AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782814501362
Éditeur : publie.net (01/01/1900)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
(édition numérique)
La littérature garde-t-elle encore pertinence pour dire ce qui conditionne notre vie au présent ?

Et, quand nous nous saisissons de ce qui conditionne l’activité et l’échange, dans ses hiérarchies, dans ses symboliques, dans ses loisirs et ses conditionnements (du maître-nageur au rédacteur funéraire, du libraire à l’alpiniste, en passant par le notaire et le directeur des ressources humaines), gardons-nous prérogative du ri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigetoun
  17 novembre 2011
série de 28 métiers évoqués à sa façon inimitable, en courts textes d'une à trois ou quatre pages.
Comme le maître-nageur" : "On ne l'a jamais vu dans l'eau. Sait-il seulement nager ? On l'ignore..."
ou le mathématicien : "Deux fois deux fois treize plus cent douze fois cinq divisé par trois moins soixante-teize fois..." etc..
ou le notaire, qui, après tous les qualificatifs plus ou moins comiquement acerbes et convenus, se termine par :..."Cest un notaire guitariste qui endort ses enfants en chantant. Oh le beau, le beau notaire !
Mon père."
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
brigetounbrigetoun   06 novembre 2011
De mauvaise grâce, le libraire se penche sur son ordinateur. Vous m’avez bien dit Don Juan ? Don Quichotte , finasse l’insupportable petite péteuse. Puis, à sa demande, elle lui épelle le titre. On ne peut pas tout connaître, n’est-ce pas ? Sur le bandeau promotionnel de son dernier roman, le visage ingénu d’Amélie Jardin semble acquiescer à cette fine observation. Puis le libraire se retourne vers sa cliente avec un sourire de triomphe.

Épuisé !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
brigetounbrigetoun   17 novembre 2011
j"ai faim de viande, moi. Nous sommes entre carnassiers, ce tourment doit être connu. Je mordrais bien dans un beau quartier de viande, mais quelle ? J'hésite devant tant de choix..
Commenter  J’apprécie          20
brigetounbrigetoun   15 juin 2010
Mais le brancardier prend soin d'eux comme de la plus placide et frêle suicidée. Il serait parfaitement heureux dans l'exercice de ses fonctions s'il n'était donc en permanence affligé d'un coéquipier, et quel coéquipier, ce crétin de Volange, un beau parleur qui saisit toujours les poignées du brancard côté pieds pour causer au client et s'attirer toute sa gratitude.
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   15 juin 2010
L'engouement pour les sports extrêmes et l'appétit de nature des citadins exténués par la fébrilité de la ville lui assurent en effet une clientèle nombreuse, incessamment renouvelée. Il ne se déplace plus sur sa montagne sans traîner derrière lui ce chapelet d'alpinistes amateurs encordés, lourde chaîne à sa cheville qui entrave son essor.
Commenter  J’apprécie          00
brigetounbrigetoun   15 juin 2010
Ainsi s"évapore comme une buée légère l'acide rongeur de cadavres. La vermine se casse les dents sur le marbre de ses formulations parfaites mais le rédacteur funéraire épuise ses forces dans ce combat sans fin, toujours recommencé.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Éric Chevillard (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Chevillard
Payot - Marque Page - Eric Chevillard - L'explosion de la tortue
autres livres classés : fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2377 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre