollodrïn est une chouette de série pour tous les amateurs de fantasy à la Tolkien. Ce nouveau cycle est prenant comme les premiers, il parait toujours trop court!
Les héros sont tout de suite attachants, ils ont de la présence et des choses à raconter. La relation fraternelle entre Wïnhbor et Winhart est bien construite bien qu'assez classique.
Un début tout tranquille qui va progressivement monter en tension et en action à l'approche du dragon. La deuxième partie est très mystérieuse. Entre les pouvoirs subitement acquis par Winhbor, qu'il ne semble même pas avoir remarqué d'ailleurs, et la découverte du "dragon"... On n'arrive guère à faire des pronostics sur le deuxième album de ce cycle. Nous allons donc devoir un peu patienter pour répondre à nos interrogations.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
meygisan
  15 septembre 2018
C'est toujours avec autant de plaisir que j'ouvre un tome de cette série. Ayant reçu le tome 8 avant celui ci, je trépignais d'impatience et je n'ai pas été déçu encore une fois.
Tout d'abord, les dessins sont magnifiques. Jérôme Lereculey nous offre des personnages charismatiques, aux expressions bien marquées ( même si dans l'ensemble les Orcs se ressemblent, quelques petits détails feront la différence et donneront toute leur personnalité aux personnages principaux), des décors et des paysages très bien réussis.
Le scénario, ensuite nous emmène au coeur d'une tribu Orc, dans un récit initiatique, sur les traces d'un jeune Orc qui va passer une épreuve finale pour devenir un homme... euh un Orc... un adulte quoi!! David Chauvel nous offre une histoire sensible, dans laquelle les liens qui unissent le héros, Winhbor, à sa soeur, Winhart, en représentent le coeur et le principal ressort dramatique. Source d'émotion, ces liens apparaîtront comme essentiels dans la cohérence de l'histoire puisqu'ils guideront les pas du héros, bien malgré lui. L'auteur insiste bien sur cette relation jusqu'à un premier rebondissement qui a son importance, et qui va changer définitivement le caractère du héros et former sa personnalité. le tome se termine vite, en quelques pages, comme pour montrer la futilité de la quête au trésor de Winhbor. En effet, la rencontre fatidique ne sera pas celle attendu, la désillusion s'installe brutalement telle un coup de machette, la réalité et le sens des responsabilité rattrapent notre héros.
Qu'en sera t'il de la suite? Et bien avec les idées qui sortent de l'magination de David Chauvel, on peut s'attendre à du bon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Vexiana
  22 mai 2019
Un excellent scénariste, un excellent dessinateur
Un excellent scénario servi par un excellent dessin...
J'aime vraiment beaucoup cette série qui joue avec les standards de la fantasy tout en sachant se démarquer.
Ici nous suivons un jeune Orc, au seuil de l'âge adulte qui part en quête de vengeance. Outre cette trame, nous sommes toutefois portés de façon audacieuse dans un passé lointain et qui éveille l'intérêt.
Les personnages sont inattendus et très réussi et je suis impatiente de connaître la suite de l'histoire, d'autant que les dernières pages sont des plus intrigantes.
Commenter  J’apprécie          90

critiques presse (2)
Sceneario   06 juin 2016
Un tome 7 qui débute un nouveau cycle que je vous recommande sans hésiter.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   18 mai 2016
Jérôme Lereculey offre encore et toujours une mise en images synonyme de plaisir pour les yeux.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   22 mai 2019
- Voilà ce qui arrive quand on oublie de réfléchir et qu’on fonce tête baissée. Je dirais même tête blessée…
- Très drôle, vraiment !
- Bien sûr que c’est drôle, car ta sœur préférée ne se contente pas d’être la meilleure à la chasse, elle est également la meilleure en jeux de mots.
- Ça va les chevilles ?
- Ça va la tête ? T’es bien insolent pour quelqu’un qui me doit la vie.
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   17 mai 2019
- Alors, les comploteurs, on bavasse entre filles ?
- Toi, commence pas, hein… On est loin de chez nous, alors à ta place, je baisserais d’un ton et je ravalerais ce sourire débile…
- Ou quoi ? Tu vas casser ma poupée ? Tu vas me donner la fessée ? Je savais que t’étais un pervers…
- Espèce de… fille !!
Commenter  J’apprécie          120
AlfaricAlfaric   05 mai 2016
Si nous autre orcs avons survécu si longtemps dans la plaine, c’est parce tout le monde est capable de se battre et de tuer pour le clan. Mâles et femelles.
Commenter  J’apprécie          130
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   10 juillet 2016
Les orcs n'ont peur de rien ni personne, Winhbor crâne de moineau!! Mais ils ont l'intelligence de laisser en paix un adversaire trop fort pour eux...
Commenter  J’apprécie          50
Videos de David Chauvel (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Chauvel
Payot - Marque Page - David Chauvel - La route de Tibilissi
autres livres classés : orcsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Wollodrïn

Dans quelle cellule sont enfermés les personnages au début du premier tome ?

La XVII
La XXVI
La XXVII
La XXXVII

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Wollodrïn, INT1 : Le matin des cendres de David ChauvelCréer un quiz sur ce livre