AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Juliedlbrt


Juliedlbrt
  01 décembre 2017
Dans ce roman, Tracy Chevalier nous raconte l'histoire d'une amitié entre deux jeunes filles, Maude et Lavinia. Lorsqu'elles se rencontrent au cimetière, en 1901, la reine Victoria vient de mourir et elles ne sont encore que des enfants. Alors qu'elles n'ont pas grand-chose en commun, elles vont entretenir une relation amicale très forte durant de nombreuses années. Maude Coleman, fille unique, grandit dans une famille riche, ses parents sont cultivés et sa mère, qui la délaisse, est plutôt originale. Cette dernière n'est pas heureuse et ne se satisfaisait pas de sa condition jusqu'au jour où elle trouve écho dans la lutte menée par les suffragettes, pour le plus grand désespoir de son mari et de sa belle-mère. Lavinia Waterhouse a, elle, un petite soeur, ses parents ont moins de moyens que les Coleman et sont plutôt conservateurs. Lavinia est une jeune fille attachée à la morale, assez égoïste et préoccupée par des considérations superficielles tandis que Maude est beaucoup plus mature et moderne. Ainsi, les nouveaux engagements de la mère de Maude, qui vont avoir de dramatiques conséquences, vont partager les deux jeunes filles…

Dans ce roman à plusieurs voix, j'ai trouvé les personnages principaux, essentiellement féminins, assez intéressants, comme ils le sont souvent lorsqu'ils sont imaginés par Tracy Chevalier. Cependant, je ne les ai pas trouvé très attachants et même parfois un peu trop exagérés, Lavinia par exemple, m'a profondément agacé.
A travers l'amitié de ces deux jeunes filles, l'auteure dresse un portrait de la société anglaise du début du 20ème siècle en y évoquant particulièrement la place que les femmes y occupent, quelque soit leur âge et leur condition sociale. Tracy Chevalier évoque également les privilèges des hommes, auxquels ils ne sont pas prêts de renoncer, les traditions et convenances qui pèsent sur les femmes et qui sont transmises de génération en génération notamment dans leur rôle d'épouse et plus généralement dans leurs relations avec les hommes. Ces sujets, auxquels je suis assez sensible, m'ont permis de passer un agréable moment de lecture.

Le récital des anges est loin d'être, à mes yeux, le meilleur roman de Tracy Chevalier, cependant, j'ai beaucoup aimé retrouver sa plume que j'apprécie tant.
Lien : https://desflaneriesetdesmot..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (6)voir plus