AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782262021658
368 pages
Éditeur : Perrin (06/05/2004)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Le 16 mai 2002, trente ans après sa mort, Jean-Paul II béatifie Padre Pio. C'est la reconnaissance officielle, par l'Eglise, de ses immenses vertus personnelles, de ses dons charismatiques et de la mission, exceptionnelle, qu'il a eue dans l'Eglise du XXe siècle.
De 1887 à 1968, son aventure spirituelle aura été celle d'un homme tout entier donné à Dieu. Ce don total explique les multiples phénomènes surnaturels qui ont marqué sa vie entière et, par-dessus t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
ChristianAttard
  18 novembre 2018
Le personnage du Padré Pio, immensément prié et révéré de par le Monde, est d'une telle complexité qu'en décrire l'itinéraire terrestre n'est pas chose simple. 
Il n'y a jamais eu de fumée sans feu et trop de témoignages convergeants se sont multipliés sur ses « pouvoirs » pour qu'il paraisse difficile de vouloir douter de tout et de tous. Il n'est d'autre part pas le seul religieux qui ait produit des phénomènes inexplicables par la science. En France, par exemple, Yvonne Beauvais, en religion Yvonne-Aimée de Malestroit était capable de bilocation, produisait des apparitions ou des parfums surnaturels…
D'autre part, l'attitude très ambiguë de l'Eglise à l'égard du Padré est aussi la preuve que le personnage était exceptionnel. Rome craint les religieux à pouvoirs extraordinaires mais en profite financièrement aussi !
 Elle sait qu'ils servent et desservent l'Eglise.

Yves Chiron produit donc un travail honnête mais peu imaginatif, sortant très peu des conventions du genre.
 L'étroitesse de jugement occidental face à ces religieux à effets empêche toujours de considérer que la part de merveilleux qu'ils donnent à voir s'exonère de toute affiliation religieuse et peut naître dans le monastère tibétain comme au milieux des derviches ou des chamans. L'accès à ces mystérieux pouvoirs n'est donc ni affaire de religions, ni affaire d'intelligence ou de justice.
Le Padré Pio ne brillait ni par son intelligence, ni par son sens de l'équité. Il guérit par exemple une cancéreuse de l'entourage du Pape après demande de celui-ci sans se dire que tant d'autres personnes, des enfants mêmes souffrent et auraient pu eux aussi être guéris. Cette action par « piston papal » ne va-t-elle pas contre tout sentiment de Justice et de pitié ? 

Ce genre de questionnements n'effleure pas Yves Chiron pas plus qu'il ne tente de comprendre à quoi, il a affaire. 
Un vrai travail de recherche et de compréhension reste donc à accomplir sur ces personnages exceptionnels.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
jsgandalf
  29 juin 2013
Ce livre tient plus de l'hagiographie que de la biographie historique. A aucun moment Yves Chiron ne tente un réel approfondissement des faits qu'il présente comme une vérité absolue. Stigmates, conflits nocturnes avec les forces du mal sont exposés comme des faits non contestables. Ici pas d'approche scientifiques, pas de questionnements. Il faut dire que ce qui n'est pas précisé en quatrième de couverture, c'est que M ; Chiron est de tendance nationaliste traditionnel. Il écrit même pour un journal à tendance « national catholique » et un autre qui « défend la seul cause de Dieu ».chacun ses opinions mais il ne pouvait donc avoir aucune objectivité dans le traitement du sujet. Tout n'est pas négatif pour autant, c'est une très bonne hagiographie, enfin, pour ceux qui croient, ce qui n'est pas mon cas.
Commenter  J’apprécie          64
Sylverstone
  16 juin 2020
Excellent livre, très bien documenté, synthèse très bien faite, le rendant lisible et agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
JacopoJacopo   09 mars 2018
Padre Pio, prêtre depuis août 1910, victime offerte à Dieu, assailli par le diable, ne trouvant de consolations que dans la prière et dans la célébration de la messe, avait, dès cette époque de Pietrelcina, un secret que très peu de gens connaissaient : des douleurs aux mains, aux pieds et au côté correspondant très exactement aux cinq plaies de Jésus crucifié. Ces douleurs, d'abord temporaires, étaient l'annonce des stigmates visibles, permanents et sanglants qui apparaîtront le 20 septembre 1918 et perdureront jusqu'à sa mort, soit pendant très exactement cinquante années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Yves Chiron (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Chiron
Le coup de cœur L'Esprit des Lettres mai 2018
autres livres classés : hagiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1355 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre