AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782851979308
87 pages
L'Herne (17/05/2010)
3.89/5   23 notes
Résumé :
Malgré leurs différends sur bien des sujets, Dewey et Russell s'accordent sur ce que ce dernier appelait la conception humaniste, issue des Lumières, selon laquelle l'éducation ne consiste pas à remplir un contenant mais, bien plutôt, à accompagner l'éclosion d'une plante (en d'autres termes, à préparer le terrain où fleurira la créativité). En cela, ils sont les héritiers de l'esprit du XVIIIe siècle. Dewey et Russell comprennent également ce que ces idées directri... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
nath45
  05 juillet 2018
Noam Chomsky nous propose à travers ce livre, une conception humaniste de l'éducation en se basant sur la pensée de Bertrand Russell fervent défenseur d'une éducation visant à la stimulation, la créativité et la liberté, ainsi que la méthode pédagogique de John Dewey apprendre en agissant, il faut noter que Noam Chomsky a fré­quenté l'école pro­gres­siste de Dewey et pour finir, il recom­mande de pra­ti­quer “l'autodéfense intel­lec­tuelle” pour démasquer les indices afin de recons­ti­tuer les véri­tés dis­si­mu­lées par les médias.
Cet ouvrage est très intéressant et donne à promouvoir aux enfants un environnement favorable à leur épanouissement par l'éveil, la créativité, la réflexion pour en faire des individus libres.
Commenter  J’apprécie          200
Laurent81
  25 juillet 2022
Le titre est trompeur car on s'attend à ce qu'il aborde les questions d'éducation mais Chomsky développe une focale plus large qui englobe l'éducation sous un angle politique avec son regard libertaire issu de sa propre éducation au sein des écoles parallèles inspirées de la pédagogie de john Dewey. Il montre que les valeurs inculquées à l'école sont la ponctualité et l'obéissance alors que pour lui, celles qu'il faudrait développer sont l'altruisme, le respect et l'humilité. Dans les régimes capitalistes aussi bien que communistes, ponctualité et obéissance sont tout à fait adaptés à la production de salariés dociles et soumis. Il dénonce donc un endoctrinement des enfants qui sert le modèle politique et technocratique quel qu'il soit alors qu'il faudrait leur apprendre à y résister. Pour lui, une autre école basée sur la créativité et la liberté pourrait servir de levier à une réforme sociale “qui n'auraient pas pour valeurs l'accumulation et la domination, mais la libre association en termes d'égalité, de partage et de solidarité, et qui coopéreraient en vue d'objectifs communs et démocratiques”. Et d'ajouter que “La compétition acharnée et l'appât du gain sont en train de détruire notre sens de la communauté”.
Le propos est intéressant et se rapproche de ce que l'on a appelé les pédagogies nouvelles, il m'a fait penser en particulier au fameux libres enfants de Summerhill de A.S. Neil ou aux écrits de Raoul Vaneigem. Cependant, je suis un peu resté sur ma faim. S'agissant d'un recueil de textes, de discours, l'ensemble représentant 87 pages, peut-être en attendais-je un peu trop !
Challenge Riquiqui 2022.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Bazart
  23 août 2014
Lorsque le prix Nobel d'économie James Buchaman (1919-2013) écrit : « ..tout individu, dans une configuration idéale, cherche à s'assurer la position de maître dans un monde d'esclaves.. »
Noam Chomsky, théoricien du langage, philosophe et militant politique libertaire, oppose les écrits du philosophe et réformateur social Bertran Russel (1872-1970) : « ..l'éducation doit avoir pour objectif de donner aux choses une valeur autre que celle de domination, de former des citoyens avisés dans une société libre, de concilier citoyenneté et liberté, créativité individuelle, ce qui suppose de traiter l'enfant de la même façon qu'un jardinier traite une jeune pousse, dotée d'une nature propre, qui pourra éclore pleinement si on lui apporte le terreau, l'air et la lumière dont elle a besoin… »
Formidable petit livre, magistrale introduction pour les non-initiés à l'oeuvre de Noam Chomsky. Intellectuel, militant politique de réputation mondiale, fortement attaché aux idéaux des Lumières ils'insurge contre la tendance endoctrinaire de l'éducation et contre la propagande de politique libérale qui règne dans les médias.Pour lui l'éducation doit inspirer, alimenter et maintenir vivant l'espoir d'un monde plus égalitaire.
« Pour une éducation humaniste » 100 pages denses et nourrissantes pour lutter contre la résignation et l'apolitisme, un livre nécessaire.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
yeKcim
  25 août 2018
Un ensemble de réflexions intéressantes sur l'éducation (mais pas seulement). Chaque chapitre est différent : essai, retranscription de conférence, entretien et est le témoin d'une époque (1975-2010). Plus simple à aborder que je ne le redoutais a priori cet essai est une source de réflexions captivante.
Commenter  J’apprécie          10
zeroproject
  15 avril 2015
Très bon livre, court mais intense en informations avec des idées croisées entre Dewey et Russell
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
issablagaissablaga   26 janvier 2016
L’éducation ne consiste pas à remplir un contenant mais, bien plutôt, à accompagner l’éclosion d’une plante (en d’autres termes, à préparer le terrain où fleurira la créativité).
Commenter  J’apprécie          540
nath45nath45   04 juillet 2018
Russell la "conception humaniste" qui considère l'enfant à la manière dont le jardinier considère un jeune arbre, comme un être doté d'une nature propre, qui pourra s'épanouir pleinement si on lui donne la terre, l'air et la lumière dont il a besoin.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Noam Chomsky (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noam Chomsky
"Les récentes crises ont-elles confirmé ou modifié les principales thèses de votre livre ?"
Énorme succès à l'étranger, ce livre haletant nous offre enfin la clé de compréhension des désastres climatiques, écologiques, pandémiques et économiques contemporains. Accuser Sapiens, un humain indifférencié et fautif depuis toujours, est une imposture. Notre histoire est sociale : c'est celle des structures de domination nées il y a cinq mille ans, et renforcées depuis cinq siècles de capitalisme, qui ont constitué un engrenage destructeur de la Terre et de l'avenir de l'humanité, une mégamachine. Mais ces forces peuvent aussi être déjouées et la mégamachine ébranlée. Alors que les alternatives ne manquent pas, quel déclic nous faut-il pour changer de cap et abandonner une voie manifestement suicidaire ? La réponse est dans ce récit. Car seul celui qui connaît sa propre histoire peut être capable de l'infléchir.
Retrouvez toutes les actualités autour du livre sur le site : https://www.megamachine.fr/
« Aucun sujet n'est plus important. Une contribution d'une grande valeur qui vient à point. » Noam Chomsky
« Un livre magnifique, d'une actualité brulante. Nous devons à l'auteur gratitude, solidarité et beaucoup d'admiration. » Jean Ziegler
« Une lecture obligatoire pour toutes celles et tous ceux qui s'élèvent contre un système qui est en train de détruire la vie sur Terre et notre avenir. » Vandana Shiva
Fabian Scheidler a étudié l'histoire, la philosophie et le théâtre. Il travaille comme auteur indépendant pour la presse, la télévision, le théâtre et l'opéra. Il publie régulièrement dans les "Blätter für deutsche und internationale Politik" (édité par Saskia Sassen, Jürgen Habermas et al.), la "Tageszeitung" (Taz) et d'autres revues. En 2009, il obtient le prix Otto Brenner pour le journalisme critique. Il a aussi publié "Chaos. La nouvelle ère des révolutions" (2017, en allemand).
Retrouvez les informations sur notre site : https://bit.ly/2TqkSCJ
Suivez-nous sur : Facebook : https://www.facebook.com/editions.seuil/ Twitter : https://twitter.com/EditionsduSeuil Instagram : https://www.instagram.com/editionsduseuil/
+ Lire la suite
autres livres classés : humanismeVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Et s'il faut commencer par les coups de pied au cul

Dans un film de Jim Jarmush, un tout jeune couple d'adolescents se demande : Y a-t-il encore des anarchistes à -------- à part nous ? Peu de chances. Où çà exactement ?

Paterson
Livingston
Harrison
New York

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : anarchie , éducation , cinéma americain , histoireCréer un quiz sur ce livre