AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757803751
Éditeur : Points (19/04/2007)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Passionné par les incongruités de la langue française, Jean-Loup Chiflet les épingle avec la drôlerie qui a fait sa renommée. Mots "impossibles à prononcer", "mal mariés" ou "qui rétrécissent à l'usage", autant de variations malicieuses sur les bizarreries de notre langue qui réjouiront tous les amateurs de bons mots.

Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lali
  21 avril 2011
Les amoureux de la langue française, ceux qui s'amusent de ses règles, ceux qui adorent toute anecdote qui la concerne, se délecteront des Mots qui me font rire de Jean-Loup Chiflet, ce passionné des mots, de la grammaire (et même de ses absurdités), de l'orthographe (et de ses illogismes) et de tout ce qui fait qu'une langue est vivante (et se meurt).
Sa grande connaissance de la langue permet à celui qui se targue d'être un « grammairien buissonnier » d'emprunter toutes les avenues évidentes (comme imprévues, voire étonnantes) qui mènent au grand boulevard de la langue française qui n'en finit pas de s'étendre en glanant ici et là mots d'ailleurs et des néologismes en maintenant des exceptions dans ses règles déjà difficiles à retenir.
Cela nous donne un florilège amusant fait de courts chapitres (quelques lignes à deux pages) mettant en scène les mots, avec leurs particularités, leur démesure, et tous les jeux qu'ils suscitent. On trouvera donc dans Les mots qui me font rire des mots qui n'existent qu'au pluriel, d'autres qui accolés forment de drôles de couples, certains qui nous font voyager alors que l'auteur fait le tour d'à peu près toutes les bizarreries de cette langue la plupart du temps rebelle aux règles et avec laquelle on peut s'amuser inlassablement si on la connaît un peu.
Un livre que j'ai beaucoup, beaucoup aimé. Vous l'aviez compris, n'est-ce pas?
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Vie27
  09 juillet 2012
... Sont à mourir de rire !
Sans polémique, j'ai adoré les mots polysémiques ;-) "Le train arriva dans la station sans crier gare"! Zygomatiques en grève s'abtsenir!!! Ceux des Précieuses Ridicules et surtout les équivoques: "Femme canon cherche poudre aux yeux", "Bigame vend lunettes double foyer"...
Commenter  J’apprécie          40
Theobaldine
  28 août 2019
Tout est dans le titre, qui tient ses promesses. Délicieux, pittoresque, truculent.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
JunieJunie   13 février 2013
Recette de la dinde au whisky
Barder la dinde de lard. Préchauffer le four thermostat 7.
Se verser un verre de whisky, le boire. Mettre la dinde au four.
Se verser 2 verres de whisky, les boire.
Après une demi-heure, fourrer l'ouvrir et surbeiller la buisson de la dinde. Brendre la vouteille et s'enfiler une bonne rasade et dituber jusqu'au four.
Oubrir la porte, reburner, revourner, enfin bref,... mettre la guinde dans l'autre sens et reverdir 5 ou 6 verres de whisky. Buire, non, lui, non, cuire, j'sais pus, la bringue bandant quatre heures. Retirer le four de la dinde et hop! cinq verres de plus.
Rabasser la dinde (l'est tombée bar terre) et la voutre sur un plat. Verser chaud, euh, non, servez chaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
ZilizZiliz   26 juillet 2016
[...] fantaisies sémantico-géographiques concoctées par Patrice Delbourg :

L'erreur est du Maine.
On n'est pas de Blois.
Passe Quimper et gagne.
Jura mais un peu tard.
Faire à Mende honorable.
Etablir une bonne Mayenne.
Attention Lisieux.
Si toi aussi tu m'as Bandol.
De l'eau Dax, toujours de l'eau Dax.
Fécondation in Vitrolles.
O Niçois qui mal y pense !
Super-fête à Thouars.
Le dernier Chalon où l'on cause.
Bon pied Bonneuil.
Ce Tage est sans pitié.
Alençon fan de la patrie.
Elle ne dort que d'Hanoi.

(p. 168)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234
ZilizZiliz   26 juillet 2016
Vous pleurez quand vous 'épluchez' des oignons ? Non, parce que vous les 'pelez'.
'Peler' et 'éplucher' sont certes synonymes mais avec une légère nuance : quand on épluche, on nettoie en enlevant les parties mauvaises, quand on pèle on enlève les parties inutiles. On 'pèle' une banane, mais on 'épluche' une pomme de terre. Alors ? Pèlerait-on les fruits et éplucherait-on les légumes ? Ce n'est pas si simple. Je pèle les pommes, les poires [...] mais j'épluche les marrons qui sont des fruits. J'épluche la salade, mais si !
(p. 85)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222
ZilizZiliz   04 août 2016
Il nous arrive constamment d'entendre dans les conversations des liaisons mal venues, surtout à la suite de nombres, par exemple 'cent zeuros'*. Petite histoire à propos de ces liaisons... mal-t-à-propos :
"- Madame, cet éventail est-il à vous ?
- Il n'est point-t-à-moi.
- Et vous madame ? Il ne serait pas à vous ?
- Il n'est point-z-à-moi.
- Alors s'il n'est point-t-à-vous, s'il n'est point-z-à-vous, je ne sais pas-t-à qui est-ce !"
Pas-t-à qui est-ce ? Cela vous rappelle quelque chose ? Le mot 'pataquès' bien sûr qui vit le jour au XVIIIe siècle à la suite de cette jolie formule.
(p. 71)
[* ou des z'harnais]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
ZilizZiliz   02 août 2016
Je crois savoir que 'cuissardes' et 'représailles', entre autres, n'existent qu'au pluriel. Soit. Mais il faudrait peut-être les mettre au goût du jour. Chacun sait que les églises se vident, et qu'il n'y aura peut-être, hélas, bientôt plus qu'une 'ouaille'. Et, pour peu qu'il s'agisse d'une sans domicile fixe on peut se demander si elle ne serait pas contente au cours de sa pauvre vie de se délecter d'une 'victuaille', d'habiter une 'pénate' et de bénéficier d'une 'obsèque'.
(p. 31)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Jean-Loup Chiflet (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Loup Chiflet
Jean Loup Chiflet vous présente son ouvrage "Le bouquin de l'humour involontaire" aux éditions Robert Laffont.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2261979/jean-loup-chiflet-le-bouquin-de-l-humour-involontaire Notes de Musique : Free Music Archive.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Dans la catégorie : UsageVoir plus
>Langues>Langues romanes. Français>Usage (210)
autres livres classés : Mots et locutionsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2113 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre