AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Véronique Deiss (Illustrateur)
ISBN : 2211066224
Éditeur : L'Ecole des loisirs (27/03/2002)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 10 notes)
Résumé :

A partir de 9 ans. Il fut un temps, béni des Dieux, où les Ogres élevaient les enfants dans les prés, les chouchoutaient, les bichonnaient, leurs faisaient de bons petits plats. Il fut un temps, béni des Dieux toujours, où la chair des enfants était, donc, tendre et savoureuse. Mais ce temps, oublié des Dieux, toucha à sa fin : le progrès pointa le bout de son nez, avec ses cages, ses machines et ses é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
RosenDero
  07 décembre 2015
J'ai été enthousiasmé par ce récit ; on peut y voir une histoire simplette et rigolote, mais, en filigrane, on retrouve une réflexion poussée sur notre société de consommation et plus particulièrement sur le sort réservé aux animaux d'embouche.
En remplaçant les deux actants de l'équation "l'homme mange des animaux" pour en faire "l'ogre mange des enfants", ce livre est une géniale porte d'entrée pour l'empathie envers l'animal et pour une remise en question de notre mode de vie.
J'ai toutefois été déçu par la fin que je n'ai pas dû comprendre.
Commenter  J’apprécie          50
Sandram47
  18 avril 2012
Ce livre est une critique de notre monde de "surconsommation". Dans le pays des ogres, des élevages intensifs d'enfants ont été mis en place pour optimiser les rendements. Malheureusement, ce traitement rend fou les enfants qui deviennent impropres à la consommation. Les ogres se tournent alors vers le seul ogre que l'on disait fou avant la maladie et qui avait refusé ce fonctionnement...
Commenter  J’apprécie          30
MJF
  24 décembre 2016
« Ventre Affamé avait tout de suite rassuré l'enfant. Il n'allait pas le manger. Il préférait goûter sa compagnie, savourer sa présence et dévorer avec lui des recueils de contes et légendes qui les distrayaient du malheur ambiant. »

Je ne me lasse pas de lire la plume colorée et parfois poétique de Sophie Chérer! L'allégorie de L'Ogre maigre et l'Enfant fou est hautement réussie, d'abord par sa vivacité et son rythme débridé. le lecteur passe de descriptions loufoques à des dialogues sans queue ni tête entre des ogres aux visions différentes de la vie. Et que l'allégorie mette en scène des produits-enfants rend le tout spécialement désopilant. Quelle folie de donner un nom aux enfants plutôt que leur traditionnel numéro attaché à l'oreille droite! Cette idée d'enfants dévorés – qui pourrait sembler choquante, mais qui ne l'est aucunement grâce au ton absurde utilisé par l'auteure – contribue clairement à la puissance de la critique sociale en la teintant d'humour noir. Entre deux sourires amusés, le lecteur fait de nombreux liens avec son monde et ne peut s'empêcher de trouver révoltantes certaines pratiques actuelles. Sophie Chérer gagne de cette façon pleinement son pari : amuser et faire réfléchir!
Lisez la suite ici : http://sophielit.ca/critique.php?id=1456
Lien : http://sophielit.ca/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cdimonthety
  05 décembre 2017
J'ai aimé ce livre car il y avait du suspens. il faut vraiment finir le livre il ne faut pas le lire à moitié,mais il y avait pas d'action c'est de l'action qui manque dans cette histoire mais dans l'ensemble c'est bien. Ce livre n'est pas très long j'aimerais plus d'histoire sinon ce livre est très bien. Il faut le lire, j'aimerais plus d'illustration, plus de couleur.
Commenter  J’apprécie          10
Math42
  19 octobre 2013
Un livre à tordre de rire.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   17 décembre 2015
Tout avait changé très vite. Les mots avaient changé les premiers.Il suffit que les mots changent. Le reste ne met pas longtemps à suivre.
Les Enfants n'avaient plus de noms. Désormais, on les désignait tous par le petit numéro inscrit sur l'étiquette plastifiée qu'on leur agrafait à l'oreille, quelques jours après la naissance.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Sophie Chérer (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Chérer
Sophie Chérer, autrice du roman "La vraie couleur de la vanille".
autres livres classés : allégorieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La vraie couleur de la vanille.

Quel est le nom actuel de l'île Bourbon ?

Ile de Ré
Haïti
Ile de la Réunion
Guadeloupe

10 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : La vraie couleur de la vanille de Sophie ChérerCréer un quiz sur ce livre