AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897192457
180 pages
Éditeur : LEs Editions Ecosociété (02/04/2016)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
« Plomb durci » (2008-2009), « Pilier de défense » (2012), « Bordure protectrice » (2014) : les trois dernières offensives militaires d'envergure menées par Israël contre Gaza ont fait des milliers de morts du côté palestinien et donné lieu à de nouvelles expropriations de terres en Cisjordanie. Ces guerres de conquête israélienne ont ravivé, chez les militant.e.s de la justice sociale, le besoin d'exprimer leur solidarité avec le peuple palestinien et l'importance ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
de
  16 juin 2016
Dans son avant-propos, Frank Barat, souligne, entre autres, le devenir militant par les livres, la transformation par des lectures… Il revient sur ce passé, volontairement mis en silence dans « le processus de paix », la Nakba, l'exode forcé – le nettoyage ethnique – des deux tiers de la population palestinienne. Il souligne aussi l'essor de la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS)…
Une discussion divisée en trois parties : « le passé, où nous concentrerions notre attention sur le sionisme en tant que phénomène historique, le présent, où nous nous questionnerions en particulier sur la pertinence d'appliquer le modèle de l'apartheid à Israël et sur l'efficacité de la campagne BDS en tant qu'importante stratégie de solidarité avec le peuple palestinien, et l'avenir, où nous mettrions en balance la solution à deux Etats et celle à un Etat »
Je souligne particulièrement le premier texte d'Ilan Pappé « Débats d'hier et d'aujourd'hui », sa critique de l'Etat d'Israël qui n'en reste pas aux politiques menées mais aussi à « l'idéologie qui les sous-tend et la nature même du régime ». L'auteur parle de colonialisme et de dépossession, du renouveau historiographique, de 1948 et de « décolonisation, changement de régime et solution à un Etat ». Il critique l'« orthodoxie pacifiste » et soutien la campagne BDS s'inspirant du mouvement anti-apartheid…
Il insiste, entre autres, sur l'histoire de la colonisation de peuplement, le caractère ouvertement raciste de l'Etat d'Israël, la source idéologique de l'assujettissement des populations palestiniennes à savoir le sionisme et préconise « la décolonisation de l'ensemble du territoire israélo-palestinien et la substitution de l'actuel régime israélien par la démocratie pour tous ».
Si cette approche me semble en effet la plus enrichissante politiquement, je me garderai cependant de trancher entre les « solutions » à un ou deux Etats. Seules les mobilisations concrètes, les modifications des rapports de force, la désagrégation de ce qui forge l'unité (derrière les divisions sociales) de la population « juive » israélienne, les choix politiques autonomes des populations palestiniennes… détermineront les évolutions et les ruptures, les calendriers des possibles et la forme que pourront prendre les organisations institutionnelles… En tout état de cause, seules des solutions démocratiques pour toutes et tous – Etat de toutes et tous les citoyen-ne-s, respect des droits et égalité de traitement des minorités (ce qui pourrait nécessiter des politiques de positive action), séparation du politique et du religieux, parité homme-femme, etc. – inséparables de la construction de l'égalité sociale et de politiques de réparation permettront de faire du futur un possible commun.
Ilan Pappé parle de « l'orthodoxie pacifiste », la campagne BDS, le droit au retour des réfugié-e-s palestinien-ne-s. Il analyse le sionisme sous l'angle de la colonisation de peuplement. Il conviendrait de rappeler le refus de droits collectifs pour les populations juives en Europe notamment (et les propositions des austro-marxistes ou du BUND) sur lequel a pu se construire le sionisme. L'auteur parle au présent de régime d'apartheid, du régime foncier et des procédés juridiques à l'intérieur de l'Etat israélien, des politiques juridiques, économiques et culturelles qui tendent à « devenir les mêmes des deux cotés de la ligne verte », des discriminations fondées sur l'« ethnicité », du nettoyage ethnique et des réparations, de « désarabisation » des populations juives originaires des pays « arabo-musulmans », du confinement des palestinien-ne-s et de leurs villages étranglés, de l'émergence d'une nouvelle « élite politique en Palestine », de déshumanisation et de corruption morale, « La déshumanisation es le fruit amer de la corruption morale induite par la militarisation de la société israélienne ».
Je souligne la qualité des analyses sur les effets du « processus de paix », l'histoire de la partition et de destruction de la Palestine. (Je ne partage cependant pas l'utilisation de la notion de « politiques génocidaires »), Israël comme Etat voyou, la question du droit au retour, « La Nakba s'est déroulée à l'endroit où se trouve aujourd'hui Israël, et non en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza ». Sans oublier « l'absence de tout discours socialiste dans le débat sur la Palestine »
Les dialogues entre Noam Chomsky, Ilan Pappé, les questions interventions de Frank Barat permettent d'aborder, sous des angles différents et quelques fois divergents, les liens entre passé et avenir, « Oublier le passé implique d'oublier l'avenir », l'idéologie sioniste, les effets « mentaux » de la colonisation de peuplement, la construction de l'Etat comme « processus de violence extrême », l'absence de nationalité israélienne, le sionisme (antisémite) chrétien, les lois très restrictives sur l'immigration aux Etats-unis dans les années 20, « la préséance à l'expansion sur la sécurité », les différences avec l'apartheid en Afrique du sud, les questions des classes sociales, le soutien des Etats-Unis à l'Etat d'Israël et ses conséquences, la fragmentation de la société palestinienne, la campagne BDS, le boycott culturel, l'accaparement de l'eau, le Printemps arabe et le rôle des organisations syndicales, les 45 ans d'occupation gommant la distinction entre « ici » et « là », le principe d'égalité des droits de la personne et des droits civils, la société israélienne « très endoctrinée », le Hamas et l'OLP, l'absence d'économie productive en Palestine, etc.
Des textes individuels des deux auteurs regroupés dans une partie « Reflexion » complètent les thématiques traitées, en particulier, sur les opérations militaires à Gaza, la situation en Cisjordannie, les crimes de guerre…
Lien : https://entreleslignesentrel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
de
  07 mai 2013
Le sionisme est une atrocité inachevée contre le peuple palestinien
La mise à disposition d'un ensemble de textes écrits par Ilan Pappé, Noam Chomsky et de divers dialogues permet de revenir sur la situation en Palestine. Il est fort possible que certain-e-s, qui ne connaissent l'historien israélien et l'intellectuel étasunien, soient frappé-e-s par la violence de leurs propos. Cependant, ceux-ci sont à la hauteur de la situation et des violations continuelles du droit international, des dénis, des crimes et des pratiques racistes institutionnalisées de l'État d'Israël.
Dans le premier texte, Ilan Papé décrypte « les dix mythes d'Israël », cette base de la mythologie d'Israël et du sionisme. Il commence par le mythe de la « terre sans peuple » pour un « peuple sans terre » pour finir sur celui d'une « solution proche ».
Le second texte est consacré aux « champs de mort à Gaza » de 2004 à 2009
Comme dans ces précédents livres, Ilan Pappé relie les politiques actuelles des dirigeants sionistes à celles du passé et, en particulier, à ce qu'il convient, en regard du vocabulaire actuel, de nommer l'épuration ethnique commencée en 1848. L'auteur montre aussi le caractère non-démocratique de l'État d'Israël, ses politiques de discriminations, cet « apartheid » construit pour isoler les populations palestiniennes (Voir le récent livre de Michel Bôle-Richard : Israël le nouvel apartheid, note de lecture).
Noam Chomsky revient lui aussi sur Gaza, le terrorisme massif contre les populations gazaouies civiles, sur les aides étasuniennes et les silences de soutien, en Europe, aux politiques illégales de l'État d'Israël, les rhétoriques racistes. L'auteur cite Uri Avnery « ce qui aura marqué la conscience du monde, c'est l'image d'un Israël couvert de sang, prêt à commettre à chaque instant des crimes de guerre et à ne se soumettre à aucune contrainte moral. Ceci aura de graves conséquences pour notre futur, pour notre place dans le monde, pour notre espoir en la paix et notre sérénité. Finalement, cette guerre est aussi un crime contre-nous mêmes, un crime contre l'État d'Israël ».
Noam Chomsky et Ilan Papé partagent leurs analyses sur la « Ghettoïsation de la Palestine » et présentent, entre autres, leurs positions sur les solutions à un ou deux États. Ils soutiennent les campagnes de Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS). (Voir le livre d'Omar Barghouti : Boycott Désinvestissement Sanctions. BDS contre l'apartheid et l'occupation de la Palestine).
Ils discutent aussi de la notion d'apartheid, des actes de piraterie de l'État d'Israël (Voir Thomas Sommer-Houdeville : La flottille. Solidarité internationale et piraterie d'état au large de Gaza).
Ilan Pappé présente l'histoire troublée du « projet pour un État unique », puis « L'État du déni : la Nakba dans l'histoire israélienne et aujourd'hui ». Sur ce sujet il montre que les politiques colonialistes des sionistes furent et sont similaires aux autres politiques coloniales (expulsion, massacre, destruction, viols, etc.). le sionisme est inséparable de la volonté de « judaiciser » l'ensemble des territoires, par ailleurs à un périmètre non défini. L'auteur montre aussi dans un autre texte pourquoi Israël n'est pas une démocratie. le titre de la note est extrait de cette partie. Il insiste particulièrement sur la ré-instauration des termes « colonialisme », « anticolonialisme », « nettoyage ethniques », etc.
D'autres textes et dialogues complètent ce livre nécessaire pour contrer les propagandes et les dénis de l'État d'Israël et d'organisations comme le CRIF en France, souvent dans le silence des organisations se réclamant de l'émancipation.
Lien : http://entreleslignesentrele..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dede   07 mai 2013
ce qui aura marqué la conscience du monde, c’est l’image d’un Israël couvert de sang, prêt à commettre à chaque instant des crimes de guerre et à ne se soumettre à aucune contrainte moral. Ceci aura de graves conséquences pour notre futur, pour notre place dans le monde, pour notre espoir en la paix et notre sérénité. Finalement, cette guerre est aussi un crime contre-nous mêmes, un crime contre l’État d’Israël
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dede   16 juin 2016
le passé, où nous concentrerions notre attention sur le sionisme en tant que phénomène historique, le présent, où nous nous questionnerions en particulier sur la pertinence d’appliquer le modèle de l’apartheid à Israël et sur l’efficacité de la campagne BDS en tant qu’importante stratégie de solidarité avec le peuple palestinien, et l’avenir, où nous mettrions en balance la solution à deux Etats et celle à un Etat
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dede   16 juin 2016
La Nakba s’est déroulée à l’endroit où se trouve aujourd’hui Israël, et non en Cisjordanie ou dans la bande de Gaza
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Noam Chomsky (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noam Chomsky
"Les récentes crises ont-elles confirmé ou modifié les principales thèses de votre livre ?"
Énorme succès à l'étranger, ce livre haletant nous offre enfin la clé de compréhension des désastres climatiques, écologiques, pandémiques et économiques contemporains. Accuser Sapiens, un humain indifférencié et fautif depuis toujours, est une imposture. Notre histoire est sociale : c'est celle des structures de domination nées il y a cinq mille ans, et renforcées depuis cinq siècles de capitalisme, qui ont constitué un engrenage destructeur de la Terre et de l'avenir de l'humanité, une mégamachine. Mais ces forces peuvent aussi être déjouées et la mégamachine ébranlée. Alors que les alternatives ne manquent pas, quel déclic nous faut-il pour changer de cap et abandonner une voie manifestement suicidaire ? La réponse est dans ce récit. Car seul celui qui connaît sa propre histoire peut être capable de l'infléchir.
Retrouvez toutes les actualités autour du livre sur le site : https://www.megamachine.fr/
« Aucun sujet n'est plus important. Une contribution d'une grande valeur qui vient à point. » Noam Chomsky
« Un livre magnifique, d'une actualité brulante. Nous devons à l'auteur gratitude, solidarité et beaucoup d'admiration. » Jean Ziegler
« Une lecture obligatoire pour toutes celles et tous ceux qui s'élèvent contre un système qui est en train de détruire la vie sur Terre et notre avenir. » Vandana Shiva
Fabian Scheidler a étudié l'histoire, la philosophie et le théâtre. Il travaille comme auteur indépendant pour la presse, la télévision, le théâtre et l'opéra. Il publie régulièrement dans les "Blätter für deutsche und internationale Politik" (édité par Saskia Sassen, Jürgen Habermas et al.), la "Tageszeitung" (Taz) et d'autres revues. En 2009, il obtient le prix Otto Brenner pour le journalisme critique. Il a aussi publié "Chaos. La nouvelle ère des révolutions" (2017, en allemand).
Retrouvez les informations sur notre site : https://bit.ly/2TqkSCJ
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2115 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre