AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Louis Postif (Autre)
EAN : 9782253028932
219 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (05/09/2001)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 286 notes)
Résumé :
A cinq heures vingt-cinq, une table tournante a annoncé l'assassinat du capitaine Trevelyan, un vieux célibataire misogyne et quelque peu excentrique.
Et ce doit être vers cette heure-là, en effet, selon le médecin qui examine le corps, que le capitaine a été assommé... Ce n'est toutefois qu'un des mystères que devra affronter l'inspecteur Narracott.
Que penser de ces deux dames d'Afrique du Sud, venues tout exprès s'exiler dans cette région de Dartmoo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
LePamplemousse
  01 février 2015
Plusieurs convives sont rassemblés chez une connaissance pour prendre le thé et, l'après-midi étant longue et froide, ils décident de faire une séance de spiritisme pour passer le temps.
C'est comme ça qu'un esprit leur apprend la mort d'un de leur ami commun !
Mais est-ce réel ou s'agit-il d'une farce de très mauvais goût ?
A partir de là, nous allons pénétrer à la fois dans l'esprit et la maison de chacun des habitants de ce tout petit village comptant moins d'une dizaine d'habitations, afin de comprendre qui a pu faire une chose pareille, à savoir assassiner un homme que tout le monde aimait.
L'intrigue est originale mais se révèle un peu longuette à démêler car chacun y va de sa propre théorie et ça tourne un peu en rond avant la révélation finale.
Une petite enquête sans hémoglobine mais avec des personnages anglais typiques et de jolis paysages enneigés.
Commenter  J’apprécie          290
sevm57
  03 février 2020
Bien que ne faisant pas intervenir l'un des personnages récurrents d'Agathe Christie, ce roman à énigme n'en demeure pas moins très bien ficelé.
L'enquête est menée par l'inspecteur Narracott, un personnage assez neutre, et surtout par Miss Emily Trefusis, la fiancée du jeune homme soupçonné du meurtre du capitaine Trevelyan. Cette dernière fait partie des jeunes héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux si bien décrites par Agatha Christie, comme Tuppence Beresford, Anne Beddingfeld ou Lucy Eyelesbarrow, et c'est un plaisir de la voir à l'oeuvre.
La résolution de l'énigme est astucieuse, même si elle est peut-être un peu moins surprenante et sophistiquée que dans d'autres romans de la reine du crime.
La galerie de portraits des habitants de Sittaford est réussie (à ce titre, je préfère le titre anglais The Sittaford mystery), et la réplique finale de Mrs Curtis fait terriblement penser à Miss Marple.
Commenter  J’apprécie          230
Pirouette0001
  18 décembre 2016
Voici une bien agréable enquête que nous proposeAgatha Christie, surtout qu'une fois n'est pas coutume, il n'y a aucun enquêteur fétiche, ni Hercule Poirot, ni Miss Marple, ni les Berenford.
Des convives se prêtent à une séance de spiritisme, durant laquelle le mettre d'un capitaine va être annoncé, mais va se révéler avéré. Parallèlement à la police, c'est la fiancée du principal suspect et un journaliste qui vont chercher le coupable. le problème est que plus ils vont de l'avant, plus ils découvrent que beaucoup pourraient faire le coupable idéal.
Histoire bien divertissante tout du long.
Commenter  J’apprécie          230
Neneve
  23 août 2020
Encore du bon... 5h25, c'est l'heure à laquelle il y a assassinat... Mais comment être aussi précis : c'est qu'un groupe de personnage s'amuse à jouer à Ouija, et l'esprit leur annonce ce fait. Vérité ? Ou bien est-ce que l'auteur du crime se sert de la crédulité des gens pour camoufler son crime ? Suspense... J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, même si habituellement je préfère ceux dont Poirot est dans le décor... Mais j'avoue que celui-ci, je l'ai préféré à certains autres où le détective est là... Une très bonne lecture...
Commenter  J’apprécie          222
Yanoune
  29 septembre 2019
Cinq heures vingt-cinq.... Ou un Agatha sans personne de connus.. pas la moustache d'un Poirot, pas de cliquetis de tricotage de la Miss Marple...
Pitch :
Hiver 1926, la lande de la région de Dartmoor, Sittaford... le bled.. le vrai... y a rien... à part un castel et quelques villas peuplées de retraités en tous genre... c'est un hiver d'enfer, y neige un truc de taré !
Alors quand une Dame Willett accompagnée de sa fille venant d'un pays de soleil, demande à louer le castel au capitaine Trevelyan, il hausse le sourcil ( comme tout le monde d'ailleurs) mais il est tellement près de ses sous, et qu'il en veut d'autres qu'il dit oui... et déménage pour la ville voisine attendant la fin de la location...
Dame Willet aime recevoir, faut bien s'occuper ( même si elle n'a sous la main que des vieux raseurs), et aujourd'hui pour le thé, ils vont même faire tourner les guéridons, parce que tout le monde ne sait pas jouer au bridge, et puis c'est amusant... seulement... seulement quand le guéridon annonce la mort du sieur Trevelyan, ça jette comme qui dirait un grand froid... et quand en plus il annonce qu'il a été ASSASSINE... c'est pire... Et on trouve la farce bien mauvaise, mais est-ce vraiment une farce ?
L'enquête sera menée par une demoiselle Emily Trefusis, elle l'a un peu mauvaise, la police a écroué son fiancé, elle sera secondée d'un jeune journaliste Charles Enderby venu par hasard dans le beld pour remettre un prix pour un concours de mots croisés... Parce que ce n'est pas son fiancé qui a fait le coup de ça elle en est sûre... L'inspecteur Naracott est plus dubitatif là-dessus...
Agatha nous présente comme d'habitude une galerie de personnages, égrène les rebondissements, les questions, les indices... nous offre des chemins pour mieux nous perdre, nous détourner de la vérité, chemin sinueux couvert de neige...
Pour celui-ci, qui est bien sûr une relecture et j'ai également vu l'adaptation télévisée de ce roman, mon cerveau m'envoyait une image unique... cette foutue fenêtre entourée de neige, ouverte sur la nuit... et quelques autres choses concernant la fin, dites par la demoiselle Tréfusif..
Et au cours de ma re re lecture, je savais qui avait fait le coup, oui je ne me souvenais, mais plus du tout du comment et du pourquoi ( alors que ça coule de source finalement..)... En fait je me souvenais des grandes lignes de ce roman.. mais je ne comprenais pas les messages et les indices que m'envoyait mon cerveau...
Et une fois le livre fini et refermé, j'ai fustigé mon propre cerveau qui avait tout mélangé... oui un gros gros mixe entre plusieurs Agatha...
Et à mon sens dans ces cas-là, quand on se mélange un peu les pinceaux, c'est que l'intrigue, son développement est un peu moyen, ou traîne un peu... qu'il manque un truc... Même s'il n'était pas désagréable à lire du tout.. en première lecture ça l'aurait bien fait je pense... ^^
Et de quatre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
YanouneYanoune   26 septembre 2019
Burnaby, silencieux par nature, observait son hôtesse, sans s'inquiéter d’alimenter la conversation. De la mère son regard se porta sur Miss Violette Willett: une jolie fille, un peu maigre... Ne l'étaient-elles point toutes de nos jours ? La mode a ses exigences. Les journaux annonçaient que les rondeurs ne tarderaient pas à reparaître." Ce n'est pas trop tôt ", songeait le major.
Commenter  J’apprécie          30
lyse13lyse13   25 août 2011
Les gens ne connaissent plus l'art de vivre, aujourd'hui. Ils on des trains à prendre, des rendez-vou des heures fixées pour toutes choses - c'est absurde. Comme je le dis, levez - vous avec le soleil, mangez quand vous en avez envie, ne vous attachez jamais à une heure ou à une date.
Commenter  J’apprécie          40
PchabannesPchabannes   16 avril 2010
“It’s so wonderful, she said, using the phrase that in the course of her short life she had found so effectual, to feel that there’s someone on whom one can really rely.”
Commenter  J’apprécie          40
BibliorozBiblioroz   25 octobre 2017
— C'est une idée, ça. Vous ne pensez pas qu'il s'est suicidé ?
— Un homme capable de se donner un coup mortel derrière la tête avec un sac de sable serait considéré comme un artiste dans le monde du suicide.
Commenter  J’apprécie          30
sevm57sevm57   02 février 2020
Je suis convaincue qu’il ne faut pas avoir peur des suppositions dans la chasse au crime.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Agatha Christie (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
Benjamin présente Suspects de Guillaume Montiage et Emile Denis (illustrateur) édité par Studio H !
Suspect est un jeu d'enquête narratif, coopératif ou non, dans lequel vous allez devoir aider Miss Haper à résoudre 3 affaires. À la façon d'un roman d'Agatha Christie, vous allez devoir interroger les suspects, recoupez les indices et tentez de proposer « La solution ». En format solo, en duo ou en famille un vrai régal !
De 1 à 6 joueurs à partir de 10 ans et pour des parties de 90 min.
Contactez-nous directement sur jeux@librairiemartelle.com et au 03 22 71 56 75 pour le récupérer en click & collect pendant le confinement. Bientôt disponible sur www.librairiemartelle.com !
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1281 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre

.. ..