AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781131618388
Éditeur : Chapitre.com - Impression à la demande (01/01/2014)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
A qui peut-on offrir plus justement ses pensées, qu'à celle qui souvent nous les inspire, et qui toujours remplit notre cœur des plus doux sentiments ?
C'est donc à vous, ma Fille, que je dédie cet Ouvrage ; s'il ne peut être le prix de tout le bonheur que je vous dois, qu'il soit au moins le gage de mon amour, et un hommage rendu à vos vertus.
(Epitre dédicatoire)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
genougenou   19 juin 2016
Il y a des livres dont il faut seulement goûter, d'autres qu'il faut dévorer, d'autres enfin, mais en petit nombre, qu'il faut, pour ainsi dire, mâcher et digérer. (p148)
" Francis Bacon"
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   13 décembre 2015
L'homme vivant en société, environné d'une foule d'objets qui l'attirent ou le repoussent, livré à des passions qui le tourmentent sans cesse est facilement entraîné par elles. La morale peut sans doute en affaiblir la funeste influence, en diminuer les dangers; mais une passion forte ne peut, le plus souvent, être détruite que par une passion plus forte encore, et l'homme n'est pas toujours maître de faire usage d'un pareil remède.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   13 décembre 2015
Quand on veut se conduire sagement dans le chemin de la vie, il faut plus souvent regarder derrière soi que devant: le passé ne trompe point, il parle toujours le langage de la vérité; l'avenir, au contraire, n'offre qu'incertitude et mensonge; mais comme un brillant météore placé dans le lointain, on y voit l'espérance.
Commenter  J’apprécie          10
genougenou   19 juin 2016
Les nobles sont comme les livres : il en est beaucoup qui ne brillent que par leurs titres.
Commenter  J’apprécie          50
DanieljeanDanieljean   13 décembre 2015
L'homme reçoit avec la vie le principe de sa destruction. Il est placé dans la prédominance du tempérament que la nature lui a donné, et se développe en raison des circonstances physiques ou morales qui l'environnent, et qui agissent plus ou moins fortement sur lui. S'il savait reconnaître ce principe, le favoriser dans ce qu'il a d'utile, et le combattre dans ce qu'il a de nuisible, il jouirait d'une meilleure santé, vivrait plus longtemps, et sans doute serait plus heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : maximesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2421 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre