AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 978B0848VD6MR
Éditeur : La Découverte (27/02/2020)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ils avaient entre 16 et 25 ans au début des années 1990 quand ils ont fait irruption dans l'espace public avec leurs chiens, leurs sacs à dos, leurs looks punk ou baba, en affirmant fortement leur marginalité. Aucune plainte, mais bien au contraire un statut de "zonards" explicitement revendiqué. En quelques années, ils ont investi les marges des grands festivals, les squares des centres villes, les places publiques, les halls de gares...
Les CEMEA (Centres d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
IreneAdler
  05 mai 2013
Les "punks à chien" ont commencé à apparaître dans les années 1990. Ils "envahirent" l'espace public, allant d'une ville à l'autre, inquiétant les braves gens. Sans pour autant être tout à fait des SDF.
Mais pourquoi "nomades du vide" ? Parce qu'ils passent, vont d'une ville à l'autre, d'un festival à l'autre sans autre but que l'errance elle-même. Pas de revendications, pas d'idéal, pas de mode de vie alternatif ; en cela ils diffèrent des nomades des années 1970 qui s'opposaient par leur mode de vie à la société dominante. Ici, la société est rejetée certes, mais rien d'autre que l'errance : peu de solidarité, de volonté ou de possibilité de s'en sortir, de la réintégrer même sur les marges (ce qui serait un mode de vie alternatif). Il s'agit majoritairement de fugueurs et de jeune gens en rupture avec tout environnement familial, scolaire, en grande souffrance.
Après cette présentation, l'auteur présente les dispositifs d'accueil mis en place au moment des festivals, où se retrouvent ces jeunes en errance. Nourriture, toit pour dormir, sanitaires et surtout écoute. Au moins pour quelques jours un peu de stabilité, contre une somme modique (important : il faut une contrepartie symbolique et des règles de vie pour que le respect puisse naître). L'auteur déplore par ailleurs le manque de structures adaptées pour ce public particulier, notamment dans les villes de province ; manque également de moyens financiers et humains, de connaissance car c'est alors un phénomène récent en 1995 (je ne suis pas sûre que cela soit très différent 18 ans plus tard...) du coup coup, pas de repérage possible d'adolescent en difficulté AVANT la fugue, pas de suivi médical, prises de drogues de plus en plus fortes, alcool, prostitution...
Un ouvrage intéressant pour les professionnels et les futurs pro en charge de ce public. La particularité de cet ouvrage est qu'il est un produit direct de l'expérience de son auteur, en tant qu'éducateur et en relation avec d'autres secteurs de la recherche en sciences sociales. A compléter sans doute par des études plus récentes.
Pour ceux qui préfèrent la fiction : Mort sur la route de David le Breton (sociologue. Il a beaucoup étudié ce sujet et cela se sent dans son roman : documenté sans freiner l'action), ou encore Junk de Melvin Burgess (fugue, squat, drogue...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jblartigot
  26 février 2019
un livre qui nous emmène de campagnes en festivals, mettant à nu le jeune en perte de repère, ne recherchant que son semblable.
Une manière de comprendre un vide qui n'est autre qu'un manque.
livre sympa
Commenter  J’apprécie          22

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   05 mai 2013
La vie d'errant n'a en fait rien de d'exotique, ni de folklorique, et rien qui puisse laisser penser qu'un réel mode de vie, une culture, sont en train de naître ici. C'est une vie morne, sans joie, dégradante, suicidaire. C'est un enfermement dans une souffrance individuelle et dans une absence totale de sens, dont l'analyse ne fait pas apparaître actuellement [1995-1996] d'issue positive, si aucune intervention d'accompagnement de fond n'est construite auprès de ces jeunes qui ne demandent plus rien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de François Chobeaux (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Chobeaux
Apéro Facebook Interview de François Chobeaux, responsable des secteurs Jeunesse et social au centre d'entrainement aux méthodes d'éducation active (CEMEA)
autres livres classés : festivalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de François Chobeaux (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Des biographes et des compositeurs

Lequel de ces auteurs Mozart n'a-t-il pas (encore) inspiré ?

Christian Jacq
Eric-Emmanuel Schmitt
Jean Blot
Guillaume Musso

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique , biographie , challenge , littérature , essaiCréer un quiz sur ce livre