AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782916141695
273 pages
L'Arbre vengeur (21/01/2011)
3.88/5   13 notes
Résumé :

Une pratique hygiénique se répand depuis trois ans, avant ou après le brossage des dents : lire sur le Net le triple billet quotidien de "L'autofictif". Ainsi le conformisme qui cariait nos méninges, le tartre du bon sens qui se déposait sur nos lobes, le déchaussement qui menaçait nos synapses font place à la délicieuse sensation que nos pensées matinales ont l'haleine fraîche. Profond, hilarant, bou... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Floccus
  27 juillet 2013
Après la lecture de mon premier “ Autofictif ”, j'étais très enthousiaste à l'idée que je pouvais le retrouver quotidiennement, guillerettement et gratuitement sur internet. Mais je me suis vite rendue compte que je prenais beaucoup plus de plaisir à lire les livres. le charme de la page pleine de promesse, le chatouillement de plaisir à la taquiner, à faire durer le plaisir avant de la tourner. le Chevillard de papier est beaucoup plus jouissif.
J'admire son art de la critique littéraire et du haïku, sa mauvaise foi assumée concernant son succès commercial. La concision est chez lui une seconde nature. Ce recueil est plus amer et plus dur. de jolies saillies en pages : 28 / 85 / 93 / 135 / 168 / 172 / 175 / 200 / 204 / 216 / 239 / 240.
(Et oui, il faudra ouvrir le livre pour les découvrir !)
Lien : http://versautrechose.fr/blo..
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2
  02 mai 2015
Au milieu des joies et des drames, le sel de la langue et du sens, pour cette troisième année de vrai-faux journal.
Sur mon blog : http://charybde2.wordpress.com/2015/05/02/note-de-lecture-lautofictif-pere-et-fils-journal-2009-2010-eric-chevillard/

Lien : http://charybde2.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   10 décembre 2019
17 mai [2010]

C'est terrible sans doute, mais nous ne pouvons prétendre connaître une personne que le jour où elle nous confie sa détresse, sa blessure secrète. Toute relation qui s'approfondit accouche de cet aveu d'un malheur enfoui, d'un tourment incessant, d'une incapacité à vivre. (p. 195)
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24fanfanouche24   11 décembre 2019
30 octobre [2009 ]

Les volumes de ma bibliothèque sont si étroitement serrés les uns contre les autres que la dernière phrase de chaque livre s'articule par force avec la première de celui qui le suit sur le rayonnage, et il en résulte de beaux effets de littérature que nul esprit n'aurait pu concevoir. (p. 42)
Commenter  J’apprécie          30
Charybde2Charybde2   02 mai 2015
Tout le monde s’accorde à reconnaître que le baseball est un sport absurde et incompréhensible. Il est en effet bien aisé de deviner que ses règles aberrantes ont été fixées par des casseurs et criminels désireux de favoriser la libre circulation de cette arme terrible : la batte, dont le véritable usage nous est révélé trop souvent au travers de faits divers sanglants. Reconnaissons toutefois que l’invention prétexte de ce prétendu sport collectif dénote chez ces brutes un esprit de ruse et d’astuce qui fit par exemple complètement défaut à Mikhaïl Timofeïvitch Kalachnikov.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
fanfanouche24fanfanouche24   10 décembre 2019
3 février [2010 ]

L'auteur n'a-t-il donc aucune pitié pour ses livres dispersés dans les librairies, maniés par des mains désinvoltes, soumis à tous les affronts, à la honte de la mévente dans la promiscuité des marchandises imprimées les plus viles et les plus demandées, sans cesse en butte au mépris et à l'indifférence, tandis que chez lui, entouré d'affection, bien au chaud, la pipe entre les dents et les pieds dans ses pantoufles, il élabore avec application une nouvelle oeuvre destinée à mourir sous les outrages ? (p. 110)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2Charybde2   02 mai 2015
Notre petit château individuel de science et de culture où se mélangent et se fracassent entre eux tous les styles, avec une porte imposante, une tour maîtresse plutôt fière, presque droite, puis des renforts de tôle et de carton sur les ailes et des emprunts incongrus, des blocs venus de l’autre bout du monde, montés à l’envers, mal jointoyés, tenus par un mortier de salive, et dont la silhouette baroque, branlante, comique, se hérisse d’inutiles pignons, de gargouilles intarissables, de flèches rompues, d’antennes vibrantes et d’une unique girouette qui fait tourner toute la bâtisse sur son axe, ce château toujours en chantier, rattrapé par la ruine, assiégé en permanence par les châtelains du voisinage et dont un seul termite fragilise la charpente et fait pleuvoir les tuiles – se découpe sur le ciel blanc, le ciel béant de notre ignorance sans fond ni bords.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Éric Chevillard (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Chevillard
«Bêtes de littératures» avec Éric Chevillard Hérissons, orangs-outans, tortues, flamants roses, insectes… Les bêtes peuplent les livres d’Éric Chevillard. S’interrogent à cette occasion les enjeux de la présence d’animaux, et par là d’altérités non humaines, dans la littérature. Comment rendre compte, avec l’écriture, d’intensités animales au-delà de l’allégorie ou de la fable ? Donner vraiment la parole aux animaux, est-ce pour autant se couper du symbolique ? Et l’humour dans tout cela ? L’entretien sera ponctué d’une lecture d’extraits de «Zoologiques» (Fata Morgana, 2020). - Modération : Sandra de Vivies La Fondation Jan Michalski, le 11 septembre 2021
+ Lire la suite
autres livres classés : exercices de styleVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18637 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre