AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1520633041
Éditeur : Auto édition (01/02/2017)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Quadra lambda, Grégoire Chevignard, père de trois enfants et dirigeant d’entreprise, a découvert la course à pied par hasard.
Vexé d’être incapable de courir, il s’inscrit à un marathon. Puis, trop paresseux pour travailler sa vitesse il décide plutôt d’allonger la distance jour après jour.
Dix-huit mois après avoir franchi la ligne d'arrivée du Marathon des Sables (250km en autonomie dans le Sahara) et trois ans après avoir découvert qu’il a des jambe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Mycroft35
  01 juillet 2018
D'habitude je ne suis pas vraiment fan des titres racoleurs. Encore moins quand je connais plutôt bien le domaine. Mais force est de constater que ce petit roman autobiographique, cet essai rempli d'humour est très bien écrit !
L'auteur décrit son cheminement qui l'amène de sa première course à pieds, de la souffrance des premiers entraînements matinaux jusqu'à l'objectif ultime du Marathon des Sables.
Le livre est bourré de petites anecdotes et G. Chevignard ne se prend jamais au sérieux et aime à se replacer comme un simple participant parmi tant d'autres dans une course aux proportions gigantesques.
Le style d'écriture fait qu'on se prend à imaginer être assis au coin du feu avec les autres participants en train de soigner ses ampoules.
Les coureurs se reconnaîtront certainement dans certaines (mé)aventures de l'auteur !
Je recommande chaudement ce livre, coureur ou non !
Commenter  J’apprécie          20
Benji30
  13 décembre 2018
On m'a offert ce livre. Forcément, la course, le trail ça ne pouvait que me parler.
En effet, ça m'a parlé, et c'est le principal enseignement. J'ai aimé le partage d'expérience d'un coureur lambda et ce qui l'amène à aller se dépasser vers des courses de plus en plus difficiles.
J'aurais aimé un peu plus de description du jour J, au moment des courses, les sensations qu'il éprouve profondément quand le défi paraît insurmontable, quand on a envie de tout arrêté.
Mais ça se lit bien, c'est fluide, et j'ai surtout adoré le parallèle entre le début du livre avec cet anti sportif qui détestait courir au drogué du sport qui cherche toujours des créneaux dans sa semaine pour se dépenser.
Commenter  J’apprécie          00
Jalawy
  17 septembre 2018
Jai bien aimé ce livre même si je m'attendais à avoir plus de conseils venant de cet Ultra Trailer. Mais en fait, ce type est dingue! Il raconte avec humour et beaucoup d'humilité comment il s'est lancé en 18 mois dans un semi, puis des marathons puis des trails et des ultras, sans forcément s'astreindre a des entraînements, ni faire attention à ce qu'il mange et boit (sauf pour le marathon des sables). Mais finalement il y est quand même arrivé! Complètement barré mais comme quoi avec un bon mental, on peut aller loin. Ça me donne de l'espoir pour mes objectifs de l'année prochaine 💪🏃‍♀️💪
Commenter  J’apprécie          00
pilou62200
  07 juillet 2018
Particulièrement motivant sur une grande partie du récit, le livre s'essouffle justement au moment où on pense qu'il va atteindre des sommets : lorsque l'auteur débute le marathon des sables !
J'ai eu un peu de mal à le finir, même si j'en garderai un bon souvenir !
Commenter  J’apprécie          00
msotresi
  05 novembre 2017
Juste excellent. Mettez vos baskets et aller courir!!!
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pilou62200pilou62200   10 juin 2018
Vacances et tendinite obligent, le moisiversaire de début aout est en forme de carte postale : peu de texte, peu d'intérêt.
Pas de projet, à part l'ascension du Tourmalet à vélo, mais je n'ai pas de vélo.
Rein d'autre à faire donc que l'ascension du Pic du Midi...en mode randonnée et non en courant. Et ce n''est déjà pas rien, d'autant plus que ça fait mal quand même.
Je me dis que cela ne va pas être simple de tenir tout aout sans courir pour laisser à la tendinite le temps de disparaitre. Je souris en me rappelant qu'au début de l'aventure, la problématique était inverse : comment tenir un mois en courant trois fois par semaine ?
Il a dû se passer quelque chose à un moment ou à un autre pour me faire ainsi basculer du côté des coureurs.
Mais quoi, et quand ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Mycroft35Mycroft35   01 juillet 2018
Après chaque course, cette montagne d'ombres du passé semble avoir diminué, comme si la poussière que je retire de mes chaussures avait été retirée de son sommet. Avec assez de kilomètres, peut-être que cette montagne, grain de poussière par grain de poussière, finira-t-elle par disparaître.
Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, je cours parce qu'elle est là.
Commenter  J’apprécie          10
PriscilanaPriscilana   11 novembre 2018
" il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de ne pas s'arrêter"
Commenter  J’apprécie          20
Mycroft35Mycroft35   01 juillet 2018
J'ultra-cours parce que je suis vivant. Je me reposerai quand je serai mort.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Grégoire Chevignard (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Grégoire Chevignard
INTERVIEW GRÉGOIRE CHEVIGNARD
autres livres classés : marathonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
840 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre