AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Hélène Bonhomme (Autre)
EAN : 9782263173219
272 pages
Solar (21/10/2021)
4.62/5   4 notes
Résumé :
La pratique de la parentalité positive se heurte rapidement à des limites : celles des parents, avec la culpabilité qui accompagne le fait de ne pas y arriver. Cet ouvrage décrypte les idées reçues qui circulent sur les réseaux sociaux et la pression qui peut s'exercer sur les jeunes parents aujourd'hui.
Avec l'avènement des neurosciences et les récents progrès en neuropsychologie, le changement dans les méthodes éducatives a été particulièrement fulgurant. A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Nathalie_Coff
  09 février 2022
Cet ouvrage très intéressant reprend la genèse de l'éducation positive et ré-examine les affirmations que l'on entend couramment sur les réseaux sociaux - le stress induit du cortisol, cela abîme le cerveau - au regard des données scientifiques. L'auteure montre en particulier que si la maltraitance physique et psychique induit indéniablement des effets catastrophiques, des extrapolations en sont faites sans aucune valeur scientifique à des situations banales de la vie quotidienne (partir à l'heure à l'école, recevoir des soins, sevrer son enfant...) J'ai trouvé cet ouvrage très rassurant pour les parents : il réaffirme le danger de la violence éducative, tout en apportant de la modération et des vraies sources scientifiques. Non, isoler brièvement un enfant dans sa chambre pour qu'il se calme n'a pas d'effet nuisible sur sa construction !
L'auteure parle aussi des réseaux sociaux et de leur influence néfaste sur la confiance en soi des parents. Elle rassemble dans le livre des témoignages de mères victimes d'un excès de perfectionnsime, de professionnelles (psychologues pour enfants, pour adultes, conseillère conjugale, sage-femme...) qui viennent apporter de la nuance et de la modération aux parents qui se sentent un peu (beaucoup !) oppressés par toutes ces injonctions à la perfection parentale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Picou_bulle
  19 novembre 2021
Pas facile aujourd'hui d'aborder le thème de l'éducation positive sans déchaîner les passions... le sujet divise tellement qu'il finit noyé dans une vraie cacophonie, sans qu'au fond, on n'entre vraiment en profondeur dans ce qu'il représente. Il était plus que temps de remettre les pendules à l'heure, en revenant aux fondamentaux : plutôt que de crier au loup, ou de s'en faire une vision idéalisée à l'extrême, il faut savoir prendre un peu de recul, et sortir du registre de l'émotion pour entrer dans la raison.
Revenir sur les origines du mouvement, vérifier ses sources, reprendre ses arguments phares point par point pour démêler le vrai du faux, c'est le travail de fourmi qu'a entrepris avec brio Marie Chetrit dans son premier livre : elle offre enfin un décryptage complet, objectif et éclairé de l'éducation positive, appuyé autant sur sa rigueur professionnelle de scientifique que sur son expérience personnelle de maman. Une démarche salutaire, au service d'une parentalité équilibrée et épanouie, en pleine conscience.
Un ouvrage à mettre d'urgence dans les mains de tous les parents, et une lecture essentielle pour dédramatiser et réduire la pression autour de l'éducation positive!
Lien : https://www.picou-bulle.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nathalie_CoffNathalie_Coff   09 février 2022
On constate que les violences évaluées dans les études du stress neurotoxique sont des violences extrêmement lourdes. On peut en conclure que la maltraitance induit des dommages neurologiques et psychologiques. Cela n’empêche pas, bien entendu, de chercher à communiquer de manière apaisée avec son enfant, dans le but de favoriser l’harmonie familiale et de promouvoir une société plus sereine, bien au-delà de la lutte contre la maltraitance.
Mais, quoi qu’en disent certains, il est mensonger
d’affirmer que crier parfois sur son enfant aura des répercussions catastrophiques sur son développement ; il est faux de dire qu’un enfant envoyé dans sa chambre pour retrouver son calme sera traumatisé durablement et que son cortex préfrontal sera négativement impacté : aucune étude n’a jamais montré cela.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : education bienveillanteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre