AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les vacances d'Hercule Poirot (45)

Souri7
Souri7   25 septembre 2018
La femme peut être le recours et l’inspiration de l’homme. Elle peut aussi être sa ruine. Elle peut le rabaisser au rang de la bête.
Commenter  J’apprécie          692
Sachenka
Sachenka   18 juillet 2016
- Une mer calme, dit Poirot d'un ton définitif, est une chose qui n'existe pas. La mer, ça bouge toujours. Toujours!
Commenter  J’apprécie          330
JulyF
JulyF   14 janvier 2015
Elle était ce qu'il est convenu d'appeler "charmante" - quand on ne trouve rien de mieux à dire.
Commenter  J’apprécie          170
Sachenka
Sachenka   18 août 2016
- En amour, fit Colgate, l'intelligence ne compte guère!
Commenter  J’apprécie          150
ladyoga
ladyoga   23 juillet 2013
Quand une femme marche, quand elle parle, quand elle rit, quand elle tourne la tête, quand elle fait un geste de la main, alors, oui, elle est individualisée, alors, oui, elle a une personnalité. Mais, au moment où elle sacrifie à la religion du bain de soleil, elle n'en a plus.
Commenter  J’apprécie          130
Biblioroz
Biblioroz   16 février 2018
— [...] Sans compter l’autre, là, avec sa moustache. Ah, il me fait tordre, celui-là, avec sa moustache ! Il doit être coiffeur, non, ou quelque chose dans ce goût là ?
— Oh non, c’est un détective privé.
La voiture fit une nouvelle embardée vers le fossé :
— Un détective privé ? Vous voulez dire qu’il est ici sous un déguisement ?
Christine eut un petit sourire :
— Non, non, c’est vraiment son allure naturelle. C’est Hercule Poirot. Vous en avez sûrement entendu parler.
Commenter  J’apprécie          111
Ellane92
Ellane92   16 novembre 2013
La pauvre Arlena Marchall est morte, qui fut stupide et jolie.
Commenter  J’apprécie          100
olivberne
olivberne   23 octobre 2013
- Lorsque j'étais jeune - et cela, mademoiselle, ne date pas d'hier - il y avait un jeu qui s'appelait : "qui aimeriez-vous être?" Les jeunes filles avaient des albums où on écrivait la réponse. Ils étaient reliés de cuir bleu et les tranches en étaient dorées. La réponse? Croyez-moi, ce n'était pas facile d'en trouver une.
- Oh, ça ne m'étonne pas. Ce serait d'ailleurs plutôt risqué. Qui aurait envie de se retrouver dans la peau de Mussolini ou de la princesse Elisabeth? Quant à ses amis, on les connaît trop. Je me souviens d'avoir rencontré un jour un couple charmant. Ils étaient si courtois, si attentionnés l'un envers l'autre et paraissaient s'entendre si bien après des années de mariage que j'ai envié cette femme. J'aurais volontiers pris sa place. Et puis j'ai appris que, dans l'intimité, ils ne s'adressaient plus la parole depuis onze ans.
Commenter  J’apprécie          100
fannyvincent
fannyvincent   21 août 2018
- Permettez que je vous certifie, très chère petite madame, baragouina-t-il dans son inimitable anglais mâtiné de belge pompeux, que je suis venu ici poussé par les mêmes impérieux motifs que vous : souffler un peu, me détendre, profiter des vacances ! J'ai oublié jusqu'à la notion même de crime !
Commenter  J’apprécie          80
Prudence
Prudence   05 avril 2018
Au Jolly Roger séjournait une personnalité de tout premier plan, du moins était-ce là l'opinion de l'intéressé. Étendu sur un transatlantique ultra-perfectionné, resplendissant dans un costume d'un blanc crème immaculé, un panama rabattu sur les yeux, les moustaches retroussées avec panache, Hercule Poirot embrassait la baie du regard.
Commenter  J’apprécie          70




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les Vacances d'Hercule Poirot d'Agatha Christie

    Quel est le nom de scène de Mme Marshall ?

    Héléna Littlefinger
    Zora Redcliffe
    Arléna Stuart
    Micella Couleuvre

    10 questions
    7 lecteurs ont répondu
    Thème : Les vacances d'Hercule Poirot de Agatha ChristieCréer un quiz sur ce livre