AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Marc Mendel (Traducteur)
ISBN : 2702426735
Éditeur : Le Masque (13/03/1996)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 289 notes)
Résumé :
Le célèbre Hercule Poirot tire sa révérence : il compte profiter d’une retraite paisible pour enfin se consacrer à la culture des courges. Mais son ami M. Burton, professeur de littératures grecque et latine, provoque le détective : Hercule a accompli douze travaux et la brillante carrière de Poirot ne vaut rien face aux exploits du héros homonyme. Il décide alors de résoudre douze dernières affaires triées sur le volet qui consacreront sa légende.
Dans L’Hyd... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  31 janvier 2019
♨️ Recueil de 12 nouvelles mettant en scène Hercule Poirot.♨️

Tel Héraclès, Hercule Poirot décide d'achever sa carrière en ne traitant que 12 enquêtes ayant un lien avec les 12 travaux de son illustre éponyme grec.
Au travers d'enquêtes farfelues, sans le moindre réel crime, Hercule Poirot est prêt à se forger un mythe.

Les travaux d'Hercule est un recueil de nouvelles sans grand intérêt policier. Les intrigues ont surtout comme objectif de placer Hercule Poirot face à ses enquêtes qui d'ordinaire ne lui ferait pas frétiller la moustache, mais qui, via un élément humoristique ou symbolique est associé à ceux de son illustre prédécesseur. Hercule Poirot doit donc "enquêter" sur des affaires comme la disparition d'un chien, la rumeur dans un village, la disparition d'une jeune femme, une cache de bandit, des révélations explosives, une entourloupe financière, un secret familial, un trafic de drogue, le vol d'un tableau, une secte...
Les intrigues sont courtes et ne laissent pas le temps au lecteur de s'y plonger réellement. Les personnages sont caricaturaux par moment et les situations comiques.
Au final, un hors d'oeuvre sans grande saveur. Heureusement, certaines nouvelles comme le lion de Némée et Les troupeaux de Géryon mettant en scène le personnage de Miss Carnaby apporte un peu de fraîcheur à défaut de suspens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1101
Sharon
  25 juillet 2014
Poirot souhaitait se consacrer à la culture des courges, à l'amélioration de leur goût. Il suffit d'une charmante discussion avec le professeur Burton pour qu'il décide de se confronter à un nouveau défi : les travaux d'Hercule. En effet, le professeur lui reproche son manque de culture et lui vante les mérites d'Hercule, le demi-dieu. du coup, Hercule se documente, et il ne lui plaît pas du tout, ce malabar ! D'ailleurs, aucune divinité antique, qu'il compare à des délinquants, ne trouve grâce à ses yeux. « Ils » vont voir ce qu'ils vont voir.
Du lion de Némée à la capture de Cerbère, en passant par la ceinture d'Hippolyte, Agatha Christie revisite les thèmes antiques dans ses nouvelles, en les adaptant à la société anglaise. Elle en prend d'ailleurs pour son grade, la société anglaise et ses traditions. Les jeunes anglais sont des gentlemen – et un peu naïfs, et un peu xénophobes aussi. Les pensionnats sont irréprochables, leurs réputations traversent les frontières. Les vieilles familles cachent parfois des secrets sordides, les militaires ont des filles indisciplinées, les vieilles dames fondent devant les enfants.
Mais surtout, surtout, il ne faut pas se fier aux apparences. Surtout pas. Tel un magicien, Hercule Poirot dissipe les illusions, quitte à faire un peu mal à certains. Il n'est pas toujours facile de regarder la vérité en face. Certains ne le veulent pas, à leurs risques et périls. La plupart, heureusement, éprouve un profond soulagement quand elle apparaît.
Hercule Poirot excelle dans un rôle : rendre les couples heureux ! Il l'avait fait dès La mystérieuse affaire de Styles, il avait continué dans le crime du golf. Il s'en donne à coeur joie dans « La biche au pied d'airain », la plus atypique des nouvelles, énonçant des principes de bons sens hilarants :
- Ça n'a vraiment rien d'indispensable ! Ce n'est pas une fatalité. Quel besoin avez-vous de mourir ? Vous devez bien être après tout capable de vous battre pour la vie aussi bien qu'un autre, non ?
Il s'en donne à coeur joie dans d'autres nouvelles, comme si, finalement, les véritables travaux d'Hercule consistaient à retirer tout ce qui empêche ses clients d'être heureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bdelhausse
  03 février 2016
Le propos est simple. Hercule Poirot se range des bagnoles... mais avant de disparaître en petit détective Belge retraité, il se fixe 12 enquêtes à réaliser. Comme les 12 travaux d'Hercule, auquel il se compare. Et il choisira les affaires en fonction du lien qu'il pourra établir avec lesdits travaux mythologiques.
On a donc:
- le Lion de Némée, qui est en fait un chien pékinois volé dont la restitution est soumise à une rançon,
- L'Hydre de Lerne, qui est la rumeur selon laquelle un médecin a empoisonné son épouse pour épouser son assistante,
- La Biche aux Pieds d'Airain, soit une danseuse, patronne d'une camériste bien difficile à retrouver,
- le Sanglier d'Erymanthe, un voleur qui semble avoir donné rendez-vous à son gang au sommet d'une montagne suisse,
- Les Oiseaux du Lac Symphale, seraient-ce ces deux Polonaises au profil aquilin?,
- La Ceinture d'Hippolyte, un tableau de Rubens volé qui se résout en même temps que la disparition d'une collégienne.
Les avis sur les nouvelles d'Agatha Christie sont en général très tranchés. Il est vrai que l'aspect enquête et rebondissements, impasses et petites cellules grises, est des plus réduits. le coupable est vite trouvé par le lecteur, vu qu'il y a tout au plus 2 ou 3 protagonistes dans chaque nouvelle.
C'est que l'intérêt de ces courts textes est ailleurs. Ce sont des galeries de portrait, des atmosphères, des petits jeux d'écritures, des exercices de style... où, clairement, l'auteure se fait plaisir.
Parfois cela marche, parfois pas. C'est comme cela. J'adore les textes 4 et 6. Les autres sont un peu plus faibles. Surtout le premier dans lequel j'ai eu beaucoup de mal à rentrer, même si la double fin est savoureuse. Méfiez-vous des blondes...
Ce que l'on découvre, c'est un Poirot humoristique, détendu, philosophe, érudit, féru d'antiquité, et surtout clément avec certains voleurs. Ces voleurs qui volent pour survivre dans une société qui les a rejetés. Par contre, pas de pitié pour ceux qui profitent honteusement des honnêtes gens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sl972
  19 janvier 2015
Le plus célèbre détective belge, à la moustache impressionnante, a décidé de prendre sa retraite afin de se consacrer à la culture des courges. Pourquoi les courges ? Nous ne le saurons pas. Mais peu importe les courges ! Elles importent peu dans la suite de notre histoire.
Une simple discussion avec le Pr Burton révèle un fait prodigieux : Poirot ne connaît pas la mythologie ! Il n'a, en fait, jamais étudié les Classiques. A quoi bon ? Pour un homme aimant autant la rigueur, la symétrie et la modernité que Poirot, le passé n'a guère d'importance. Et pourtant…
Une simple allusion au héros de la mythologie qui l'a précédé et les travaux qu'il a accompli, et voilà Poirot lancé dans ses recherches. Mais il est incroyablement déçu. Décidément, les dieux et héros gréco-romains ne sont vraiment pas à la hauteur de ses espérances.
Le défi est néanmoins lancé, et voici que Poirot décide d'accomplir, lui aussi, ses douze travaux avant de tirer définitivement sa révérence et de prendre sa retraite pour aller cultiver des courges (Décidément, pourquoi des courges ? Mystère). Vont suivre douze merveilleuses nouvelles toutes aussi rocambolesques les unes que les autres.
A vous de découvrir la suite, je ne vous en dis pas plus.
Sachez seulement que même si on peut regretter que la brièveté des nouvelles empêche un développement approfondi des personnages, de la situation et de l'enquête elle-même, et si j'admets qu'on ne peut pas dire qu'Agatha Christie soit le plus à l'aise dans l'écriture des nouvelles, Hercule Poirot reste tout aussi impressionnant dans ce recueil que dans d'autres ouvrages plus connus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
pandaroux
  15 août 2015
Hercule Poirot tente un challenge : celui de se comparer à l'illustre Demi Dieu Hercule.
Comment va t il aire ? Il va comme le grand Hercule s'attribuer douze tâches. Comme Hercule, Poirot va devoir affronter ses douze travaux.
A noter qu'il n'y a que six nouvelles dans ce roman. Les six autres sont dans le roman les Ecuries d'Augias.
1er enquête : le lion de Némée :
Des pékinois disparaissent au sein de la ville. Ils sont rendus contre des rançons intéressantes. Que peut on vouloir à ces chiens et à leur propriétaire?
2ème enquête : l'Hydre de Lerne :
Un médecin voit sa clientèle baisser, la faute à une vilaine humeur qui dit qu'il a tué sa femme pour épouser sa laborantine. Mais c'est sans compter notre formidable Hercule Poirot !!!!
3ème enquête : La biche aux pieds d'Airan :
Hercule Poirot se voit obliger de rester dans une petite bourgade à cause d'un incident mécanique. Un jeune homme lui confie sa vie amoureuse, Hercule se sent obliger de l'aider. Il va partir à la recherche de sa dulcinée.
4ème enquête : le sanglier d'Erymanthe :
Hercule Poirot et coincé dans un hôtel de haute montagne sans aucune possibilité de redescendre. Il se voit confier la difficile mission de retrouver un dangereux ganster. Selon moi, c'est la meilleure nouvelle. Un peu de suspense, de rebondissement, bref tout ce qu'on aime chez Agatha Christie.
5ème enquête : Les oiseaux du lac Stymphale :
Un jeune homme en voyage en Hongrie tombe amoureux d'une jeune femme mariée mais malheureuse en amour car battue par son mari. Soudainement il est témoin de la mort de ce dernier, et cela peut s'apparenter à un meurtre. Il tombe dans un piège ou chantage et arnaque riment ensemble. Heureusement Hercule Poirot est là.
6ème enquête : La ceinture d'Hippolyte :
Une jeune fille disparaît et apparaît de nouveau dans de mystérieuses conditions. Hercule Poirot ne croit pas à cette apparition presque magique. Il mène son enquête.
Bon petit roman policier à lire pendant les vacances.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Souri7Souri7   24 janvier 2019
— Dites-moi, très cher, pourquoi Hercule ?
— Vous parlez de mon nom de baptême ?
— En fait de nom de baptême, reconnaissez qu’il n’a rien de très catholique. Il vous aurait plutôt un petit côté païen, non ? Mais, encore une fois, pourquoi ? C’est ça, ce que je voudrais bien savoir. Lubie de votre père ? Caprice de votre mère ? Tradition familiale ? Si je me rappelle bien – mais ma mémoire n’est plus, hélas ! ce qu’elle était –, vous aviez un frère prénommé Achille, n’est-ce pas ?
En un éclair, Poirot revit mentalement les péripéties de l’existence d’Achille Poirot. Tout cela était-il vraiment arrivé ?
— Cela n’a duré que bien peu de temps, se borna-t-il à répondre.
Avec tact, le Pr Burton abandonna ce sujet délicat.
— Les parents, grommela-t-il, devraient prêter davantage d’attention aux prénoms qu’ils donnent à leurs enfants. J’ai quelques filleules. Je sais de quoi je parle. Il y en a une qui s’appelle Blanche : elle est noire comme un pruneau ! À côté de ça il y a Deirdre, Deirdre des douleurs : elle, elle est gaie comme un pinson. Quant à la jeune Patience, on eût été mieux avisé de la baptiser Impatience ! Et pour ce qui est de Diana...
Le vieil universitaire frémit :
— Diana frise déjà les quatre-vingts kilos... or, elle n’a que quinze ans ! On me rétorque qu’il faut qu’adolescence se passe, mais j’ai bien peur que le problème soit ailleurs. Diana ! Ils auraient voulu l’appeler Hélène, mais, là, j’avais mis les pieds dans le plat. Quand on sait à quoi ressemblent ses père et mère ! Sans parler de sa grand-mère ! Moi, j’avais bataillé pour un prénom comme Martha, ou Dorcas... quelque chose de cohérent dans ce goût-là. Peine perdue. J’aurais aussi bien pu économiser ma salive. Drôle de race que celle des géniteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
sl972sl972   12 janvier 2015
La mythologie, quel panier de crabes !
Prenez cet Hercule, ce héros ! Drôle de héros ! Qu'était-il, sinon un malabar au front bas animé de tendances criminelles ? A Poirot, cet Hercule rappelait un certain Adolphe Durand, boucher de son état, fort comme un bœuf et qui avait été jugé à Lyon en 1895 pour le meurtre d'une ribambelle d'enfants. L'argument principal de ses défenseurs avait reposé sur la fait que le boucher souffrait d'épilepsie, et l'on avait débattu pendant plusieurs audiences sans parvenir à déterminer s'il s'agissait du haut mal ou du petit mal. Cet Hercule des temps anciens était sans doute, lui aussi, victime du haut mal. Non, pensait Poirot en secouant violemment la tête, si c'était ça l'idée que les Grecs se faisaient d'un héros, elle ne correspondait plus aux critères du monde moderne. D'ailleurs, l'ensemble du canevas mythologique le heurtait. Ces dieux et ces déesses !... Ils s'affublaient d'autant d'identités qu'un criminel d'aujourd'hui ! Et, alcoolisme, débauche, inceste, viol, brigandage, meurtre et captation d'héritage, ils se comportaient, d'évidence, comme des délinquants. Il y avait là de quoi occuper un juge d'instruction à plein temps ! Même dans le cadre de leur vie de famille ces gens-là se comportaient comme des malfrats ! Et avec ça pas d'ordre ! Pas de méthode ! Jusqu'à leurs crimes et délits qui fleuraient l'amateurisme et trahissaient une absence totale d'esprit de synthèse !

(Prologue)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
Souri7Souri7   26 janvier 2019
Le Bon Dieu, voyez-vous, a donné une langue même aux gens les plus compétents et les mieux dotés de bon sens – sans pour autant qu’ils en fassent toujours le meilleur usage.
Commenter  J’apprécie          570
sl972sl972   19 janvier 2015
- Connaissez-vous bien vos Classiques, madame ?
- Qu'est-ce que les Classiques ont à voir là-dedans ?
- Vous allez comprendre. J'essaie d'imiter Hercule, mon grand prédécesseur. Et dompter les cavales du roi Diomède a été l'un des Travaux d'Hercule.
- Allons donc ! N'essayez pas de me faire gober que vous allez vous au débourrage des chevaux ! A votre âge ! Et avec vos bottines à boutons ! A vous voir, on sait tout de suite que vous n'avez jamais posé le cul sur une selle !
- Vous avez de ces mots ! Mais les chevaux en question, madame, n'étaient que symboliques : des cavales sauvages qui se nourrissaient de chair humaine.
- Quelle écœurante dépravation, mon Dieu ! J'ai toujours estimé que tous ces Grecs et tous ces Romains n'étaient pas des gens très fréquentables... Et je ne vois absolument pas pourquoi tant d'hommes d'Eglise prennent un tel plaisir à les citer. Primo, on ne comprend jamais de quoi il retourne au juste. Et, par-dessus le marché, c'est d'une parfaite incongruité dans la bouche du clergé. Ces incestes à tire-larigot... et ces statues dévêtues... Non que cela me choque personnellement le moins du monde... mais vous connaissez nos pasteurs et autres curaillons... au bord de l'apoplexie quand par hasard une gamine va à l'église sans avoir de bas... Voyons, où en étais-je ?
- J'avoue ne plus très bien le savoir.

(Les cavales de Diomède)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Souri7Souri7   30 janvier 2019
Il faut être cinglé pour quitter le droit chemin. Une conscience nette, c’est tout ce dont on a besoin dans l’existence. Avec ça, on peut affronter le monde entier, et envoyer tous les enquiquineurs au diable.
Commenter  J’apprécie          220
Videos de Agatha Christie (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Agatha Christie
La société secrète dont vous rêvez de faire partie s?appelle le Detection Club... un club qui a réellement existé et compté parmi ses membres les grands auteurs du polar que sont par exemple Agatha Christie et G.F. Chesterton ! Après s?être amusé (et nous avoir amusés !) avec les codes du roman d?espionnage dans Opération Copperhead, le talentueux Jean Harambat s?attaque avec le Detection Club au roman policier. Le Detection Club, en librairie le 4/10 : https://www.dargaud.com/bd/Detection-Club
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Agatha Christie

Quel surnom donne-t-on à Agatha Christie ?

La Dame du Crime
La Reine du Meurtre
La Dame de l'Intrigue
La Reine du Crime

10 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thème : Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre
.. ..