AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Raymonde Coudert (Traducteur)
EAN : 9782702413920
253 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/01/2008)
3.76/5   358 notes
Résumé :
Meurtre au presbytère ! Le Pasteur a déjà sa petite idée sur l'identité du meurtrier du colonel. Au fil de l'enquête, le portrait du militaire se dessine : un être odieux qui ne comptait que des ennemis...
A l'heure du thé, les langues se délient. Miss Marple entre en scène pour dénouer les fils de l'intrigue.
L'adaptation en bande dessinée du premier roman où apparaît Miss Marple, personnage le plus célèbre de l'écrivain Agatha Christie. Archétype de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (72) Voir plus Ajouter une critique
3,76

sur 358 notes
5
16 avis
4
40 avis
3
8 avis
2
2 avis
1
0 avis

Souri7
  22 septembre 2019
👒Un classique d'Agatha Christie intemporel !👒
À St Mary Mead, petit village tranquille typiquement anglais, la vie est douce et assez routinière. Alors, lorsque le colonel Protheroe est tué d'une balle dans la tête dans le bureau du presbytère de surcroit, les langues se délient.

Cette enquête relatée comme très souvent à la première personne met en scène le pasteur Léonard Clément et en arrière-plan, une Miss Marple présentée comme une vieille fille observatrice, un peu trop curieuse de l'avis de certains habitants du village.
Cette enquête est un grand classique du genre avec un cadre restreint : un village ; des habitants curieux et observateurs, des secrets d'alcôve, une romance et un inspecteur quelque peu dépassé. L'enquête nous est décrite au travers des réflexions du pasteur et l'avancée se fait via ses actions. Ainsi, le lecteur découvre le meurtre, l'arrivée de la police, les interrogatoires des différents témoins, le procès et j'en passe. Bon, ce concept est sympathique, mais grossier de nos jours pour être honnête : la police acceptant qu'un tiers puisse se mêler à eux pour interroger, investiguer ou autre, est inconcevable.
En ce qui concerne l'intrigue, Agatha Christie s'inspire énormément de son autre livre : le meurtre de Roger Ackroyd. Comme dans ce roman, nous avons pour cadre un petit village tranquille, un meurtre étrange dans un lieu fermé, des coups de téléphone anonymes, des heures manipulées, une vieille fille observatrice... La seule différence concerne le final, mais je vous laisse savourer. D'ailleurs, pour information le personnage de Caroline Sheppard (la vieille fille observatrice) a été le point de départ donnant naissance à Miss Marple.
L'affaire Prothero est l'archétype parfait du policier de l'époque : un meurtre étrange et une révélation du coupable avec explications détaillées. Petit bémol cependant, une fois que Miss Marple révèle l'identité du coupable et explique son plan pour le confondre, le récit passe en mode conclusion rapide. Dommage.

Au final, une enquête à lire ! Personnellement, j'ai lu et relu ce livre et je suis toujours conquise par ces enquêtes si british ❗️
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1310
Marple
  08 mai 2016
Dans cette affaire, ce n'est pas le colonel Moutarde qui a été assassiné sur le terrain de golf, mais le colonel Protheroe dans le bureau du pasteur. Et ce n'est certainement pas un vulgaire lecteur qui pourra résoudre l'énigme, ni même l'inspecteur Flem, mais bien l'inimitable Miss Marple.
Ces petites différences mises à part, on est dans un grand jeu de Cluedo... en beaucoup plus fin, plus intelligent et plus amusant ! Cela fait des années que je n'avais pas lu ou relu de mystères classiques d'Agatha Christie, et j'avais oublié à quel point j'aimais ça !
L'enquête est un modèle du genre : le roman s'ouvre sur un meurtre mystérieux et s'achève sur la grande révélation du coupable aux proches et aux lecteurs ébahis, dans un final forcément jubilatoire.
Elle donne lieu à une réjouissante galerie de portraits des habitants de St-Mary Meade, des vieilles commères plus ou moins malignes, aux notables plus ou moins prétentieux en passant par les jeunes plus ou moins écervelés... On ne peut que sourire devant cette peinture gentiment ironique de la nature humaine et de la vie provinciale.
Selon la notice incluse dans mon édition, Agatha Christie n'imaginait pas faire de Miss Marple un personnage récurrent. Malgré sa sagacité, la vieille demoiselle n'est d'ailleurs ici au début qu'un personnage secondaire, pas vraiment prise au sérieux par les vrais enquêteurs et moquée par sa créatrice elle-même lorsqu'elle la décrit à tout observer de sa fenêtre, même la nuit... Heureusement que Miss Marple ne s'est pas laissée faire et à montrer à tout le monde qu'elle pouvait résoudre des affaires complexes !
Challenge Petits plaisirs 24/xx
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
bilodoh
  21 octobre 2019
Un roman de la reine du polar britannique Agatha Christie.

Un homme assassiné dans le bureau du pasteur ! Tout le village s'interroge, particulièrement la voisine du presbytère, une certaine Miss Marple.

S'agit-il d'une vengeance, d'un crime passionnel, d'un vol ou d'une sombre histoire de maître chanteur, toutes les hypothèses sont évoquées et bien des suspects sont possibles…

Une lecture qui n'apporte pas de grandes émotions, les intrigues de la grande dame sont intellectuelles, on réfléchit et on suppute davantage qu'on ne s'émeut. Mais on a plaisir à se retrouver dans ce village anglais du début du vingtième siècle et à suivre les brillantes déductions de Miss Marple…
Commenter  J’apprécie          390
pompimpon
  05 avril 2021
"Je venais de découper une pièce de boeuf bouilli – des plus coriaces, soit dit en passant – quand, tout en me rasseyant, je fis remarquer, dans un esprit convenant bien peu à mon habit, que quiconque tuerait le Colonel Protheroe rendrait au monde un fier service."
En effet, on ne peut attendre d'un pasteur qu'il souhaite la disparition de l'un de ses paroissiens !
C'est pourtant bien ce qu'a dit le pasteur Clement, chargé des âmes de St Mary Mead, devant sa jeune épouse Griselda et son neveu Dennis…
Mais ce pasteur n'est pas ordinaire, son épouse non plus, sans même parler des habitants de St Mary Mead et de l'une d'entre eux en particulier : "La vieille fille dans toute sa splendeur, en somme, ricana Melchett. Je connais ce genre d'oiseau. Sapristi ! Ne me parlez pas de l'heure du thé à St Mary Mead…"
L'affaire Protheroe marque en effet l'entrée de Miss Jane Marple dans l'oeuvre de Dame Agatha Christie.
Et on peut dire que cette dernière n'y est pas allée avec le dos de la cuiller quant au nombre de personnages et aux cocasseries des uns et des autres afin de nous distraire de l'essentiel : qui, mais qui a tué le Colonel Protheroe, ce type épouvantable que tout le monde déteste, dans le bureau du pasteur opportunément appelé au chevet d'un malade ?
Le village où tout le monde "sait où vous rangez votre brosse à dents et connaît la marque de votre dentifrice" bruisse de questions et d'hypothèses en tous genres…
Les suspects ne manquent pas, à en avoir le tournis.
Il y a toujours moyen de dire ou faire quelque chose de suspect !
Mais Miss Marple veille, en cultivant son jardin, en observant les oiseaux avec ses jumelles, ou à la faveur d'une insomnie !
Et personne n'en doute : "Miss Marple ne se trompe jamais. Les vieilles chipies de son espèce ont toujours raison."
Sauf l'inspecteur Flem, évidemment !
Installez-vous confortablement, laissez-vous porter, profitez des distractions qu'offre la vie au village et surtout au presbytère, entre l'heure du thé où l'épouse du pasteur reçoit les pipelettes du coin, et l'heure du dîner où la bonne, Mary, "incapable de faire la cuisine et qui vous jetait les plats à la tête avec le même aplomb que les remarques désobligeantes" vous sert sans sourciller des légumes à moitié cuits et "des boulettes spongieuses fort peu ragoûtantes" que personne ne peut se résoudre à avaler…
Un régal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Rebus
  11 décembre 2016
Publié en 1930, l'affaire Protheroe (titre original The murder at the vicarage) est la première enquête de Miss Jane Marple. Dans ce roman, nous faisons la découverte du célèbre village de St Mary Mead et de son microcosme social et culturel observé à la loupe par notre vieille dame aux joues roses et cheveux blancs.
Protheroe est retrouvé mort dans le bureau du pasteur : personnage pas très sympathique, mais riche, nombreux sont ceux qui auraient pu lui en vouloir. Après d'ingénieux rebondissements et grâce à sa sagacité, Miss Marple va deviner la vérité, au nez et à la barbe des policiers, bien entendu.
Dans son autobiographie, Agatha Christie affirme qu'elle ne se rappelle plus pourquoi elle a créé ce nouveau détective, ni qu'elle deviendrait un personnage si important dans son oeuvre. Elle pense cependant que l'idée lui est venue à l'écriture de son roman le meurtre de Roger Ackroyd : la soeur du Docteur Sheppard étant l'un des personnages qu'elle avait beaucoup aimé imaginer.
L'affaire Protheroe est l'un de mes préférés, et si vous aimez le parfum délicieusement british et désuet qui se dégage des oeuvres d'Agatha Christie, n'hésitez à vous plonger dans ce très bon roman policier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231

Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   22 septembre 2019
Son rapport remis au poste de police, le colonel Melchett nous annonça qu’il comptait rendre visite à miss Marple.
— Vous feriez mieux de m’accompagner, cher ami, me dit-il. Je ne tiens pas à déclencher une crise de nerfs chez une de vos paroissiennes. Accordez-moi la grâce de votre présence apaisante.
Je souris. Sous son apparence fragile, miss Marple est capable de damer le pion à tous les fins limiers de la terre.
— Qu’en pensez-vous, vous qui la connaissez ? me demanda le colonel comme nous sonnions à sa porte. Peut-on lui faire confiance ?
— Je le crois, dis-je sans m’avancer. Du moins tant qu’il s’agit de ce qu’elle a vu de ses yeux, car pour ce qui est de ses hypothèses et de ses conclusions, c’est tout à fait différent. Elle ne manque pas d’imagination et a un peu tendance à voir le mal partout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89Dionysos89   27 octobre 2014
Étonnant et cependant bien naturel : quand on habite le même pays, on ne ressent pas le besoin d'organiser des retrouvailles avec les vieux amis. On imagine que, tôt ou tard, les chemins finiront par se croiser. Mais quand on n'évolue pas dans le même milieu, cela n'arrive pas. Les chemins de Jane Marple et de Carrie-Louise ne s'étaient pas croisés. C'était aussi simple que cela.

"Jeux de glaces"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
sl972sl972   24 septembre 2015
- Ah ! Je suis bien contente de voir que l'on s'intéresse à mon affaire. C'est une honte ! Une honte, vous m'entendez ?
Que le meurtre soit en effet honteux ne fait pas de doute, mais ce n'est pas, quant à moi, le terme que j'eusse utilisé pour le définir. Je pus constater qu'il surprenait également mon compagnon.
- Auriez-vous quelques indices sur cette malheureuse affaire ? demanda-t-il.
- N'est-ce pas là votre travail ? Le travail de la police ? A quoi servent nos impôts ? On se le demande !
Il faut dire que l'on a, chaque année, plus d'une occasion de se poser la question.
- Nous faisons tout ce que nous pouvons, Mrs Price Ridley, dit le chef de la police.
- Ce n'est pas le cas de cet homme qui ignorait tout de cette affaire avant que je ne lui en parle moi-même ! s'écria la dame.
Nous nous tournâmes vers l'agent.
- Si j'ai bien compris, cette dame est en colère parce qu'on lui a tenu des propos malséants au téléphone, expliqua-t-il.
- Ah ! Je vois, fit le colonel dont les traits se détendirent. Il y avait un malentendu. Vous voulez porter plainte, c'est cela ?
En homme avisé, Melchett n'ignore pas qu'il n'y a d'autre attitude à adopter face à une vieille dame furibonde que celle de l'écouter. Une fois qu'elle vous a exprimé le fond de sa pensée, vous avez une petite chance d'être écouté à votre tour.
Mrs Price Ridley se lança donc ans un discours :
- Il n'est pas permis que des incidents aussi scandaleux se produisent. Cela devrait être interdit. Que l'on vous téléphone ainsi, chez vous... oui, et que l'on vous insulte ! Je n'en ai pas l'habitude, même si depuis la guerre, le monde n'a plus de morale, et si l'on dit n'importe quoi, et si l'on s'habille n'importe comment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissSherlockMissSherlock   25 avril 2017
- J’ai entendu quelqu’un éternuer, monsieur, me répéta-t-elle, et ce n’était pas un éternuement ordinaire, je vous jure.
Rien de ce qui touche un crime ne saurait être ordinaire. La détonation n’était pas une détonation ordinaire, l’éternuement n’était pas un éternuement ordinaire… L’inconnu avait sans doute éternué comme seuls les assassins savent le faire.
Commenter  J’apprécie          90
NatachaMNEANatachaMNEA   29 mai 2018
Une voix en moi soufflait : ce ne peut pas être elle. Et pourquoi pas ? Parce que c'est une femme très belle et très séduisante, voilà pourquoi ! me chuchotait une autre petite voix. Miss Marple avait raison : un pasteur n'en est pas moins homme.
Commenter  J’apprécie          130

Videos de Agatha Christie (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
Retrouvez l'émission intégrale ici : https://www.web-tv-culture.com/emission/catherine-monroy-un-ami-si-devoue-52796.html
Elle a été journaliste pour Le Figaro puis le Monde dans les pays de l'Est au moment de la chute du rideau de fer. de retour en France, la voilà chroniqueuse pour le magazine Elle. Aujourd'hui, Catherine Monroy est scénariste pour la télévision. On lui doit plusieurs téléfilms à succès mais aussi l'écriture d'épisodes pour « Navarro », « Père et maire » ou « Mes amis, mes amours ». Que ce soit avec sa plume journalistique ou celle de scénariste, c'est bien l'écriture qui est au coeur de la vie de Catherine Monroy. Et tout naturellement, on la retrouve désormais en librairie. « Gentil coquelicot » parait en 2004 chez Lattès, suivi par un roman érotique, des biographies ou un essai « L'art du mensonge » paru l'an passé chez Larousse. C'est dans cette maison emblématique qu'elle publie son nouveau roman « Un ami si dévoué ». Nous sommes en juillet, sous le soleil des Cévennes, dans une belle maison où une bande d'amis se prélassent autour de la piscine. Après quelques années de galère, Marianne et Tom ont invité leurs amis de toujours pour fêter leur nouvelle vie, un nouveau job et l'arrivée prochaine d'un bébé. Mais cette belle ambiance va se lézarder, les souvenirs vont remonter à la surface, les rivalités et les jalousies aussi. Jusqu'à ce que l'un des bons copains, Fred, suite à un pari stupide, se retrouve trucidé dans le coffre d'une voiture. Mais qui a tué et pourquoi ? Et surtout, était-ce une bonne idée de demander à Ben, l'amie d'enfance de venir donner un coup de main pour se débarrasser du corps ? Entre Cluedo et Agatha Christie, Catherine Monroy nous entraine dans une spirale infernale où chacun aurait une raison d'être coupable, où les rebondissements s'enchainent, tout cela sous le soleil estival des vacances. Ecrit comme un thriller, le roman est aussi plein de saveur et d'espièglerie et l'on s'amuse à suivre ces personnages dignes d'un Feydeau, qui s'empêtrent dans leurs mensonges. Un roman bien senti sur un sujet poussé à son paroxysme : l'amitié et ses pièges et une question qui taraude : Et vous, jusqu'où seriez-vous prêt à aller par amitié ? Car finalement, connait-on vraiment ses amis ? Une intrigue rocambolesque mais bien menée, des dialogues ciselés, des personnages joliment construits et un épilogue inattendu font de ce nouveau roman de Catherine Monroy une lecture des plus savoureuses. Un livre que vous aurez sans doute envie de prêter à vos amis. Mais réfléchissez-y à deux fois quand même… « Un ami si dévoué » de Catherine Monroy est publié chez Larousse.
+ Lire la suite
autres livres classés : miss marpleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1303 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre