AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Gyuseok Choi (Autre)Sangho Yeon (Autre)
EAN : 9782382880180
312 pages
Kbooks (10/11/2021)
4.33/5   30 notes
Résumé :
Des hommes censés être honnêtes reçoivent un message mystérieux leur annonçant qu'il leur reste peu de temps à vivre avant d’être conduits en Enfer. À l’heure dite, des créatures apparaissent, ne laissant que des corps calcinés derrière eux ! Qui tire les ficelles de ce théâtre macabre ?
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
elea2020
  23 décembre 2021
Sans mauvais jeu de mots, ce manhwa est une tuerie, tant pour le dessin et l'art pictural terriblement abouti que pour la profondeur du scénario. Cela n'a rien d'original : j'en ai eu vent à partir de la nouvelle série Netflix (film), que je regardais en même temps. Celle-ci comporte 6 épisodes, alors que ce tome 1 en représente la moitié ; le tome 2 sortant le 5 janvier, je n'ai qu'un conseil à donner, si vous ne devez pas regarder la série, attendez que les deux soient parus. Je vais devoir attendre et c'est horrible...
Ainsi, nous entrons de plain-pied dans l'urbanisme de Seoul, en proie à de mystérieux démons qui interviennent à trois en plein jour, pour littéralement massacrer (les personnages disent "déchiqueter") une victime désignée, qui aura préalablement reçu une notification par la vision d'un ange, qui lui annonce le jour et l'heure de sa damnation. Lorsque ces exécutions sommaires commencent à être filmées et diffusées sur les réseaux sociaux, les gens s'emballent, les théories vont bon train... en même temps qu'émerge un groupe, Neo Veritas (la Nouvelle Vérité), représenté par un leader charismatique, le jeune Jeong Jinsu. Ce dernier, qui ne se veut pas un gourou et ne cherche pas à attirer l'attention sur sa propre personne, tient à tout prix à faire passer le message : si Dieu nous montre des preuves de son châtiment, c'est pour que les hommes agissent de manière juste. Au contraire du policier Jin Kyunghoon, avec qui il va entretenir une forme d'amitié, il considère que seule la peur peut faire changer les hommes.
C'est sans compter sur le mystérieux groupe des Pointes de flèches, constitué de jeunes (même mineurs) extrémistes qui n'hésitent pas à faire le coup de main ou à publier des informations privées sur les réseaux sociaux, prétendant exercer la vengeance divine. Leur chef, qui prend quotidiennement la parole sur internet, affublé d'une coiffe d'Indien comme un Jamiroquai sous amphétamine, attise le feu et compte sur le chaos pour faire régner leur loi. Ils ont fort à faire malgré tout avec la courageuse avocate Min Hyejin, recours des victimes passées à tabac par le groupe armé, punitions filmées et diffusées sur internet. Mais tout va vraisemblablement se compliquer, lorsqu'il devient évident (mais pas encore ébruité) que ces châtiments ne reposent pas toujours sur des péchés, que la justice divine qui s'est ainsi manifestée est peut-être aveugle. Comment des gens partis aussi loin vont-ils réagir ?
J'ai l'air de donner des détails, mais sachez que ce n'est qu'une infime partie d'un scénario ultra-bétonné, qui pose des questions passionnantes sur la culpabilité et le libre-arbitre. Les affrontements entre personnages antagonistes, à commencer par Kyunghoon et Jinsu, sont d'une intensité dramatique palpable, et la tension monte savamment, de rebondissement en rebondissement, dans un Seoul crépusculaire, poisseux et sombre ou saturé de lumière, colonisé par des foules prêtes à tous les débordements. La technique de dessin, parfois renforcé de photographies, est ultra-maîtrisée, l'alternance nerveuse des plans et niveaux de narration ne nous laisse pas une seconde de répit, sinon pour nous planter, égarés, dans un décor de cauchemar, comme au réveil d'une crise de somnambulisme. La psychologie des personnages est à la fois stylisée et fouillée, ils prennent tous chair, pour ensuite, disons, perdre cette chair dans des scènes d'une violence hallucinante, pourtant si bien justifiée narrativement qu'elle permet de surmonter l'épisode, sans jamais paraître complaisante.
Bref, vous l'aurez compris, ce manhwa est un tour de force, et je serais curieuse de savoir si l'on peut le lâcher en route, sans le lire tout d'une traite, en apnée, désireux de respirer un bon coup et de revenir à un monde où tout cela ne s'est pas (encore) produit - certes pas l'intrusion de démons dans notre monde, mais l'endoctrinement des gens, les groupes armés se faisant justice. Ensuite de quoi vous ne regarderez plus les gens qui vous regardent avec un téléphone portable de la même manière. Bref, c'est un 5/5 bien mérité, qui déteint sur la vie réelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
CharlyyPhoenix
  04 mai 2022
Après avoir survolé la série Netflix et sa légendaire violence dans les mises à mort à la limite du soutenable, voici donc le manga!
Abadan & Léviathan sont deux autres bons Seinen grand format que j'ai également apprécié ;-D… Je suis aussi à fond dans les dragon ball super… Je n'ai pas conservé mes autres collections ;-)… (SNK : je voulais la refaire en colossale édition. Citrus : passé l'engouement de la découverte, c'est pas le genre de série qui résiste aux années… DeadTube : à partir du tome 8, c'est trop violent pour moi…).
Dans cet ouvrage vous allez avoir droit à plus de 300 pages grand format! Y'en a pour votre argent!!;-)…
C'est aussi Coréen (du sud)(comme squid game!).
Pas terrible, pour quelqu'un qui a déjà vu la série… Mais moi, c'était surtout le début, après, j'avais décroché ;-; (pas à cause du feuilleton en lui-même, cependant!). Cela dit, les illustrations n'ont d'égales que les dialogues!…
Une dernière cigarette… Mamie va mourir de toute façon… Qu'il est beau et triste à la fois de savourer ses derniers instants ;'-)…
Page 129… Un au revoir touchant d'une mère à ses deux enfants… Vont-ils un jour pouvoir se côtoyer de nouveau? Vous le saurez en lisant!… « Qu'est ce que ma mère a fait au bon dieu?? »…
Hâte de lire le tome2 car j'ai pas vu la suite de la série !!;-D…
177 – le « gourou » « prend les choses en main »… Qu'est ce que ça veut dire? Tout cela ne serait-ce qu'une vaste « campagne d'évangélisation »??…
A la Vikings?
P.210 « Tirez ! Tirez putain ! Tireurs d'élite ! » (Les tireurs d'élite enlèvent leur chapeaux et se mettent à genoux) « Vous attendez quoi? »…
P.230 j'avais décroché de la série ici ;-P…
« Un monde sain » des mots qui vous sont sans doute familiers si vous connaissez death note…
Jin Kyunghoon est le héros « branché technologie » le super flic incorruptible ;-)… Jeong Jinsu … Qui est cet homme avenant et mystérieux?
« Aucune règle ni aucune intention logique à cette damnation. Cette existence transcendante qu'est le Seigneur… Joue en fait avec nous. »
— Charlyy : Comme un enfant avec ses figurines. — « A biger freak » (Dana).
« Pêcheurs! Pêcheurs! » voici venus les « hitler like » da la culpabilisation et ségrégation ;-(…
Un index des personnages bien pratique.
La page 307 est touchante. Et même si ça ressemble à une fin… Je veux la suite :)… Pas vous?
Bye!
Charlyy Phoenix
Lien : https://charlyyphoenix.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
MassLunar
  24 décembre 2021
D'un côté, nous avons Yeon Sang-Ho, scénariste de ce manhwa et surtout producteur et réalisateur du film Dernier Train pour Busan. Ce film d'horreur est un puissant film de zombie mené à toute vitesse et portant simultanément un bref mais percutant regard critique sur la société coréenne à travers l'attitude des survivants.
De l'autre, nous avons le dessinateur Choi Kyu-Sok, moins connu en France bien que certains de ses titres furent publiés chez Kana ou Casterman. Choi Kyu-Sok est pourtant un dessinateur auréolé de prix en Corée. Il a notamment remporté le grand prix du Manhwa.
Un duo de talents confirmés qui ont oeuvré ensemble pour nous concocter Hellbound, un manhwa en deux volumes qui a également adapté sur Netflix en série-live.
L'intrigue se déroule à Séoul.Depuis quelques temps, une légende urbaine raconte que des personnes reçoivent de la part d'une mystérieuse entité un message de mort les condamnant à la damnation dans une durée déterminé sous quelques jours ou sous quelques années. Sauf que la légende comme nous le découvrons au début de ce premier tome n'en est pas une. Dès les premières pages, nous découvrons l'horrible fin d'un destinataire de ce message qui se fait atrocement tué par d'étranges créatures surgis d'on ne sait où. En parallèle de ces meurtres inexplicables, une secte Neo Veritas prend peu à peu de l'ampleur et se sert de ces damnations pour remettre la société dans le droit chemin. En effet, d'après le leader de cette secte, la damnation ne viserait que les criminels, que ceux qui ont pêché. Au milieu de tout cela, un flic au lourd passé mène l'enquête sur l'une des victimes de la damnation tandis qu'une avocate cherche à protéger une future damnée..
Hellbound est un titre plutôt radical qui porte un regard pointue et amer sur une société désespérée qui s'emmure dans le fanatisme et la folie sous la crainte du châtiment divin. C'est un thriller intense qui bascule dans une psychose progressive ne laissant aucune chance aux humains avec d'un côté les bourreaux et de l'autre les moutons qui suivent la folie ambiante. D'une certaine manière, Hellbound rappelle un vieux manga désormais plus commercialisé Charisma qui nous parlait également du phénomène de sectarisme. Mais dans Hellbound, les auteurs brouillent aussi les pistes en distillant une véritable présence du fantastique aussi dangereuse que la folie humaine même si, dans ce premier volume, l'attention se porte avant tout sur les victimes de la damnation et le basculement d'une société qui voit son équilibre mental rompue suite à ces châtiments divins. le titre multiplie ainsi quelques passages de lynchages violents avant de nous mettre ko coup sur coup avec quelques scènes-chocs bien senties et une ambiance assez malaisante. On retiendra notamment la retransmission en direct d'une damnation qui est proprement immorale et joue sournoisement sur un sentiment de voyeurisme que ce soit de la part de la masse de civil qui se pressent pour regarder l'évènement que pour le lecteur qui ne peut faire autre chose qu'attendre avec appréhension l'arrivée des monstres dont leur apparition est retranscrite de manière brutale et bruyante.
Mais Hellbound est aussi un thriller ciselé porté par une excellente narration. Ainsi entre deux damnations, le rythme s'assouplit pour laisser le temps de savourer l'enquête et tenter de percer l'origine de ces phénomènes. L'intrigue se resserre notamment autour du chef de la secte dont on ne connaît vraiment les motivations qu'à la fin de ce volume à travers une sinistre et ironique révélation. le travail de Choi Kyu-Suk est agréablement fourni avec une bonne précision donné à l'environnement urbain de Séoul. Il y a presque un côté photo-réaliste dans les décors qui est associé avec une juste expression des personnages. le dessinateur a su capter toute l'ambiance oppressante voulue par le scénario de Yeon Sang-Ho et certains passages sont véritablement effrayants que ce soit l'apparition tout en force trouble et les mouvements de populations dépourvus d'humanité.
Le label Kbook de chez Delcourt nous fait ici découvrir un manhwa de qualité qui peut-être ne séduira pas tout le monde en raison de son ambiance de plus en plus effroyable mais nul doute que nous avons ici à un thriller qui hésite pas à pousser son lecteur au coeur d'un enfer bien pensé, bien narré et bien dessiné.
Hellbound est un thriller fantastique et psychologique de haute qualité qui est sublimé par son regard critique et désespéré sur une société prête à se fanatiser face à l'éternel crainte d'un enfer dont on ne sait plus trop si il se trouve sur terre parmi les loups ou dans les abymes parmi les monstres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Kazcook
  23 décembre 2021
Tout d'abord merci à Babelio et KBooks pour cette masse critique graphique et l'envoi de ce comic book.
J'avais bien évidemment entendu parler de Hellbound dernièrement via la série Netflix (que je n'ai pas encore vue) et je dois dire qu'en démarrant la lecture je m'attendais à quelque chose de beaucoup plus violent.
J'ai été ravie des côtés psychologiques de l'intrigue, de la tonne de réflexions que l'histoire suscite autour de la vie des Hommes et de leurs choix personnels, de leur chemin de vie. C'est une fabuleuse façon de mettre en scène la religion, le fanatisme, les dérives sectaires et tout ce qui tourne autour du péché, de la repentance, de la damnation. Tant de sujets complexes et ô combien intéressants à traiter.
La question principale, la justice, se montre très bien amenée et exploitée avec beaucoup de justesse, la justice des hommes face à la justice divine. Quelle place alors pour notre libre arbitre ?
C'est une saga passionnante qui démarre avec ce tome 1 et j'ai bien hâte de dévorer le 2e, j'ai été captivée du début à la fin. C'est original, malin et sublimement addictif !
On se régale du mélange entre action et sentiments, on se laisse prendre au jeu de la découverte grâce aux dessins véritablement maîtrisés, très précis et on ne peut plus agréables.
Un vrai chef d'oeuvre du genre !
Maintenant, pour ma part, je vais m'empresser de découvrir la série Netflix afin de savoir si elle est fidèle au bouquin original.
Bonne lecture aux fans de beaux graphismes qui mettent en scène de vraies intrigues intenses et limite philosophiques. Quelle direction allez-vous donner à votre vie suite à cette lecture ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          33
enairolf
  07 janvier 2022
Je suis de plus en plus attiré par ce genre de lecture. J'apprécie beaucoup les titres de chez KBooks et je dois avouer que ce titre m'a fortement intrigué. C'est surtout le fait que ce soit de base une série Netflix qui m'a encore plus intrigué! D'ailleurs, il va falloir que je la regarde parce que ça a piqué ma curiosité. Je ressors de cette lecture sans avoir les mots. C'était une lecture terrifiante mais en même terriblement addictif. Cette histoire a un côté tellement fascinant! On est happé dès les premières pages et franchement on le dévore avec avidité!
Dans ce premier tome, on se retrouve plongé dans un monde où des damnations ont lieu. Certaines personnes reçoivent la visite d'un être mystérieux qui lui annonce la date et l'heure de leur mort.. Même si vous essayez de vous échapper vous n'y arriverez pas. Quoi qu'il arrive si vous avez reçu la visite de cet être vous êtes condamné. Au moment indiqué, vous recevez la visite d'être étranges qui vous emporte et ne laisse derrière vous qu'un corps calciné.. Certains voit en ces actes la volonté de Dieu de monter les supplices qui attendent les humains. D'autres veulent savoir qui tire les ficelles.
J'ai été dérouté par cette lecture, je ne vais pas vous cacher c'était particulier. Mais oh combien fascinant à découvrir. On évolue dans un univers vraiment particulier. Je me suis posée tout un tas de question. D'ailleurs certaines sont encore sans réponses et j'espère que le second tome répondra à toutes ces questions. J'ai hâte de découvrir ce second tome parce que celui ci pourrait clairement faire office de one shot tant il est bien exécuté. Je suis très curieuse vraiment ce titre a vraiment piqué ma curiosité comme rarement. Visuellement parlant c'était hyper plaisant à lire, les scènes de damnation sont vraiment mes préférées, je les trouve tout simplement incroyable à regarder.
Après avoir lu le premier tome, j'ai regardé la bande annonce de la série et clairement je suis très hypé par cette bande annonce. Je compte bien me regarder la série d'ici peu parce qu'elle a l'air vraiment incroyable. Et puis voir la série qui a servi d'adaptation à ce webtoon je dis oui. J'aime beaucoup regarder et lire tout ce qui a été adapté et faire des comparaisons. Ce premier tome était une lecture incroyable, tant par sa beauté que par son histoire horrible et son côté terrifiant. Comme je le dis un peu plus haut, il me tarde vraiment de découvrir le second tome, j'ai hâte de voir ce qu'il va se passer et de voir également là où on veut nous amener. C'est une très belle découverte en tout cas.
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   12 novembre 2021
cette première moitié de Hellbound est une folie furieuse, où l'on retrouve tout le talent du scénariste/auteur/réalisateur pour nous plonger dans les affres de la société humaine, à travers un thriller mené tambour battant tout en étant bien développé. L'issue de ce premier volume laisse même sur plusieurs événements très forts et chamboulant beaucoup de choses, ce qui laisse l'espoir d'avoir un suite encore plus intense, surprenante et fouillée.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
CharlyyPhoenixCharlyyPhoenix   04 mai 2022
« Aucune règle ni aucune intention logique à cette damnation. Cette existence transcendante qu’est le Seigneur… Joue en fait avec nous. »
Commenter  J’apprécie          110
elea2020elea2020   23 décembre 2021
- Je ne suis qu'un grain de sable emporté par un raz-de-marée. Vous devez regarder ce qui arrive devant vous. Se focaliser sur un grain de sable ne fera en rien disparaître le raz-de-marée.

Page 134.
Commenter  J’apprécie          40
elea2020elea2020   23 décembre 2021
- Pourquoi tu fais cette tête d'enterrement ? C'est pourtant le signe qu'il se porte mieux.
- Ben, lorsqu'il pleure je ne comprends jamais pourquoi... Et c'est pareil quand il sourit.
- Ne t'en fais pas, tu n'est pas le seul. C'est la même chose pour tous les parents ! S'il sourit, c'est sûrement qu'il se sent bien.

Page 99.
Commenter  J’apprécie          10
elea2020elea2020   23 décembre 2021
- Franchement... Trouvez-vous que c'est juste de se conduire vertueusement uniquement... parce qu'on a peur de se faire déchiqueter ?
- Inspecteur, qu'est-ce qui peut pousser les humains à la repentance si ce n'est la peur ? Connaissez-vous un cas qui déroge à cette règle ?
- Selon vos principes, Dieu ne croirait pas que l'on puisse se repentir de son propre chef.
- Le libre arbitre... C'est vrai... C'est un principe important.

Page 54.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
elea2020elea2020   23 décembre 2021
- Ils trouvent constamment des excuses aux criminels. Les plaignant parce qu'ils ont grandi dans un environnement précaire... Ou mettant en cause des disparités sociales, des problèmes mentaux... ou encore en les faisant acquitter parce qu'ils étaient alcoolisés ou drogués au moment des faits.

Page 38.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : fanatismeVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1570 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre