AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2851979078
Éditeur : L'Herne (05/11/2009)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :

L'anarchisme, au moins tel que je le comprends, est une tendance de la pensée et de l'action humaines qui cherche à identifier les structures d'autorité et de domination, à les appeler à se justifier, et dès qu'elles s'en montrent incapables, à travailler à les surmonter. Loin d'avoir " échoué ", il se porte très bien. Il est à la source de beaucoup de progrès - très réels - des si&#... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
marwen
  08 octobre 2014
Raison contre pouvoir : le pari de Pascal est un livre sous forme de recueil de correspondances échangées entre Jean Bricmont et Noam Chomsky, dont le premier joue le rôle de l'intervieweur et le second de l'interviewé.
Tout au long de ces correspondances, Bricmont pose à Chomsky des questions d'une nature politique - relatives essentiellement à la politique étrangère américaine, l'économie mondiale et l'anarchisme, mais également des questions d'une nature philosophique et morale - se rapportant essentiellement à la nature humaine et à l'éthique. Quant aux réponses de Chomsky à ces questions, elles sont méthodiques, simples et d'une clarté qui ne laisse aucune confusion dans l'esprit du lecteur.
Les points évoqués dans ce livre ont un caractère élémentaire pour la compréhension des travaux - politiques de Chomsky. Ce qui fait de cette oeuvre, une excellente introduction à la philosophie Chomskyienne, que je recommande en l'occurrence aux novices et aux curieux.
Commenter  J’apprécie          60
helhiv
  04 janvier 2017
Cet ouvrage est un livre d'entretien dans lequel le questionneur (Jean Bricmont) tente de jouer l'avocat du diable pour permettre au questionné (Noam Chomsky) de préciser sa pensée. Malheureusement la sauce ne prend pas et la forme comme le fond m'ont décue.
Les entretiens se sont déroulés par écrit et on sent clairement que les relances de J. Bricmont sont déphasées par rapport aux réponses de N. Chomsky ce qui brise la dynamique et rend le dialogue très artificiel. C'est d'autant plus vrai que N. Chomsky ne joue pas vraiment le jeu de la contradiction et balaye beaucoup d'oppositions d'un revers de main en affirmant que la question n'a pas de sens ou que rien ne permet de l'étayer.
Le fond est également décevant quand on connaît la clarté et la pédagogie des ouvrages de N. Chomsky. Ici, on a le sentiment qu'il revient sur ses positions mais à contrecoeur et en se référant souvent à des écrits passés.
Le petit format du livre pourrait laisser penser qu'il constituerait une bonne introduction aux réflexions de Chomsky, mais je ne le crois pas car les propos sont plus confus et moins aboutis que dans les livres écrits par lui sur des sujets particuliers.
L'idée de cette interview à charge était bonne mais le résultat n'est pas, selon moi, à la hauteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SCOman
  06 novembre 2013
Ce livre regroupe deux interviews de Noam Chomsky, l'un des plus grands intellectuels du XXe siècle. Conduites par Jean Bricmont, professeur de physique théorique à l'université de Louvain, en 2001 et 2009, elles permettent au célèbre linguiste américain d'aborder une multitude de sujets : relations internationales, économie, nature humaine, philosophie, sciences, etc. Comme à son habitude, Chomsky se mue en pourfendeur des lieux communs, balayant les incohérences de la pensée dominante du revers de ses arguments. Pour cela il s'appuie sur ce qu'il nomme « le pari de Pascal : supposons que rien n'est possible et le pire arrivera ; supposons que l'on peut améliorer les choses, alors, peut-être, le fera-t-on ». Un optimisme de bon aloi, qui ne l'empêche pas de toujours se montrer ultra-réaliste quant à son raisonnement. Et ce n'est pas parce qu'il se déclare à la fois socialiste et anarchiste qu'il prêche un utopisme farfelu. En effet, il définit l'anarchisme comme « une tendance de la pensée et de l'action humaines qui cherche à identifier les structures d'autorité et de domination, à les appeler à se justifier, et dès qu'elles s'en montrent incapables, à travailler à les surmonter ». Voilà un programme que Bourdieu n'aurait lui-même n'aurait pas renié.

Raison contre pouvoir, le pari de Pascal est un ouvrage qui ouvre multiplie les pistes de réflexion les plus salutaires. Ses deux auteurs confrontent le lecteur à sa propre méconnaissance du processus de mondialisation et de ses rouages les plus obscurs. En posant ses questions sous forme d'objections, Jean Bricmont permet à (...)
Lien : http://leslecturesdares.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
marwenmarwen   07 octobre 2014
Je préfère la modification du pari de Pascal auquel notre discussion se réfère : si nous abandonnons l’espoir, et que nous nous résignons à la passivité, nous faisons en sorte que, certainement, le pire adviendra ; si nous conservons l’espoir et travaillons dur pour que ses promesses se réalisent, la situation peut s’améliorer.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Noam Chomsky (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Noam Chomsky
Noam Chomsky - Internet Effects on Society
>Epistémologie, causalité, genre humain>Le genre humain>Facultés et attributs de l'homme (27)
autres livres classés : RaisonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
292 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre