AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259184731
Éditeur : Plon (12/09/1999)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 51 notes)
Résumé :

Chimo vit dans une banlieue hostile. Il a 19 ans. Un jour apparaît Lila qui a 16 ans et qui est blonde. Elle habite avec sa tante, catholique fervente qui voue un culte à sa virginité. Lila se montre d'un érotisme incroyablement provocant, envoûtant. Elle est le soleil et le diable.

L'unique source d'inspiration de Chimo. Tout ce qui arrive par elle, il le relate avec urgence dans son journal. Ce récit, brillamment structuré, parle de l'é... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Altervorace
  01 juillet 2013
Tu l'as peut-être remarqué, ami lecteur, j'ai un problème avec les étiquettes et je remets souvent en cause celles que l'on pose sur les ouvrages que je lis. Et voilà que je vais devoir recommencer aujourd'hui. Lila dit ça est rangé partout dans le rayon « érotisme ». le livre serait donc -selon le dictionnaire- « une description et exaltation de l'amour sensuel, de la sexualité. » Sauf que non. Oui on parle cul. Beaucoup. Mais l'appréhender ainsi, ce serait passer à côté de l'oeuvre. Alors on va oublier les classements des sites de vente en ligne et on va oublier les articles de presse. Je vais me contenter de dire quelle résonance le roman a eu pour moi.
Lila dit ça est un magnifique roman/poème sur le langage, sur le pouvoir des mots. le narrateur, Chimo, gamin maladroit et sans avenir, aime écrire et le fait dans un français à première vu brut et maladroit. Dans son univers étriqué, fait de misère sociale et intellectuelle, l'arrivée d'une très jeune femme, Lila, va tout bouleverser. Lila est belle, Lila est blonde, Lila semble un peu folle. Elle parle à Chimo de sexe et de fantasmes et le jeune homme, fasciné, écrit tout cela. La relation entre les héros est d'une grande pauvreté physique : un peu de voyeurisme, quelques caresses. Les mots sont là pour le reste. Dans une vulgarité parfois désespérée, Lila fait tourner la tête au narrateur. Qui s'interroge sur l'écriture et soupire après les mots qu'il ne connaît pas et voudrait conquérir. Certains lecteurs disent que c'est mal écrit. Oui. Volontairement mal écrit. Une telle poésie ne doit rien au hasard. le texte a une sonorité affranchie de tout le reste. La syntaxe, la ponctuation, le sens parfois, rien ne compte sauf le pouvoir de ce que Lila dit et Chimo écrit. Je parierais d'ailleurs que le texte est d'un écrivain confirmé tellement le style -parfois un peu facile et affecté- est ciselé.
Un récit à ne pas lire à la loupe, parce que criblé de défauts. Au contraire, il faut entrer dans l'ouvrage comme on entrerait dans un bain de poésie, se laisser porter par les mots, le phrasé, la sensualité de Lila, le contraste entre la crudité de son discours et la lumière que Chimo perçoit d'elle. Alors peut-être, ami lecteur, que tu seras, comme moi, sensible a ce qu'a dit Lila.

Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
Lecturepissenlit
  17 août 2018
Chimo aime écrire, il aime les rédactions, apprendre des poèmes, et souhaite économiser de l'argent pour s'acheter un dictionnaire et l'apprendre par coeur.
Mais en banlieue, dans les cités, c'est mal vu. On n'est pas bon à l'école, on n'aime pas écrire, sauf sur les murs. Alors Chimo cache cette passion à ses copains de la cité. Il leur cache aussi son amour pour Lila, une jeune fille qui vient d'arriver dans la cité, ou peut-être qu'elle était déjà là avant, ils ne savent pas trop.
Alors Chimo va trouver pour seul confident un cahier Clairefontaine, dans lequel il retranscrira ses conversations avec Lila, leurs échanges, et ses pensées.
C'est un livre que j'ai longtemps vu dans les suggestions de livres érotiques.
Avant de le lire je m'attendais donc à y trouver plus de formes, des fantasmes, des rêveries d'adolescents qui découvrent l'amour pour la première fois et que ça émoustillent.
Et c'est un texte finalement assez cru que j'ai eu sous les yeux, complètement différent de ce à quoi je m'attendais, et ce n'était pas décevant pour autant.
En effet Chimo vit en cité, il le dit lui même, de ce fait il n'a pas un vocabulaire très élargi et ne s'exprime pas comme un professeur de français le souhaiterait.
C'est un langage de cité, qui m'a, sur certaines phrases, fait pensé au parler de Renaud sur certaines de ses chansons. Chimo écrit donc comme il parle, c'est brut, ça manque de ponctuation parfois, mais c'est authentique. Une fois qu'on s'y est habitué ça donne un petit plus à l'histoire.
J'ai beaucoup aimé les "monologues" de Chimo sur la vie dans les cités, comment les gens faisaient pour vivre, survivre. L'entraide mais aussi l'individualité, la hiérarchie et les réseaux. Mais aussi ce rapport amour/haine qu'ils ont avec leur cité, et ce qu'ils ressentent de l'intérieur quand des journalistes viennent faire des reportages sur eux ou sur leur cité, pourquoi ils réagissent comme ça, pourquoi les violences.
Ça m'a presque plus intéressé que les moments entre Lila et Chimo.
Quant à la fin, elle est terrible. le résumé nous le dit, on est prévenu, mais ça fait quelque chose quand même.
.... en tout cas une chose est sûre, je ne ferais plus du vélo dans le même état d'esprit désormais !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ConfidencesLitteraires
  01 mars 2016
La première chose remarquable dans ce roman, c'est l'écriture. Elle n'est pas mauvaise, mais différente : c'est une écriture brute, non formatée. En fait, je pense qu'une personne qui n'a pas lu beaucoup écrirait de cette manière, ce qui est le cas du narrateur. Néanmoins, ce style, auquel le lecteur doit s'habituer, finit par couler tout seul et cache parfois de véritables petites perles de poésie.
Et surtout, la manière d'écrire a des accents incroyables de sincérité. Chimo est amoureux de Lila, Chimo décrit la vie dans la cité, Chimo rapporte naïvement des discours qu'il ne comprend pas forcément.
La force de ce roman, mis à part son écriture, c'est le décalage entre tout ce qui y est dit : du sexe sans fard et de la tendresse, de la crudité et de la délicatesse, du terre-à-terre et des réflexions…
Ce que je n'ai pas aimé, c'est le chemin pour en venir à la fin. Ces discussions et scènes crues, violentes dans les images… On les subit trop, même si on peut considérer qu'elles sont justifiées par la fin
le titre est sans doute le titre parfait pour ce roman, en mettant l'accent sur l'important, sur le drame de la situation : « Lila dit ça ».
Un roman qui fait réfléchir, incontestablement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Benedicte93
  27 septembre 2015
Ma mère m'avait acheté ce livre sans savoir de quoi ça parlait quand j'étais au collège... Si elle avait su (d'ailleurs elle l'a su bien des années plus tard quand je le lui ai dit)
Il est vrai que le langage est cru mais c'était le langage de banlieue que je connaissais et vu que ça allait avec l'histoire ça ne me choquait pas du tout.
J'ai trouvé des passages drôle mais c'est plutôt les scènes choc qui m'ont marqué ... Encore à ce jour. Je regrette une chose, de ne plus avoir ce livre car ça me rappelle mon adolescence.
Commenter  J’apprécie          50
wiggybis
  31 juillet 2011
Bien sûr que les termes sont crus, le narrateur est un caïd de banlieue qui cache à ses amis son besoin d'écrire.
Ce livre se lit vite et j'ai apprécié découvrir l'état d'esprit du narrateur qui tombe amoureuse d'une jeune adolescente et dont la passion le ronge jour après jour.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AltervoraceAltervorace   01 juillet 2013
Je la connais à peine, je la connais bonjour bonsoir et quelques allusions en plus. Là dans le sable elle me parle pour la première fois, tout ça avec sa voix de mélodie que vous la suivriez à travers les ronces, sa voix qui est jamais coupable, qui fait mal mais c'est pas exprès, une voix pour faire croire à des miracles et pour annoncer des départ d'avions qui ne reviendront jamais, dans des aéroports de cuir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
adelinecameladelinecamel   09 septembre 2012
Enorme et franchement c'est différent de tout, tout n'est pas français mais on reste a fond dans le sujet, j'aimerais tellement savoir ce qu'est devenue ce jeune caid de 21 ans... Qui doit avoir aujourd'hui 36 ans je penses... On ne connait rien de lui apart quelques petites choses dans ses livres.... Qui est-tu?
Là je vien de finir un autre livre de lui emprunté à la bibliothèque: J'ai peur; un roman... J'aime vraiment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LecturepissenlitLecturepissenlit   17 août 2018
Par exemple les Japonais ils veulent pas de Noires, moi j'aurais jamais cru, mais pas question alors et pas davantage de bites trop grosses pour éviter l'humiliation aux regardeurs.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Chimo (1) Voir plus


Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2995 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre