AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Lettres anonymes (6)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
PegLutine
  18 juin 2013
On trouve dans ce roman des parcours de vie, des personnages qui sont face à leurs choix, ils doivent les assumer: trois narrateurs et un mystère qui s'éclaircit à tout petits pas, au fil des lettres et des mots de l'inconnu.
Par moment cela fait froid dans le dos, comme le récit de Ya et sa descente aux Enfers. En tout cas on prend plaisir à suivre Honorin dans sa quête de vérité.
Commenter  J’apprécie          30
Api
  25 juillet 2012
J'ai littéralement plongé dans ce livre.
J'étais censé bosser, et puis dès la troisième page, je n'ai pas pu décrocher.

Honorin s'ennuie ferme dans sa vie, avec son père terne... Lorsqu'il découvre la première lettre, il voit enfin ses envies frétiller, sa curiosité réveiller. On est immédiatement pris de surprise par le parcours qu'Honorin doit suivre, et que devenir sa relation avec son père, qui semble lui cacher certaines choses???
C'est un vrai bonheur de passer du point de vue d'un personnage à l'autre! L'histoire gagne en intensité et en profondeur! Très bon roman ado.
Commenter  J’apprécie          30
Follepicarde
  21 avril 2017
Honorin vit seul avec son père dans un petit appartement parisien depuis sa plus tendre enfance, sa maman étant décédée lors de sa naissance. Une vie routinière, sans surprise dont la monotonie va être briser par une série de lettres anonymes déposées dans sa boîte aux lettres. Loin d'être menaçantes comme le sont souvent ce type de courrier, elles sont de véritables invitations vers un ailleurs, vers l'exotisme. Honorin va de découverte en découverte. Qui peut donc en être l'auteur ? L'adolescent brûle de savoir qui élargit ainsi son horizon... et surtout pour quelles raisons ? A la manière d'un jeu de piste à travers Paris, ces lettres poussent Honorin à découvrir un pan de son histoire que son père lui avait tu jusque là. La couverture aux couleurs sombres, le titre, la silouhette qui fuit, tout cela laisse plutôt penser à un polar. On n'est pas du tout dans ce registre là ici. Pas vraiment un roman épistolaire non plus en dépit une fois encore du titre. Josette Chicheprotiche livre ici un roman sur les rapports familiaux juste et bien écrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
brinvilliers
  26 mai 2016
Honorin vit seul avec son père. Il n'a qu'un seul ami. Sa vie fade et disciplinée est bouleversée lorsqu'il reçoit une première lettre anonyme. On lui demande de se rendre dans une maison. Piqué par la curiosité il y va et découvre des statures africaines. Les autres lettres lui font découvrir des endroits de Paris qu'il ne connaissait pas. La dernière lettre parle d'une mère junkie qui a abandonné son enfant au père pour partir en Afrique se sauver. C'est sa mère qu'il croyait morte. Son père lui a menti, comment va-t-il réagir quand il verra sa mère ?
Un récit douloureux et triste qui ne peut laisser indifférent.
Commenter  J’apprécie          20
cathe
  19 septembre 2015
Honorin est un adolescent solitaire. Orphelin de mère, il vit avec son père une existence réglée et monotone, avec pour seul ami José. Un jour une lettre anonyme vient briser cette routine. Une lettre qui lui demande de prendre le métro et le bus et d'aller voir un jardin, de regarder seulement. Une autre qui lui donne un billet pour un spectacle africian. Puis une autre qui lui propose d'aller voir un marché africain. Intrigué Honorin suit toutes ses instructions jusqu'à ce qu'il découvre.... que sa mère n'est pas morte, qu'elle a eu un parcours difficile et qu'elle a trouvé son équilibre au Mali. Par ses lettres elle essaie de le faire entrer dans son univers actuel.


Le livre est construit comme un roman à suspense avec ces lettres anonymes et la découverte progressive de la présence de la mère. Il y a de bonnes idées mais j'ai trouvé que c'était très fabriqué sur le thème "comment retrouver sa mère que l'on croyait morte", et complètement invraisemblable !
Commenter  J’apprécie          20
mediathequelespennesmirabeau
  28 juin 2016
Honorin mène une vie triste et monotone au côté d'un père renfermé sur lui-même et qui parle peu. Une première lettre anonyme puis d'autres emmènent l'adolescent sur une piste d'abord obscure. Petit à petit celle-ci le conduit à la découverte des différents aspects du continent noir africain. Il découvre alors que sa mère n'est pas morte et qu'elle vit au Mali. Elle tente de loin de renouer avec ce fils qu'elle a longtemps négligé, trop occupée à retrouver son propre équilibre. C'est un joli roman aux personnages attachants qui sont plongés dans un suspens bien mené jusqu'à la fin.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

une si petite fugue

qui a broisse l'invitation pour la boum de sarah ?

c'est manu
c'est lorette
c'est la mamie de manu
c'est sa cousine

11 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Une si petite fugue de Josette ChicheporticheCréer un quiz sur ce livre