AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Sachenka


Sachenka
  02 octobre 2016
Je ne sais pas trop quoi penser de ce recueil de poèmes, Alphabet. Je l'ai pris à la bibliothèque parce Knausgaard le mentionne dans un de ses romans et semble porter une grande estime à son auteure, Inger Christensen, qu'il considère comme une grande poétesse. Intrigué, je suis allé le chercher à la bibliothèque.

L'idée de base est assez originale. le poème est construit selon un système rigoureux, basé à la fois sur l'alphabet et sur la suite de Fibonacci. Vous savez, cette série dont les chiffres s'additionnent (0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13…). Pas si facile ni évident. Moi, je n'aurais jamais pensé à mélanger quelque chose d'aussi scientifique, dépourvu d'émotion, avec la poésie qui est si subjective et imagée. Au début, beaucoup de phrases ne faisaient aucun sens pour moi. Surtout qu'un poème perd toujours un peu dans la traduction, même avec le meilleur traducteur qui trouvera l'équivalent avec la sonorité la plus proche. Heureusement, j'avais en main l'édition bilingue. En regardant à gauche, je voyais bien que beaucoup de mots s'écrivaient différemment et je pouvais lire et imaginer les sonorités telles que les entend un Danois.

Le thème de la bombe nucléaire a été long à entrer en moi. Il faut dire qu'il se dévoile tranquillement, ne prenant sa forme ultime qu'à la fin de l'alphabet (26…) et démêler la suite de Fibonacci pour que la révélation se concrétise pleinement. de plus, ce n'est pas le propos habituel des poèmes que je lis, j'y trouve quelque chose de violent et de froid à l'atomique. Mais bon, pourquoi pas. Je me suis laissé entrainer par Christensen puis, à la longue, je me suis fait des liens qui réunissaient ses différents éléments (mollécules, nature, vie, mort, renaissance, animaux, etc.) pour en faire ma propre signification. Un peu abracadabrant. Mais, peut-être aussi que je cherchais trop à comprendre au lieu de me laisser porter.

Au final, je ne peux pas dire que ça m'a enthousiasmé ni que ça m'a encouragé à me plonger dans d'autres oeuvres de cette auteure mais, dans tous les cas, ça a fait travailler mes méninges et mon imagination.
Commenter  J’apprécie          350



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (32)voir plus