AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Drewid tome 1 sur 2

Editions Black Queen (Autre)
EAN : 9782493374042
384 pages
Black Queen Éditions (13/12/2021)
4.24/5   72 notes
Résumé :
Dans un royaume dissimulé aux yeux des Hommes, une princesse est mariée de force à un seigneur qui n’a que du mépris pour elle.
Leur union fera basculer un empire...

Les druides ont disparu depuis plus de trois mille ans, comme s’ils s’étaient évanouis dans la nature, ne laissant que des vestiges pour preuves de leur existence passée.
Trahis par les hommes, ils inventèrent Les Dômes.
De nombreux mythes circulent à leur propos : ma... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
4,24

sur 72 notes
5
23 avis
4
6 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Waouh ! Attention Alerte Pépite ! J'ai plongé dans ce roman et j'en ai levé la tête qu'à la fin !

J'ai plongé dans l'univers de Drewid avec une facilité déconcertante, Laurence nous immerge dès le départ dans ce monde qui côtoie en secret celui des Dynols (les humains) depuis des millénaires. On y fait la connaissance de Nova, le jour de son mariage avec le fils d'un autre Clan. Puis on la retrouve complètement amnésique, livrée à elle-même avec pour seule certitude, son prénom. Voilà les bases sont posées, et on ignore tout de l'évènement déclencheur de tout ceci. Laurence sait comment tenir son lecteur en haleine, car tout nous est livré au compte-gouttes. de suppositions en supputations, nous sommes loin de nous imaginer ce que nous offre l'esprit grandiose de l'auteure. Cette intrigue, ce monde, ces personnages ! Mon dieu je suis en admiration pour son génie !

L'univers est absolument dingue, et Laurence le maîtrise à la perfection. Elle arrive avec brio à nous immerger dans son monde sans aucune longueur ni explication à rallonge, on comprend tout aisément et je suis bluffé par cette prouesse. L'intrigue est brillante, si complexe et en même temps si simple, c'est du génie je vous dis ! La plume est vraiment fluide, et les chapitres s'enchaînent à une vitesse folle. La richesse du monde est joliment retranscrite tout autant que sa laideur. Les personnages sont vraiment très intéressants et leur évolution est spectaculaire. Laurence a réussi le pari complètement fou de me faire adorer un personnage que j'ai totalement détesté au début du roman ! Chapeau bas l'artiste !

Puis il a Nova, ce personnage je l'ai aimé dès les premières lignes, puis j'ai aimé partir à sa reconquête d'elle-même après son amnésie. On apprend avec elle, on vit avec elle, on aime avec elle, et surtout, on souffre avec elle. Son empathie est telle qu'elle déteint sur nous. J'ai tellement admiré la force et la résilience de ce personnage ! Elle est vraiment extraordinaire !

Les pages se tournent et le rythme s'accélère. Les rebondissements tiennent mon coeur en otage, j'ai peur et je tourne les pages, de plus en plus fébrile. Les révélations tombent et là… Laurence nous offre un final grandiose ! Elle y place au passage les bases du tome suivant que j'ai tellement hâte de dévorer !

En Bref :

Une véritable pépite ! Ce roman a tout pour plaire et m'a tenu en haleine jusqu'à la toute fin. Un univers absolument fantastique et vraiment original, des personnages attachants ou détestables, mais qui ne vous laissent pas indifférents, une intrigue complètement dingue dont les fils et les ramifications s'entremêlent avec brio, le tout sublimé par la magnifique plume de l'auteure. Un vrai bon gros coup de coeur ! Il me tarde de les retrouver dans le tome 2 sur lequel je compte bien me jeter dès sa sortie ! Plongez dans l'univers de Drewid, entre mensonges et vérités, complot et innocence, aux cotés des druides, au coeur des forêts, là ou l'amour et la vengeance s'affrontent à coup de magie.

Commenter  J’apprécie          40

"Drewid", de Laurence Chevallier, nous transporte dans l'univers des Druides, qui vivent en parallèle des humains, mais qui sont restés "à l'époque celtique" contrairement aux humains qui ont les smartphones, les voitures électriques et tout le tralala....

Nous suivons ici Nova, une jeune princesse de 17 ans, originaire du dôme de Brocéliande, en Bretagne (elle est donc "française") et Tristan, lui, vient du Dôme des Pictes d'Alba, qui se situe dans les Highlands, en Ecosse.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome, qui nous plonge un peu dans une atmosphère "Game of thrones" avec des complots et des tueries pour le pouvoir des Seigneurs et des Druides des différents Dômes.....Puis, nous nous retrouvons dans le monde des humains, que les Drewidiens appellent les Dynols, puisque Nova va se retrouver propulsée et amnésique dans ce monde moderne....

