AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 978B085DFYY9K
Éditeur : Editions de la Martinière (19/03/2020)

Note moyenne : 3/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Gabriel est un petit garçon curieux, qui a soif de découvrir le monde qui l'entoure. Son regard d'enfant, naïf et profond, transforme les " petits riens " de l'existence en bonheurs tangibles. Il ne comprend pas l'école mais adore la musique, les peintres de Montmartre. Un bonnet bleu protège sa tête depuis que ses cheveux d'or sont tombés. Gabriel est gravement malade ; il a entendu ses parents prononcer ce mot définitif : cancer.
Malgré son jeune âge, Gabri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nathalit22
  14 mai 2020
[ je vais mourir ]
[ cet enfant, c'est ma grâce, fragile, ma clarté, et voila que bientot, on va me l'arracher. Cet enfant, c'est mon cri !. Mon combat, ma fierté, mon chagrin maintenant. Cet enfant !.]

Un coeur faible qui se bat .
Le souffle trop court .
Les silences tout en musique .

[ un chagrin, c'est beau tu sais. Pourvu que l'on en fasse une chanson, une audace, un cadeau, un nouveau rêve ou un joli tableau. Avec amour pour quelqu'un .]

Un beau bonnet bleu, joyeux .
Un corps malade .
Et du soleil dans le coeur .

[ il s'est endormi d'un grand sourire, ce soir, plein de reconnaissance. le sourire de la vie par dessus la souffrance ]

Des liens invincibles.
L'Amour le plus fort .
La vie qui file entre les doigts .
Et les étoiles qui scintillent.

[ j'ai peur d'être tout seul. J'arrive plus à sourire quand je suis tout seul . Et puis j'ai mal au coeur]

Un coup de coeur .
Un roman qui s'écoute !
Comme on lit une histoire .
Une lecture d'espoir et de lumière .
Colorée et musicale malgré la tristesse .
Une histoire bouleversante, bien sur .
Tout en émotions et sensibilité .
Un hymne à la vie tout simplement .

Merci pour ce premier roman Agathe Chenevez
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Emilie77400
  03 octobre 2020
C'est la toute première fois que j'abandonne un livre...
Dans un premier temps, j'ai été surprise par le style - le livre est écrit comme une pièce de théâtre - puis je me suis dit, pourquoi pas après tout, l'histoire de ce petit Gabriel de 10 ans qui s'apprête à mourir me semblant porteuse de son lot d'émotions.
Et puis, rien, je n'y ai pas cru. Dans sa manière de s'exprimer, ce petit garçon m'aura fait penser un peu au Petit Prince, mais il manquait la magie. J'ai donc refermé le livre à mi parcours.
Commenter  J’apprécie          70
Cecil_ivredelivres
  17 septembre 2020
Un genre nouveau pour moi : du théâtre. Merci aux éditions @lamartiniere.litterature pour cet envoi et pour leur confiance.
La scène s'ouvre sur le petit Gabriel sur la place du Tertre qui discute avec un peintre, son ami Fred. Dès la première scène, on découvre que le petit Gabriel est atteint d'un cancer incurable. Il en est conscient, il sait qu'il va mourir. Dès lors, ce n'est que paroles bienfaisantes, joie et bonheur qu'il dispense auprès des personnes chères à ses yeux qu'il va quitter quand « il va s'en aller »...
J'ai versé des larmes et des larmes à tel point que mon mari m'a dit d'arrêter de lire. Mais non, je voulais connaître le destin de ce petit bout d'homme et surtout « l'après ». Cet après où chacun doit recommencer à vivre après la perte de ce petit être, ou commencer une nouvelle vie sans lui... sans jamais oublier les leçons de vie que ce petit bonhomme de 10 ans a pu semer. le petit ange Gabriel a ouvert l'esprit de son entourage et lui fait voir la vie différemment. La perte d'un être est insurmontable mais dans chaque situation, même la plus pénible, une leçon de vie est à tirer.
De belles paroles, une belle écriture, des émotions, je ne pensais pas autant me prendre au « jeu ». Peut être me suis-je identifiée à ce couple de 35 ans dont l'enfant de 10 ans est atteint d'un cancer incurable. Je ne peux imaginer ce qu'il se passe lorsqu'on perd un petit être... mais je pense que la peine est immense et je n'ai pu retenir mes larmes.
Une belle lecture 😇
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LanaMeiWenti
  21 mai 2020
Gabriel est un petit garçon qu'emporte tout doucement la maladie. Protéger par un bonnet bleu, il croise au fil de ses promenades parisiennes un peintre avec lequel il se lie d'amitié, une vieille femme dans la cathédrale Notre Dame. Entre son père et sa mère qui, chacun à leur façon, survivent à ce chemin sans espoir, Gabriel distribue du bonheur, de la joie et de la sagesse. Comme une pièce de théâtre, ce roman nous entraine inéluctablement vers une fin qu'on devine dès les premières pages. Ce livre m'a beaucoup fait penser à l'Oscar d' Eric Emmanuel Schmitt mais il lui manque cette candeur qui rendait Oscar si attachant. Si l'auteur essaie de se mettre à hauteur d'enfant pour raconter cette difficile et douloureuse route, le regard, les mots et le style ne trompent pas : c'est bien un adulte derrière la plume. C'est du coup un peu dérangeant et cela m'a empêchée de croire complètement au personnage de Gabriel. Bon allez j'avoue, je n'ai pas pu empêcher quelques larmes de couler à la fin du roman... Il y a donc bien quelque chose ici qui bouleverse mais l'ensemble n'est, pour moi, pas complètement abouti... A suivre
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Altervorace
  06 août 2020
Pourquoi me suis-je plongée dans le livre de madame Chevenez ? J'avoue que deux choses m'ont motivée... le thème centrale du livre, la maladie d'un enfant, est un sujet particulièrement délicat et j'étais assez curieuse de savoir de quelle manière il serait traité. Ensuite la comparaison un tantinet énorme avec le Petit Prince m'a interpellée...
Sans grande surprise, la comparaison faite par l'éditeur est exagérée. J'irai même plus loin en ne comprenant pas comment on peut rapprocher les deux ouvrages, qui n'ont pour seul point commun de mettre en scène un petit garçon. Là où le conte de Saint-Exupéry aborde la mort avec une vraie subtilité et nous montre un monde onirique, Agathe Chevenez met en scène le parcours réaliste d'un enfant malade. Réaliste dans ce qu'il lui arrive, pas dans le langage...
La forme du Temps d'une allumette n'est pas romanesque, il s'agit d'un dialogue écrit comme une pièce de théâtre sans que cela en soit réellement une. Ensuite nous ne somme pas ici dans des dialogues réalistes, ce qui compte ce n'est pas que la parole soit crédible mais qu'elle soit belle, poétique, pleine de messages de sagesse et de beauté. Sauf que pour moi ça tombe un peu à plat. Bien entendu c'est parfois émouvant, parfois poétique – surtout à travers le personnage de Poéta – mais c'est aussi peu subtile. Gabriel, le petit garçon qui sait qu'il va mourir, manque vraiment de nuance. Il est magnifié au point où il en perd tout intérêt. de plus, à mon sens, la poésie et la musicalité doivent servir le récit, pas faire figure de seul atout mis en avant. Dans Antigone d'Anouilh, les répliques ne sont pas réalistes et leur poésie est sublime mais elles nourrissent les personnages et l'histoire.
L'histoire de Gabriel tient en quelques lignes : un petit garçon meurt d'un cancer mais sa sagesse et son regard d'amour sur le monde va changer tous ceux qu'il rencontre pour que, même après sa mort, l'enfant continue d'éclairer leur vie. Voilà. C'est beau, c'est niais, c'est propre. Et pas très intéressant.
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
audeLOUISETROSSATaudeLOUISETROSSAT   18 mai 2020
e ne suis pas encore un homme. Je suis un grand garçon qui n’aime pas les piqûres. Et je suis courageux.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
762 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre