AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Le Crime de l'Orient-Express (365)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Souri7
  08 avril 2018
Après une mission résolue, Hercule Poirot doit retourner au plus vite à Londres. Grâce à l'aide de Mr Bouc, administrateur de la compagnie du train, notre détective trouve aisément une place dans une voiture de l'Orient Express qui est étrangement complet. Dans la voiture Stamboul-Calais, Hercule ne peut s'empêcher d'observer les passagers qui viennent tous de pays et de classes différentes. L'un d'eux, Mr Ratchett lui est d'ailleurs parfaitement odieux.
Lors du voyage, ce Mr Ratchett est assassiné de douze coups de couteau. le train étant bloqué par la neige, personne n'ayant pu entrer ou sortir, il est rapidement établi que l'assassin se trouve parmi les passagers de la voiture.... Hercule Poirot mène l'enquête.🚂


Lorsque vous demandez à une personne lambda de vous citer un titre d'Agatha Christie, vous avez de grandes chances que le Crime de l'Orient-Express soit cité. Cela est dû en grande partie aux différentes adaptations pour le cinéma et la télévision, mais également à son intrigue basée sur deux faits réels : l'enlèvement de la petite Armstrong rappelle à l'époque l'affaire Lindberg et un train d'une compagnie anglais fut bloqué par la neige. Agatha Christie ne fit que fusionner les deux faits et d'y ajouter sa touche personnelle.
Le Crime de l'Orient-Express connut un grand succès dans l'oeuvre d'Agatha en raison du sujet abordé (meurtre d'un enfant), mais également de la situation conflictuelle où se trouve son héros face à cet assassinat de Mr Ratchett. Ici, il n'est pas question uniquement de traquer un criminel, mais de décider si le ou les coupables ont outrepassé les règles de vie en société.


Les grands plus de cet ouvrage sont la variété des personnages, les mobiles possibles et ce huis clos au milieu de nulle part. Ici, Hercule Poirot comme le lecteur se retrouve face à son jugement moral sans pouvoir s'appuyer sur la moindre autorité. le résultat narratif et émotionnel n'en est que plus fort.


Pour conclure : A lire si ce n'est pas déjà fait. Et pour ceux qui l'ont déjà lu, une nouvelle lecture ne fera pas de mal.😉
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1052
LePamplemousse
  06 février 2015
Les romans d'Agatha Christie ne sont pas de simples petits romans policiers, ce sont en fait de vrais casse-tête qui permettent aux lecteurs de se triturer les méninges.
Que ce soit Hercule Poirot qui soit chargé d'élucider le crime ou Miss Marple, l'un comme l'autre ont un don d'observation extraordinaire et ils savent percevoir le moindre petit signe de duperie ou carrément les plus incroyables mensonges émanant de personnes hautement recommandables.

Le crime de l'Orient-Express est une enquête à huis clos, un homme est assassiné une nuit dans un compartiment de train bloqué par la neige, dont personne n'a pu entrer ni sortir.
Hercule Poirot se trouve justement à bord et il va devoir faire preuve de beaucoup de flair pour découvrir le fin mot de cette étrange affaire.
Bien entendu, il nous fait part de ses découvertes au fur et à mesure de l'enquête, et surtout, les maigres éléments qu'il sème comme des miettes de fromage font des lecteurs des petites souris avides de trouver le gros morceau de Cheddar à la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          822
palamede
  22 août 2016
Quand Agatha Christie nous emmène en train, il faut s'attendre à ce que le voyage ne soit pas de tout repos.

Hercule Poirot rentre à Londres via Calais avec l'Orient-express. A bord, lors de la deuxième nuit, un Américain est assassiné de douze coups de couteau. Douze, c'est aussi le nombre de voyageurs et de… suspects puisque le wagon était verrouillé. Au fil de l'enquête du célèbre inspecteur belge, nous découvrons, avec curiosité et délice, les personnalités ambiguës des coupables potentiels, les mobiles du crime et ses conditions assez singulières.

Un huis-clos remarquable, dont la grande Agatha Christie est une spécialiste, qui nous montre tout le talent de l'auteure pour construire des intrigues complexes sans jamais lasser le lecteur par des digressions inutiles. Chaque mot compte et nous conduit à la résolution du mystère, une fin pas toujours évidente mais logique. Cela relève du très grand art policier.
Commenter  J’apprécie          722
Gwen21
  05 janvier 2018
Il n'est pas rare que ce que j'apprécie le plus dans un Agatha Christie soit moins le dénouement que l'ambiance que crée la romancière. C'est encore le cas ici avec son célèbre "Crime de l'Orient-Express".

Comme pour "Dix petits nègres", j'ai été saisie par l'atmosphère oppressante de huis-clos qui se dégage des décors - ici un luxueux wagon-lit dont tous les passagers sont suspectés de l'assassinat nocturne d'un voyageur au passé trouble. La situation inextricable dans laquelle se trouvent ainsi plongés tous les protagonistes n'arrêtera cependant pas Hercule Poirot, l'illustrissime détective qui a maintes et maintes fois fourni les preuves de ses capacités de déduction hors du commun.

Si j'ai donc beaucoup aimé l'ambiance ferroviaire, le cocon neigeux qui emprisonne le train mythique et les différents types de personnages mêlés au drame, j'ai beaucoup moins apprécié les évolutions de l'enquête, déjà parce qu'en présence d'un trop grand nombre de suspects (on en compte 13 ici !) je suis un peu paumée, mais j'ai aussi été quelque peu lassée par son aspect improbable qui me pousse à faire chorus avec l'un des auxiliaires de Poirot déclarant : "Eh bien, ça, c'est encore plus invraisemblable que n'importe quel roman policier que j'ai pu lire !...". Je suis bien d'accord.

***ALERT SPOIL***
Enfin, ce qui m'a le plus chagrinée, c'est l'issue du roman car au final, bien que le meurtrier ait été découvert avec brio, la justice ne sera pas rendue, ce que, pour ma part, je trouve discutable et interprète comme un manque de professionnalisme de la part d'Hercule Poirot et... de la Reine du Crime !


Challenge MULTI-DÉFIS 2018
Challenge 1914 / 1989 - Edition 2018
Challenge ABC 2017 / 2018
Challenge PLUMES FÉMININES 2018
Challenge AGATHA CHRISTIE
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          654
cicou45
  22 novembre 2012
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce grand classique d'Agatha Christie qui a d'ailleurs été adapté sous de nombreux autres supports (téléfilm, bade-dessinée), bien que j'en connaisse déjà le dénouement final.
Je ne vais pas vous refaire un autre résumé du livre, dont je pense, beaucoup d'entre vous ont lu ou ont, du moins, entendu parler mais simplement en rappeler les grandes lignes. Un meurtre a été commis à bord du célèbre train "L'Orient-Express" et le (ou les) meurtrier se trouve forcément parmi les passagers qui s'élèvent au nombre de douze. La question est donc de savoir qui et pourquoi a tué ce fameux Ratchett a été assassiné, et par surcroît, par douze coups de poignard ? Est-ce une simple coïncidence ?

Agatha Christie signe ici l'un de ses plus grands chefs-d'oeuvres et le lecteur ne s'attend pas une seconde à cette fin que l'on peut qualifier de grandiose. Il ne faut pas oublier que l'affaire a été menée par le renommé détective belge Hercule Poirot et a-t-on déjà vu une enquête mené par le grand Poirot non élucidée ? A lire sans faute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          590
jeunejane
  10 décembre 2017
Hercule Poirot, venu résoudre une affaire à Alep, pense bien faire un peu de tourisme à Istanbul à son retour.
A l'hôtel, il reçoit un télégramme qui le rappelle à Londres.
Il réserve un billet de train, il voyagera à bord de l'Orient-Express.
Au restaurant, il rencontre son ami Mr Bouc qui, lui aussi sera de retour avec lui.
Dans le train, pendant la nuit, Mr Ratchett, un riche Américain est tué de douze coups de couteau.
Le célèbre détective enquêtera avec l'aide du docteur Constantine et de Mr Bouc, directeur de la compagnie des chemins de fer.
Ils découvrent que Ratchett est en réalité Cassetti, affreux bonhomme qui avait enlevé la petite Daisy Armstrong contre une rançon importante. L'affaire s'était terminée sur un drame horrible.
Très vite, une ambiance lourde s'installe car Poirot soupçonne un des voyageurs d'avoir commis le meurtre.
L'intrigue va être habilement menée avec des détails minutieux qui ressortent mieux à la deuxième lecture, la première datant de la fin des années 70, avec une adaptation cinématographique des années après.
Je n'irai pas voir le film qui passe actuellement car "trop", c'est "trop" mais je ne regrette pas ma lecture.
Quand je l'ai lu la première fois, mes Anciens m'avaient affirmé qu'Agatha Christie s'était inspirée du drame de l'enlèvement de l'enfant de Charles Lindbergh.
Ce qui est aussi remarquable, ce sont les détails que l'auteure donne sur le train et ses installations pour mener à ses conclusions.
Un livre très bien construit, très bien écrit, sans détails inutiles et qui me donne envie de relire des oeuvres de cette grande dame du polar.
Je relis d'ailleurs en ce moment "Dix petits nègres".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          580
latina
  27 décembre 2018
Constantinople-Trieste-Calais: voilà ce qui est inscrit sur la voiture dans laquelle entre Hercule Poirot, qui vient de résoudre une affaire délicate en Syrie.
Il n'aura guère le temps de se reposer car dans ce train mythique s'accomplira un crime, durant une nuit d'hiver pleine de neige et de froid, quelque part sur la voie en Yougoslavie. Il est mort, assassiné de 12 coups de couteau, l'homme aux yeux rusés qui ne "revenait " pas à Hercule Poirot.
Il faut s'atteler à résoudre cette énigme, car le compartiment dans lequel cet homme dormait était fermé à clé de l'intérieur. Poirot, secondé par son ami Mr Bouc, directeur de la compagnie des wagons-lits, et par le docteur Constantine, interrogera plusieurs heures durant les passagers curieusement nombreux en cette période de l'année...

Eh bien, à vrai dire, cela m'a plutôt ennuyée : l'emménagement dans les compartiments, la description des passagers, les entretiens avec chacun d'entre eux, puis la résolution de l'enquête, tout cela m'a paru fort convenu, très académique.
J'avais lu "Dix petits nègres" lorsque j'étais enfant et je me souviens d'une atmosphère particulièrement pesante. Ici, non. Pas d'ambiance, pas de descriptions dépaysantes.
Les personnages sont très stéréotypés et abusent de propos convenus et de clichés sur les Italiens, les Américains, les Anglais... A la longue, la fréquentation de ce petit monde au petit esprit m'a lassée.

Comme quoi, ce n'est pas parce qu'il se passe un événement extraordinaire dans un train exceptionnel que le roman est captivant. Il se lit, c'est tout. Dommage, j'attendais mieux de la reine du crime...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          465
scoubs
  25 octobre 2017
Ah, quel finish ! Agatha est géniale ! Ses fans ne pouvaient rêver d'un meilleur « happy-end ». Je n'en dirai pas plus afin de ne pas spoiler l'histoire. Sachez seulement que la fin ne pouvait connaitre meilleur dénouement.

J'avais déjà lu quelques uns des grands classiques d'Agatha Christie (même si aujourd'hui quasiment tous ses livres sont devenus des classiques du genre polar), mais jamais celui-ci. Alors, de temps en temps, entre deux gros romans, j'aime bien plonger dans une lecture légère et non cérébrale…

Enfin non cérébrale c'est vite dit. Car, comme toujours, la célèbre écrivaine prend un malin plaisir à impliquer le lecteur dans la résolution de l'énigme, et ici il s'agit d'une équation à plusieurs inconnus…tout mathématicien que je suis, je n'ai rien vu venir, alors bonjour le casse-tête. Bien évidemment, Agatha n'étale pas toute ses cartes et nous réserve quelques surprises à la fin…pour notre plus grand bonheur !

Bonne lecture à tous !
Commenter  J’apprécie          450
MissSherlock
  30 mai 2017
Après avoir lu l'horrible adaptation en BD du Crime de l'Orient-Express de François Rivière, j'ai eu envie de revenir aux sources.

Cette énième relecture de ce classique d'Agatha Christie a été un vrai plaisir. C'est de loin un de mes romans préférés de la Reine du crime.
C'est un huis-clos passionnant où il est impossible de trouver le coupable. Il n'y a qu'Hercule Poirot pour trouver la solution à un mystère aussi épais.

En plus, l'atmosphère est géniale : un train mythique bloqué par la neige, des passagers de toutes les nationalités et de toutes les classes sociales et un Hercule Poirot au mieux de sa forme.

Ce bouquin, c'est du grand art !

CHALLENGE AGATHA CHRISTIE
Commenter  J’apprécie          452
nadiouchka
  04 août 2018

Critique N° 426 - Livres lus : 426
Voyager en train, rien de plus facile, mais pour choisir un train de luxe, il existe « L'Orient-Express » qui a servi de lieu pour Agatha Christie avec « Le crime de l'Orient-Express ».
Il faut dire que ce ce train a marqué l'Histoire car mythique. Inauguré en 1983 à Paris, il a représenté un joyau du patrimoine ferroviaire français. le premier voyage traversait l'Europe à destination de Constantinople, puis il fallait prendre un autre train pour la Bulgarie, un navire par la Mer Noire. Mais le trajet direct a eu lieu en 1889 et ce train a été synonyme de luxe avec un confort absolu.

Ce mythe s'est également construit à travers le cinéma ainsi qu'avec de nombreux écrivains dont Joseph Kessel, Ernest Hemingway, ... et Agatha Christie qui y a a fait la connaissance de son époux. Ce roman, peut-être le plus célèbre a fait passer l'Orient-Express à la postérité.

C'est donc dans ces wagons luxueux que l'on retrouve Hercule Poirot qui retourne à Paris. Mais il n'y a pas d'Hercule Poirot sans une une histoire de crime et là, c'est Mr Ratchett qui est criblé de douze coups de couteau ce qui est plus que bizarre car les suspects potentiels sont au nombre de douze…

Comme le train est bloqué par la neige, l'assassin n'a pu ni entrer ni sortir et donc, il se trouve forcément à l'intérieur.
Poirot va mener son enquête, procéder aux interrogatoires et on assiste à un huis-clos parfaitement étouffant.
Au fil de cette intrigante énigme (of course), l'ambiance est de plus en plus pesante (il faut dire qu'on a fermé le wagon), surtout que notre détective belge et moustachu a des soupçons sur un voyageur en particulier.

Ce livre est construit en trois parties :

* Les Faits,
* L'Instruction,
* Hercule Poirot s'assoit et réfléchit.

C'est peut-être l'un des romans policiers parmi les plus réussis d'Agatha Christie, notre « Reine du Crime ».❤
Avec son talent, elle arrive à imprégner le lecteur de l'histoire : on découvre chaque personnage et on participe également à l'enquête. L'ouvrage est également parsemé de croquis (en tout cas dans ma vieille édition ainsi que d'un plan de l'Orient-Express).

Cette enquête dure trois jours , dans la première partie du XXème siècle et notre détective est aidé par Monsieur Bouc, belge lui aussi, l'un des directeurs de la Compagnie Internationale des Wagons-lits. Cela fait plusieurs années qu'ils se connaissent tous les deux.
C'est le docteur Constantine qui, en examinant le cadavre, y découvre quelques anomalies, notamment le fait que la victime a été frappée par un droitier et un gaucher. Alors ?
L'enquête s'avère très complexe, bien détaillée, minutieuse (sinon ce ne serait pas du Hercule Poirot).

On a ainsi affaire à un suspens passionnant, qui fait bien travailler les méninges et quant au dénouement, c'est surprise garantie car il s'agissait en fait d'un complot mais je n'en dirai pas plus.

Par contre, ce que « je peux » et que « je veux dire », c'est que ces livres d'Agatha Christie sont vraiment tous à relire malgré leur ancienneté. On les redécouvre.
C'est ce que je fais de temps et le plaisir reste le même qu'à la première fois.
❤❤ ❤❤❤
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          430


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le crime de l'Orient-Express

Dans quel genre peut-on classer ce roman ?

La science fiction
La fiction historique
La propagande
Le roman policier

10 questions
509 lecteurs ont répondu
Thème : Le Crime de l'Orient-Express de Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre
.. ..