AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702161499
Éditeur : Calmann-Lévy (19/09/2018)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Prendre des coups, tomber amoureux et, accessoirement, triompher du dark web : voilà ce qui attend Jack Reacher à Mother’s Rest.
Bienvenue au pays des Grandes Plaines !

Mais pourquoi cette ville s’appelle-t-elle « Mother’s Rest » ? C’est la question qui pousse Jack Reacher à descendre de son train, au beau milieu de la nuit, dans cette bourgade de l’Oklahoma perdue au milieu de vastes champs de blé.
À la gare, une très belle femme sem... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
BlackKat
  23 septembre 2018
« Ce que j'aime Lee Child »
Aaaahhh non, pour une fois, ce n'est pas moi qui le dis, c'est Haruki Murakami sur la 4ème de couv'!
Et pour une fois que quelque chose est vrai sur une 4ème de couv', je ne vais pas bouder mon plaisir!
Après une escapade parisienne avec La cible était française, retour aux States!
Bienvenue à Mother's Rest!
Le repos éternel de la mère attendra un peu de digérer ce vingtième volet des voyages de Jack Reacher, hein!
Un petit bled entouré de silos à grain, des champs à perte de vue, quelques bâtiments, une route rectiligne et une gare. On ne peut faire plus épuré pour une gentille petite ville.
C'est la curiosité qui pousse Reacher à s'arrêter. D'où provient ce nom, Mother's Rest? Mais on le sait tous, la curiosité est un vilain défaut et Reacher, à défaut de trouver l'origine du nom de cette petite ville, se retrouve entraîné dans la recherche d'un privé, Keever.
Mother's Rest est le dernier endroit d'où il a donné des nouvelles, le dernier endroit où il a été vu.
Aucun indice. Il avait juste appelé une collègue en renforts, Chang, ancienne du FBI devenue détective également.
En renforts de quoi? Chang et Reacher partent de zéro et, laborieusement, avec un solide esprit de déduction, pas mal d'imagination aussi, ils vont à la pêche et remontent peu à peu la ligne. Et Mother's Rest cache bien son jeu. Et dans cet endroit perdu où les portables ne captent rien de rien, c'est pourtant dans le Web profond qu'il faudra plonger pour trouver la solution de l'énigme.
Mais c'est bête, je ne peux en dire plus, je ne peux évoquer le thème de cette « solution » sans éventer le mystère. C'est ballot, vous allez devoir lire le roman! Tout ce que je peux vous dire, c'est que si Lee Child applique la même excellente recette à chacun de ses romans, il n'aborde jamais, mais jamais-jamais, les mêmes thèmes et sait se renouveler à chaque fois!
Quand la 4ème de couv' annonce que Reacher va prendre des coups, c'est vrai. Il va sacrément dérouiller jusqu'à en perdre certaines de ses facultés physiques, mais le mental est tellement fort que ce n'est pas cela qui va l'arrêter!
Quand la 4ème de couv' nous promet un Reacher amoureux… euh… faut pas pousser là! Notre Reacher est un solitaire et il n'est pas plus amoureux que d'habitude! Une charmante partenaire, Chang, à la hauteur de ses activités, efficace dans l'enquête, chaleureuse pour les longues nuits et piii c'est tout!
Et quand la 4ème de couv' nous révèle qu'accessoirement, Reacher va triompher du Darknet, là, je pouffe!
Dans quel roman a-t-on déjà vu Reacher en parfait petit geek? Naaan, il sait demander de l'aide quand l'enquête le pousse dans des domaines d'expertise qui lui sont totalement étrangers et il va ainsi nous permettre de découvrir la fange du Web sombre et l'autre, le Web profond!
Reacher est un solitaire mais il sait aussi intégrer une équipe pour arriver à ses fins, comme à Mother's Rest! Et cette équipe, centrée sur Chang, Reacher et Westwood, le journaliste, ne vont pas modérer leurs efforts ni lésiner sur les moyens pour prendre Mother's Rest à l'assaut (aaah la scène chez le dealer… fallait oser, même si ce n'est pas la première fois que Reacher applique cette méthode pour se renflouer!).
La recette est toujours délectable: des revirements de situation, de l'action, une enquête mystérieuse qui se dévoile peu à peu, l'esprit cartésien d'un ancien militaire qui ne s'encombre d'aucun superflu et… un humour caustique qui pimente les dialogues!
Oups, j'avais oublié de vous faire le rituel rappel de qui est mon chouchou! le voici, Reacher est un ancien de la Police Militaire américaine, mesure plus d'un mètre quatre vingt dix, blond aux yeux bleus, avec toute la rigueur d'une vie passée dans l'armée et une conception pure de la justice, telle que la loi ne peut pas forcément l'appliquer, tout en muscles mais pas mal aussi dans le crâne. Il a quitté l'armée car elle ne pouvait plus rien lui apporter et depuis, il vadrouille au gré de ses envies. Mais il semble être un aimant à problèmes… sûrement à cause de la jalousie que sa liberté suscite… allez savoir! L'esprit vif et les muscles affûtés, Jack Reacher est un loup solitaire peu prolixe, se contentant d'un confort spartiate mais… faut pas le chercher!
En conclusion, pour ne pas changer, une lecture addictive que j'ai dévorée en deux soirées! Une série qui ne s'essouffle pas, à mon sens, et un personnage toujours aussi charismatique et attachant. Et après une incursion dans son intimité familiale avec La cible était française, c'est un Reacher tout en maîtrise qui vous accompagne à Mother's Rest.
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Sharon
  14 octobre 2018
Jack Reacher n'a vraiment pas de chance. il rentre de France, où se passait sa dernière aventure, il se promène à nouveau dans tous les états d'Amérique, et découvre une petite bourgade de l'Oklahoma au nom évocateur – ce n'est pas la seule ville à avoir un nom bizarre, et s'il vivait ses aventures en France, peut-être se questionnerait-il sur l'origine de nom de communes telles que le pont qui penche ou Tilleul Dame Agnès.
Mais le plus américain des héros crée par un anglais est bien en Oklahoma, et il entend bien satisfaire sa curiosité. Seulement… les habitants ne sont pas très loquaces, comme si la question ne leur avait jamais été posée. Chacun offre bien une explication, si ce n'est qu'elle est bidouillée à la minute pour satisfaire la curiosité de ce fouineur qu'est Jack Reacher, ce voyageur sans bagage.
Et pourtant, il voyagera encore plus que prévu dans ce nouveau volume de ses aventures, parce qu'il rencontre une ancienne agent du FBI, reconvertie en détective, qui est elle-même à la recherche de son partenaire, disparu dans cette charmante bourgade. Sauf qu'elle n'a rien, pas même les motifs qui ont guidé ces pas vers ce village quasiment hors du temps, où les téléphones portables ne passent pas.
Jack Reacher va morfler – un peu, beaucoup. Si l'entraînement militaire est toujours opérationnel, comme s'il restait toujours ce policier militaire, prêt à toutes les éventualités, les adversaires eux aussi sont entraînés, et n'ont aucun scrupule : « Espérer le mieux, se préparer au pire » est le mantra de Jack dès que la phase des combats commence. Il n'est pas seul, certes, mais l'allié dont il a besoin, en plus de Chang, est un spécialiste du net (Jack et la technologie, sauf militaire, cela fera toujours deux), pas des combats – et la violence a une forte tendance à faire irruption dans la vie de personnes très ordinaires, qui s'attendaient à tout sauf à avoir une arme, voire plusieurs braquées sur elles.
Se pose aussi dans ce livre la question que d'autres ne posent pas aussi implicitement : quand a-t-on le droit de tuer ? Si, quand sa vie ou celle de personnes sans moyen de se défendre est directement en jeu, la question ne se pose pas, il n'en est pas le cas… autrement. Reacher tranche, forcément, à chacun, ensuite, de se faire son opinion, comme Chang est amenée à le faire.
D'autres questions se posent au fil de l'intrigue, qui emmène Jack de la campagne à la ville – celle dont on ne montre pas vraiment les quartiers déshérités. Les intrigues des romans de Lee Child sont ancrées dans un réel social, pour ne pas dire, parfois, une misère sociale. Je voudrais simplement ne pas trop en dévoiler.
Bienvenue à Mother's Rest est une enquête qui devrait plaire aux inconditionnels de l'auteur et de son héros fétiche.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Killing79
  10 octobre 2018
Pour ne pas déroger à ses habitudes, l'ancien major Jack Reacher tombe par hasard sur une affaire au cours de ses pérégrinations. Et comme il ne peut fermer les yeux et passer son chemin, il s'implique volontiers dans cette nouvelle enquête. Cette fois-ci, il se retrouve dans une petite ville, perdue au milieu des champs, dont le nom l'intrigue : « Mother's Rest ». Dans cet endroit reculé, il va partir à la recherche d'un homme qui semble avoir disparu. Alors que l'enquête paraît n'être qu'une banale histoire locale au départ, elle l'emmener sur la piste d'un trafic beaucoup plus conséquent.
Comme à l'accoutumée, l'intérêt de ces aventures repose sur les fortes épaules de Jack Reacher. Personnage atypique, faisant preuve de ténacité et de pragmatisme, il arrive toujours à démêler les fils de l'intrigue. Malgré son grand calme, il n'est jamais avare de gifles et autres fusillades. Avec quelques touches d'humour, il est donc l'aventurier par excellence que l'on adore suivre et pour lequel on s'enthousiasme, malgré son caractère renfrogné.
Cette mission est particulière parce que notre héros va dévoiler quelques failles. Lui, le roc insensible, va souffrir physiquement et avoir un coup de coeur pour une femme. Il va donc nous apparaître beaucoup plus humain et encore plus attachant.
Lee Child garde sa marque de fabrique dans la manière d'aborder les thèmes de ses histoires. En effet, il ne survole jamais son sujet, il s'investit en profondeur. Avec toutes les informations dont il nous abreuve dans cet épisode, on ressort du livre avec des connaissances approfondies du Dark Web. C'est intéressant mais parfois un peu lassant, tant il développe les informations et va au fonds des choses.
Cette dernière aventure de Jack Reacher est donc réussie au niveau du contenu. Elle est passionnante même si le rythme est un peu lent à certains moments. Je ne pense pas que ce soit le meilleur tome mais c'est toujours un plaisir de retrouver ce personnage… alors si vous ne connaissez pas encore, foncez, parce que moi j'en redemande !
Lien : http://leslivresdek79.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
angelita.manchado
  10 novembre 2018
Résumé Bienvenue à Mother's Rest de Lee Child
Jack a décidé de s'arrêter à Mother'Rest, une petite ville entourée par d'immenses champs de blés. Il compte rester une seule journée. Il voit une femme à la gare qui semble attendre quelqu'un.
Il fait le tour de Mother's Rest et prend une chambre au motel.
Avis Bienvenue à Mother's Rest de Lee Child
Jack Reacher descend du train à Mother's Rest. Il rencontre une jeune femme et poursuit son chemin. La question qui va revenir sans cesse, après avoir imaginé divers scénarii, est pourquoi Mother's Rest. Très vite, Jack est surveillé, surtout qu'il se lie avec cette femme, ex de FBI, qui attend son associé. Jack souhaite partir le lendemain mais très vite, il va échanger avec Michelle et de fil en aiguille, il va lui apporter son soutien dans cette quête, dans cette enquête. Car ils vont en voir du pays. Ils vont en trouver des situations rocambolesques, des personnes payées pour les éliminer. Que cache Mother's Rest ? Que cachent les habitants de Mother's ? Dark web, oui. Mais pas assez fouillé à mon goût. Pourquoi ? Est-ce que cela correspond réellement à l'histoire, à ces morts ? Epiés de bout en bout de leur histoire mais arriveront-ils vraiment à s'en sortir et à connaître le fin mot de cette histoire ?
Michelle et Jack ont deux façons d'opérer. Il réfléchit beaucoup, analyse et élabore des thèses. Elle, elle va tenter de les démonter. Il marche également à l'instinct et par rapport à ses expériences. Il veut laisser faire et voir venir. Michelle le tempère car il est bagarreur. Il prend des coups, mais surtout sait les rendre ou les donner bien avant.
Un roman lu pas au bon moment ? En tous les cas, j'ai trouvé qu'il a été extrêmement long à se mettre en place. Ennuyeux comme ses champs de blé à perte de vue ? Non, tout de même pas car cela ne serait pas honnête envers l'auteur. Mais j'ai mis énormément de temps à le lire, même s'il me tardait de le finir avant de passer à une autre lecture. J'ai trouvé des éléments très intéressants comme cette connaissance impeccable des armes, comment elles sont agencées, ce qu'elles permettent. En lisant ce roman, on pourrait penser que l'auteur écrit de nombreuses répétitions. C'est juste pour démontrer que les éléments surviennent, que le scénario écrit arrive bien, comme ce qu'analysé Jack. Les actions, tout comme les gens et les paysages sont très détaillés. J'ai eu l'impression de les voir se dérouler devant moi au ralenti.
Je n'ai pas eu à franchement parler d'affinités avec les deux personnages principaux, Jack et Michelle. Jack est un personnage récurrent chez Lee Child. Il est possible que je lise un autre roman de l'auteur avec Jack afin que je change d'avis ou pas.
Je remercie Babelio pour cette sélection Masse Critique et les Editions Calmann Levy.

Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
silencieuse1
  29 octobre 2018
Lee Child ou l'art et la manière de démarrer lentement afin de mettre en place son scénario et surtout de décrire dans les détails ses différents personnages, les lieux, le cadre, les souvenirs des uns et des autres, leurs ambitions ratées, celles qui restent à assouvir alors que la vie refuse d'écouter ceux qui prient en silence. Bref, un roman sympathique qui fait la place belle à son héros Jack Reacher, mais qui demande à son lecteur d'être patient jusqu'à la centaine de pages. Intrigue globalement bien menée, un héros plus sensible que d'habitude, presque humain cette fois, qui donne le change face à une ex-agent du FBI très habile et séduisante. A lire, certes, mais j'avoue une petite déception ... trop lent, trop de détails inutiles ?
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
BlackKatBlackKat   21 septembre 2018
Trois hommes. Le procureur du comté de Maricopa aurait sans doute qualifié leur délit de violation de domicile. (...) Les flics utiliseraient le terme de criminels. Leurs avocats celui de clients. Les politiques de racaille. Les criminologues de sociopathes. Les sociologues d'incompris.
La 110e de la police militaire de morts en sursis.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   10 octobre 2018
Il se cachait derrière une histoire bidon. C’est peut-être une ruse qu’il a apprise. Ne pas perdre de temps à nier maladroitement, au contraire, fournir tout de suite une explication plausible. Certains peuvent se sentir flattés. Ceux qui voulaient devenir des stars du football. Qui ne le voudrait pas ? Peut-être que ça leur monte à la tête et que ça résout le problème. Et par-dessus le marché, il s’est arrangé pour me donner moins que mon âge. Ce qui est flatteur aussi, j’imagine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BlackKatBlackKat   20 septembre 2018
- Vous avez un annuaire de la localité? reprit Reacher.
- Pour quoi faire?
- Le poser en équilibre sur ma tête et travailler mon maintien.
- Hein?
- Je cherche un numéro. À quoi d'autre peut servir un annuaire?
Commenter  J’apprécie          50
BlackKatBlackKat   22 septembre 2018
– Il se trouve que je ne suis pas payé.
– Alors pourquoi vous vous démenez?
– Parce qu’il y a un type qui se croit très malin.
– Et vous l’êtes plus. Vous devez le prouver?
– Je n’ai pas à le prouver. Je veux le prouver. De temps à autre, Par respect. Pour les gens qui sont vraiment malins. On devrait accorder de la valeur aux principes.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   10 octobre 2018
Il est riche, sans doute. Les gens aussi minces sont riches, en général. Nous vivons une époque étrange. Les pauvres sont gros et les riches, minces. On n’a jamais connu ça avant.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Lee Child (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lee Child
De passage à Paris, le grand Lee Child nous a accordé quelques instants pour nous parler de son dernier roman "La cible était française", la dernière aventure de Jack Reacher
autres livres classés : webVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1506 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre