AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070465136
Éditeur : Gallimard (05/11/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Dans Folioplus classiques, l'anthologie, enrichie d'une lecture d’image, écho pictural de l'œuvre, est suivie de sa mise en perspective organisée en six points :

• VIE LITTÉRAIRE : Poètes voyageurs
• L'ÉCRIVAIN À SA TABLE DE TRAVAIL : Poètes et paysages
• GROUPEMENT DE TEXTES THÉMATIQUE : Naufrage en mer
• GROUPEMENT DE TEXTES STYLISTIQUE : Ces poèmes venus d'ailleurs
• REPÈRES : Notices biographiques des poètes
• FI... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Henri-l-oiseleur
  22 décembre 2015
En quatrième de couverture, on note "Recommandé pour les classes de collège", mais rien n'empêche de retomber en enfance (tant qu'on n'est pas contraint de retourner à l'école) et de feuilleter cette anthologie consacrée au voyage en poésie. Elle s'ouvre par "L'invitation au voyage" de Baudelaire, mais nous conduit d'auteurs de haïkus en chanteurs (comme Dick Annegarn), et de poètes connus en poètes inconnus, ou en poèmes inconnus d'auteurs connus. L'enchantement est garanti à toutes les pages.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Henri-l-oiseleurHenri-l-oiseleur   13 juillet 2016
Emile Verhaeren, "Londres".

Et ce Londres de fonte et de bronze, mon âme,
Où des plaques de fer claquent sous des hangars,
Où des voiles s'en vont, sans Notre-Dame
Pour étoile, s'en vont, là-bas, vers les hasards.

Gares de suie et de fumée, où du gaz pleure
De sinistres lueurs au long des murs en fer
Où des bêtes d'ennui bâillent à l'heure
Dolente immensément, qui tinte à Westminster.

Et debout sur les quais ces lanternes fatales,
Parques dont les fuseaux plongent aux profondeurs ;
Et ces marins noyés, sous les pétales
Des fleurs de boue où la flamme met des lueurs.

Et ces marches et ces gestes de femmes soûles ;
Et ces alcools de lettres d'or jusques aux toits ;
Et tout à coup la mort, parmi ces foules ;
Ô mon âme du soir, ces Londres noir qui traîne en toi !

"Les soirs", 1887.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Enora00Enora00   01 mai 2018
La valise, Francis Ponge

"Ma valise m'accompagne au massif de la Vanoise, et déjà ses nickels brillent et son cuir épais embaume. Je l'empaume, je lui flatte le dos, l'encolure et le plat. [...]"
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
803 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre