AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918597163
Éditeur : Actes Sud (03/02/2010)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Comme le démontrent les dernières études scientifiques, l'alimentation joue un rôle fondamental dans la santé humaine, pour à la fois soigner et prévenir la plupart des troubles ou maladies. Dans ce livre, le Dr Laurent Chevallier, praticien réputé en nutrition, délivre, pour plus de 60 affections ou situations de mal-être : excès de poids, allergies, arthrose, hypertension, diabète, dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
petitsoleil
  22 novembre 2015
Un livre clair et qui rappelle les principes essentiels pour avoir une alimentation véritablement équilibrée : pas seulement suffisante en terme d'apport calorique quotidien, mais adaptée en terme d'apports en vitamines, minéraux ... que l'on soit en bonne santé, qu'on ait l'une des affections listées dans la seconde partie, ou qu'on souhaite être dans une démarche de prévention.
M'a plutôt confortée dans mon régime crétois, qui a fait ses preuves et qui semble bien adapté à mes goûts mais aussi à mes besoins alimentaires.
Une alimentation de type méditerranéen est en effet recommandée dans de nombreux cas, pas tous connus du grand public ...
De nombreux arguments convaincants pour continuer de cuisiner, ou se remettre à la cuisine, et pour éviter l'alimentation industrielle, avec son cortège d'additifs, de plats sous plastique, de canettes, de boissons trop sucrées.
Bon appétit !
Commenter  J’apprécie          237
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   22 novembre 2015
Augmenter l'apport en antioxydants d'origine alimentaire

Les principaux antioxydants alimentaires sont :
- la vitamine C. On la trouve tout simplement dans les agrumes et les fruits et légumes crus.

- la vitamine E. Elle est présente dans les huiles végétales, notamment d'olive, noix, colza. L'huile de tournesol en a de fortes concentrations mais elle contient également beaucoup d'acides gras oméga 6, ce qui en limite l'intérêt.
Les recommandations sont en effet de réduire les apports en acides gras oméga 6 et de favoriser la consommation des acides gras oméga 6 et de favoriser la consommation des acides gras oméga 3 contenus dans des huiles comme celles de noix ou de colza.
Quant à l'huile d'olive, en plus de la vitamine E, elle contient aussi de l'oléuropéine à activité antioxydante.
Une mention particulière doit être faite au kiwi qui est riche en vitamine C et contient dans ses petits grains noirs de la vitamine E. Allier l'absorption de ces deux substances est très judicieux.

- les flavonoïdes, également appelés polyphénols. Ceux du thé, des oignons, des brocolis et des pommes ont des vertus protectrices.

- le sélénium. Il a une action essentielle dans toutes les réactions antioxydantes de l'organisme. On en trouve dans les végétaux (riz, haricots blancs, ...) en concentrations variables selon la composition des sols
mais aussi dans les poissons comme la lotte, le saumon, le cabillaud, et dans les œufs. (...)

- les caroténoïdes. Il s'agit de composés qui donnent leur couleur à divers végétaux : carotte, tomate ... mais ils sont aussi présents dans les légumes verts (bien que masqués par la chlorophylle), comme les épinards.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleilpetitsoleil   22 novembre 2015
L'obésité et le surpoids sont aussi favorisés par des causes non alimentaires

De nombreux facteurs non alimentaires favorisent le surpoids et l'obésité en plus de la sédentarité et de l'excès de consommation de produits inadaptés (gras, sucré ...)
Citons-les :
- le manque chronique de sommeil
- divers polluants
- le stress
- certaines associations médicamenteuses
- des facteurs génétiques
- l'hypothèse virale a aussi été avancée : on soupçonne certains virus de favoriser les dépôts de graisses au niveau abdominal

- l'alimentation de la mère pendant la grossesse est, comme nous l'avons déjà souligné, fondamentale

Une consommation d'aliments riches en acides gras oméga 3 aiderait à prévenir l'obésité de l'enfant, alors qu'à l'inverse une alimentation type "cafétéria" (excès de gras et de sucre - produits avec sucre ajouté) la favorise. Il est clair que l'exposition in utero à certains types d'aliments et produits chimiques constitue actuellement des facteurs prédictifs de l'obésité lors de l'enfance et à l'âge adulte.
Une fois installée, cette obésité liée à des phénomènes de perturbation endocrinienne est particulièrement difficile à réduire. (...)
Il est insensé que des mesures fortes et adaptées ne soient pas prises par les pouvoirs publics concernant l'alimentation des femmes enceintes.

