AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365692028
Éditeur : Editions Les Escales (26/01/2017)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.32/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Véritable phénomène d'édition, Jeux de miroirs est en cours de publication dans plus de 38 pays. Ce roman à la construction diabolique tient son lecteur en haleine jusqu'à la toute dernière page.
LE ROMAN ÉVÈNEMENT DE 2017

Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé "Jeux de miroirs" qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalemen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (73) Voir plus Ajouter une critique
Bazart
  24 janvier 2017
1987, rentrée universitaire de Princeton. Richard a de la chance : son nouveau colocataire est une colocataire belle, intelligente et l'élève d'un grand professeur de psychologies cognitive. Richard tombe immédiatement amoureux de Laura et se rend vite indispensable auprès du grand homme.
L'hiver de cette année-là, le professeur Wieder est assassiné et le meurtre jamais élucidé. Janvier 2014, Peter Katz, éditeur New-yorkais en vue, reçoit un manuscrit de Richard, et si ce roman inachevé contenait la clé de l'énigme.
Un jeune romancier velléitaire, une étudiante surdouée, un grand professeur génial ou imposteur : Jules et Jim à Princeton ! Trop simple. Une affaire classée ressurgit grâce à un roman, quelle belle idée qu'un crime vieux d'une trentaine d'année soit résolue par un policier atteint d'un début d'Alzeimer.
Amnésie, faux-semblant, manipulation et mise en abime, pour son premier roman en anglais, Eugen Ovidiu Chirovici écrit à l'américain, fluide et efficace.« Jeux de Miroir » est un jeu de mémoire prenant et plus profond qu'il n'y parait. Trois personnages vont nous faire le récit d'une histoire dont ils ont été le témoin, le lecteur devra lui-même découvrir la vérité. Comme le disait Françoise Sagan, « On ne sait jamais ce que le passé nous réserve »
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Killing79
  17 janvier 2017
Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur (logique, c'est son premier roman traduit !), mais dès que j'ai reçu cet ouvrage, j'ai été marqué par la couverture très attirante et par le bandeau « Roman évènement ». J'ai donc chamboulé mon programme de lecture pour me jeter dans cette nouveauté.
Le début est assez prenant. Dans le premier tiers, on retourne dans le passé et on découvre les péripéties sous la forme d'un manuscrit écrit par un des acteurs. C'est une présentation très originale qui lance le roman sur de bons rails. A ce moment de l'aventure, j'étais encore enthousiaste. Mais après cette partie très réussie, le soufflé retombe graduellement.
On connaît déjà le déroulement des évènements et on sait donc comment s'est déroulé le drame. Au fil du livre, l'histoire du meurtre nous est répétée par plusieurs narrateurs différents. Chaque point de vue apporte sa propre version des faits. Et finalement, tout ça devient redondant. J'ai eu l'impression de relire plusieurs fois le même scénario et au bout de la troisième fois, c'est un peu lassant. de plus, les personnages qui enquêtent sur l'affaire abandonnent leurs recherches les uns après les autres. Chaque renoncement est un coup d'arrêt dans le récit, un désenchantement et on enchaîne dans la suite, un brin frustré.
En conclusion, j'ai passé un moment agréable avec ce livre mais ce n'est pas le coup de coeur espéré. L'écriture de E.O. Chirovici est fluide et facile d'accès toutefois elle manque peut-être de suspense ou de singularité pour qu'elle soit vraiment efficace jusqu'au bout. Ce n'est pas un mauvais roman, certains apprécieront surement sa sobriété, mais pour moi il est trop classique et ne restera pas dans ma mémoire. Je le conseillerais en définitive aux lecteurs qui cherchent une lecture soft avec un bon scénario, sans grandes secousses.
Lien : https://leslivresdek79.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
tynn
  26 mars 2017
Un professeur charismatique,
son assistante ambitieuse,
un jeune étudiant amoureux...
et quelques autres...
Secouez le tout pour obtenir un meurtre jamais élucidé.
Une énigme qui réapparaît deux décennies plus tard sous la forme des premiers pages d'un texte envoyé à un agent littéraire. Malheureusement, son auteur décède à son tour et le mystère demeure.
De quoi alimenter à nouveau une enquête en investigation par un journaliste et un flic à la retraite.
Pas convaincue par ce thriller bavard que j'ai trouvé passablement ennuyeux. L'auteur tente de brouiller les pistes en retournant les explications dans tous les sens. Ça donne une dramaturgie à autant de thèses possibles que de personnages concernés, autant de miroirs déformants. le début est plutôt prometteur, le montage narratif se tient grâce à une écriture fluide, mais la suite offre peu de créativité dans la forme, sans rebondissements et suspense pour soutenir l'intérêt.
Agréable, mais sans doute vite oublié.
Commenter  J’apprécie          230
motspourmots
  20 février 2017
Le marketing ne rend pas toujours service à un livre. Prenez ce Jeux de miroirs. Il s'avère être un très bon roman, intelligent, qui s'attache à analyser la psychologie des personnages et la mécanique passionnante de leurs cerveaux. Un de ceux qui valorisent l'intelligence du lecteur en le jugeant apte à suivre et à comprendre la démonstration. Or, il nous est présenté comme, je cite, "le roman événement au suspense haletant" ce qui est presque une tromperie sur la marchandise. Ce n'est pas le suspense qui fait l'intérêt de ce livre (et si suspense il y a bien, il n'est certainement pas "haletant"), c'est le contenu et la façon dont il est distillé, dévoilant au fur et à mesure les multiples facettes d'un même événement raconté par différentes personnes.
Le point de départ est d'ailleurs un régal pour tous les amateurs de littérature : un agent littéraire, Peter Katz reçoit un extrait d'un manuscrit intitulé Jeux de miroirs dont l'auteur, un certain Richard Flynn explique s'être inspiré d'un drame réel et non élucidé survenu 30 ans auparavant, l'assassinat du Professeur Wieder, un éminent spécialiste de psychologie cognitive sur le campus de Princeton. Intrigué, Peter se retrouve dans une impasse lorsqu'il apprend que Richard Flynn est récemment décédé et qu'on ne trouve aucune trace du reste du manuscrit. Il décide d'engager un ancien journaliste, écrivain en manque de succès pour remonter la piste de cette vieille affaire et, pourquoi pas ré écrire les parties manquantes. John Keller entreprend de retrouver les éventuels témoins encore vivants de l'époque. Débute alors un véritable challenge consistant à reconstituer la vérité à partir de témoignages à la fois ressemblants et divergents, et entraînant le lecteur à sa suite.
Au fil de l'intrigue et de la reconstitution des quelques semaines qui ont précédé le drame, les questions demeurent bien plus nombreuses que les réponses. Qui dit la vérité ? le Professeur Wieder travaillait lui-même sur les mécanismes cognitifs et la façon de les manipuler en ôtant ou en ajoutant des souvenirs à ses sujets d'études. Comment être sûr que les souvenirs collectés par John Keller auprès des témoins qui ont tous pu être plus ou moins influencés par Wieder sont réels, imaginaires ou en quelque sorte provoqués ?
C'est bien à un jeu de la vérité que nous convie l'auteur. Entre apparences trompeuses, erreurs d'interprétation, manipulations et mises en abymes. Un jeu dont il déroule le scénario avec brio. Non, le suspense n'a rien d'haletant. Mais le plaisir du lecteur est réel et le résultat plus que convaincant.
Lien : http://www.motspourmots.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
missmolko1
  13 juin 2017
Je n'avais lu que des bonnes choses à propos de Jeux de miroirs, j'étais donc pressée de découvrir ce roman venu de Roumanie. Mais malheureusement, je suis très partagée sur cette lecture.
J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteur, j'espère d'ailleurs que d'autres de ses romans seront vite traduits. J'ai trouvé la construction du roman très intéressante : les différents points de vue des personnages et narrateurs changent, et je dois dire que le titre est très bien choisi.
Par contre, si du départ, l'intrigue est palpitante, celle-ci retombe très vite comme un soufflé. Je me suis ennuyée, je m'attendais sans cesse au rebondissement qui allait à nouveau réveiller la flamme qui s'était éteinte et celui-ci n'est pas venu. le rythme est lent, et le reste du début à la fin.
Malgré tout cela reste une bonne découverte même si je m'attendais à bien plus…..
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
Commenter  J’apprécie          240

Les critiques presse (3)
LaCroix   17 mars 2017
Dans un style fluide et efficace, le roman d’Eugen Chirovici réalise le tour de force de plonger le lecteur dans plusieurs récits, tous aussi captivants, et à travers eux brosse le portrait de trois hommes pleins de regrets.
Lire la critique sur le site : LaCroix
LaPresse   03 mars 2017
Le lecteur est plongé dans un jeu de miroirs époustouflant par un écrivain retors qui s'amuse à brouiller les pistes.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeJournaldeQuebec   06 février 2017
Un bouquin relativement prenant qui nous incite surtout à réfléchir sur les particularités de la mémoire.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
BazartBazart   24 janvier 2017
« Lorsque j’avais décidé de devenir écrivain, à la fin du lycée, je m’étais peu à peu forgé une conception du monde lugubre et empreinte de scepticisme, avec l’aide précieuse de MM. Cormac McCarthy, Philip Roth et Don DeLillo. Pour moi, un véritable romancier ne pouvait être qu’un triste sire solitaire, même s’il recevait de gros à-valoir et passait ses vacances dans des hôtels de luxe en Europe »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
ADAMSYADAMSY   11 février 2017
Et plus je m'évertuais à donner de la consistance aux personnages que mon enquête avait fait resurgir, plus ils m'apparaissaient comme des ombres sans substance s'agitant dans une histoire dont la chronologie et le sens s'obstinaient à m'échapper. J'avais devant moi les pièces d'un puzzle impossible à reconstituer.
Paradoxalement, plus je plongeais dans le passé, plus le présent prenait de l'importance à mes yeux. J'avais l'impression de descendre dans un puits et de voir le cercle de lumière diminuer au-dessus de ma tête _ ce cercle devenu un élément vital me rappelant sans cesse que je devais remonter à la surface, où existait le monde auquel j'appartenais. Là était ma place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sophie_BazarSophie_Bazar   24 janvier 2017
Pourtant, j’avais le sentiment étrange que les images d’elle commençaient déjà à s’estomper, qu’elles avaient trouvé leur place dans la chambre secrète des chances gâchées – celle dont on finit par jeter la clé tant les souvenirs qu’elle renferme sont douloureux.
Commenter  J’apprécie          20
NinaaluNinaalu   07 mars 2017
Le souvenir des choses passées n’est pas nécessairement le souvenir des choses telles qu’elles furent.
Commenter  J’apprécie          50
My-Little-AnchorMy-Little-Anchor   09 mars 2017
« Vous croyez avoir oublié quelque chose – un événement, une personne ou une situation – et puis, brusquement, vous vous rendez compte que vos souvenirs prenaient la poussière dans un recoin de votre esprit mais qu'ils ont toujours été là, aussi nets que s'ils dataient de la veille. »
Commenter  J’apprécie          10
Video de E.O. Chirovici (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de E.O. Chirovici
Jeux de miroirs de E.O. Chirovici et Isabelle Maillet aux éditions Les Escales
Un agent littéraire, Peter Katz, reçoit un manuscrit intitulé Jeux de miroirs qui l'intrigue immédiatement. En effet, l'un des personnages n'est autre que le professeur Wieder, ponte de la psychologie cognitive, brutalement assassiné à la fin des années quatre-vingt et dont le meurtre ne fut jamais élucidé. Se pourrait-il que ce roman contienne des révélations sur cette affaire qui avait tenu en haleine les États-Unis ?
Persuadé d'avoir entre les mains un futur best-seller qui dévoilera enfin la clef de l'intrigue, l'agent tente d'en savoir plus. Mais l'auteur du manuscrit est décédé et le texte inachevé. Qu'à cela ne tienne, Katz embauche un journaliste d'investigation pour écrire la suite du livre. Mais, de souvenirs en faux-semblants, celui-ci va se retrouver pris au piège d'un maelström de fausses pistes.
Et si la vérité n'était qu'une histoire parmi d'autres ?
http://www.lagriffenoire.com/68133-divers-polar-jeux-de-miroirs.html
Vous pouvez commander Jeux de miroirs sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature roumaineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
. .