AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Isaloredan


Isaloredan
  16 juillet 2018
Pour tout dire, le côté "enquête en Mongolie" ne me tentait pas particulièrement, n'ayant pas d'intérêt particulier pour ces contrées pas vraiment accueillantes. Néanmoins, je me suis retrouvée rapidement absorbée par le roman. La plume souvoureuse de l'auteur n'est pas étrangère à cela. Car même si les faits narrés ne sont pas vraiment réjouissants, la façon dont ils sont exposés ne peut que faire rire. Alors certes, les puristes diront qu'un polar n'est pas censé faire rire le lecteur... (tiens d'ailleurs, on m'a également servi cet argument à propos de l'érotique). Et pourquoi donc ?

Je ne vois pas ce qu'il y a d'incompatible ! C'est même la cerise sur le gâteau, du moins pour moi. Alors oui, il y a un côté "tontons flingueurs" dans ce polar mongol. Mais ce qui m'a séduite également, c'est que derrière l'humour et les bourre-pif, on trouve un tour d'horizon de la pratique de ce que l'on appelle pudiquement "les intérêts français à l'étranger", autrement dit les magouilles politico-financières à grande échelle que l'on trouve dans tous les pays où il y a des ressources naturelles à s'approprier.

Bref, j'avais aimé les précédents livres de Guillaume Chérel que j'avais pu lire ("Un bon écrivain est un écrivain mort", "Les hommes sont des maîtresses comme les autres", "Il était une fois la banlieue rouge") et celui-ci ne déroge pas à cela.
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (2)voir plus