AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Françoise Bouillot (Traducteur)
EAN : 9782298024081
552 pages
France loisirs (01/01/1923)
4.16/5   16 notes
Résumé :
Appelés au secours par un certain M. Renauld, Hercule Poirot et son comparse Hastings débarquent à Calais, d'où une voiture doit les emmener vers la station balnéaire où vit ce client fortuné. Mais ils découvrent en arrivant que ce dernier a été retrouvé poignardé, au fond d'une tombe ouverte, creusée dans un terrain de golf. Le détective devra chercher dans le passé de la victime en Amérique du Sud - et dans les mystérieuses visites de femmes qu'il recevait nuitamm... >Voir plus
Que lire après Le crime du golf - Le miroir du mortVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Dans le compartiment du train qui l'emmène à Calais, le capitaine Hastings fait la connaissance d'une jeune pécore peu distinguée, qui jure et parle avec exubérance… « Nom de Dieu ! »… Cette jeune fille se présente ; elle a dix-sept ans, est acrobate et s'appelle Cendrillon. Hastings, après un froncement de sourcils, est vite charmé par la fraîcheur juvénile et la modernité de ses expressions. Il en gardera un souvenir souriant et déjà nostalgique, bien après leur séparation sur le quai.

Démobilisé de l'armée depuis ses blessures, il occupe la fonction de secrétaire pour un député et cohabite avec le détective Hercule Poirot, un inspecteur Belge retraité, dans un appartement londonien.
De retour de ce voyage, il retrouve un Poirot à la table du petit déjeuner, atteint de morosité, désespéré de ne plus avoir à élucider de bonnes affaires criminelles. Alors, en regardant le petit homme décacheter son courrier du jour, n'est-il pas ravi de le voir les moustaches frémissantes, un sourire satisfait, lire une lettre intéressante.
Un homme du nom de Renauld réclame les services du détective. Les termes sont pressants et augures d'un danger imminent. Résidant en France, l'homme d'affaires demande à ce que Poirot vienne le voir dans sa maison à Merlinville le plus rapidement possible et se tient prêt à le réceptionner à Calais.
Serait-il ce millionnaire Sud-Américain originaire du Canada ?
Voilà enfin une enquête qui pourrait être digne des petites cellules grises d'Hercule Poirot !
Ne reste plus qu'à Hastings de ne pas déballer ses valises et de reprendre avec son ami, le chemin de la veille en sens inverse…

A Calais, la déception est grande, voire même étrange, car personne n'est là pour les recevoir. Cela sera à la villa de la famille Renauld que l'explication se fera…
Des gendarmes cernent l'entrée de la demeure et Poirot est accueilli par l'inspecteur Bex, une ancienne connaissance.
On a découvert le cadavre poignardé de Monsieur Renauld sur le terrain de golf mitoyen à leur propriété, dans une fosse, kidnappé après que sa femme ait été sortie de son lit, attachée et bâillonnée par deux hommes masqués et perruqués.
Dès les premières questions auprès des domestiques, il en ressort que le défunt avait de fréquents rendez-vous avec des femmes différentes, chez lui, dont Madame Dubreuil, la voisine. de plus, son travail avait des filières à Santiago et on pourrait imaginer que des malfaiteurs Chiliens soient venus pour régler un différent…

Dès son arrivée, décidé à rester sur les lieux du crime, Hercule Poirot, sous le regard admiratif de Hastings, commence à collecter les indices et collabore avec la police française.
De supputations en flair de fin limier, l'histoire remonte à une affaire sordide, vieille d'une vingtaine d'années.
Qui est l'auteur de cet assassinat ? La femme, le fils, la voisine, le secrétaire, la petite-amie du fils, la deuxième petite-amie du fils ? ou le vagabond mort que l'on découvre plus tard dans l'abri jardin ? Mais alors… qui a tué cet inconnu ?
Quels sont les motifs ? Passion, vengeance, héritage, chantage, l'Amour ? le tout ?
Hercule Poirot n'est pas le seul à enquêter. L'inspecteur Giraud de Paris mène une investigation en parallèle de celle de notre détective. Autre intelligence, autres méthodes, autres visions des choses… Sur le terrain de la compétition, Giraud prend plaisir à devancer Poirot et à le ridiculiser avec sa science. Peut-on lancer les paris sur la conclusion de l'enquête ? Certainement ! Moi, je mise sur Poirot.

Deuxième enquête du détective Hercule Poirot, assisté de son ami le capitaine Hastings, nous retrouvons avec beaucoup de plaisir ces deux personnages attachants.
Hastings prend la plume pour nous chroniquer cette enquête, en ne cachant aucunement son comportement… ses faiblesses, sa naïveté, son coeur d'artichaut et sa vénération pour Poirot. Il décrit le détective comme un « étonnant individu »…
« Un mètre soixante, une tête en forme d'oeuf légèrement penchée de côté, des yeux brillant d'un éclat vert quand il est en proie à l'émotion, une moustache de style militaire et un air de parfaite dignité. D'apparence soignée, recherchée même, il éprouve pour l'ordre sous toutes ses formes une passion exclusive. Un bibelot posé de travers, le moindre grain de poussière, le plus léger désordre dans vos vêtements sont pour le cher homme une véritable torture. L' »Ordre » et la « Méthode » sont ses dieux… »
Dans ses mots, Hastings (ou Agatha) nous retrace les moindres réflexions de Poirot et il le fait avec justesse et fidélité. En le lisant, j'entends la voix élégante et légèrement précieuse du détective qui nous sussure tout doucement les évidences de l'histoire, une histoire qui se décompose entre présent et passé, faite de semblants, d'illusions, de faux sentiments et de beaucoup d'amour.
Raillé par un inspecteur de Paris, Poirot reste impassible. Il n'en est qu'au début de sa carrière de détective et sa réputation n'est due qu'à ses exploits antérieurs au sein de la police Belge. Sa silhouette et son air de dandy faussent le premier jugement et seuls ses interlocuteurs les moins obtus reconnaissent en l'homme toute son intelligence et sa finesse. Pour ma part, j'ai toujours envie de l'applaudir !
J'avais déjà lu ce livre, il y a fort longtemps, et j'avais oublié son dénouement. C'est donc avec surprise que j'ai lu la conclusion et sa morale…
« Certains des plus grands criminels que j'ai rencontrés avaient des visages d'ange, répondit Poirot avec sérénité. Une malformation des cellules grises n'est pas compatible avec des traits de madone. »

Je vous souhaite une bonne lecture et vous conseille de lire la série de façon chronologique. Les personnages principaux que nous retrouveront dans d'autres enquêtes, évoluent.
Commenter  J’apprécie          70
Quel plaisir de lire ces trois nouvelles ! Par le format plus condensé on arrive plus facilement à se glisser dans le petites cellules grises d'Hercule Poirot, et le lecteur cherche avec lui, mais Hercule est plus fort. Ainsi on comprend la manière de procéder avec ces trois brillantes nouvelles, qui témoignent, s'il en était besoin, qu'Agatha Cristie est une reine du policier "léger". Ici léger n'est pas péjoratif, il désigne juste un genre de policier qui, à mes yeux, n'est pas trop chargés de crimes très violent, d'angoisse et de frissons. Il en faut aussi ou l'on suit paisiblement le très efficace et charismatique Poirot.
Commenter  J’apprécie          21
Le crime du golf

L'enquête d'Hercule Poirot que nous raconte le capitaine Hastings se déroule en France, sur la côte d'Opale.
Le client qui a appelé notre détective belge à l'aide parce qu'il se sentait menacé, est mort à son arrivée. S'en suit une enquête où Agatha Christie s'amuse à ridiculiser un inspecteur de police français "un chien de chasse humain", comme l'appelle Hercule Poirot. Ses petites cellules grises sont bien plus efficaces, mais m'ont comme toujours manquées pour découvrir le coupable avant la fin.
Et c'est aussi dans ce roman que le capitaine Hastings fait la connaissance de sa future femme !
Commenter  J’apprécie          00
•Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec le Crime du Golf ?
"Dans le cadre du Challenge Agatha Christie, je continue ma quête des aventures d'Hercule Poirot et ceci en est le deuxième volet."

•Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
"Poirot reçoit une étrange lettre d'un homme d'affaire le suppliant de venir à son secours sans tarder et de le rejoindre, pour ce faire, à Merlinville, en France. Hercule Poirot et le Capitaine Hastings décident de se rendre sur place mais lorsqu'ils arrivent, c'est trop tard, M. Renauld, leur client, est déjà mort!"

•Mais que s'est-il exactement passé entre vous?
"Une fois de plus j'avais en tête l'adaptation télévisé que j'ai vu à plusieurs reprises mais une fois encore Agatha Christie n'a pas manqué de m'égarer dans les méandres de son excellente intrigue. J'ai malgré tout trouvé quelques longueurs sur la fin, c'est bien la seule petite critique que je puisse émettre. Et l'humour d'Agatha est toujours bien présent, j'ai bien ri devant l'issue du pari entre Poirot et l'inspecteur français..."

•Et comment cela s'est-il fini?
"Très joliment pour Hastings, pour une fois, qui me fait toujours un peu pitié à tomber amoureux de toutes les jeunes ladies qu'il croise et à ne jamais rien comprendre. J'ai hâte de le retrouver dans le prochain volet!"
Lien : http://booksaremywonderland...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
" Ne me dites pas que vous collectionnez les insectes ?
- Pas du tout, mais je partage l'appartement d'un homme passionnant. c'est un inspecteur belge à la retraite. Ils 'est installé à Londres à titre privé, et il s'en sert remarquablement bien. C'est un petit bonhomme épatant. Il lui est arrivé bien souvent de voir juste là ou la police avait échoué.
Ma compagne m'écoutait en ouvrant de grand yeux.
- Alors ça, c'est passionnant ! Si, si ! J'adore les crimes. Je vais voir tous les filmes policiers et quand il y a une affaire de meurtre, je dévore les journaux. "
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Agatha Christie (76) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
"Une histoire de chambre close qui commence à la façon d'Agatha Christie et qui d'un coup bascule dans le thriller psychologique. du très grand Valentin Musso !" - Gérard Collard
À retrouver à La Griffe Noire et sur notre librairie en ligne : https://www.lagriffenoire.com/le-mystere-de-la-maison-aux-trois-ormes.html
autres livres classés : hercule poirotVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (56) Voir plus



Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1560 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre

{* *}