AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daniel Roche (III) (Traducteur)
ISBN : 2266124617
Éditeur : Pocket (01/02/2004)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 28 notes)
Résumé :

Deux séduisantes femmes d'officiers de l'armée américaine ont été sauvagement étouffées avant d'être plongées par leur assassin dans un bain de peinture kaki provenant des stocks de l'armée. Pour le FBI, le profil du tueur ne fait aucun doute : d'une intelligence supérieure, vivant seul, il connaissait les deux victimes. Tout le portrait de Jack Reacher qui se retrouve illico dans l'œil du cyclon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Igguk
  06 août 2018
On avait laissé le subtil Jack Reacher rangé dans une jolie maison, aux côtés de son amour de jeunesse Jodie. C'est exactement là qu'on le retrouve dans le quatrième tome de la série de Lee Child, sauf que Reacher attire toujours les emmerdes, et là c'est le FBI qui va venir toquer à sa porte.
Il se croyait tranquille notre ex-militaire vagabond, mais les fédéraux ont l'air d'avoir un dossier sur lui et de gros soupçons. Des femmes ont été assassinées, elles ont toutes connu Jack, et ce dernier a un profil vraiment louche de leur point de vue. C'est plié, on l'embarque. Sauf que Reacher n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds par des rigolos en costards et il va ruer dans les brancards. Évidemment il va finir par se charger de cette enquête lui-même parce que le FBI, haha, c'te blague. Et notre héros est donc lancé sur une affaire de tueur en série, le truc bien à la mode y'a 20 ans à sa sortie. On retrouve en VF un titre tout pourri dont l'éditeur Ramsay avait le secret manifestement : Un visiteur pour Ophélie, c'est tellement kitsch qu'on croirait à une sortie des années 70. Allez, plus qu'un roman et on va passer sur la période fleuve noir où ça va quand même un peu mieux de ce côté-là… En attendant je suis toujours sur les audiobook VO lus par Jonhathan McClain pour continuer la série dans l'ordre.
A force, les histoires de FBI et de serial-killers, ça commence à me lasser franchement. Je sais pas si ça se fait encore aujourd'hui mais on va pardonner à Lee Child vu que ça a presque vingt ans. Et ça tombe bien parce que les qualités du roman se trouvent ailleurs. On s'amuse beaucoup à voir Reacher faire tourner le FBI en bourrique et faire sa forte tête pour pas leur donner ce qu'ils veulent, c'est du bon vieux bourrin rigolo comme on aime. le début du roman est du classique Lee Child, on rentre dans le lard des méchants, on fait le malin, on joue les justiciers avec son propre code personnel. La scène du restaurant italien nous plonge directement dans ce qui fait la force de la série. Malheureusement la suite prend des chemins inédits, et pas forcément aussi convaincants.
Les trois premiers tomes de la série étaient principalement dans l'action, l'histoire se déroule et Jack la traverse comme un taureau en pleine course, qui pète des genoux et « lit » les gens avec perspicacité. Ici on a une dynamique bloquée, la moitié du bouquin est « y'a un tueur en série et on sait plus quoi faire ». Mais le coeur de l'histoire, l'enquête, le tueur en série, est raté. On a des victimes retrouvées sans aucune cause visible de décès, les meurtres parfaits, aucune preuve. le problème c'est que l'explication est extrêmement décevante, la solution du mystère si mystérieux est un peu dure à avaler. L'auteur s'amuse même à donner quelques chapitres du point de vue du tueur mais ces derniers donnent la solution avant que les enquêteurs (qui passent bien pour des couillons pendant tout le livre) ne comprennent, et avant que le lecteur ait assez d'éléments pour avoir fait le tour de la question. Et quand Reacher comprend qu'ils font fausse route et pointe vers la bonne direction, son raisonnement est complètement absurde. Évidemment il a raison, mais c'est tellement tiré par les cheveux qu'en tant que lecteur on se dit « mais comment il a pu arriver à cette conclusion ? ».
Pourtant le contexte est intéressant, l'auteur fait évoluer la narration au milieu des problématiques de harcèlement sexuel dans l'armée à travers ses victimes, et il aborde même le sexisme banal dans le FBI avec l'histoire de Harper qui vise juste. Il y a des dynamiques de personnages très intéressantes dans cette histoire, on trouve des trucs sympas auxquels s'accrocher en tant que lecteur. La seule déception de ce côté-là c'est l'évolution de la relation entre Jack et Jodie qui est expédiée de manière un peu grossière, alors qu'on nous la présente toujours comme l'amour de sa vie. On sent vraiment que cette relation était un boulet au pied de Lee Child et qu'il voulait s'en débarrasser directement, alors que voir Jack évoluer dans ce monde inhabituel pour lui était très nouveau pour le lecteur.
Avec Un visiteur pour Ophélie, Lee Child s'essaye à la vraie enquête criminelle alors qu'il se situait plutôt dans l'action jusqu'à maintenant, mais il n'en maitrise pas assez les ficelles pour convaincre. Il touche à des sujets intéressants et a toujours des personnages convaincants avec une bonne dynamique, mais le côté purement « enquête criminelle » n'est pas au niveau, faisant de Running blind le Jack Reacher le plus décevant jusqu'ici.
Lien : http://ours-inculte.fr/un-vi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
BlackKat
  11 juin 2017
Un visiteur pour Ophélie est le quatrième volet des aventures de Jack Reacher!
Je ne présente plus mon chouchou, je vous rabats les yeux avec depuis un bout de temps! Si? Bon, ok!
Jack, ancien de la Police Militaire, mesure plus d'un mètre quatre vingt dix, blond aux yeux bleus, avec toute la rigueur d'une vie passée dans l'armée et une conception pure de la justice, telle que la loi ne peut pas forcément l'appliquer, tout en muscles. Il a quitté l'armée car elle ne pouvait plus rien lui apporter et depuis, il vadrouille au gré de ses envies. Mais il semble être un aimant à problèmes… sûrement à cause de la jalousie que sa liberté suscite… allez savoir! L'esprit vif et les muscles affutés, Jack Reacher est un loup solitaire peu prolixe, se contentant d'un confort spartiate mais… faut pas le chercher!
Présentation faite ou refaite, revenons à nos moutons!
Des femmes, anciennes militaires ayant eu maille à partir avec la gente masculine au sein de leur boulot et ayant refusé le voeu de silence, sont retrouvées mortes dans leur bain de peinture kaki, peinture sortie des stocks de l'armée et pas de votre boutique de déco!
Sont quand même culottés ces feds! Pas foutus de trouver un serial killer mais hop, ils ont sous la main un pauvre mec qui correspond au profil du tueur présumé et zou, ils font tout pour que les cubes entrent dans des cylindres!
Heureusement que ce n'est pas un simple pauvre mec… c'est Jack Reacher! Et même si l'épée de Damoclès oscille au dessus de son crâne, notre homme va leur en faire voir des vertes et des pas mûres!
L'intrigue est bien ficelée, ne se dévoile que peu à peu et prend quelques chemins de traverse avant de lever les derniers doutes! L'auteur aborde l'analyse du profilage dans les enquêtes criminelles qui est sujet à caution quand il est mis en balance avec la victimologie mais surtout les faits et déductions logiques dont fait preuve Jack Reacher. On peut dire qu'il est de la vieille école et que cet enseignement a encore de beaux jours devant lui!
Comme d'habitude, un très bon moment de lecture avec Jack Reacher aux prises avec le danger débarquant de tous bords.
Encore une fois, il se met au service de la justice, en fermant un peu les yeux sur la Loi et les méthodes employées… mais comment lui en vouloir?!?
J'adore la manière dont Lee Child manie le scalpel pour décortiquer chaque stratégie de combat de son personnage. Il donnerait presque l'impression que nous, lecteurs, sommes des as de la bagarre!
Dans ce volet, Jack se questionne également sur sa vie personnelle, ce qu'il souhaite en faire, doit-il écouter ses sentiments quitte à sacrifier une part de lui-même? Tout choix engage un renoncement et celui qui s'offre à lui à la croisée des chemins est loin d'être aisé!
Je ne me lasse toujours pas de cette série! Lee Child sait se diversifier au niveau de ses thèmes et de ses intrigues, il étoffe par petites touches le côté personnel de son héros tout en lui conservant sa personnalité de « justicier » solitaire.
Un excellent moment de lecture!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bruno19
  09 janvier 2013
Ayant noté la sortie au cinéma d'un "Jack Reacher" incarné par Tom Cruise, je me rappelais qu'un livre attendait dans ma PAL écrit par le créateur du personnage. Avant d'aller voir le film (ou pas) je me dit qu'il était interessant de prendre contact avec le personnage original dès à présent.
Le premier contact fut bon.
Même si ce livre n'est pas le premier mettant en scène Reacher, son passé n'est pas essentiel à la compréhension de l'histoire (et pas tellement présent de toute façon, à peine doit on savoir qu'il est un ancien MP - Policier Militaire pour les non initiés).
Le personnage est celui du héros américain, pur et dur et sous des allures de dur à cuire au sens moral assez prononcé (un coté robin des bois sous des abords je suis un rebelle qui rejette le système). Bref, rien d'original mais rien de déplaisant.
L'intrigue, elle, est très bien montée jusqu'au bout, la traque du tueur et la comprehension de son mobile et de sa technique, même si certains éléments se devinent un peu (mais c'est facile pour le lecteur puisqu'il peut découvrir de temps à autre les reflexions du tueur) le mystère reste suffisamment entretenu pour tenir en haleine jusqu'au bout.
Je ne repprocherait que l'emploi d'un personnage destiné à égarer le lecteur vers une fausse piste je pense et dont le role est un peu rapidement évoqué (dieu lui pardonne...ceux qui liront comprendront).
En résumé une lecture prenante d'un petit thriller bien foutu (comme un bon film de genre, rien de révolutionnaire mais on passe un bon moment) qui m'a donné envie de lire d'autres opus à l'occasion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Godefroid
  22 novembre 2015
Jack Reacher 4 ; Un visiteur pour Ophélie (2000)
Jack Reacher est embauché de force par le FBI pour enquêter sur une série de meurtres pas ordinaires : de ravissantes jeunes femmes, anciennes militaires, sont retrouvées mortes dans leur baignoires, flottant nues dans de la peinture vert camouflage. Vous vous en doutez, forcer la main à Reacher, c'est pas une bonne idée. Notre super ex enquêteur de la police militaire va bien sûr éclaircir cet insondable mystère, tout en mouchant au passage ces fédéraux mal polis.
Dans ce 4e épisode, Child varie les plaisirs. Notre héros est cette fois-ci confronté à une véritable énigme policière, chose assez inattendue dans une série d'action pure telle que celle-ci. Reacher en profite pour faire une superbe démonstration de ses formidables capacités de déduction, impressionnant ainsi ses mandataires autant par son intellect que sa massive présence physique.
Récit ultra nerveux, suspens sans faille, écriture simplissime, on se fait une fois de plus blouser par le savoir faire de Child : sans prétention, mais inlachable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JLoupcl
  11 décembre 2015
Voila une bonne enquête de Jack Reacher.
Des ambiances New-Yorkaise sympas, une bonne intrigue, un Jack Reacher qui n'a pas encore sa montre dans sa tête mais à son poignet, bref un bon bouquin qui m'a tenu en haleine une bonne semaine.
Seul hic, on ne le trouve plus que d'occasion à prix d'or, un comble pour un livre de poche ;0)
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
BlackKatBlackKat   10 juin 2017
— Il faudrait peut-être d’abord que je comprenne ce dont j’ai vraiment envie, reprit-il.
— Vous le savez très bien, rétorqua-t-elle. Tout le monde le sait, intuitivement. Les doutes que vous pouvez ressentir sont juste des parasites qui sont là pour vous empêcher de regarder la vérité en face.
Commenter  J’apprécie          42
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2013
On dit que savoir c’est pouvoir. Plus on en sait, plus on est puissant. Imagine que tu connaisses les numéros gagnants du Loto – tous les numéros gagnants. Tu ne les as pas devinés, tu ne les as pas rêvés. Tu les connais. Qu’est-ce que tu fais ? Tu cours acheter un billet, tu coches les bonnes cases. Et tu gagnes.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2013
Posséder une maison n’entraînait que des complications. À commencer par cet immense sous-sol sombre et mystérieux : sol et murs en béton, solives apparentes, comme l’ossature d’un squelette.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   29 avril 2013
Quelle que soit l’urgence, quand on a épuisé toutes les pistes, on est condamné à se morfondre dans son coin. On est là, impuissant, dans l’expectative, à ne pas savoir quoi inventer pour tromper le temps. Tout ça pendant que les méchants se déchaînent…
Commenter  J’apprécie          20
BlackKatBlackKat   10 juin 2017
Sa batte surgit, passa dans la main droite et s’élança d’un large mouvement du bras vers l’arrière. Double erreur, classique. Lancé de trop loin, un coup met trop longtemps à tomber. Et il avait visé l’estomac. Trop haut ou trop bas, trop facile à esquiver. Mieux vaut frapper la tête ou les genoux.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Lee Child (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lee Child
De passage à Paris, le grand Lee Child nous a accordé quelques instants pour nous parler de son dernier roman "La cible était française", la dernière aventure de Jack Reacher
autres livres classés : fbiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1631 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre