AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2877647803
Éditeur : Soleil (07/01/1999)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 16 notes)
Résumé :
Il est blond, porte un collier de griffes et un coutelas d'ivoire. Son nom ? Rahan, évidemment... Ce fils des âges farouches a fait les beaux jours des jeunes lecteurs de Pif Gadget. Dans ses aventures préhistoriques, Rahan, humaniste avant l'heure, exhorte " ceux-qui-marchent-debout " à respecter la justice et la tolérance. Ce qui, à son époque, n'était pas gagné d'avance...

N°7

Les chasseurs de foudre
Le retour des Goraks
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Fab72
  13 juillet 2014
Mes premières lectures de Rahan remontent au magazine Pif Gadget de mon enfance. Mais, je me suis vraiment intéressé que plus tard aux aventures du fils de Craô dans un magazine qui lui était dédié (avec là aussi un gadget à chaque numéro). Ainsi, j'ai été l'heureux possesseur du collier de Rahan. N'ayant conservé aucun album de la série, j'ai acheté cette intégrale qui reprend des histoires de cette époque. D'ailleurs, l'album à peine ouvert, je me suis immédiatement rappelé de certains dessins.
Rappelons qu'il s'agit d'une BD aux dessins « réalistes » dont l'action se déroule pendant la préhistoire (« Il y a environ 500 000 saisons à l'aube des temps obscurs »). Rahan est le seul survivant de la horde de Craô-le-sage. Ce qui caractérise le personnage, c'est sa soif de connaissance (« Pourquoi le jour ? », « Pourquoi la nuit ? », « Dans quelle tanière se réfugiait le Dieu-Soleil ? », « Pourquoi la lune ronde ? », « Pourquoi la lune pointue ? », « Pourquoi le vent et pourquoi la pluie ? » etc.). Rahan rencontre de nombreuses tribus sans jamais se fixer. Il traverse des territoires hostiles tout en restant fondamentalement pacifique. En effet, fidèle au serment fait à son père, il n'affronte jamais « Ceux-qui-marchent-debout » : ses semblables. Tout en respectant leurs coutumes, Rahan apporte aux hommes ses connaissances nées de son sens aigu de l'observation. Rationaliste, il met à mal les croyances superstitieuses des hordes qu'il croise à force de démonstrations et d'explications. Il finit toujours par convaincre les cupides et les peureux. Ce qui lui vaut souvent la haine des détenteurs du pouvoir : les chefs de clans et les sorciers. Son fidèle coutelas d'ivoire permet à notre héros de sortir vainqueur de ses combats contre les animaux féroces : les « peaux-de-bois » (les crocodiles), les tigres-aux-dents-de-sabre, les « longs-nez » (les rhinocéros), les « longues-crinières » (les lions), les « peaux-tachetées » (les guépards), les « quatre-mains » (les singes), les ours, les buffles etc. Cette arme lui sert également de boussole. En la faisant tourner sur une pierre, elle lui indique la direction à prendre, son destin…

L'album comprend huit histoires qui mettent à l'épreuve l'intelligence, le courage et la force de Rahan. Dans « Les chasseurs de foudre », il enseigne aux membres d'une tribu comment faire du feu avec des silex. Il évite à ces hommes de prélever le feu directement au pied des volcans en éruption ou des arbres foudroyés au péril de leur vie. Dans la même histoire, Rahan invente le système du levier pour sortir de la « prison » où l'a jeté le sorcier de la tribu. Dans « le retour des Goraks », grâce à un écureuil transpercé par une flèche qui est restée coincée entre deux branches ; notre chasseur invente le… grappin. Découverte qui va révolutionner la vie d'une tribu menacée par des tigres-aux-dents-de-sabre géants. Dans l'histoire suivante, c'est une « poudre-qui-lave » (l'ancêtre du savon) avec ses « larmes-qui-volent » (les bulles) que notre héros découvre par hasard. Il apprend à une tribu terrifiée par l'élément liquide à « ramper-sur-l'eau » (nager). Dans « Les coquillages bleus », en bouchant un lagon infesté de « peaux-bleues » (requins), il rend une matière précieuse, source de conflits entre clans, facilement accessible donc sans valeur. Dans une autre histoire, après avoir frappé d'énervement sa lance contre le fond d'une rivière et l'avoir abimée, Rahan crée involontairement une lance à trois pointes triplement efficace pour pêcher le poisson etc.

A travers ces aventures, les auteurs mettent en avant la tolérance, le respect d'autrui. Cependant, elles n'en demeurent pas moins fantaisistes, éloignées de toute vérité historique.

Les traits et les couleurs sont d'une qualité très variable selon les histoires. Certaines cases d'une grande précision sont magnifiques. D'autres sont plus brouillonnes. Graphiquement, « Les larmes-qui-volent » est mon histoire préférée. Dans l'ensemble, je trouve les dessins de cette intégrale supérieurs à ceux des autres tomes de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
terryjil
  26 août 2018
Pour ce tome 7 de l'intégrale Soleil , l'article d'introduction porte sur "la BD d'humour à thème préhistorique". A part la préhistoire et la BD, pas de rapport avec Rahan, puisque Lecureux, malgré parfois quelques pointes de humour, n'avait pas écrit une série comique. Les séries Nabuchodinosaure, Alley oop, Pinko et Ponko, Spa-ra-drah sont citées, ainsi qu'à la fin, Mââr-Rhan, une parodie bretonne de 1983 de... Rahan!
L'éruption volcanique dans "Les chasseurs de foudre" fait revivre de bien mauvais moments de son enfance à Rahan... Et si leur obscurantiste sorcier finit par reconnaître les mérites de Rahan et se rallier à lui, celui des "hommes sans cheveux" ou celui de "ceux de la Terre haute" finiront plus funestement.... Sinon, Rahan découvre le savon et le plaisir de faire des bulles, qu'il appellera "les larmes qui volent" et les tresses qui lui seront bien utiles pour réaliser "l'arme à trois bras".
Lecureux et Chéret sont à l'apogée de leur art dans ce tome, qui, signe de son époque, (1972-73), mélange une vision encore vivace d'animaux prédateurs cruels et à massacrer impérativement, comme les tigres géants du "Retour des Goraks" (pensez aux requins dans le film de Cousteau "le Monde du silence" en 1956) ou les wampas, et une vision, plus nouvelle en occident à ce moment, d'animaux prédateurs qu'on peut laisser vivre, comme le balouas blessé de"Celui qui avait tué le fleuve".
Ici deux femmes se distinguent, alors parlons-en d'autant qu'elles sont encore rares celles qui croisent, en tout bien tout honneur, le fils des âges farouches (souvenez-vous à Lahita, l'archère du tome 4), d'autant que Chéret ne boude pas son plaisir pour leur donner un physique des plus avenants: si la charmante Tanaou n'a pas un statut au sein de son clan et une audace aussi importants que ceux de la belle Lonoo, elles se révèleront toutes deux chacune indispensable à l'action.
Enfin, on peut railler le côté boy-scout infaillible de Rahan tout comme déplorer son côté "sauveur blanc" auprès de clans qui peuvent paraître parfois un peu neuneus; mais ce qui reste indiscutable, c'est ce souffle épique créé par l'alliance impeccable des cadrages et dessins de Chéret avec les dialogues de Lecureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sagebooker
  22 janvier 2013
Est-ce vraiment une bonne BD ?
La question ne se pose pas : on la lit pour les souvenirs d'enfance qu'elle fait revivre !
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
terryjilterryjil   26 août 2018
- Quel être es-tu ?... Tu manges des pascos sans que ton corps ne se couvre d'écailles! Tu es plus adroit que Kâor, et tu te laisses capturer par des vieillards!

Oui, tu es étrange! Ta langue dit-elle le mensonge ou la vérité? ... Si le clan te libère, quelle preuve a-t-il que tu reviendras!?

- Ceci, Kâor! Ce sont les biens les plus précieux que possède Rahan! Prends-les! Tu peux être sûr que Rahan reviendra les chercher!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
terryjilterryjil   26 août 2018
- Rahan est heureux d'avoir sauvé "deux-cheveux"!

- Je ne m'appelle pas "Deux cheveux"... Mon nom est Tanaou...!
- Tanaou a une bien curieuse coiffure...!

Le fils de Crâo n'avait encore jamais vu de cheveux tressés. Les deux nattes de Tanaou l'intriguaient...
- Toutes les filles de mon clan sont ainsi. C'est la coutume.

- Si Tanaou lui révèle comment cette "chose" est faite... Rahan lui donnera ses poissons!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de André Chéret (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Chéret
André Chéret est invité d'honneur au Festival BD d'avril 2014 à Perros Guirec ; A BD BOUM (Blois) et chez lui en Sologne, il a accepté de revenir pour nous sur sa carrière impressionnante. Qui ne connait Rahan, le fils des âges farouches? Mais André Chéret compte à son actif bien d'autres héros de papiers : les aviateurs Bob Mallard ( Vaillant) ou Karl (Coeurs Vaillants) par exemple, ont sous sa plume vécu sur des milliers de planches: des aventures palpitantes qui ont fait la bonheur des adolescents des années 60 ! André Chéret mérite bien une homonymie de patronyme avec le talentueux affichiste de la Belle époque car lui même a inventé un code graphique fort et efficace : de la BD en 3 D, mais pour la lecture de laquelle il n'est pas nécessaire de chausser de lunettes! Plaisir de voir dessiner des perspectives expressionnistes sans filet et sans crayonné ! Tes fans te remercient de t'être prêté au jeu, André ! Un interview d'Erwan Henry, réalisé par Patrick Dillies avec le concours de Pierre Beretta dont est ici présenté la première partie -Le reste est visible à l'expo signée Urban Metz-; production Festival de BD de Perros Guirec 2014 & Grif' Graphe . Merci à BD Boum , à Yveline et à Chantal Chéret. Les images de BD sont © Lecureux /Chéret
+ Lire la suite
autres livres classés : préhistoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3623 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre