AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253043052
Éditeur : Le Livre de Poche (04/12/2002)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 239 notes)
Résumé :
Christmas Pudding, Le Souffre-douleur, Le Policeman vous dit l'heure : trois nouvelles parmi d'autres, trois facettes de l'ingéniosité et du talent d'Agatha Christie. Où dissimuler, un soir de Noël, un rubis - gros comme un bouchon de carafe - dérobé à un prince oriental ? Quelle foi ajouter à l'intuition de cette lady qui prétend savoir, contre toute vraisemblance, qui est l'assassin de son mari ? Comment mettre un crime dans un jardin, alors qu'on vous a enfermé à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (41) Voir plus Ajouter une critique
saphoo
  06 janvier 2018
court mais efficace, depuis peu je me plonge dans Agatha Christie, c'est d'un autre temps, les enquêtes de Poirot sont toujours incroyable, la façon dont il s'y prend. Il sait piéger, pousser à bout les suspects pour mieux les faire tomber. Quelle imagination, il faut bien le reconnaître. Bien que le schéma semble souvent identique, j'avoue que je me laisse piéger moi-même dans ces histoires de meurtre. Je ne suis pas une adepte des lecture sur ce genre, mais j'apprécie Agatha Christie car on ne s'étale pas sur le meurtre en lui-même mais sur les enquêtes.
Trois nouvelles aussi différentes les unes des autres, j'ai bien aimé la première pour l'ambiance de Noël, les traditions anglaises que je ne connaissais pas. Intéressant.
Commenter  J’apprécie          300
Tatooa
  17 décembre 2017
Mon "Christmas Pudding" (qui date de 1962, lol) contient en fait 3 nouvelles. "Christmas Pudding", "Le retour d'Hercule Poirot", et "Le policeman vous dit l'heure", avec, elle, Miss Marple.
Cela faisait des lustres que je n'avais pas lu d'A. Christie ! Il fallait bien un item éphémère du challenge Harry Potter de facebook pour m'y remettre. (Avec le mot Noël dans le titre en n'importe quelle langue).
Et je me suis régalé ! J'ai toujours aimé les A. Christie, d'autant plus que quand j'étais jeune, je les achetais pour 10 francs (1,5 euros, et oui) à la librairie de mon quartier, car il y avait une petite librairie dans mon quartier, qui s'est transformée plus tard en tabac/presse, snif.
Bref, ces livres c'est, en plus d'être de bons livres, que ce soit avec Hercule Poirot ou Miss Marple, des souvenirs presque d'enfance... :)
Les deux nouvelles avec Poirot sont excellentes. le petit personnage imbu de lui-même m'avait manqué, sans que je m'en rende compte. Il est à la fois amusant, impliqué dans des histoires assez sordides, et la psychologie des personnages est, l'air de rien, très travaillée. C'est d'ailleurs sans doute cela qui a fait son succès, qui perdure.
Bref, je suis ravie d'avoir ressorti ce vieux livre de sa caisse (car je ne mets pas les vieux livres dans ma bibliothèque, pas la place). J'ai passé un très bon moment de lecture du noël un peu spécial de Poirot !
La nouvelle avec Miss Marple est courte et efficace, et j'aime bien cette vieille dame perspicace qui embête les policiers en étant meilleure qu'eux ! (Parce que oui j'ai lu tout le bouquin, une fois lancée il était impossible de m'arrêter...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Neneve
  30 octobre 2017
Que j'aime Hercule Poirot... j'aime sa logique implacable, j'aime son sens de la déduction, j'aime son intelligence... J'aime savoir que lorsque j'ouvre un livre de Christie dont il est le héros, je passerai un super moment. Et ce fut le cas encore ici... Un tout petit bouquin, presque une nouvelle, qui m'a encore une fois bluffé par la compréhension des évènements par Poirot. Ici, il brave son dégoût pour la saison froide et la neige, pour aller fêter la Noël dans la campagne anglaise... C'est que l'enjeu est de taille... quelqu'un s'est emparé d'un gros rubis et il doit le retrouver. Évidement, il y parviendra avec, à la clé, un tour de passe-passe dont lui seul peut être l'auteur. J'ai passé un super moment de lecture.... comme toujours ! ;)
Commenter  J’apprécie          230
Phoenicia
  02 décembre 2018
Les recueils de nouvelles d'Agatha Christie sont la plupart du temps, selon moi, un peu frustrant. Dû à nombre de pages réduit, Agatha Christie n'a pas trop le temps de nous faire lanterner et il faut croire que c'est ce que j'apprécie le plus dans un Agatha Christie. Pour autant, la frustration n'est pas complète dans celui-ci. Agatha Christie parvient à nous happer et à nous offrir une chute digne de ses romans.
Dans l'édition du Masque, ce recueil nous offre 6 nouvelles. La première est Christmas Pudding. Si on s'en tient à l'enquête en tant que telle, on peut dire qu'elle n'est pas terrible du tout. Mais en revanche je soupçonne Agatha Christie d'avoir vivement apprécié de faire revivre ses souvenirs de Noël d'autrefois et toutes les traditions qui vont avec. Ca m'a carrément donné envie de faire un Plum-pudding!
Le mystère du Bahut espagnol est une spécialité Poirot et pourtant c'est celui qui m'a le moins séduite et qui est le plus marqué par cette frustration : trop peu de pages, les conclusions d'Hercule Poirot arrivent trop vite à mon goût.
Le souffre-douleur est bien plus surprenant mais mes préférés restent La mort avait les dents blanches et surtout le Rêve. Ce dernier est curieusement le plus court mais celui avec une chute impressionnante.
Le Policeman vous dit l'heure est une aventure de Miss Marple. On y retrouve toutes les caractéristiques habituelles, notamment ses fameuses analogies!
Challenge le tour du scrabble en 80 jours
Challenge Les détectives littéraires
Challenge Mauvais Genres
Challenge Agatha Christie
Challenge Déductions élémentaires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Biblioroz
  26 novembre 2018
Je n'affectionne pas trop les nouvelles et c'est principalement dû au fait qu'elles ne me laissent pas assez de temps pour m'installer dans les lieux et m'imprégner des personnages qu'elles mettent en scène. Pourtant, ce petit recueil a tout à fait rempli son rôle : me divertir !
C'est un bon festin, à consommer sans modération.
1 — Poirot montre quelques réticences à passer un Noël, dans la plus pure tradition anglaise, en pleine campagne dans un vieux manoir. Eh bien j'aurais tellement voulu être à sa place !
À lire absolument pour son ambiance festive et l'exercice du malicieux détective.
2 — Un mort caché dans un bahut espagnol, une femme au charme fatal, une miss Lemon sans aucune imagination et un petit détective belge qui se croit en plein drame genre Othello. Il nous dévoile même ses préférences dans le domaine féminin. Poirot me fera toujours sourire !
3 — Un manoir, des caractères forts et une intuition féminine qui laisse Poirot dubitatif. Ce dernier s'amuse bien, avec son flegmatique valet de chambre George, dans cette recherche purement psychologique. Avec son extrême courtoisie, le détective est au top de sa forme !
4 — Dans un restaurant à la bonne cuisine traditionnelle anglaise, un vieux bonhomme barbu a changé ses habitudes hebdomadaires et culinaires. Cette rupture semble tout de suite louche à Hercule Poirot. Enquête très courte et relativement simple, facilement expédiée par le détective gourmand.
5 — Un milliardaire affublé d'une robe de chambre en patchwork convoque Poirot. Il est victime d'un rêve récurrent dans lequel il se suicide. Une semaine plus tard, il passe à l'acte. Un suicide ou bien un meurtre ingénieux ? En tout cas, une petite nouvelle concise, intéressante et originale.
6 — Une maison à l'architecture biscornue et excentrique. Non moins excentriques sont la propriétaire et sa gouvernante qui y résident. Un testament, un petit dicton victorien et une miss Marple indissociable de sa pelote de laine qui se rappelle toujours d'un cas similaire dans sa vie d'observatrice du crime. Mais qui tuerait pour hériter d'une demeure si saugrenue ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
MissSherlockMissSherlock   01 octobre 2013
Mrs Lacey sourit à ces souvenirs et reprit :
— Toutes les mêmes vieilles choses qu’autrefois : l’arbre de Noël, les bas suspendus, la soupe aux huîtres, la dinde, c’est-à-dire les deux dindes, l’une bouillie et l’autre rôtie, et le plumpudding dans lequel on a mis la bague, le bouton pour le vieux garçon, la pièce de monnaie et tout le reste. Aujourd’hui on ne peut plus mettre de pièce de six pence, il n’y en a plus en argent, mais aucun des ingrédients de jadis n’y manque : raisins de Smyrne et de Malaga, raisins de Corinthe, amandes, fruits confits, gingembre. Mon Dieu ! j’ai l’air de réciter le catalogue de Fortnum et Mason.
— J’en ai l’eau à la bouche, madame.
— J’imagine que d’ici demain soir, nous aurons tous d’épouvantables indigestions. De nos jours, on a perdu l’habitude de manger autant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TatooaTatooa   16 décembre 2017
- Moi, dit Poirot, je ne suis pas anglais. Dans mon pays, Noël c'est pour les enfants. Le Jour de l'An ! Voilà notre jour de fête.
- Ah mais en Angleterre, la fête de Noël est une tradition admirable, et je vous assure qu'à Kings Lacey vous la verrez célébrer d'une façon unique. C'est une vieille maison étonnante. Pensez qu'une des ailes date du XIVème siècle !
Poirot frissonna de plus belle. L'idée d'un château du XIVème siècle le terrorisait. Il avait trop souvent gelé dans des demeures historiques anglaises. Il jeta autour de lui un regard heureux. Dans son confortable appartement londonien, il avait fait installer les radiateurs les plus modernes et les systèmes brevetés les plus efficaces pour supprimer les courants d'air d'où qu'ils viennent.
- En hiver, je ne quitte pas Londres, déclara-t-il catégoriquement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sl972sl972   14 décembre 2014
Les femmes sont parfois confrontées à l'impérieuse nécessité de mentir. Lorsqu'elles doivent se défendre, le mensonge peut se révéler leur arme la plus efficace. Mais il est trois personnes auxquelles une femme se devrait de toujours dire la vérité : son confesseur, son coiffeur et son détective privé - à condition qu'elle lui fasse confiance. Me faites-vous confiance, madame ?
Commenter  J’apprécie          70
genougenou   09 septembre 2013
Ah ! mais en Angleterre, Noël est une véritable institution, et je puis vous assurer qu'à Kings Lacey vous la verriez dans toute sa splendeur. C'est une vieille maison merveilleuse, vous savez. Pensez donc, l'une des ailes remonte au XIVe siècle !
Nouveau frisson de Poirot. L'idée même d'un manoir anglais du XIVe l'emplissait d'appréhension. Il avait trop souvent souffert dans les grandes demeures rurales historiques d'Angleterre. Il jeta avec satisfaction un regard circulaire sur son confortable appartement moderne, avec ses radiateurs et ses tout derniers équipements anti-courant d'air
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MissMymooMissMymoo   22 décembre 2012
Ah ! mais en Angleterre, Noël est une véritable institution, et je puis vous assurer qu'à Kings Lacey vous la verriez dans toute sa splendeur. C'est une vieille maison merveilleuse, vous savez. Pensez donc, l'une des ailes remonte au XIVe siècle !
Nouveau frisson de Poirot. L'idée même d'un manoir anglais du XIVe l'emplissait d'appréhension. Il avait trop souvent souffert dans les grandes demeures rurales historiques d'Angleterre. Il jeta avec satisfaction un regard circulaire sur son confortable appartement moderne, avec ses radiateurs et ses tout derniers équipements anti-courant d'air.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Agatha Christie (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
Après une première vie de documentariste, chroniqueuse radio et dramaturge, Julie Birmant ajoute le 9ème Art à ses nombreux talents de scénariste en 2010. Elle publie avec Catherine Meurisse un premier album remarqué : Drôles de femmes, dix portraits de femmes drôles célèbres (Yolande Moreau, Sylvie Jolie, Claire Bretécher...). Avec Pablo, qui retrace la jeunesse de Picasso, elle collabore avec Clément Oubrerie pour la première fois, et signe une grande et belle série en quatre albums. Le duo revient en 2018 avec une nouvelle série, de fiction cette fois, intitulée : Renée Stone, entre Agatha Christie et Indiana Jones. Découvrez le tome 1 de Renée Stone : http://www.dargaud.com/bd/Renee-Stone/Renee-Stone/Renee-Stone-tome-1-Renee-Stone
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1104 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre
.. ..