- la flore digestive déséquilibrée est, de plus, fréquemment évoquée dans la genèse du surpoids et de l'obésité. Qu'en est-il ? La flore intestinale correspond à l'ensemble des bactéries présentes dans le côlon. Différentes études ont montré que la flore digestive des sujets minces est différente de celle des sujets obèses mais on ne sait pas s'il s'agit d'une cause ou d'une conséquence. (...)

L'obésité a un caractère multifactoriel, ne l'oublions pas, même si les modes de vie et d'alimentation inadaptés sont des facteurs déclenchants primordiaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitsoleilpetitsoleil   22 novembre 2015
... une banale purée de pommes de terre en flocons qui séduit grâce à la "préparation instantanée" et à son emballage si attrayant.
Que contient-elle cette purée, en plus des pommes de terre déshydratées ?
- Emulsifiant : E471, ce sont des mono- et diglycérides d'acides gras
- Stabilisant : E450i, un diphosphate
- Acidifiant : E330, de l'acide citrique
- Conservateur : E223, du disulfite de sodium
- Antioxydant : E320, le fameux BHA [butylhydroxyanisol, additif alimentaire pour lutter contre le rancissement, classé comme "peut-être cancérogène" pour l'homme]
mais aussi, entre autres, les inévitables sirop de glucose et sel.

Votre grand-mère mettait-elle tout cela dans sa purée ?

Cette purée n'a pas été achetée dans un hard discount dont on dit souvent que les produits ne sont pas toujours de bonne qualité,
mais dans une des plus grandes épiceries de luxe de Paris.
Une clientèle fortunée qui pense bien se nourrir et sans risque !

Ce n'est heureusement pas uniquement le prix qui est une garantie pour le consommateur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
petitsoleilpetitsoleil   22 novembre 2015
La sévérité de l'asthme chez l'adulte est réduite grâce à un régime de type méditerranéen avec une consommation de fruits d'au moins 300g par jour. (...)

On considère que la prise en charge des BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) est actuellement insuffisante en France.
Au plan alimentaire, plusieurs aspects sont à considérer : avoir une alimentation protectrice de type méditerranéen comme dans de nombreuses affections respiratoires et cardiaques, prévenir le déficit d'apport en protéines (risque de dénutrition protéinoénergétique) et lutter contre le surpoids.
Le surpoids est un facteur aggravant avec majoration des risques d'apnée du sommeil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
petitsoleilpetitsoleil   22 novembre 2015
Prenez-vous en main dès aujourd'hui

Les conservateurs

Evitez l'achat des produits industriels qui en contiennent. Ce sont les E200 à E297. Certains conservateurs pourraient favoriser une accumulation de graisses dans l'organisme par un mécanisme complexe au cours duquel le gras absorbé ne serait pas brûlé mais stocké. (...)

Tous les conservateurs ne sont pas à considérer de la même manière mais, compte tenu des doutes quant à leurs effets sur le poids ou la santé, évitez-les.

Parmi ceux qui posent le plus de questions :
- E210 à E213 : l'acide benzoïque et ses dérivés
- E214 à E219 : les parabens ; on en trouve dans l'alimentation ! (s'ils sont contrôlés par les pouvoirs publics, le sont-ils suffisamment ?)
- E 220 à E228 : les sulfites
- E249 à E252 : les nitrites et les nitrates

Les conservateurs peuvent être nécessaires dans une certaine logique industrielle afin d'éviter le développement des microbes (micro-organismes), mais l'idéal est tout simplement de conserver les aliments par le froid.

Vos choix doivent se porter vers les produits frais ou surgelés bruts - les moins transformés possibles, sans conservateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : alimentation industrielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La Vraie Vie de Adeline Dieudonné – Difficile

Quelles sont les 3 passions de "papa" ?

chasse - pêche - 4x4
chasse - télé - whisky
chasse - 4x4 - gymnastique
chasse - whisky - pêche

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La vraie vie de Adeline DieudonnéCréer un quiz sur ce livre