La seule chose dont elle se rappelle c'est son prénom. La jeune fille va être recueillie par un couple de femmes, Ginny et Rose, chez qui elle va vivre et quatre années vont passer, si bien que Nova va totalement s'intégrer au monde des humains, va apprendre à lire et écrire et va même s'inscrire à la Fac !

Les deux seuls éléments qui la différencie des humains, c'est la couleur particulière de ses cheveux (en même temps, maintenant, ça ne choque personne, on peut croire que c'est une coloration) et surtout, Nova a des pouvoirs....Elle est capable de redonner la vie aux plantes, communique avec les animaux...Bref, elle est en symbiose avec la nature....Et elle a aussi le pouvoir de manipuler le feu....Ce qui peut être utile à certains moments, mais peut aussi être très dangereux quand la jeune femme ne se contrôle pas.....

Au début du livre, Nova est unie à Tristan, un mariage arrangé entre deux membres des familles qui gouvernent des Dômes différents (et qui ont été en conflit par le passé....) mais comme elle a perdu la mémoire, elle ne se rappelle plus de sa famille, ni de son mariage.....

Si bien que lorsque, quatre ans plus tard, elle se retrouve dans le monde des Drewidiens et est "récupérée" par son mari, cela va être très difficile pour la jeune femme....En effet, elle avait vécu dans la modernité, avec l'électricité et l'eau courante, en portant des jeans et autres vêtements modernes, et ensuite, elle doit vivre dans un monde "ancien" sans "confort".....Et puis, la jeune femme se sent coupable pour certaines raisons et du coup, elle encaisse la froideur de son mari, qui semble la mépriser, on pourrait même penser qu'elle le dégoûte....Jusqu'à ce que les deux jeunes gens se retrouvent de nouveau dans le monde des humains (chez Ginny et Rose, notamment).....

Les sentiments de Tristan vont peu à peu évoluer mais notre couple va devoir affronter les conflits entre familles et les non-dits.....La fin de ce premier tome finit de manière explosive...C'était vraiment très addictif !

Les antagonistes sont vraiment très intéressants également, notamment la mère de Tristan, ou certains Druides....Certains plus cruels que les autres, d'autres, auxquels on ne s'attend pas....La lutte pour le pouvoir ne fait que commencer....

Je tiens aussi à signaler la beauté des illustrations, notamment l'illustration de Nova et Tristan au début du livre, ainsi que le détail des noms des membres des deux familles qui gouvernent les Dômes de Brocéliande et d'Alba.....

Le prochain tome, à priori, sera consacré à la soeur de Nova et le frère de Tristan.....J'ai vraiment hâte de lire ce qui se passe entre ces deux personnages, notamment ce qui est arrivé à la soeur de Nova durant sa disparition durant quatre ans dans le monde des humains....Cette lecture est un coup de coeur pour moi car j'ai vraiment été plongée dans cet univers, dans ces intrigues et dans la vie vraiment pas facile de Nova et son histoire d'amour très complexe face à son mari qui a été très longtemps son ennemi.....Vivement la suite !

Ma note : 18/20


Lien : https://lespassionsdeviedefu..
Commenter  J’apprécie          40

🌙 C'est un coup de 💖 pour moi! Il s'est passé ce feeling, qui s'installe immédiatement, une affinité instantanée avec la plume et le récit.

🌙 La couverture est magnifique, mêlant mystère et ambiance celtique. À l'intérieur j'ai adoré retrouver la très belle mise en page, le détail de la typographie pour chaque nouveau chapitre, l'illustration de nos héros, et la présentation des personnages que nous allions rencontrer dans ce roman. Cela nous met dans les meilleures conditions pour découvrir ce nouvel univers.

🌙 Et cet univers parlons-en!

Riche, foisonnant, si inventif, immersif! Ce monde caché de nos yeux est un mélange celtique/moyenâgeux avec une touche capillaire viking! La magie existe dans ce monde. Leurs us et coutumes sont particulières. Certaines liées à la nature et à la vie en communauté que j'ai beaucoup aimé. Cependant d'autres sont rudes, arriérés, autoritaires, notamment au sujet de l'instruction, uniquement orale et prodiguée par les Druides, bonjour l'obscurantisme !

En parallèle on retrouve un monde semblable au nôtre, contemporain, dépourvu de magie.

🌙 Ce roman est rempli de rebondissements, à chaque fois qu'une situation semble s'installer, qu'on souffle un peu, l'auteure a le don de nous surprendre et la donne est changée.

🌙 Les secrets sont nombreux et j'avais envie de crier : "J'en peux plus des secretssss je veux savoir! ". Elle nous plonge dans le même état émotionnel que Nova, notre héroïne .

🌙 Bien que l'intrigue mêle trahisons, complots, luttes de pouvoirs et vengeances, il émane ici beaucoup d'amour et de solidarité. Amour familial, amical, amoureux... Les connexions entre les différents personnages sont nombreuses et complexes.

🌙 Celle qui nous tient le plus en haleine ici est bien-sûr la relation entre Nova et Tristan. Frappés de plein fouets par les conséquences des choix et secrets de leurs familles, leur mariage forcé les unira sous le joug du mépris et d'une haine tenace...

🌙 Nova m'a éblouit, elle est solaire même dans la peine. Elle affronte avec une élégante résignation, de la force et du courage les obstacles qui se dressent devant elle.

🌙 Tristan s'est forgé un bouclier de rancoeur et semble impitoyable. Cependant j'ai tout de suite ressenti de l'affection pour ce personnage aux nombreux reliefs, infiniment tiraillé par ses émotions et son devoir. Son évolution, malgré ses défauts, en fait un homme incroyable, et touchant de sincérité.

🌙 J'ai adoré leur relation qui passe par toutes les phases "ennemies to lover" que l'on aime tant! J'en profite pour discrètement (ou pas!) valider toutes les scènes spicy ! 😏🌶

🌙 Plus on approche de la fin, plus l'intrigue s'accélère. Certains passages m'ont pris aux tripes, émus, parfois bluffée ( je suis meilleure enquêtrice d'habitude) et le final nous promet une suite ambitieuse! 😱

Commenter  J’apprécie          10

Une lecture qui nous assigne à résidence dans le creux de ses pages.

Une captivité consentie et mue par un univers nous baignant de magie et de mystère.

C'est un tourbillon qui nous ballotte entre passé et présent, entre l'ancestrale qui enchâle  et s'enchevêtre avec cohérence sur notre modernité.

Nova qui ignore tout de son passé et de sa condition ouvre les yeux sur un monde dont elle n'a pas l'expertise, juste une lointaine connaissance. Où se sont calfeutrés ses souvenirs ? Et plus étonnant, pourquoi personne n'est à sa recherche ?

Tristan est tapissé par sa colère et sa vengeance. Nova, cette jeune femme qui embaume l'innocence, ne suscite en lui que haine et malveillance. Elle est la représentation de la bascule de son monde.

Deux étrangers l'un à l'autre, unis malgré eux sous l'égide de l'ambition et des manigances.

Les personnages s'habillent d'ombres et portent le masque des secrets.

Nova évolue dans un monde d'ignorance, cueillant des brindilles de son passé à travers les « mi-dits » qui alimentent l'intrigue et nos élucubrations.

Une lecture qui appelle le lecteur en le mettant au travail, en quête du sens de tous ces appels de feux qui semblent enflammer toutes ces personnalités obscures.

Les plis de l'oubli, le silence de la mémoire sont une trêve doucereuse. Qu'en sera-t 'il quand les souvenirs se réveilleront, ravivant l'effroi dans un cri de douleur ?

Peut-on tout concéder par amour ? Ce sentiment peut-il tempérer l'incandescence en l'inondant d'une cascade de pluie ?

« Drewid » se découvre au coeur d'une végétation féérique pour nous amener sur les sentiers de la vengeance. Un final grandiose, qui se vit en spectateur fasciné et terrifié, et qui nous retourne par les questionnements nouvellement engendrés.

Commenter  J’apprécie          30

❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤❤

Haaaaaaaaa ma viiiiiie !!

Est ce que quelqu'un ici ignorez vraiment que je voulais ce roman et le lire assez rapidement ? Je pense que vous vivez sur mars sans réseaux si c'est le cas 😅 un peu comme le peuple des druides de ce roman 🤔 tout me ramène vraiment à ce roman 😀

Quel univers ! Il est simplement formidable ! Simple, parce qu'on part de légendes connues et qu'il est facile à comprendre (merci cette belle plume aussi 😱) mais formidable parce que :

> Ce n'est pas un sujet qu'on voit partout.

> Que les secrets, règles et complots sont parfaitement dosés.

> Qu'il est sombre mais beau.

Une dualité qui est aussi présente chez les personnages. Et quels personnages 😱 ils sont très bien construits ! Complexe comme l'est tout humain. Gris et non tout blanc ou tout noir. Ils peuvent se rapprocher des choses, vouloir le bonheur en étant égoïste tout en voulant tout donner pour sauver les autres. Et aimer plus que de raison !

J'ai adoré leurs réflexions. Pour moi, elles sont réalistes dans la mesure où je serais dans leur situation, je n'en aurais pas pensé moins.

Passons. Finissons (je n'ai pas assez de place pour tout dire 😨) par les scènes de "cucul" (à noter que je n'aime pas ces scènes). Scènes que je n'ai donc pas adorées, mais qui étaient utiles. Pour de l'humour, des tensions, mais aussi parce qu'ils sembleraient que les druides soient assez nature 😅, mais surtout ces scènes, certaines, étaient remplit d'amour. Je réalise que pour moi le cucul ne compte pas vraiment comme amour quand on est sur des scènes où seule la passion et les corps compte, mais là, j'y ai ressenti leur bonheur d'être ensemble.

2 derniers points :

Une partie de l'intrigue se passe vers chez moi 😀 Ille-et-Vilaine, Rennes, brocéliande (C'est un peu plus loin la 😅).

Les chapitres sont courts, on a donc un roman très dynamique et pageturner !

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation

Je revis cette journée dans mon esprit, goûtant

chaque seconde, chaque instant. Nos rires et

nos échanges. Nos silences et nos riens. J'ai le

sentiment que la glace fond entre nous, mais

peut-être est-ce un fol espoir, mon cœur

s'emportant à cette pensée ?

Commenter  J’apprécie          20

J'aimerais lui dire que c'est à peine si je respire sans une pensée pour elle. Que c'est à peine si je suis capable de contrôler mes battements de cœur quand elle entre dans une pièce. Cela fait longtemps que ma raison s'est oubliée

Commenter  J’apprécie          10

Sa mâchoire se serre. Je sens même la tension qui l’habite à travers sa main nouée à la mienne, comme s’il se retenait de sèchement la retirer. Mon cœur se brise, ma gorge se comprime. Son regard s’assombrit. Ce regard bleu incandescent qui me brûle et me terrifie. Il est d’une beauté incomparable, mais rien, non, rien dans sa façon de m’observer n’inspire la dévotion, l’amour ou quelque autre sentiment. Ou alors… si… peut-être la haine.

Commenter  J’apprécie          00

J'aimerais lui dire que c'est à peine si je respire

sans une pensée pour elle. Que c'est à peine si je suis capable de contrôler mes battements de cœur quand elle entre dans une pièce. Cela fait longtemps que ma raison s'est oubliée.

Commenter  J’apprécie          00

« Sais-tu à quel point tu me fascines ? Sais-tu que mon âme n’aspire qu’à se tirer à la tienne ? Sais-tu que cela nous est impossible ? »

Commenter  J’apprécie          00

Video de Laurence Chevallier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Chevallier
Rencontre avec Pascale Dewambrechies, propriétaire de Capeyron Blanc, Cécile Dantarribe, historienne de l'art et Pierre Mazet, président de l'Escale du livre
La villa Capeyron Blanc, a été construite par l'architecte Raoul Perrier (1882-1957) à Mérignac, entre 1930 et 1951. Cette demeure, étudiée par l'historienne de l'Art Cécile Dantarribe, permet d'interroger, par son caractère inclassable, la nature et les limites de catégories courantes en histoire de l'art : du classicisme au Mouvement moderne en passant par l'Art Déco. Une discussion avec Pascale Dewambrechies, propriétaire de Capeyron Blanc, Cécile Dantarribe, historienne de l'art et Pierre Mazet, président de l'Escale du livre.
Laurence Chevallier et Cécile Dantarribe Préface de Gilles Ragot Photographies de Ferrante Ferranti
Inédite édition de l'Escale du livre, du 24 au 28 mars 2021 et durant tout le printemps https://escaledulivre.com/
Suivez nous Youtube : Escale du livre - Bordeaux https://www.youtube.com/channel/UCPVt... Facebook : escale.dulivre https://www.facebook.com/escale.dulivre Instagram : escaledulivre https://www.instagram.com/escaleduliv... Twitter : escaledulivre https://twitter.com/escaledulivre

© musique : Hectory - Réalisation et sound design : Grenouilles Productions - création graphique : Louise Dehaye / Escale du livre 2021 - Inédite édition
+ Lire la suite
autres livres classés : légendes celtiquesVoir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4784 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre