AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Assise (31)

nadejda
nadejda   10 décembre 2014
Au sein de cet univers de grottes, je le vois, à la manière de tant d’ermites taoïstes, dormir au creux des rochers avec, en guise d’oreiller, un gros caillou à la surface lisse. La vertu que l’on décèle dans les rochers, ici comme en Chine, doit être la même : dépourvus de tout ornement, ils incarnent l’esprit de pureté et de dépouillement.
Commenter  J’apprécie          230
enjie77
enjie77   05 mars 2018
"Un petit coin de terre possédant du génie est à même d'engendrer un génie humain à dimension universelle."

A dimension universelle : qu'est-ce à dire ?Etre vraiment universel, non pas seulement sur le plan intellectuel ou artistique, mais de tout son être, corps et âmes engagés, est-ce si facile, si simple? Suffit-il de mélanger quelques généralités en y ajoutant une pincée de bonne volonté, un zeste d'ouverture d'esprit ? Cela n'exige-t-il pas qu'on descende jusque dans les tréfonds de la nature humaine en se dépouillant de tout préjugé, de toute répugnance, de tout orgueil, de toute vanité, qu'on subisse faim et soif extrêmes, blessures et humiliations, effroi et désespérances, qu'on prenne sur soi tant de souffrances inexprimables, tant de douleurs inconsolables qui rongent partout l'humanité? En un mot, il y faut engager toute sa personne, en payant le prix fort : il n'y faut rien de moins que la sainteté.
Commenter  J’apprécie          180
chrysalide
chrysalide   12 décembre 2014
Par-dessus mon épaule, sa voix résonna à mon oreille : « Ne sois pas accablé par la tristesse. Songe que cette lumière née de la nuit est dispensée partout et à tous. Elle ne cloisonne pas, elle élève ; elle ne sépare pas, elle réunit ». Et de m’inviter à voir plus loin que le ciel étoilé, à déceler la Présence des présences qui nous donne à boire un lait autre que celui versé par la Voie-lactée, le lait de compassion et de tendresse.
Commenter  J’apprécie          150
Fleitour
Fleitour   24 juin 2015
Moi , natif de chine , comment ne pas me sentir en connivence avec lui dans l'amour de la pierre ?

Au sein de cet univers de grottes, je le vois , à la manière de tant d'ermites taoïstes , dormir au creux des rochers avec , en guise d’oreiller , un gros caillou à la surface lisse .p 21
Commenter  J’apprécie          90
chrysalide
chrysalide   11 décembre 2014
..je connus la solitude extrême et l'extrême dénuement. L'angoisse existentielle m'étreignait en permanence. Me harcelaient des interrogations d'ordre métaphysique. Qui suis-je ? Que devenir ? Comment me frayer un passage sur le dur chemin de la vie, ne serait-ce que pour survivre ? Malgré mon ardent élan vers la vie, un état de désoeuvrement, né de toutes les blessures reçues, troublait mon horizon, me plongeant souvent dans le désespoir.
Commenter  J’apprécie          70
Sepo
Sepo   29 octobre 2014
La voie du don de soi:

(...) François était un être habité depuis toujours par une passion qui se traduisit d'abord par la volonté de puissance et de gloire mondaine, laquelle, après sa rencontre décisive avec le Christ, se transforma en un élan sans cesse renouvelé vers l'amour absolu. Pour cela, il fut prêt à payer le prix fort en se dépouillant de tout, en renonçant à toute possession. la pauvreté n'est nullement une simple acceptation de la misère matérielle; elle est un engagement dans la donation totale. Il comprit, comme son Maître le lui avait enseigné, que c'était là la seule manière pour l'homme de réaliser pleinement les vertus dont il est virtuellement doté, de s'élever à une dimension où il serait à même de rejoindre le divin. Il vérifia par la suite que c'est bien en se faisant don qu'on reçoit les vrais dons de l'amour.p.38
Commenter  J’apprécie          70
zenzibar
zenzibar   13 février 2015
L'humilité ne signifie nullement je ne sais quel abaissement ou servitude.
Reliée à l'humus, donc aux racines vitales, elle est la force même.
Commenter  J’apprécie          60
claudie29
claudie29   24 janvier 2016
Songe que cette lumière née de la nuit est dispensée partout et à tous.Elle ne cloisonne pas,elle élève.Elle ne sépare pas,elle réunit...
Commenter  J’apprécie          50
mesrives
mesrives   14 novembre 2015
Sentant la mort prochaine, il compléta le Cantique par la strophe "ma soeur la Mort corporelle", sachant que celle-ci, en son essence, n'est nullement une fin absurde, une figure d'épouvante venant du dehors. Du dehors peuvent venir toutes les agressions possibles; mais la mort elle-même est la part la plus intime de chacun, le fruit que chacun porte en soi, fruit contenant chair, jus et graines, par lequel on pourra renaître autrement, accédant à un autre état d'être.
Commenter  J’apprécie          50
pgremaud
pgremaud   16 mars 2015
La joie de François ne provient pas d'une disposition naïve, telle celle d'un joyeux drille. Elle est le résultat, là aussi, d'une conquête intérieure, après être passé par toutes les épreuves. La joie de François est vraie parce que, répétons-le, elle a pris en charge les souffrances personnelles et les douleurs du monde.
Commenter  J’apprécie          40




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

    Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

    amoureux
    positiviste
    philosophique

    20 questions
    421 lecteurs ont répondu
    Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre