AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de AnitaMillot


AnitaMillot
  12 janvier 2020
Curieuse histoire que celle de Kim Jiyoung, qui brutalement se met à parler - sans pouvoir s'en empêcher - avec la voix de différents membres de sa famille ! Ce qui n'est pas sans inquiéter son mari et agacer sa belle-mère !

Kim Jiyoung vit à Séoul. Elle a une soeur (normalement, elle aurait dû en avoir deux mais pas question que le troisième enfant soit encore une fille, si vous voyez ce que je veux dire …) et un petit frère, né cinq ans après elle.

Dans les années 90, les collèges mixtes font leur apparition, mais on traite toujours les garçons comme des privilégiés. En 2000, la Corée du Sud a officiellement interdit la discrimination féminine sans que rien ne change vraiment. À la fin de ses études universitaires, Kim Jiyoung est embauchée par une société d'évènementiel. En 2012, elle rencontre son mari, l'épouse et attend sa fille. En 2014, elle démissionne pour se consacrer entièrement à sa famille et le 8 septembre 2015, elle “disjoncte” …

C'est son psychiatre qui nous confie avoir bien compris le souci. Sa femme, ophtalmologiste, a eu un problème similaire après la naissance de leur fils … C'est encore lui qui déplore le prochain départ d'une conseillère (enceinte évidemment !) de la clinique où il travaille, et qui décide à l'avenir de n'employer que des femmes célibataires !…

Un petit livre instructif sur la Corée du Sud, un brin ironique, qui en tout cas nous confirme que la femme asiatique, orientale ou occidentale est peu ou prou traitée de la même façon, quand bien même il y aurait une évolution lente et poussive …
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus