AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757825879
Éditeur : Points (15/03/2012)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
L'inspecteur Ali a une méthode très personnelle pour résoudre les affaires qu'on lui confie. Primo, avoir les mains libres : il se débarrasse de sa femme (qu'il fait mettre en prison ! ). Deuzio, être à l'aise : il exige une chambre dans un luxueux hôtel de Marrakech. Enfin, avoir l'air de faire tout autre chose qu'enquêter. Par exemple : draguer les témoins et raconter des blagues aux suspects.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ambages
  03 décembre 2015
« Je n'espère rien du tout, rétorqua l'inspecteur Ali. Je ne vis pas d'espoir. J'agis. L'affaire est bouclée. A ma manière, suivant mes petites cellules grises de pitre. »
Pour qui ne connait pas l'inspecteur Ali, je dirai que c'est un pitre qui cache un coeur tendre. Une intelligence fine et rusée, une mémoire incroyable et un poète. « Xactement ! »
Je me suis régalée à la lecture de ce roman qui, au travers des blagues potaches et des réparties bien senties de l'inspecteur Ali, critique, notamment, les singeries de l'administration, la tartuferie des politiques (pour faire bonne mesure, les deux côtés de la Méditerranée sont visés) et la duplicité des religieux. Mais le spectre est plus large... je laisse des zones d'ombres pour qui voudrait découvrir les aventures de cet inspecteur impertinent et grossier, cocasse et truculent.
Inspecteur Ali vous n'épargnez personne, vous combattez l'hypocrisie sous toutes ses formes. Mais quand même, faire embastiller votre épouse parce qu'elle réclame un wonderbra..! Ah, vraiment, vous savez parler aux femmes ! Et puis.... vous me déclamez Amr ibn Qaïs « un poète retourné à l'état de poussière et d'oubli » et là, moi aussi je fonds...
« Je nous ai vus toi et moi ensemble,
Je nous ai entendus toi et moi ensemble,
A l'instant même où nous nous sommes rencontrés.
Ta prunelle de nuit était grande ouverte
Où pénétrait ardent mon regard du jour.
Et sur la même trace de nos pas,
Là où le désert nous avait réunis,
Nos pieds étaient joints, titubant
Sur nos corps debout et joints. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
sylvaine
  05 mai 2016
Drôle de loustic que cet inspecteur Ali! Quand aux premières heures du jour on le tire péniblement de son lit , quand il se retrouve avec le corps d'un inconnu retrouvé occis dans la poubelle d'un P.D.G. de banque, quand pour mener à bien son enquête il demande à être logé à la Mamounia , vous connaissez ce petit hôtel sans prétention à Marrakech, quand pour être à nouveau célibataire il se sépare "religieusement " de son épouse après l'avoir fait emprisonner pour harcèlement - elle voulait qu'il lui achète un Wonderbra!- quand enfin l'enquête commence , eh bien oui vous reconnaîtrez comme moi que c'est un drôle de loustic! "Xactement"....
Driss Chraïbi, écrivain marocain francophone, nous offre ici un roman succulent mais ô combien grinçant ! La royauté, les puissances financières, étatiques, les V.I.P saoudiens ou autres ils sont tous là....
A dévorer sans modération, si vous savez lire entre les lignes la saveur n'en sera que plus grande , je devrais dire plus amère ....
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AmbagesAmbages   01 décembre 2015
— Essuyez ces yeux qui vous déparent et m'éplorent. Je parie que vous n'avez même plus de Kleenex. Redressez le dos, gare à la scoliose ! Patience et courage font plus que force et que rage, comme disait La Fontaine Jean de. Un autre compatriote à vous, mais vous n'avez pas dû le connaître. Je crois bien qu'il est mort, d'ailleurs. Combien en avez-vous ?
— Quoi ? demanda-t-elle, interloquée.
— De taches de rousseur sur le nez ? Les avez-vous jamais comptées ?
Elle cessa aussitôt de pleurer, sourit. Ce fut magnifique. L'instant d'avant, dix secondes avant, l'inspecteur Ali était sur le point de lui faire du gringue, en termes animaux - du genre : « Vous avez le loquedeu ? Bon ! vous ne savez pas ce que c'est le loquedeu, donc vous ne l'avez pas. Et le ver ? Est-ce que vous avez le ver, ce petit truc qui remue entre les petites lèvres et déplie les grandes comme deux pétales de rose ?... » Il la voyait déjà dans son lit. Elle sourit et ce fut tout à fait autre chose : un éblouissement. Il tomba amoureux d'elle sur-le-champ, séance tenante, sans plus tarder - amoureux fou de ce sourire lumineux, de la nudité de son regard, de la grâce qui émanait de toute sa personne. Son foie se gorgea d'émotion, son âme lui remontant entre les clavicules. Et, en même temps que la passion naissante et friselante, étrangement il ressentait pour elle un immense respect doublé d'une sorte de foi - lui qui ne respectait rien ni personne en ce monde d'économie de marché. De cette révélation soudaine, de cet amour pur qui venait de descendre en lui comme un Coran à sa mesure, il ne laissa rien transparaître sur son visage policé : il n'était pas flic pour rien. Un flic dur et désabusé, coriace d'entre les coriaces.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AmbagesAmbages   02 décembre 2015
— Comment je sais tout cela ? Je suis flic, répéta Ali. Inspecteur Ali, pour vous servir. La prochaine fois que vous vous disputerez avec votre petit ami, faites-le donc en silence. Les oreilles traînent.
Il se leva, gauche, à cran. Avant de partir, il se pencha et lui murmura à l'oreille :
— Dans le parc solitaire et glacé, deux ombres ont tout à l'heure passé. Colloque sentimental. Verlaine Paul. Et payez votre dîner. Pas le mien : je mange gratis.
Il tourna les talons et sortir en sifflotant un air guilleret. Il ressentait le goût du dernier goût, comme la lie d'une vieille bouteille. Pendant des années il avait vécu sans s'en apercevoir. On lui avait confié des enquêtes et il les avait menées à bon terme. Il y avait les lois et il avait obéi aux lois. Et maintenant, il se rendait compte qu'il avait pour le monde une suprême indifférence, sinon un suprême mépris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AmbagesAmbages   02 décembre 2015
— Mon âme a son secret, ma vie a son mystère :
Un amour éternel en un moment conçu ;
Le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire
Et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su.
Arvers Félix, conclut-il. Un grand poète. Vous connaissez ?
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Driss Chraibi (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Driss Chraibi
"Toute ma vie et toute mon oeuvre n'ont eu qu'un seul et même thème: la trajectoire du destin. Le destin des êtres et des peuples.
autres livres classés : littérature marocaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
264 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre