AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749129729
Éditeur : Le Cherche midi (14/02/2013)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
France, aujourd'hui. Les médias l'appellent l'Inconnu et l'extrême violence de ses crimes défraye autant la chronique qu'elle excite l'inconscient collectif. L'Inconnu n'est pas un tueur en série comme les autres. Les motifs de ses actes sont ignorés de tous. Y compris de lui-même. Ses victimes sont les jeunes héritiers des plus grandes fortunes françaises. Ses armes sont la torture et la mutilation. Pour les forces de l'ordre, l'Inconnu est l'ennemi public numéro 1... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Biname
  14 janvier 2016
ATTENTION: je vais étayer mon avis d'extraits du livre (italique). Ces extraits seront (très) violents. Je propose aux âmes sensibles de ne pas les lire. J'utilise ces extraits comme "produits d'appel". On ne sait jamais que certains parmi vous auraient (trop) l'habitude de lire des thrillers et seraient un peu blasés de ces méchants "un peu trop gentil". Vous avez peut-être besoin d'un roman qui vous secouera un peu plus les tripes...
Il y a des livres qui vous tombe dessus et qui provoque en vous un raz-de-marée. Une sensation tellement dingue qui vous fige en mode "poisson hors de l'eau". Je vous avoue qu'avec cette tête là, vous faites un peu débile dans le bus mais qu'importe vous êtes entrain de boire chaque mot. Vous vivez le livre, vous êtes de dans. Vous oubliez ce qui vous entoure et n'hésitez pas à pousser des cris d'indignations face aux diverses révélations.
"Le corps de la jeune femme ne sort que très difficilement du ventre du cheval où il est engoncé."
Je ne sais même pas pourquoi j'ai choisi ce livre mais il n'y a aucun regret. J'ai dévoré ce roman en 24h en pestant comme une enragée devant la faiblesse de ce corps qui réclamait quelques heures de repos.
Trois familles françaises sont quasi à la tête de la France. Ils représentent les pouvoirs politiques, économiques et judiciaires. Trois familles liées dans L Histoire et qui se voient unies définitivement par le mariage de leurs enfants. Mais en ce jour heureux rien ne va se dérouler comme prévu. L'Inconnu est parmi eux. Tout le monde le voit et lui sourit. Lui aussi sourit car il sait comment va se dérouler toute cette histoire. Il sait ce qu'il va leur faire à tous, comment, dans quelles circonstances. Ils vont tous payer. Il va ravager ce bonheur, ces richesses, leur passé et...leur futur.
"Nana place la brosse à dents sous le gland du premier détenu prêt à jouir¨[...]Nana se presse de se brosser les dents avec un sperme chaud bouillant en guise de dentifrice[..] Nana se brosse les dents frénétiquement, en frottant ses gencives de toutes ses forces. Jusqu'à saigner et mélanger le sperme à son sang."
J'ai aimé (follement) ce thriller car:
- L'enquête est menée de façon originale: d'un côté par ces trois familles mais surtout par ce père et sa fille. La petite Chance est une enfant-adulte qui n'a pas sa langue dans sa poche, un regard de lynx et de très grandes facultés de déduction.
- le roman prend ses racines dans la Révolution française. Nous comprendrons au fil du roman que rien n'arrive par hasard. Que la vengeance est un plat qui se mange glacial. Une vengeance qui veut remettre les choses à leur place, une bonne fois pour toute.
- Les rebondissements et retournements de situation sont totalement inattendus.
- Les enjeux politiques, économiques et judiciaires sont très finement mis en place, décortiqués. le psychopathe va bouleverser ces pouvoirs. Si ce n'est pas le but premier de l'Inconnu, ces meurtres vont mettre en lumière un univers que Monsieur et Madame Tout le Monde imaginent mais ne vivent pas. Un monde où un simple claquement de doigts arrange tout, où un petit coup de téléphone peut mettre en branle tout un pays au service de quelqu'un. Un monde sans limite qui va totalement choquer toute la population qui verra en l'Inconnu un nouvel héros qui aura pour crédo: dent pour dent, oeil pour oeil.
- Les personnages: ils sont complexes. Ils ne sont pas lisses. L'auteur nous offre un magnifique panel de notre société.
"Le froid s'est emparé des extrémités de ses membres. Ses avant-bras sont congelés jusqu'aux coudes. Son sexe est un glaçon [...] Pour unique réponse, l'individu qui film s'approche de Guillaume au-dessus duquel il brandit une matraque. Un coup sur l'avant-bras gelé et c'est un festival de cristaux carmin qui traverse la chambre froide. le jeune homme hurle devant cette amputation à froid."
- L'Inconnu: ouhla, j'ai rarement vu un dangereux malade pareil. D'une intelligence rare, excessivement complexe et sans aucune, AUCUNE, limite de violence. Peu de détails sont oubliés dans la description des meurtres. Mon petit estomac n'a pas fait le malin. Je considère que malgré le vocabulaire et les descriptions crues que l'auteur a pu écrire, je ne considère pas que celui-ci a voulu faire un étalage de violence gratuite. Les meurtres et les idées de cet Inconnu se positionnent parfaitement à l'opposé du monde qui l'affronte. Sauvagerie contre luxe.
"Fabrice sort son Iphone et immortalise son pote qui introduit des biftons de 500 euros dans l'anus dilaté de la hardeuse [...] le pote de Fabrice sort sa bite et l'enfonce dans le cul bourré d'euros, il lime comme un malade. Il veut lui détruire le cul, il veut qu'elle saigne."
Il n'y pas une phrase que je n'ai pas aimé dans ce livre. Il a répondu à toutes mes attentes. J'en redemande.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
val-m-les-livres
  26 avril 2013
J'ai d'abord adoré le duo que forment Chance père et Chance fille. Elle ne peut vivre sans lui, ils ne se quitteront donc pas et il l'emmène partout avec lui. Alors, bien sûr, je ne suis pas sûre qu'il soit très crédible de voir cette fillette traverser la prison comme elle le fait mais peu importe, elle humanise cet univers carcéral. J'ai énormément aimé la façon dont Eric Cherrière joue avec nos ressentis: il se moque de la mère de l'assassin mais après nous avoir fait rire à ses dépends, il nous fait remarquer qu'en se moquant d'elle, c'est de nous, le peuple que les médias se moquent. C'est aussi grâce au personnage de la mère, pourtant caricatural, que le monstre devient humain. J'ai beaucoup aimé les anecdotes sur les lieux dans lesquels s'aventurent les Chance. L'auteur joue sur la critique des classes sociales, des privilèges hérités car ici, toutes les victimes sont riches.Paradoxalement, les scènes les plus difficiles pour moi furent paradoxalement celles mises en scène par un jeune homme qui deviendra ensuite victime et Eric Cherrière n'épargne pas Monaco qui symbolise tout ce luxe:
Le décor de la main au collet où Hitchock se vengeait d'une beauté dont il était dépourvu en rendant ses comédiens plus sublimes qu'ils ne l'étaient, ce décor-là a bien changé. La classe a laissé place à la frime. Aujourd'hui, Monaco est un lieu étouffé par ce qui brille et déserté par la beauté.
Les références au cinéma sont d'ailleurs nombreuses et apportent un souffle de fraîcheur à l'histoire, ils permettent même à Chance d'avancer dans son enquête, grâce aux remarques de sa fille qui comparent les gens qu'elle croise à des personnages de cinéma. Et j'ai trouvé qu'Eric Cherrière visait juste à chaque fois dans ses critiques sociales. Quelques jours avant d'ouvrir ce livre, je m'insurgeais de voir un réalisateur mort utilisé dans une pub. Eric Cherrière y fait justement allusion. Ce roman m'a touchée grâce à la relation père-fille qu'elle met en scène, j'en garde l'image de la main de la petite Chance dans celle du grand Chance, mais aussi grâce au lien qui unit Chance à sa femme, envers et contre tous. D'ailleurs, Eric Cherrière excelle dans les relations humaines: père-fille, mari-femme, père-fils, toutes m'ont à un moment ou à un autre émue. J'ai souri plusieurs fois, notamment grâce à une version de Vahina de Dave, mais on rit toujours jaune. J'ai beaucoup apprécié aussi que l'auteur mette en place une scène au début, celle d'une femme dans un puits et nous fasse attendre jusqu'à la toute fin pour nous en reparler. Tout au long du roman, je me suis dit que c'était dommage d'avoir imaginé cette scène mais de ne pas donner suite, c'était sans compter le talent de l'auteur. Vous l'aurez compris, voilà un thriller que je vous recommande chaudement et un duo que j'aimerais tant retrouver dans un autre roman.
Lien : http://vallit.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tatty
  27 septembre 2013
un thriller basé sur les liens familiaux (notamment père-fille au travers de Chance et Mlle Chance), les intrigues politiques et les différences de conditions sociales qui sera à la base du comportement vengeur du meurtrier. Un thriller qui se lit bien et vite avec des personnages (et pas seulement les 2 principaux) bien construits et approfondis avec toute leur complexité et leurs dilemmes. Un style clair, rapide, percutant et effroyable devant l'imagination criminelle sans bornes possible pour un meurtrier (torturer un foetus dans le ventre de sa mere, enfermer une femme vivante dans le ventre d'un cheval...)
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Lexpress   14 mars 2013
L'auteur a du répondant. Il n'est pas scénariste pour rien : son intrigue est tenue au cordeau, haletante, macabre mais pas gratuitement gore ; son écriture travaillée, rythmée ; ses personnages sont fouillés, forts.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
matata59matata59   17 septembre 2013
-Papa, c'est quoi l'amour? avait-elle un jour demandé à Chance.
-L'amour, c'est le quotidien, avait-il répondu. L'amour, c'est quand le quotidien se marie avec l'avenir.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1628 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre