AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221187792
Éditeur : Robert Laffont (18/05/2017)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 98 notes)
Résumé :
Il était une fois, et une fois il sera…
Ainsi commence l'histoire de Sefia, qui a perdu sa mère, son père, puis sa tante Nin à cause d'un étrange objet rectangulaire.
Ceci est un livre.
Dans un monde où personne ne sait lire, Sefia va devoir poursuivre une triple quête de sens, de vérité et de vengeance. Épaulée par un mystérieux allié qui possède ses propres sombres secrets, elle va sillonner jungles et mers, au gré de ces histoires qui font ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (65) Voir plus Ajouter une critique
Luria
  16 août 2018
Ceci est une critique
Au départ j'étais super emballée. Comme une meuf qui mate le balcon d'en face rempli d'éphèbes torse-poils (bon en fait c'est que des jeunots).
Le bouquin dès le départ te promet des énigmes, des mystères, des indices jusque dans la reliure, (j'ai beau être de ceux qui vivent tranquillou décontract'même si cela abîme le bouquin, détruire sciemment une reliure ça je ne peux pas). Des révélations style ça change ta vie (il y en aurait 10 des easter eggs dixit l'auteure sur son site).
Alors armée d'un crayon j'ai essayé de commencer la chasse au trésor en parallèle de ma lecture (quitte à accélérer et feuilleter les pages) (Indiana Jones tu vois c'est moi) (en uber plus jeune, et qui vieillit top moumoute à la Sean Connery) (Non parce que Harrison Ford...).
Sauf que.
Au bout de la quatrième piste j'ai laissé tomber.
Car bon les énigmes qui changent ta vie c'est du style : « Ceci est une critique » « Les critiques c'est trop trop bien » « Critiquer c'est donner son avis » « Lol t'as compris comment c'est trop mystiquemiseenabîme de lire et de critiquer ensuite !? ». du coup j'ai arrêté de noter les lettres (ou les mots) (oui oh c'est bon même Indy des fois il trouve pas tout de suite) que désignent les tâches de doigt dans le bouquin et snobé celle qui me pendait au nez là. Genre cherche c'est là. LA. C'est bon poulette, ceci n'est pas (CE-C-I n'est paS) le premier bouquin que je lis, et j'ai horreur qu'on me prenne pour un teubé avec des lapalissades cachées dans ma lecture.
Ensuite.
Ca part bien au départ, c'est fluide, l'univers est riche et varié. On a envie de connaître la suite. Et le livre est un bel objet avec cartes, illustrations et sigles qui jalonnent le récit.
Mais j'ai vite été agacée par quelques incohérences et la lenteur de l'histoire.
D'habitude je fais attention à pas spoiler mais là, attention, je me lâche.
On est dans un univers de transmission orale des savoirs, quasi-personne ne lit. Cependant l'héroïne va apprendre toute seule rien qu'en se souvenant des lettres de son prénom. Soit. Enfin si tu t'appelles Anneristophane de la Colline au Bois-Joli. Sauf qu'elle s'appelle Séfia. S-E-F-I-A (ça va ou je te disperse les lettres dans ma critique ?) (je t'ai déjà dit qu'une critique c'est donner son avis ?). Ce qui est pas trop mal tombé d'après wikimonpote qui me dit qu'en langue anglaise, les 12 lettres les plus fréquentes sont : Etaoin shrdlu. (Sauf que dans Séfia y'en a cinq) (je connais cinq lettres, je fuis avec des ennemis aux fesses, je dois trouver de quoi survivre et me sustenter, je m'alphabétise pas de suite hein) (je suis certaine qu'Indiana Jones est pas super multitâches non plus).
Ensuite Séfia croise souvent la route de grands méchants qui la poursuivent mais ne la tuent pas, parce que je peux pas vraiment expliquer pourquoi mais je sens qu'il faut pas la tuer tout de suite là. Mais je suis très très méchante quand même.
Euh...
Sans parler du gamin trouvé enfermébattumaltraité dans une caisse mais qui retourne sans problème se cacher dans une autre caisse plus tard...
Et puis parce que c'est un livre jeunesse et que les hormones du jeune sont en fusion constante, il y a une amourette, enfin deux, mais une en particulier que j'ai trouvé lourde, rapide et pas très bien amenée (on va trop chercher sur le net-wesh tous les dialogues pour déclencher au plus vite les romances sur Mass Effect). C'est une trilogie, on avait peut être le temps de développer le truc, non ?
Sinon la couverture est jolie.
Et l'idée de base, un livre avec plusieurs histoires et aventures cachées c'était pas mal trouvé.
Bon.
Je crois que c'est mal bar' pour que j'achète le deuxième tome hein.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
saphoo
  26 février 2019
Un livre complètement déroutant ! J'avoue que j'ai perdu pieds plus d'une fois ! Et là en refermant le livre, j'ai encore comme un doute, des questions, pas certaine d'avoir bien tout saisi ni bien tout compris dans toute sa complexité, comme si la lecture faisait partie intégrante du livre avec beaucoup de magie.
J'ai beaucoup apprécié l'univers en général notamment sur le bateau comme un petit air de piraterie.
Le livre fourmille de chemins, de personnages plus ou moins étranges aux pouvoirs encore plus mystérieux, on ne sait pas réellement où l'auteure veut nous emmener, ou même si elle nous fait perdre la tête pour mieux nous berner de toute cette histoire.
C'est vraiment une drôle de sensation à lire ce genre d'histoire, ou tout se croise, se rejoint sans vraiment se fondre. Comme des strasses d'un rocher, qui se touchent sans jamais se croiser.
Je vais attendre un peu pour lire la suite, et je me demande bien ce qui va m'attendre au tournant.
MAgique, intrigant, original, le style reste quand même simple mais il me semble que j'avais pioché ce livre au rayon jeunesse donc ceci explique cela pour autant, c'est quand même plus riche en vocabulaire que certains livres adultes.
A découvrir si vous êtes curieux ou apprécier ce genre littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Mikasabouquine
  06 août 2017
Couverture mystérieuse, histoire mystérieuse. Personnages mystérieux, pouvoirs mystérieux. Mise en page mystérieuse, messages mystérieux. Peut-être trop ? Trop mystérieux?

« La lectrice » est un livre unique en son genre. Que se soit par le fort potentiel de son histoire ou l'originalité du livre-objet. Traci Chee a créée un monde riche, complexe, intéressant et novateur. Comme quoi l'imagination n'a aucune limite. Cependant, dans l'euphorie de sa création, j'ai la sensation que l'auteure a oublié que nous lecteurs nous ne connaissons pas son monde, nous ne maîtrisons pas son univers, nous ne sommes pas des habitants de Kelanna. Et donc, nous avons besoin de certaines précisions.
J'attendais beaucoup de « La lectrice » d'autant plus que le début est très accrocheur et intrigant. Malheureusement, il n'a pas été à la hauteur de mes espérances. Même si ce n'est qu'un tome 1, il manque beaucoup d'explications de fond. le lecteur reste trop dans le flou sur plein de sujets différents. Beaucoup de questions, mais peu de réponses.

Malgré tout, j'ai quand même pris plaisir à suivre cette aventure livresque de magie et de piraterie. Particulièrement bien écrit (c'est important), cet ouvrage transporte et captive son lecteur. Il souffre de quelques longueurs mais on ne peut lui enlever son magnétisme. À mon sens, s'il n'y avait pas ce gros problème de manque de précisions « La lectrice » aurait sans doute frôlé ou atteint l'excellence. C'est vraiment, vraiment dommage. D'autant qu'en plus d'une histoire qui se démarque, l'auteure a su créer des personnages attachants. Je pense notamment au charismatique Capitaine Reed ou encore à Archer. Mes deux protagonistes préférés. D'ailleurs, concernant les personnages, il y en a beaucoup. (Trop?). C'est à s'y perdre par moment. Ils sont inclus brusquement dans l'histoire comme si on les connaissait de longue date. Pas toujours facile de suivre le fil... De plus, de nombreux personnages féminins ont un prénom masculin ce qui rajoute une difficulté de compréhension lors de leur apparition soudaine.
Un petit mot sur la couverture que je trouve très énigmatique et atypique (ce n'est pas un défaut) mais pas spécialement représentative de l'univers… quoi que… après réflexion pourquoi pas…

Vous l'aurez compris, « La lectrice » est une déception et pourtant il y a énormément de potentiel. Malheureusement ses défauts sont important pour moi. Je mets 3,5/5 principalement pour saluer grandement l'originalité de l'ouvrage dans sa globalité (univers + livre-objet). J'ai d'ailleurs pris un malin plaisir à suivre les mots « cachés » en bas de page…
Et toi, « es-tu celui qui lit ou celui qui est lu ? »… mouahahahahah
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
cici899
  23 avril 2019
Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre quand j'ai acheté ce bouquin, cette année à la foire du livre de Bruxelles. le titre me tentait, la couverture me faisait de l'oeil depuis sa parution et puis la foire du livre, c'est l'occasion de céder à ses envies.
Mon enthousiasme est un peu retombé quand je me suis rendue compte que la lecture semblait s'apparenter à une chasse au trésor. J'aime me laisser entrainer dans l'histoire (autant dans un livre que dans un film) sans chercher de midi à quatorze heure le pourquoi du comment de cette réaction qui amènera finalement à ce résultat. Hors ici dès les premières pages nous découvrons un acrostiche, assez visible quand même, et très mystérieux. Ensuite, tout au long du livre on trouve des traces de doigts, des phrases raturées ou effacées ainsi que des mots qui apparaissent au bas de certaines pages (mais ça je ne les ai vus qu'aux deux tiers du livre… je ne suis pas douée !) J'ai décidé de faire abstraction de ces détails, qui lira verra !
J'ai dû m'accrocher au début, car on jongle entre trois récits.
Il y a tout d'abord Sefia et sa tante Ninn qui sont en cavale pour protéger un mystérieux objet rectangulaire. Très vite Ninn va se faire enlever par des personnes qui recherchent le livre. Sefia va donc partir à sa recherche tout en s'intéressant d'un peu plus près à cet objet. Sa quête l'amènera à sauver Archer, qui deviendra son compagnon de route.
Il y a ensuite Lon, l'apprenti-bibliothécaire. Sorti inopinément de la rue, on suit son évolution lors de sa formation.
Et enfin les pirates. Oui, oui des pirates ! le capitaine Reed et son équipage à la recherche de trésors toujours plus fabuleux.
N'oublions pas également les passages sur les méchants, qui sont sans coeur et sans pitié mais qui ne se décident pas à tuer Sefia pour récupérer le fameux Livre.
Je pensais que le récit de Séfia et celui de Lon se déroulaient à la même période et que leur chemin finirait par se croiser dans un futur plus ou moins proche…Que nenni [ il s'avère plutôt qu'ils ont un passé en commun]. En ce qui concerne les passages sur les pirates, la présentation des pages était différente du reste du récit et donc on comprend qu'ils sont un peu en-dehors de l'histoire principale… mais pas complètement non plus.
L'auteur développe avec La lectrice un monde complètement imaginaire, avec un fonctionnement social propre. Il y a beaucoup de protagonistes, au destin croisé, lié, emmêlé. Tout cela rend un univers très dense qui nécessiterait quelques informations supplémentaires. Il y a quelques facilités, je pense notamment sur la façon dont Sefia apprend à lire sans aucune aide, ou à l'assassin qui tue tout le monde sauf l'héroïne évidement. Malgré cela, l'écriture de l'auteur est fluide et elle arrive à nous surprendre jusqu'à la fin qui nous offre des réponses mais aussi de nouvelles interrogations.
Même si j'ai été larguée les ¾ du roman, j'ai apprécié ma lecture, les différents personnages et l'univers développé. Je ne vais pas tarder à lire la suite, histoire de ne pas trop oublier tous les éléments de ce premier tome.
Challenge multi-défis 2019 (3)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
BOOKSANDRAP
  12 février 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/02/12/la-lectrice-tome-1-traci-chee/

Je n'avais jamais lu un livre pareil. Une couverture des plus intrigantes, un résumé énigmatique, une histoire sur les bouquins, le tout enveloppé de mystères !
Vous imaginez bien que je n'avais qu'une envie : me plonger dedans et découvrir enfin à mon tour de quoi il en retournait. Et je dois bien avouer que je reste bouche bée. Je ne m'attendais pas du tout à trouver ce que j'y ai trouvé. Pour être tout a fait honnête, j'ai vu passer pas mal d'avis négatifs, j'avais entendu dire qu'il y avait beaucoup de longueurs, que pas mal de monde avait été déçus par le chemin que prenait le roman, que c'était au final pas super bon… Et pourtant moi j'ai passé un très bon moment. Je ne pourrais pas dire que c'est un coup de coeur car ce n'en ai pas un. J'ai quand même trouvé quelques défauts à ce roman qui fût tout de même, en y repensant, une très jolie découverte.

J'ai dévoré le premier quart du roman. Et je pense en y réfléchissant que ce fût ma partie préférée.
J'ai trouvé que l'intrigue démarrait sur les chapeaux de roues, c'était bien écrit, on est tout de suite immergés dans la vie de Sefia, notre héroïne. On la découvre dans son quotidien, en fuite, on ne sait pas tout de suite pourquoi, ni de qui elle se cache constamment, mais ce qu'on sait c'est qu'elle détient un objet rectangulaire que nous connaissons bien… un livre. S'ensuit un passage qui m'a beaucoup plu et où l'histoire prends un tournant particulier car Sefia va partir à l'aventure afin de sauver un de ses proches, tout en essayant de décrypter ce fameux livre.
J'ai trouvé l'idée folle. C'est hyper prenant et hyper ingénieux d'être parti sur ce concept là, cet univers complètement dingue où les gens ne savent pas lire et où les bouquins sont eux mêmes considérés comme dangereux. J'ai trouvé que c'était vraiment brillant. Durant son périple elle va faire la connaissance d'un jeune homme qui ne parle pas et qui a vécu de terribles choses, et qui va se révéler être un allié digne de confiance. J'ai vraiment apprécié le fait qu'il n'y ai pas de romance. Je redoutais justement que l'histoire s'oublie et que l'auteure parte sur un chemin plus niais et romantique mais pas du tout. On oublie pas le sujet du livre, le côté aventure et le fil conducteur de l'intrigue et ça c'était vraiment bien !

Malgré quelques longueurs par-ci par là, je suis restée tout de même scotchée du début à la fin.
Malheureusement et là où ça a pour moi était un peu plus laborieux, c'est à partir de la moitié du roman.
On a très souvent des passages du fameux livre qu'elle garde et protège et c'est pour moi des passages qui m'ont plus emmêlés les pinceaux qu'autre chose. Je ne peux pas trop vous en dire au risque de vous spoiler, mais c'est vrai que ce sont des passages qui vont en entrainer d'autres et qu'au final pour moi, ce sont des chapitres qui ne m'ont pas vraiment accroché. Ou en tout cas pas autant que durant la première partie du bouquin. Néanmoins je n'ai pas été déçue car même si j'aurais espéré un chemin différent pour l'intrigue, ça reste tout de même bien fait et bien orchestré.
C'est un bouquin qui bouge sans cesse. Il s'y passe beaucoup de choses, il y a beaucoup de mystères, ne vous attendez pas à comprendre tout du premier coup, c'est complètement barré par moments mais accrochez-vous car c'est une histoire qui en vaut la peine.

On suit bien evidemment Sefia dans sa « quête » et dans sa dangereuse expédition mais on suit également un personnage qui s'appelle Lon et qui lui, va devenir apprenti bibliothécaire.
Je dois bien avouer que je ne comprenais pas vraiment le pourquoi du comment, je ne comprenais pas pourquoi ces passages étaient importants, et j'étais surtout un petit moins emballée par ces chapitres qui étaient pour moi plus encombrant qu'autre chose. Et puis arrive le dernier quart du livre et tout fini par s'éclairer. Je me suis pris ce dénouement et ces révélations en plein dans la gueule. Je ne m'attendais pas à ça et j'ai été vraiment très surprise et vraiment très enthousiastes en comprenant où l'auteure à finalement voulu nous emmener. C'était juste complètement déroutant. Traci Chee à pour moi, réussi un coup de maitre. Ce qui, à mes yeux, freiner le roman, est devenu l'élément clé de cette fantasy.
Vous imaginez donc bien l'impatience dans laquelle je suis aujourd'hui de découvre le second tome « L'oracle » qui sortira fin Février ! Après toutes ces aventures, j'ai vraiment hâte de voir ce que nous réserve cette suite… Je recommande !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
thisou08thisou08   21 octobre 2017
Elle hésita une seconde, car elle craignait en l'ouvrant de s'y voir, là, se regarder en train de lire le livre. Elle voyait la scène se répéter, comme réfléchie entre deux miroirs formant l'illusion d'un couloir sans fin :
Elle, en train de lire le livre.
Se lisant dans le livre en train de lire le livre.
Se lisant dans le livre en train de lire le livre à l'intérieur duquel elle lisait le livre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MikasabouquineMikasabouquine   30 juillet 2017
- Je ne reculerai devant aucun défi. Je ne reculerai devant aucun sacrifice. Dans tous mes actes, je serai au-dessus de tout reproche.
Elle laissa son regard errer sur son reflet.
- Je suis l'ombre dans le désert, murmura-t-elle. Je suis le phare sur la falaise. Je suis la roue qui fait tourner le firmament.
Sa voix gagna en puissance à chaque phrase, jusqu'à résonner comme l'acier et briller comme la glace, et quiconque l'aurait entendu aurait senti dans sa chair et ses os qu'elle était aussi dure et impénétrable qu'une armure, et que rien ne la ferait dévier de sa course.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JumaxJumax   23 septembre 2017
La sagesse était une valeur surfaite. La stupidité, la bravoure et la curiosité, en revanche ? C'était grâce à elles que naissaient les meilleures histoires.
Commenter  J’apprécie          110
JumaxJumax   01 octobre 2017
Peut-être étaient-ils si habitués à écouter les récits incroyables de leurs propres aventures qu'ils s'imaginaient réellement survivre là où tous les autres avaient échoué.
Commenter  J’apprécie          60
JumaxJumax   10 octobre 2017
Seul un fou court vers la mort, murmura Reed, davantage pour lui même que pour répondre à Greta. Mais même si nous la fuyons, nous finissons tous par perdre cette course.
Commenter  J’apprécie          60
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1337 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..